Gorge sèche la nuit et le matin

Les causes de la gorge sèche peuvent être :

  • Une évaporation excessive de liquide de la muqueuse orale,
  • Une baisse de production de salive en raison d’une maladie ou d’un mauvais fonctionnement des glandes salivaires.

 

Maladies des glandes salivaires

Maladies infectieuses

A) Inflammation aiguë (sialadénite)
La cause peut être une infection bactérienne ou une infection virale.
L’infection aiguë virale la plus importante est la parotidite virale provoquée par le Paramyxovirus et elle touche les deux glandes parotides (bilatérale).
La sialadénite bactérienne est généralement déclenchée par le staphylocoque doré et touche surtout les glandes atteintes de maladies inflammatoires chroniques. Elle est généralement unilatérale.
Parmi les complications de l’infection, il y a la formation d’abcès.

B) Inflammation chronique 

  • Formes aspécifiques : elles sont généralement la conséquence d’inflammations récurrentes (récidivantes) qui provoquent la douleur et le gonflement. Avec le temps, un durcissement et une réduction de volume de la glande peuvent se produire.
  • Formes spécifiques : la cause est une inflammation bactérienne. La plus fréquente est la forme tuberculaire, alors que l’actinomycose est très rare.

Syndrome de Sjögren
Des maladies rhumatismales peuvent toucher les glandes salivaires.
La pathologie peut être :

  • Primaire : la xérostomie (bouche sèche) et la xérophtalmie (yeux secs) coexistent sans autres maladies associées,
  • Secondaire : ces deux symptômes sont une conséquence de la polyarthrite rhumatoïde ou d’autres maladies du collagène.

Il s’agit d’une maladie auto-immune à évolution lente, il y a une dégénération du tissu glandulaire où les cellules sont remplacées par les cellules du système immunitaire.
Avec le temps, le tissu glandulaire est complètement détruit.

Les symptômes du syndrome de Sjögren sont la sécheresse des muqueuses : il y  a une réduction de la production de :

  • Salive,
  • Larmes,
  • Toutes les autres sécrétions glandulaires.

Calculs salivaires (sialolithiase)
Les calculs salivaires peuvent provoquer un gonflement soudain et une douleur à la glande touchée (les glandes touchées sont la glande parotide et celle submandibulaire ; la glande sublinguale n’est pas touchée par la lithiase).
L’origine des calculs est une modification du pH de la salive à cause de laquelle les sels se déposent et s’accumulent.
Les conséquences sont :

  • Un ralentissement du flux salivaire,
  • L’occlusion des canaux où circule la salive.

Cela provoque l’inflammation aiguë des glandes salivaires touchées, qui est caractérisée par :

  • Un gonflement,
  • Une douleur pendant les repas, qui s’améliore quelques heures après avoir mangé.

Tumeur des glandes salivaires
Les glandes salivaires peuvent développer des cancers bénins ou des tumeurs malignes.
Ces régions ne sont pas beaucoup connues car ces cancers ne sont pas assez fréquents.

L’adénome pléomorphe est très fréquent (80% des cas) et il est bénin.
C’est pourquoi le médecin tend généralement à sous-estimer cette masse.
Mais  dans 20% des cas, on risque de faire malheureusement une grave erreur.

Tumeurs malignes
Il s’agit de tumeurs très rares. Les tumeurs malignes de la parotide sont encore moins fréquentes que les autres tumeurs malignes des glandes submandibulaires.
Le rapport entre les tumeurs bénignes et celles malignes est de 4/1 pour la parotide et 1/1 pour les glandes salivaires mineurs et dans la submandibulaire.
La majorité des tumeurs de la glande sublinguale sont malignes.

 

Les symptômes qui accompagnent la gorge sèche

La sécheresse de la gorge peut indiquer un problème plus grave. Elle peut également être accompagnée de nombreux autres symptômes.

  • Perte du goût. En plus d’influencer la formation de salive, la sécheresse de la gorge et de la bouche affecte les papilles gustatives dans la bouche.
  • Aphtes. Les aphtes dans la bouche sont des ulcères (lésions) qui provoquent des difficultés pour déglutir la salive. La conséquence peut être la gorge sèche.
  • Soif fréquente. Il est normal de boire beaucoup d’eau en cas de sécheresse de la gorge pour tenter d’y remédier.
  • Problèmes de déglutition. En cas de gorge sèche, la personne a des problèmes à avaler des aliments.
  • Mauvaise haleine. La faible production de salive provoque une sécheresse de la bouche. La bouche sèche est un trouble différent de la gorge sèche, mais ils peuvent être associés. Cela cause une mauvaise haleine puisque les bactéries restent dans la bouche au lieu d’être éliminées par la salive.

