Rupture du frein

La rupture du frein (ou frenulum) se produit dans le gland de l’homme.

 

Frein du pénis

Le frein du pénis est une structure muqueuse cutanée chez l’homme qui relie le prépuce au gland. Son aspect peut être sensiblement différent d’un homme à un autre.

Le frein peut être :

  • Constitué d’une grande quantité de tissu (épais),
  • Fin ou pratiquement inexistant.

Le frein est tendu quand le prépuce est totalement rétracté, cette action se produit lorsque le pénis est en érection complète.

Le frein sain en érection permet au prépuce de se rétracter librement.
Si le frein est court on peut avoir de la douleur pendant l’érection ou le rapport sexuel, ou il peut même se déchirer en provoquant du saignement.

C’est un évènement normal et naturel, donc on ne devrait pas s’inquiéter quand çela se produit.
Le frein se compose donc de tissu très innervé et érogène (qui provoque l’excitation sexuelle) pour cette raison il est très sensible.
La conséquence est qu’il peut provoquer une douleur intense quand il se déchire.

La lésion du frein peut être :

  • Totale, après la cicatrisation de la blessure le patient ne risque pas d’autres ruptures du frein à l’avenir,
  • Partielle, dans ce cas on risque une lésion et le saignement pendant les rapports sexuels successifs.

La rupture du frein peut survenir à tout âge, même chez les adultes qui ne sont plus vierges, donc il ne se produit pas seulement lors de la première relation sexuelle.
Le préservatif n’est pas suffisant pour empêcher une lésion du frein.

 

Causes de la rupture du frein

Le frein peut se déchirer s’il est trop court, sinon généralement cela ne se produit pas.

La lesion se produit généralement pendant :

  • L’activité sexuelle,
  • La masturbation.

Dans des rares cas cela peut se produire après une intervention chirurgicale au niveau des génitaux.
La déchirure est possible au cours de la première relation sexuelle ou celles successives.
En général. cette blessure guérit spontanément en quelques jours.
Il s’agit de la cause principale des saignements pendant les rapports sexuels :

  • Vaginaux,
  • Anaux.

 

Symptômes de la rupture du frein

Le sang sort du pénis pendant une période allant de quelques minutes à 20/30 minutes, en relation avec :

  • D’autres pathologies du patient,
  • D’éventuels médicaments anticoagulants qu’il prend.

 

Complications de la rupture du frein

Parfois, la déchirure peut ne pas guérir complètement et le filet peut se fissurer au même endroit.
Lorsque la rupture du frein guérit complètement, dans certains cas on assiste à la formation du tissu cicatriciel qui provoque des adhérences douloureuses, surtout pendant l’érection.
Lorsque il y a cicatrisation ou que la déchirure est partielle et que le frein reste court, on peut ressentir une douleur pendant les rapports sexuels.

 

 


Quel est le traitement pour la rupture du frein ?

La première chose à faire pour arrêter l’hémorragie est de tamponner avec une compresse stérile ou d’arrêter le sang  tout simplement en serrant le gland entre le pouce et l’index.
Après quelques minutes le saignement s’arrête, autrement il est préférable de se rendre aux urgences. Là, le médecin peut arrêter le saignement en appliquant des points de suture.
Un garçon vierge qui a peur de déchirer le frein lors de la première pénétration devrait :

  • Commencer le rapport sexuel avec douceur,
  • Attendre que les organes génitaux soient bien lubrifiés.

La déchirure guérit généralement de façon naturelle sans traitement, il suffit de la garder propre et désinfectée. Une crème ou une pommade antibiotique peuvent être utiles pour désinfecter et prévenir l’infection, par exemple, le Gentalline.

Éviter les rapports sexuels jusqu’à ce que la déchirure guérisse.
Les temps de guérison dépendent de la taille de la lésion et de sa profondeur, ils varient d’une semaine à plus d’un mois.
Quand on est guérit, on peut reprendre en utilisant un lubrifiant pendant l’activité sexuelle pour éviter que le problème ne se reproduise.

