Prostatite aiguë ou chronique

La prostatite est une inflammation de la prostate et peut être chronique ou aiguë.
Chez les hommes, la glande prostatique est située juste en dessous de la vessie.
En raison de son emplacement, la prostatite peut s’accompagner d’urétrite, c’est-à-dire l’inflammation de l’urètre.

Prostatite aiguë ou chroniqueCette maladie peut atteindre même les jeunes (moins de 40 ans).

 

Causes de la prostatite selon la typologie

Il existe quatre types d’infections de la prostate :

  • Prostatite bactérienne aiguë
  • Prostatite bactérienne chronique
  • Prostatite abactérienne chronique (syndrome de la douleur pelvienne chronique)
  • Prostatite inflammatoire asymptomatique                                                                             Hypertrophie de la prostate

Prostatite bactérienne aiguë
Causes : il peut exister plusieurs causes d’infection de la prostate, selon le type. Comme son nom l’indique, la prostatite bactérienne aiguë est provoquée par une infection bactérienne et est caractérisée par une inflammation de la prostate.
Une infection dans le gros intestin (colon), dans la vessie et autres partie du canal urinaire peut s’étendre à la prostate et provoquer une prostatite.
Ce type concerne près de 5 – 10 % du nombre total de cas de prostatite.
Cette prostatite non traitée peut entraîner des conséquences graves et ne guérit pas toute seule.
La prostatite aiguë peut aussi être virale ou fongique (champignon).

Prostatite bactérienne chronique
Causes : on ne sait pas exactement quelles sont les causes de la prostatite bactérienne chronique, mais on pense que cette maladie est due à un cas précédent d’infection bactérienne de la glande prostatique et la présence fréquente d’une infection des voies urinaires (cystite).
Parmi les bactéries responsables il y a : ureaplasma urealyticum, Chlamydia trachomatis, etc.
Il y a une variante appelée prostatite granulomateuse dans laquelle il y-a des granulomes formés par les lymphocytes, plasmocytes, histiocytes, etc..

Prostatite chronique abactérienne (non bactérienne)
Causes : on ne connait pas les causes exactes de la prostatite non-bactérienne, mais on pense que les causes puissent être des agents infectieux tels que les virus et les parasites, en plus des bactéries.
Il existe deux types de prostatite abactérienne chronique – inflammatoire et non inflammatoire.
Cela peut être provoqué lors de certaines activités comme l’équitation, cyclisme et soulever des objets très lourds, surtout lorsque la vessie est pleine.
Selon des études, environ 90 % des cas de prostatite sont provoqués par des facteurs inconnus.
Ce type particulier de prostatite est souvent confondu avec la cystite interstitielle (inflammation chronique de la vessie).
La prostatite peut aussi être provoquée par des troubles du côlon, par exemple le syndrome de l’intestin irritable.

La Prostatite inflammatoire asymptomatique
La prostatite inflammatoire asymptomatique est caractérisée par une inflammation de la glande prostatique et ne produit aucun symptôme spécifique.
Cette maladie n’a pas de cause infectieuse identifiée et les patients infectés ne ressentent pas de douleur chronique, à différence des types d’infections cités plus haut.
C’est seulement quand on fait une biopsie de la prostate pour d’autres maladies (possibilité de cancer, de stérilité ou de l’antigène prostatique spécifique élevé) que l’on peut trouver des globules blancs dans l’urine.

 

Symptômes de l’infection de la prostate

On classe la prostatite en quatre types :

1.  Prostatite bactérienne aiguë
Cette infection est la plus facile à diagnostiquer.
En cas de prostatite bactérienne aiguë en stade avancé, la difficulté à uriner est le symptôme principal.
Les symptômes les plus fréquents de cette infection de la prostate sont :

L’incontinence n’est pas un symptôme de la prostatite.

On examine l’urine pour détecter la présence de bactéries et de globules blancs.

2. Prostatite bactérienne
La prostatite bactérienne chronique est rare.
Ce type se caractérise par des infections ou des inflammations récidivantes.
L’infection récurrente indique un problème dans le fonctionnement de la prostate.
L’infection de la prostatite bactérienne chronique peut également se propager à la vessie.
Il est important de diagnostiquer la maladie correctement avant d’entreprendre tout traitement.
Le médecin prescrit généralement des antibiotiques pour cette pathologie et des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.
Les symptômes sont semblables à ceux de la prostatite bactérienne aiguë.

3. Prostatite non-bactérienne chronique
Il s’agit de la forme la plus fréquente de la prostatite.
Il n’y a aucune infection bactérienne visible de la prostate ou des voies urinaires.
Elle se produit presque huit fois plus que la prostatite bactérienne.
L’infection non bactérienne et chronique de la prostate peut affecter des hommes de tous âges.
Les symptômes qui se manifestent lors de cette infection sont énumérés ci-dessous :

  • Sensation de brûlure pendant et après la miction
  • Douleurs dans la zone génitale
  • Problèmes de défécation
  • Douleur pendant l’éjaculation

 

gutartige Vergroesserung der Prostata

Diagnostic de prostatite

Les infections de la prostate sont généralement diagnostiquées par un examen physique de l’organe, car une prostate hypertrophique et compacte peut indiquer un cas possible d’infection.
Pour confirmer le diagnostic, ont effectue :

Parfois la prostatite peut être confondue avec la pubalgie (ou syndrome pubo-rectal) qui provoque une douleur autour de l’os pubien.

