Splénomégalie ou rate enflée

La splénomégalie (ou rate enflée) n’est pas une condition normale et elle peut être causée par plusieurs pathologies, y compris :

  • Des infections,
  • Des maladies du foie,
  • Certains types de cancer.

La rate est un petit organe situé sur le côté gauche de l’abdomen, sous la cage thoracique.

La rate est grosse comme un poing.

La rate, qu’est-ce-que c’est ? Quelle est sa fonction ?

La rate :

  1. Est un filtre important du sang qui aide à éliminer les vieux globules rouges qui sont endommagés et les bactéries,
  2. Fait partie du système lymphatique et produit les lymphocytes (globules blancs) qui combattent les infections,
  3. Est un dépôt de cellules du sang et de plaquettes, en cas de nécessité.

 

Causes de la rate enflée

De nombreuses maladies entravent le fonctionnement correct de la rate et causent son gonflement.

Les causes du gonflement du foie et de la rate sont classifiées en plusieurs groupes :

Les infections se divisent ultérieurement en :

  • Infections virales (par exemples la mononucléose),
  • Infections parasitaires (par exemple la malaria),
  • Infections bactériennes (par exemple le syphilis).

La rate enflée provoquée par une infection se produit en réponse à un mécanisme de défense du corps pour contraster un agent pathogène.

Certains types de cancer, comme la leucémie lymphoïde et le lymphome de Hodgkin, sont diagnostiqués lors de l’apparition des premiers problèmes à la rate.

Tout autre type de cancer qui se répand à la rate peut l’endommager et causer son gonflement.

La cirrhose et d’autres maladies du foie provoquent l’hypertension portale (tension élevée dans la veine porte) dont la conséquence est la splénomégalie.

La destruction prématurée de globules rouges à cause de l’anémie fait gonfler la rate.

Un taux très bas de plaquettes dans le sang est l’un des facteurs les plus importants de risque de rate enflée.

Certains problèmes métaboliques, comme la maladie de Gaucher, la maladie de Niemann-Pick et le syndrome de Hurler, provoquent le gonflement de la rate.

L’obstruction du flux sanguin peut causer le gonflement de cet organe.

Chez les personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque congestive, la tension dans la veine splénique est élevée.

Cela provoque une augmentation du volume du foie et de la rate.

Certaines maladies inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde et la sarcoïdose, causent la rate enflée.

Les traumatismes contre cet organe causent le gonflement de la rate.

Certains médicaments peuvent temporairement provoquer la rate enflée, mais la taille de la rate revient à la normale lorsque le patient arrête la prise de ces médicaments.

Causes de la splénomégalie massive (plus de 1500 g)

La majorité des spécialistes définit la splénomégalie massive comme une rate qui :

  1. Arrive à la crête iliaque,
  2. Traverse la ligne médiane du corps,
  3. Dont le poids est de plus de 1500 grammes.

Les causes les plus fréquentes de splénomégalie massive sont :

  • Des maladies du sang (la leucémie myéloïde chronique, la polyglobulie essentielle, la thrombocytémie essentielle, le lymphome indolent, la leucémie à tricholeucocytes, la bêta-thalassémie majeure),
  • Des maladies infectieuses (la leishmaniose viscérale, le paludisme),
  • Des maladies du métabolisme (la maladie de Gaucher – une maladie qui provoque le gonflement de la rate et du foie, des dommages à l’os et au niveau neurologique).

 

Symptômes de la rate enflée

La rate enflée ne provoque pas toujours de symptômes.

Ci-dessous sont énumérés les symptômes principaux :

  • La douleur dans le côté gauche, qui se répand dans l’abdomen et dans le dos,
  • Une sensation de satiété sans avoir mangé ou après avoir peu mangé,
  • Une perte de poids inexpliquée,
  • Souffrir d’infections fréquentes,
  • L’anémie (taux de globules rouges bas),
  • Une forte fièvre en cas d’infection ou fièvre intermittente si le patient a la mononucléose.
    Ce symptôme est aussi présent en cas de leucémie et de purpura thrombocytopénique thrombotique,
  • Des hémorragies fréquentes,
  • Une fatigue, un épuisement inexpliqué.

 

Rate enflée chez les enfants

La rate enflée chez les enfants est surtout causée par :

  • Une anémie méditerranéenne ou microcytaire,
  • Un cancer,
  • D’autres infections.

 

Diagnostic de la rate enflée

Les médecins diagnostiquent facilement la rate enflée.

