Symptômes de la trachéite et traitement

La trachéite est une infection bactérienne ou virale de la trachée.

Ce type d’infection touche surtout :

  • Les jeunes enfants (elle est rare chez les bébé ou les enfants de moins de 6 mois)
  • Les jeunes jusqu’à 14 ans.

Qu’est-ce que la trachée ?
La trachée est une partie importante du système respiratoire.
Quand l’air entre à travers le nez ou la bouche, il passe à travers le larynx (qui comprend les cordes vocales) et descend dans la trachée.
Cet organe se divise ensuite en deux ramifications (les bronches) pour faire arriver l’air directement aux poumons.
La trachée transporte :

  • L’oxygène aux poumons,
  • Le dioxyde de carbone du corps vers l’extérieur pendant l’expiration.
Symptômes de la trachéite et thérapie

Symptômes de la trachéite et traitement

 

Causes de la trachéite

La trachéite bactérienne est généralement causée par le staphylocoque doré. Toutefois, d’autres bactéries peuvent causer cette infection :

  • Streptococcus pneumoniae,
  • Klebsiella pneumoniae,
  • Haemophilus influenzae,
  • Moraxella catarrhalis.

La trachéite bactérienne se développe souvent après une infection virale aiguë des voies respiratoires, comme :

On pense que la maladie virale provoque d’altérations locales ou d’altérations systémiques temporaires dans la réponse immunitaire qui prédisposent le patient à une infection bactérienne.

Les virus qui peuvent provoquer cette maladie sont :

  • Les rhinovirus,
  • Les virus parainfluenza.

Après une infection respiratoire, les bactéries envahissent facilement la trachée, en causant :

Parmi les causes de la trachéite, d’autres facteurs peuvent irriter la gorge :

  1. Le reflux gastro-œsophagien peut irriter la gorge et les voies respiratoires,
  2. Le tabagisme : dans ce cas, la trachéite est souvent récidivante,
  3. Des substances chimiques dans l’air qui irritent la trachée,
  4. Des allergènes qui provoquent la trachéite allergique.

 

Quels sont les symptômes de la trachéite bactérienne ?

Les cas de trachéite bactérienne font souvent suite à une infection des voies respiratoires supérieures.
Les symptômes initiaux (phase aiguë) sont les suivants :

Après deux à cinq jours, se développent d’autres symptômes, par exemple :

  1. Une grave toux profonde et grasse,
  2. La douleur à la poitrine derrière le sternum,
  3. La respiration rapide (sensation d’essouflement),
  4. Une forte fièvre,
  5. Les ganglions lymphatiques gonflés,
  6. Un bruit aigu pendant la respiration (stridulation),
  7. La cyanose : peau bleuâtre, signe d’un manque d’oxygène.

Les symptômes et les maladies qui peuvent accompagner la trachéite sont :

  1. La pharyngite,
  2. La laryngite (dans ce cas, l’individu présente aussi un enrouement ou une extinction de voix),
  3. Le rhume.

La présence d’un bruit aigu (stridulation) pendant la respiration peut être un signe de grave infection parce qu’il représente l’obstruction partielle des voies aériennes : une situation potentiellement fatale.

Complications de la trachéite

  • L’obstruction des voies respiratoires : cela peut provoquer la mort,
  • La bronchite,
  • La pneumonie,
  • Le pneumothorax,
  • L’œdème du poumon,
  • Le choc septique,
  • Le syndrome de détresse respiratoire aiguë,
  • Le syndrome du choc toxique : il est possible uniquement si l’infection est causée par la bactérie de type staphylocoque.

 

Trachéite : le diagnostic

Le médecin peut diagnostiquer cette maladie à travers un examen physique et l’auscultation des poumons pour observer la présence de signes d’insuffisance respiratoire. Pour confirmer le diagnostic et exclure d’autres problèmes de santé, le médecin peut demander des examens supplémentaires, comme :

  • La saturation en oxygène : indique le taux d’oxygène dissous dans le sang,
  • L’écouvillon naso-pharyngé : on prélève un échantillon de sécrétion de la partie supérieure de la gorge pour contrôler la présence de bactéries,
  • La radiographie de la trachée qui montre :
    • Un rétrécissement dans la région sous la glotte,
    • Une opacité et une irrégularité de la paroi antérieure de la trachée (plus rare),
  • .La bronchoscopie qui montre l’inflammation et les sécrétions visqueuses.

