Que faire quand les selles sont dures ? Traitement et remèdes

Traitement en cas de selles dures

Le médecin ainsi qu’un infirmier spécialisé doivent contrôler:

  1. Les antécédents médicaux détaillés du patient,
  2. Son alimentation,
  3. Le type de selles,
  4. L’utilisation de laxatifs ou d’autres médicaments,
  5. D’autres maladies.

Le traitement d’un fécalome consiste à retirer les selles piégées.
Ensuite, il faut prévenir la formation de selles dures dans le futur.
Le traitement le plus immédiat pour ramollir et pour lubrifier les selles consiste en un lavement chaud (Cid et al. – 1981) à base d’huile minérale ou d’huile d’olive. Cependant, généralement, une poire à lavement ne suffit pas à retirer un gros fécalome.
Si les selles ne sortent pas, un retrait manuel peut être nécessaire.
Un professionnel de santé insère un ou deux doigts dans le rectum et brise lentement la masse en morceaux plus petits, afin qu’ils puissent être expulsés (Kim et al. – 2007)..

Ce processus doit être fait de façon graduelle pour éviter de provoquer des lésions au rectum. Les selles sont généralement bloquées dans l’ampoule rectale ou le rectum. Les suppositoires à insérer dans le rectum peuvent être prescrits par le médecin pour éliminer les selles qui sont difficiles à expulser.

Une opération chirurgicale est rarement nécessaire pour traiter un fécalome (CURRÒ et al. – 2017). Une mégacôlon,toxique,la,colite,ulcéreuseintervention de retrait d’urgence est nécessaire en cas de :

  • Mégacôlon toxique, dilatation excessive de l’intestin causée par l’accumulation de gaz.
  • Occlusion intestinale complète.

Presque tous ceux qui ont souffert d’un fécalome doivent suivre un programme de rééducation intestinale.

 

Que faire quand les selles sont dures ? Remèdes naturels

Traiter la constipation
Si la cause des selles dures est la constipation, il faut en comprendre l’origine. Un diagnostic précis est essentiel pour développer un programme de traitement approprié.

Ajouter des fibres à l’alimentation
Une solution contre la constipation peut être la fibre soluble (Cheskin et al. – 1995)..
Cette substance se dissout dans l’eau et permet de ramollir les selles.
On trouve de la fibre soluble dans beaucoup de fruits, de légumes, dans les haricots et dans les céréales.
Le psyllium (Plantago psyllium) et les graines de lin sont des sources excellentes de fibre soluble. Ces ingrédients peuvent ramollir les selles de manière remarquable.

Pratiquer une activité physique régulière
L’activité physique peut aider à stimuler l’activité intestinale.

Consommer des liquides
Boire beaucoup d’eau ainsi que d’autres fluides aide à ramollir les selles.

Aller aux toilettes
Avoir assez de temps pour rester aux toilettes. Ne pas ignorer l’envie d’aller à la selle.

 

Traitements alternatifs

Il existe plusieurs approches alternatives qui pourraient soulager, bien qu’elles n’aient pas été étudiées.

Massage. La massothérapie dans la direction du côlon avec compression, manipulation et vibration, favorise la défécation.
Le massage abdominal peut détendre tous les muscles qui supportent la vessie et l’intestin, donc il favorise l’activité de l’intestin.
Parmi les soins naturels, nous pouvons aussi citer l’acupuncture et le shiatsu.

Acupuncture. Cette médecine traditionnelle chinoise prévoit la manipulation et l’insertion de très fines aiguilles dans plusieurs zones du corps. Ce traitement stimule le côlon et peut réduire la douleur causée par la constipation, bien qu’il n’existe pas de preuves de l’efficacité de l’acupuncture pour le traitement des selles dures.

Tisane. Parmi les remèdes de grand-mère, nous pouvons citer la tisane pour la constipation qui peut contenir les ingrédients suivants : bourdaine, fenouil, réglisse, camomille ou mélisse officinale.

Prendre un produit qui ramollit les selles
Il existe des produits en vente libre qui servent à ramollir les selles et qui stimulent les muscles de l’intestin. Les émollients des selles réduisent la quantité de fluides absorbés par l’intestin et laissent donc plus d’eau dans les selles. Ces produits sont différents des suppositoires (qui sont une forme de laxatif stimulant). Généralement, les émollients sont considérés comme une alternative plus sûre. Toujours contrôler avec un médecin avant de prendre un produit en vente libre.