Un médecin soupçonne qu’il y a un problème dans cet organe quand le patient se plaint d’avoir l’estomac gonflé même sans manger.

Si la rate est enflée, le médecin la touche lors de la palpation, dans la région supérieure gauche de l’abdomen.

Pour confirmer la présence de splénomégalie (rate enflée), les médecins prescrivent des examens diagnostiques ultérieurs, dont :

  • L’hémogramme complet pour évaluer la quantité et la forme des :
    • Globules blancs,
    • Globules rouges,
    • Plaquettes.
  • La prise de sang pour contrôler :
    • Les valeurs des enzymes hépatiques,
    • La lipase,
    • Les anticorps pour les maladies auto-immunes.

    Les transaminases élevées, la VS élevée et la rate enflée peuvent indiquer la mononucléose.
    En cas de mononucléose et d’anémie, on peut aussi noter une bilirubine indirecte élevée.
    Si le médecin soupçonne la présence d’un cancer, comme la leucémie ou le lymphome, il peut prescrire le prélèvement d’un échantillon de moelle osseuse pour analyser les cellules.

  • La radiographie,
  • Le scanner peut identifier un abcès, une masse, des anomalies vasculaires, des kystes, des altérations provoquées par une inflammation, des lésions traumatiques, des anomalies des ganglions lymphatiques de l’abdomen et des altérations du foie,
  • L’échographie est utile pour mesurer la taille de la rate,
  • L’IRM, imagerie par résonance magnétique (elle trace le flux du sang à travers la rate).

On analyse les images pour déterminer l’augmentation du volume de la rate et les causes.

 

Splénomégalie ou rate enflée

Splénomégalie ou rate enflée

Quand faut-il se préoccuper d’une rate enflée ?

Le patient effectue une prise de sang pour vérifier le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes.

  1. En cas de leucémie, les globules blancs sont élevés (et immatures) mais les niveaux d’hématies et de plaquettes sont bas.
  2. En cas de maladie de Gaucher, les analyses du sang montrent des globules blancs et les globules rouges bas et une thrombopénie.

 

Quelle est la dimension de la rate saine chez les adultes et les enfants ?

Âge Taille de la rate en cm
(inférieure ou égale à)
3 mois 6
6 mois 6,5
12 mois 7
2 ans 8
4 ans 9
6 ans 9,5
8 ans 10
10 ans 11
12 ans 11,5
> 20 ans 12 (chez les femmes)
13 (chez les hommes)

Source : Pubmed.gov

 

Que faire ? Le traitement pour la splénomégalie (rate enflée)

Le traitement de la splénomégalie dépend de la cause de la maladie.

Attente

Si le patient n’a pas de symptômes et qu’on ne connaît pas la cause de la splénomégalie, il est généralement conseillé d’attendre et d’effectuer des contrôles après 6 à 12 mois.

On prescrit des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes ; pendant la grossesse, il faut consulter un médecin avant de prendre des médicaments.

Le médecin peut conseiller des cycles de chimiothérapie ou de radiothérapie quand la leucémie ou le lymphome de Hodgkin causent le gonflement de la rate.

Il est recommandé de rester au repos jusqu’à la guérison et d’éviter le stress car cela peut abaisser les défenses immunitaires.

L’intervention chirurgicale à la rate est conseillée quand :

  • Cet organe provoque de graves complications,
  • On ne réussit pas à identifier la cause,
  • Le patient ne réagit pas au traitement.

Dans ces cas, une partie de la rate, ou l’organe entier, doit être enlevée.

L’enlèvement de la rate ne traite pas la pathologie, mais elle réduit l’effet du nombre bas de leucocytes.

Parmi les complications de la rate enflée il y a la rupture de la rate ; dans ce cas, il faut effectuer une splénectomie d’urgence, parce que cette lésion peut être mortelle.

chirurgie,ablation,de,la,rate,route,blessure

L’ablation chirurgicale de la rate est la dernière option.

Une personne peut vivre sans rate, mais la probabilité de contracter de graves infections est plus élevée.

Prévention des infections

Pour minimiser le risque d’infection, il est recommandé d’effectuer des vaccinations avant et après l’ablation de la rate.

Ces injections protègent contre la pneumonie, la méningite et les infections aux os, aux articulations et au sang.

Certains patients doivent prendre de la pénicilline après l’opération chirurgicale.