Diagnostic différentiel de trachéite

Le médecin doit exclure :

  1. Laryngite (inflammation du larynx)
  2. Pneumonie (inflammation du poumon),
  3. Bronchite (inflammation des bronches).

Ces maladies peuvent se manifester ensemble.

Trachéite,inflammation,trachéeComment soigner la trachéite ? Le traitement

Le traitement de la trachéite bactérienne se compose des opérations suivantes :

Dans les voies respiratoires
Il faut éviter que l’enfant s’agite.
Si la respiration du patient empire, le masque à oxygène est généralement efficace.
Si l’intubation se révèle nécessaire, on utilise une sonde endotrachéale d’un diamètre de 1,7 mm.
Le diamètre est plus petit que celui standart pour minimiser le traumatisme de la zone sous la glotte enflammée.

Traitement antibiotique pour la trachéite bactérienne
Le protocole suivant est montré par Bandar Al-Mutairi du Pediatric Respiratory Medicine and Department of Paediatrics, Faculty of Medicine, University of Calgary, Calgary, Alberta.

Il faut commencer à prendre les antibiotiques à large spectre par voies intraveineuse dès qu’on confirme le diagnostic.

Le traitement le plus approprié est une céphalosporine de troisième génération (antibiotique) accompagnée de pénicilline (par exemple la cloxacilline).
Dans certains cas, la vancomycine peut être nécessaire.
Si les bactéries anaérobies provoquent l’infection, le médecin peut aussi prescrire :

  • La clindamycine,
  • Le métronidazole.

Cela peut être utile surtout chez les enfants qui ne présentent aucune amélioration suite à un traitement par :

  • Céphalosporine,
  • Pénicilline.

Le cycle d’antibiotiques recommandé dure de 10 à 14 jours (par voie intraveineuse et orale).

On peut arrêter le traitement intraveineux lorsque :

  • L’enfant n’a pas de fièvre dépuis au moins 48 heures,
  • La gêne dans la région de la trachée est disparue,
  • La voix est de nouveau normale.

Pour réduire l’inflammation, le médecin peut prescrire :

Il faut consulter le médecin avant de prendre ces médicaments pendant la grossesse.

Quand effectuer l’intubation trachéale ?

Le médecin insère généralement la sonde endotrachéale à travers la bouche ou le nez (intubation) lorsque :

  • L’obstruction du patient est grave,
  • Le patient s’aggrave et les résultats des examens peuvent arriver trop tard.

On effectue plus souvent l’intubation chez les enfants petits car ils ont les voies aériennes plus étroites.

La durée moyenne de l’intubation est de 3,2 jours (entre 1,5 et 7,6 jours).

Les indications pour l’extubation sont :

  • La diminution de la fièvre,
  • La diminution des sécrétions trachéales,
  • Une apparence plus saine,
  • La présence de liquide ou de sécrétion autour de la sonde endotrachéale (cela signifie que le gonflement de la trachée est plus faible).

La kinésithérapie respiratoire peut être utile afin de favoriser l’élimination des sécrétions par la toux.

Intervention chirurgicale
La trachéotomie est rare.
La trachéotomie devient essentielle s’il n’est pas possible de faire entrer la sonde trachéale.
On atteigne les meilleurs résultats en utilisant une canule de trachéostomie.

trachéotomie,chirurgie,trachéite,intubation

 

Remèdes naturels contre la trachéite

Parmi les remèdes naturels pour l’irritation de la trachée, il y a les inhalations de vapeurs à base d’eau bouillante et de :

On conseille l’utilisation d’un humidificateur dans les espaces fermés et réchauffés pour augmenter l’humidité.

On peut faire des gargarismes à base de propolis à l’effet antibactérien, en particulier si le patient souffre aussi de maux de gorge.

 

Temps de guérison et pronostic chez le patient soufrant de trachéite bactérienne

La guérison de la maladie dépend du traitement.
Chez les jeunes enfants, les voies respiratoires se gonflent rapidement et rendent la respiration difficile.
La trachéite peut être dangereuse car, si la trachée est complètement bloquée, elle peut provoquer la mort par arrêt respiratoire.

La mortalité est diminuée beaucoup pendant les dernières années car :

  • On commence tout de suite le traitement par antibiotiques à large spectre,
  • On utilise les techniques de désencombrement des voies aériennes agressives.

Selon les études scientifiques la durée moyenne d’hospitalisation est de 3 à 12 jours.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Symptômes de la trachéite et traitement ultima modifica: 2015-05-01T23:16:24+00:00 da Defilippo Giovanni