 

Aliments conseillés

  • Pain – Muesli, petites fougasses de son de blé, pain au blé complet
  • Céréales et graines – Flocons de maïs, flocons de son, farine d’avoine, bâtonnets de son, All-Bran, son, son de maïs, son d’avoine, riz complet, pain de seigle
  • Légumes – Artichauts, choux de Bruxelles, brocolis, chou, roquette, blettes, carottes, petits pois, haricots verts, maïs doux, épinards, courge, pommes de terres avec la peau, navets
  • Légumes secs – Lentilles cuites, haricots, pois chiches, pois, haricots de Lima, haricots Pinto, chili avec des haricots
  • Fruits Avocat, oranges, papaye, nectarines, kiwis, poires, mûres, framboises, mangue, fraises, prunes
  • D’autres aliments – Beurre de cacahuète croquant, amandes, pistaches, noix, noix de cajou, figues sèches, graines de tournesol, concentré de tomates, compote de pommes, raisins secs
  • Le yaourt (Rajala et al. – 1988).

Aliments à éviter

Aliments à faible contenu de fibres
La fibre est la partie non digestible des aliments végétaux. Elle est importante pour ramollir les selles parce qu’elle absorbe de grandes quantités de liquides.

Aliments gras
Les selles qui dérivent de déchets alimentaires gras ont plus de probabilités d’être dures. Les aliments gras se déplacent lentement dans l’intestin. Cela provoque une absorption majeure du liquide des selles.
Limiter la consommation d’aliments gras comme :

  • Le lait entier,
  • Les glaces,
  • Les frites,
  • Le beurre de cacahuètes crémeux,
  • Le beurre,
  • La margarine,
  • Les assaisonnements pour la salade.

Aliments transformés
Il faut limiter la consommation d’aliments transformés car ils contiennent très peu de fibres.
Exemples d’aliments transformés :

  • Les crackers,
  • Les plats préparés,
  • Les gâteaux (par exemple les beignets).

 

À lire aussi :

Bibliographie :

  1. Senthil Kumar Aiyappan, Upasana Ranga, Anita Samraj, Seena C. Rajan,and Saveetha Veeraiyan. A Case of Fecaloma Indian J Surg. 2013 Aug; 75(4): 323–324. doi:  10.1007/s12262-012-0460-5
  2. Kim KH, Kim YS, Seo GS, Choi CS, Choi SC. A case of fecaloma resulting in the rectosigmoid megacolon. Korean Journal of Neurogastroenterology and Motility. 2007;13(1):81–5.
  3. G. CURRÒ, C. LAZZARA, S. LATTERI, M. BARTOLOTTA, and G. NAVARRA. Supergiant fecaloma as manifestation of chronic constipation. G Chir. 2017 Jan-Feb; 38(1): 53–54. doi:  10.11138/gchir/2017.38.1.053
  4. Yucel AF, Akdogan RA, Gucer H. A giant abdominal mass: fecaloma. Clin Gastroenterol Hepatol. 2012 Feb; 10(2):e9-e10.
  5. Ribas Y, Bargalló J, Lamas S, Aguilar F. Idiopathic sigmoid megacolon with fecal impaction and giant calcified fecaloma. Am Surg. 2013 Feb; 79(2):E96-7.
  6. Cheskin LJ1, Kamal N, Crowell MD, Schuster MM, Whitehead WE. Mechanisms of constipation in older persons and effects of fiber compared with placebo. J Am Geriatr Soc. 1995 Jun;43(6):666-9.
  7. Rajala SA, Salminen SJ, Seppänen JH, Vapaatalo H. Treatment of chronic constipation with lactitol sweetened yoghurt supplemented with guar gum and wheat bran in elderly hospital in-patients. Compr Gerontol A. 1988 Jun; 2(2):83-6.

Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Que faire quand les selles sont dures ? Traitement et remèdes ultima modifica: 2018-10-12T10:19:49+00:00 da Massimo Defilippo

Laisser un commentaire