 

Remèdes naturels pour la rate enflée

Pour les problèmes de la rate, il est important de suivre un régime ou une alimentation saine ; les aliments à éviter selon le régime du groupe sanguin sont :

  • Les céréales,
  • Les produits laitiers,
  • Les aliments frits,
  • L’alcool,
  • Les boissons sucrées et les sucreries que l’on achète au supermarché.

Il est conseillé de manger des fruits, des légumes, des légumineuses et d’autres produits végétaux non traités.

Bibliographie
1) Clinical Manifestations of Human Brucellosis: A Systematic Review and Meta-Analysis
Anna S. Dean,  Lisa Crump, Helena Greter,  Jan Hattendorf, Esther Schelling, Jakob Zinsstag. PLoS Negl Trop Dis. 2012 Dec; 6(12): e1929.
2) Infective endocarditis presents as isolated splenomegaly.
Atoosheh Rohani, Vahid Akbari, and Kianoosh Homayoon. J Cardiovasc Dis Res. 2011 Jan-Mar; 2(1): 71–73.
3) Infectious Diseases and the Liver. Rohit Talwani, MD, Bruce L. Gilliam, MD, and Charles Howell. Clin Liver Dis. 2011 Feb; 15(1): 111–130.
4) Turk J Gastroenterol. 2012;23(6):799-803. Splenomegaly as the first manifestation of pancreatic adenosquamous carcinoma: a case report. Chen K1, Xu XW, Xie K, Zhou YC, Mou YP.
5) The Amyloidoses: Clinical Features, Diagnosis and Treatment. Kelty R. Baker, M.D. and Lawrence Rice, M.D. Methodist Debakey Cardiovasc J. 2012 Jul-Sep; 8(3): 3–7.
6) Splenomegaly and splenectomy in sarcoidosis. A K Webb, D N Mitchell, C M Bradstreet, and A J Salsbury. J Clin Pathol. 1979 Oct; 32(10): 1050–1053.
7) Jaundice and hepatomegaly in primary malaria. Ramachandran S, Perera MV. J Trop Med Hyg. 1976 Sep; 79(9):207-10.
8) Hypersplenism: History and current status. Yunfu Lv et Al. Exp Ther Med. 2016 Oct; 12(4): 2377–2382.
9) Pathophysiology of portal hypertension. Iwakiri Y. Clin Liver Dis. 2014 May; 18(2):281-91.
10) The spleen in liver cirrhosis: revisiting an old enemy with novel targets. Liang Li, Mubing Duan, Weisan Chen, An Jiang, Xiaoming Li,Jun Yang and Zongfang Li. J Transl Med. 2017; 15: 111.
11) Liver cirrhosis. Tsochatzis EA, Bosch J, Burroughs AK. Lancet. 2014 May 17; 383(9930):1749-61.
12) [Splenomegaly and thrombocytopenia in patients with liver cirrhosis]. Djordjević J, Svorcan P, Vrinić D, Dapcević B. Vojnosanit Pregl. 2010 Feb; 67(2):166-9.
13) Massive splenomegaly. Hugo L Paz-Y-Mar, Alexei Gonzalez-Estrada, and M Chadi Alraies. BMJ Case Rep. 2013; 2013: bcr2013200515.
14) Splenomegaly in 2,505 patients in a large university medical center from 1913 to 1995. 1913 to 1962: 2,056 patients. O’Reilly RA. West J Med 1998;2013:78–87
15) Hairy cell leukaemia: biological and clinical overview from immunogenetic insights. Forconi F.  Hematol Oncol 2011;2013:55–66
16) Thrombocytopenia in liver disease. Peck-Radosavljevic M1. Can J Gastroenterol. 2000 Nov;14 Suppl D:60D-66D.
17) A Review of Gaucher Disease Pathophysiology, Clinical Presentation and Treatments. Jérôme Stirnemann et Al. Int J Mol Sci. 2017 Feb; 18(2): 441.
18) Normal splenic size in infants and children: sonographic measurements. Rosenberg HK1, Markowitz RI, Kolberg H, Park C, Hubbard A, Bellah RD. AJR Am J Roentgenol. 1991 Jul;157(1):119-21.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Splénomégalie ou rate enflée ultima modifica: 2016-01-14T22:37:03+00:00 da Defilippo Giovanni Médecin chirurgien

Je m'appelle Giovanni Defilippo, je suis un médecin généraliste de Rubiera (Italie) à la retraite, avec 40 ans d'expérience (numéro d’inscription à l'ordre des médecins de Reggio Emilie : 1373). Je me suis diplômé à l'Université de Bologne le 29/06/1972... Biographie