La maladie n’est pas grave et généralement on n’a pas besoin de traitement à moins qu’on ne sente trop de douleur au niveau de la zone atteinte.
Il pourrait se déchirer encore, mais la récidive est improbable.
Le médecin chez lequel on doit se rendre est l’andrologue.

Dans certains cas, une intervention appelée plastie du frein peut être nécessaire où le chirurgien étend le frein pour :

  • Permettre plus de liberté de mouvement,
  • Prévenir la déchirure et des saignements.

 

Intervention chirurgicale de plastie du frein

Description de l’intervention

 

  1. On l’effectue généralement sous anesthésie locale, dans des rares cas sous anesthésie générale.
  2. Selon une étude scientifique, une crème contenant différents anesthésiques locaux est bien tolérée et est fiable pour la plastie du frein.
    On conseille d’utiliser le préservatif pour maintenir la crème en position et réduire le pourcentage d’insuccès provoqué par le déplacement du médicament.
    Source : EMLA cream anaesthesia for frenuloplasty. – Brough RJ1, Betts CD, Payne SR. – Br J Urol. 1995 Nov;76(5):653-4.
  3. Le médecin peut administrer les antibiotiques par voie intraveineuse avant de l’intervention.
  4. Le chirurgien incide le frein.
    Cela permet l’allongement du frein.
  5. Puis, il applique des points de suture de manière longitudinale.
  6. Les points utilisés se réabsorbent et ils disparaissent en environ 2 à 3 semaines.
  7. On enveloppe généralement le pénis en utilisant un pansement large.

La plastie du frein dure environ 20 minutes en ambulatoire.
Cette opération :

  • Supprime la gêne pendant les rapports sexuels,
  • Réduit les risques d’ultérieures déchirures.

La circoncision n’est nécessaire que chez certains patients après l’intervention de plastie du frein.
Source : Penile frenuloplasty: a simple and effective treatment for frenular pain or scarring. – Dockray J1, Finlayson A, Muir GH. – BJU Int. 2012 May;109(10):1546-50.

L’abstinence sexuelle est recommandée pendant 4 semaines après l’intervention chirurgicale.
Les premiers jours après l’intervention chirurgicale, il faut changer le pansement tous les jours.

 

Effects secondaires Risque
Gonflement pendant quelques jours 10-50%
Sensibilité réduite dans le gland 2-10%
Hémorragie 2-10%
Insuccès de la chirurgie
(une circoncision est nécessaire)
2-10%
Infection de l’incision 0,4-2%

Réactions contraires à l’anesthésie
ou problèmes cardiovasculaires :

  1. Infection thoracique,
  2. Embolie pulmonaire,
  3. AVC,
  4. Thrombose veineuse profonde,
  5. Infarctus du myocarde,
  6. Mort.
< 0,4%

 

Post-intervention de plastie du frein

  • Le gonflement et l’hématome du pénis peuvent durer plusieurs jours,
  • Les points de suture disparaissent en 2 à 3 semaines, mais parfois on a besoin de plus de temps,
  • Le médecin peut prescrire d’analgésiques comme le paracétamol,
  • Il faut retirer les pansements pendant 24 heures ou on a besoin de les retirer à l’hôpital, surtout si on a des troubles à uriner,
  • Il faut éviter de prendre une douche ou un bain pendant 24 à 48 heures,
  • Il faut éviter de nager pendant une ou deux semaines,
  • La miction (uriner) ne doit pas provoquer de douleur ou de sensation de brûlure,
  • Il faut garder la blessure propre et sèche après qu’on urine,
  • Il faut mettre de la vaseline sur le gland et sur les points pour éviter qu’ils se collent aux vêtements,
  • Il faut porter de vêtements larges pendant 2 à 3 jours.