 

Les causes de la sécheresse de la gorge le matin au réveil

Le climat
Le matin, en hiver, de nombreuses personnes souffrent de sécheresse de la gorge. L’une des causes est l’air sec. Le temps en hiver est froid et plus sec par rapport à l’été. Puis, à la maison le chauffage réduit l’humidité de l’air qu’on respire. Cela peut entraîner une sécheresse de la gorge.
En été, la climatisation peut provoquer le même effet.

La manière de dormir
Il est possible de demander à ses proches ou à ses amis si l’on dort la bouche ouverte ou si l’on ronfle.
Lorsqu’on respire par la bouche, l’air n’est ni filtré ni chauffé par le nez. La conséquence est l’irritation de la gorge.

Le mode de vie
La sécheresse de la gorge le matin peut être la conséquence du mode de vie. L’habitude de fumer ou de mâcher du tabac peut également provoquer des maladies mortelles comme le cancer.

L’apnée du sommeil
L’apnée du sommeil se produit lorsque le patient arrête de respirer plusieurs fois au cours de son sommeil.
La raison est l’obstruction des voies aériennes. Les patients qui souffrent d’apnées du sommeil dorment souvent avec la bouche ouverte.
La conséquence peut être la sécheresse de la gorge la nuit et au reveil.

Gorge sèche,déshydratationLa déshydratation
La déshydratation peut entraîner de la sécheresse et des maux de gorge le matin. Les causes peuvent être :

 

La gorge sèche accompagnée de démangeaisons

L’irritation de la gorge peut être provoquée par :

  • Des allergies,
  • Un rhume,
  • L’exposition à l’air sec.

Les maux de gorge se manifestent surtout en hiver. La sécheresse et l’irritation ne sont pas graves. Toutefois, l’inflammation peut être provoquée par plusieurs facteurs.
Lorsque les parois internes de la gorge s’enflamment, elles provoquent souvent :

  • Une toux sèche constante,
  • Une irritation (sensation de démangeaison de la gorge).

Les causes de la sécheresse de la gorge accompagnée de démangeaisons
Excepté l’exposition à l’air sec, il existe de nombreuses causes sous-jacentes de sécheresse de la gorge. Chanter pendant longtemps peut provoquer une irritation de la gorge.
Parmi les autres causes, il y a :

  • Les maux de gorge,
  • Le rhume,
  • La grippe,
  • Certains types d’allergies telles que l’allergie aux pollens, à certains aliments ou aux polluants industriels,
  • Le tabagisme (actif et passif),
  • La déshydratation,
  • La tuberculose laryngée,
  • La sinusite,
  • La toux chronique.

 

La gorge sèche le soir et la nuit

La nuit, avoir la gorge sèche est un trouble fréquent.

Les causes 

La congestion nasale
Lorsque l’on souffre de congestion nasale, on respire par la bouche pendant le sommeil. Dans ce cas, la gorge s’irrite et devient sèche.

La pollution atmosphérique
Le tabagisme et la pollution sont d’autres causes de sécheresse de la gorge. Lorsque l’on inhale de la fumée ou d’autres irritants pendant la journée, la gorge peut s’enflammer le soir.
Lorsque l’on souffre de gorge sèche, il faut arrêter de fumer ou s’éloigner des gens qui fument, car le tabagisme passif peut être aussi dangereux que celui actif.

L’allergie
La sécheresse de la gorge peut être provoquée par une réaction allergique à un aliment donné.
Les poussières et les pollens peuvent provoquer la sécheresse de la gorge chez les personnes qui souffrent d’allergies.
Parmi les symptômes, il y a :

  • Le rhume,
  • Le nez bouché,
  • Les démangeaisons de la gorge.

La toux
En cas de toux sèche, il est possible de souffrir de crises la nuit en position couchée. Cela peut entraîner une sécheresse et une irritation de la gorge.

La sinusite
Les infections des sinus nasaux peuvent produire plusieurs symptômes tels que :

  • Des maux de tête,
  • Une douleur entre les yeux, les joues et les mâchoires,
  • Des écoulements par le nez,
  • Les oreilles bouchées,
  • La gorge sèche.

Les infections des sinus s’aggravent souvent pendant la nuit en position couchée.

Le reflux gastro-œsophagien
Ce trouble se caractérise par une remontée des liquides de l’estomac dans l’œsophage, irritant ainsi la gorge. Les personnes qui souffrent de reflux présentent souvent une gorge sèche ainsi que d’autres symptômes comme :

L’anxiété
Le stress et l’anxiété peuvent provoquer la gorge sèche ou une sensation de boule dans la gorge.
On la ressent parfois le soir avant d’aller se coucher ou dès que l’on se couche.

A lire aussi

Gorge sèche la nuit et le matin ultima modifica: 2017-10-19T12:53:21+00:00 da Massimo Defilippo