 

Traitement de la prostatite

Quel antibiotique faut-il prendre pour une infection de la prostate?

 

Antibiotiques pour l’infection de la prostate

Bactrim
Bactrim c’est le nom de l’antibiotique et contient un mélange de deux médicaments puissants, connus sous le nom de sulfaméthoxazole et le triméthoprime.

Ciprofloxacine Teva, Tavanic et Levofloxacine
Des études montrent que cet agent antimicrobien a beaucoup de succès dans le traitement des patients atteints d’infection de la prostate.
Ciprofloxacine Teva et Tavanic appartiennent à la classe des médicaments fluoroquinolones.

Ampicilline
L’ampicilline relève de la famille des pénicillines et est utilisé depuis 1961 pour traiter efficacement de nombreuses infections bactériennes, y compris la prostatite.

Keforal
Ce médicament appartient au groupe des antibiotiques connus comme les céphalosporines. Pour être plus précis, on traite souvent la prostatite provoquée par Escherichia Coli avec Keforal.

Doxycycline
On utilise souvent le Doxycycline (qui appartient au groupe des tétracyclines) pour éliminer la prostatite.

La prostatite bactérienne aiguë est généralement traitée avec des antibiotiques.

 

Infection récurrente de la prostate

L’infection de la prostate qui se répète à intervalles réguliers indique que l’antibiotique n’a pas réussi à éliminer les bactéries. Cela peut se produire parce qu’on a brutalement interrompu la posologie ou parce que l’antibiotique est inefficace.
Dans de telles circonstances, afin de prévenir une rechute de l’infection, on pourrait augmenter la durée du traitement par antibiotique jusqu’à une période allant de 6-8 semaines ou alors prendre un autre antibiotique (comme le Doxycycline) en grade de pénétrer dans la prostate et de tuer la croissance des bactéries totalement et non partiellement.
Dans certains cas, le patient pourrait être soumis à un traitement antibiotique pendant plusieurs mois avant que l’infection ne disparaisse complètement.
On peut soigner les cas graves de prostatite qui causent des gênes insupportables à travers une transfusion intraveineuse d’antibiotiques.

Dans le système urinaire, la présence de corps étrangers (par exemple, les calculs à la vessie et rénaux) peut être l’une des raisons de l’infection récurrente de la prostate. Découvrir la cause sous-jacente peut donc aider à résoudre le problème. Dans l’ensemble, déterminer la souche bactérienne et prendre des antibiotiques correspondants est essentiel pour prévenir la récurrence de l’infection.

On a noté que les antibiotiques ne sont pas très efficaces contre la prostatite chronique. Par conséquent, pour traiter ce type de prostatite il vaut mieux prendre en compte d’autres types de médicaments.

Certains médicaments (Viagra, Cialis, etc.) peuvent permettre l’érection aux personnes souffrant de prostatite, mais ont de graves effets secondaires, il faut donc les prendre sous surveillance médicale.

 

Remèdes naturels

En plus du traitement pour prévenir la réapparition de cette maladie, il est très important de boire beaucoup d’eau, d’éviter toute activité intense comme l’équitation, le vélo et jogging et aussi maintenir la santé de la prostate.
Certaines personnes parviennent à faire du vélo avec le trou pour la prostate.

 

Régime et alimentation

Les bienfaits de vin rouge pour la santé de la prostate
Le vin rouge est l’une des rares boissons qui ont des avantages pour la prostate.
Consommer au moins 4 verres de vin rouge par semaine peut réduire de moitié le risque de cancer de la prostate.

Une étude a montré le type d’alcool consommé par les deux groupes (chaque groupe comptant plus de 700 hommes). Un groupe était composé d’hommes souffrant de cancer de la prostate, tandis que le second groupe comprenait les personnes bien portantes.

L’étude a montré une diminution importante du risque de cancer de la prostate chez les personnes qui ont consommé le vin rouge. Les chercheurs ont constaté que les hommes qui boivent de quatre à sept verres de vin rouge par semaine réduisent le risque de cancer de 48 %. Les hommes qui boivent seulement 1 verre de vin rouge par semaine ont un risque moindre de cancer de la prostate de 6 %.
L’étude a également révélé qu’augmenter la consommation de vin rouge (jusqu’à 8 verres par semaine) réduit de 61 % les chances de contracter un cancer agressif.

Quels sont les aliments à éviter
La prostate et tous les organes du corps ne fonctionnent pas correctement chez les personnes obèses qui mangent beaucoup de gras trans et gras saturés, sucreries, laitiers, de la viande et de fritures.

 

Combien de temps dure-t-elle ? Temps de guérison

Les temps de guérison dépendent de la cause de prostatite.
En cas d’infection bactérienne, après quelques jours d’antibiotiques on peut guérir, alors qu’en cas de prostatite chronique ou récurrente, elle peut persister pendant des années.