Prise de sang pour la thyroïde, le foie et les reins

La prise de sang peut servir à évaluer :

  • Les hormones thyroïdiennes ;
  • Les enzymes du foie, la bilirubine et l’albumine (une protéine produite par le foie) ;
  • Les déchets du rein.

Ces valeurs sont utiles pour faire un bilan et évaluer la fonctionnalité de ces organes.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour les examens de thyroïde et des reins. On peut également boire de l’eau et du café.
Il faut être à jeun depuis 8 à 12 heures pour les examens du foie (la phosphatase et la bilirubine).

 

Prise de sang pour la thyroïde

Le médecin prescrit les examens pour la thyroïde si les patients souffrent de :

Valeurs normales 

  • Thyréostimuline (TSH) de 0,3 à 5,6 μU/mL
  • Thyroxine T4 de 45 à 125 nmol/L
  • Thyroxine libre FT4 de 7 à 20 pmol/L
  • Triiodothyronine T3 de 80 à 220 nmol/L
  • Triiodothyronine libre FT3 de 2,3 à 4,2  nmol /L

 

TSH ou thyréostimuline

 Si la TSH a un taux inférieur au taux minimal :

  • Et que les taux de T3 et T4 sont normaux, le patient souffre d’hyperthyroïdie modérée, dite sub-clinique ;
  • Associé à des taux élevés de T3 et T4, le patient peut souffrir d’hyperthyroïdie (thyroïde trop active).

Si le taux de TSH est supérieur au taux normal :

  • Et que le taux de T3 et T4 sont normaux, le patient a une hypothyroïdie modérée, dite sub-clinique ;
  • Associé à des taux faibles de T3 et T4, le patient peut souffrir d’hypothyroïdie.

 

Anticorps antithyroïdiens

Les anticorps anti-thyroperoxydase sont également connus comme anti-TPO.
Leur taux est élevé en cas de maladies auto-immunes de la thyroïde comme :

Les anticorps anti-thyroglobuline sont élevés dans certains cas de :

  • Thyroïdite auto-immune ;
  • Autres maladies auto-immunes non thyroïdiennes.

Le niveau des anticorps a plus de chance d’être élevé en cas de thyroïdite de Hashimoto (chez 60% des patients) qu’en cas de maladie de Basedow (30%).
Cet examen est fréquemment effectué chez les patients souffrant de cancer de la thyroïde.

Prise de sang pour le foie

Il s’agit d’examens qui servent à comprendre si le patient souffre d’une maladie du foie ou des voies biliaires car il a les symptômes suivants :

  1. Jaunisse ;
  2. Ventre gonflé ;
  3. Vomissements ;
  4. Nausées ;
  5. Maux de ventre ;
  6. Douleur au côté droit ;
  7. Urines foncées ;
  8. Fatigue ;
  9. Démangeaisons de la peau.

 

Transaminases (ALAT et ASAT)

Les transaminases sont des enzymes qui interviennent pendant certaines réactions chimiques sur les acides aminés.
En cas de dommages hépatiques la prise de sang montre un taux élevé.

Les transaminases se divisent en :

 

1. ALAT ou SGPT (alanine aminotransférase)

Valeurs normales :

  • De 8 à 37 U/L chez la femme ;
  • Jusqu’à 50 U/L chez l’homme.

Cet examen analyse le taux de l’enzyme ALAT du foie.
L’alanine aminotransférase :

  • A une concentration supérieure dans le foie ;
  • Se trouve dans le cœur et les muscles squelettiques, mais dans une moindre mesure.

En cas de dommage hépatique, le foie envoie cette enzyme dans le sang.
L’ALAT est l’enzyme la plus utile pour comprendre si une personne a une maladie ou un problème au foie.
L’ASAT est moins spécifique et son taux peut être normal.

Un taux plus élevé d’ALAT peut indiquer :

  • Un taux très élevé d’ALAT
    • Des problèmes au foie, comme l’hépatite aiguë ;
    • Une nécrose tumorale à cause d’un cancer du foie ou de métastases, qui provoquent un taux d’ALAT très élevé ;
    • L’hépatite alcoolique.
  •  Un taux élevé d’ALAT
  •  Un taux légèrement élevé d’ALAT
    • Chez les enfants le développement rapide des os peut provoquer un taux légèrement élevé d’ALAT.

Les valeurs peuvent être influencées par :

  • Certaines herbes, par exemple :
  • Une intervention cardiaque récente.

 

2. ASAT ou SGOT (aspartate aminotransférase)

Valeurs normales :

  • De 10 à 34 U/L chez la femme ;
  • Jusqu’à 45 U/L chez l’homme.

Cette enzyme se trouve dans le tissu cardiaque et le tissu hépatique. Un taux d’ASAT élevé indique donc des problèmes qui peuvent se produire dans l’un ou les deux organes.

Un taux élevé d’ASAT est parfois provoqué par :

  • Un dommage du foie provoqué par l’hépatite ou la cirrhose ;
  • Une crise cardiaque ;
  • Une insuffisance cardiaque ;
  • Certains médicaments comme :
    • les statines,
    • les antibiotiques,
    • la chimiothérapie,
    • l’aspirine,
    • les narcotiques,
    • es barbituriques ;
  • Une activité physique intense ou des lésions graves du muscle ;
  • Un taux élevé de vitamine A ;
  • Des dommages aux reins ou pulmonaires ;
  • La mononucléose ;
  • Certains types de cancer.

L’examen du taux de ASAT est plus spécifique pour comprendre si la personne souffre d’hépatite alcoolique.
Il ne faut pas se préoccuper en cas de faible taux de SGOT.

Phosphatase alcaline (PAL)

Les phosphatases sont des enzymes qui interviennent dans l’enlèvement des groupes phosphate, c’est-à-dire la déphosphorylation.
Il s’agit de réactions chimiques qui se produisent dans l’organisme.
Les phosphatases se trouvent surtout dans les cellules :

  • Du foie ;
  • Des os.

Au niveau hépatique elles se trouvent surtout dans les bords des cellules qui forment les voies biliaires, c’est-à-dire les canaux qui servent à transporter la bile du foie à l’intestin.
La bile est un liquide qui aide à digérer les lipides.
En cas d’obstruction des voies hépatiques, l’augmentation du taux est très élevé, de 10 à 20 fois supérieur à la valeur normale.
En ce qui concerne les os, elle est produite par les ostéoblastes, c’est-à-dire les cellules qui produisent le tissu osseux.

  • Les maladies des os provoquent une légère augmentation des phosphatases ;
  • Les maladies du foie et l’obstruction des voies biliaires provoquent une augmentation très élevé des taux de cet enzyme.

Pour comprendre si la cause du taux élevé de phosphatase est liée au foie, le médecin contrôle également les valeurs :

  • De la bilirubine ;
  • Des transaminases (ASAT, ALAT).

Valeurs normales : de 44 à 147 U/L.

Les valeurs sont supérieures :

  • Chez les enfants puisque les os sont en train de se développer ;
  • Chez les femmes enceintes ;
  • Lorsqu’on souffre de troubles des os, comme :
    • L’ostéomalacie,
    • La maladie de Paget,
    • Un cancer des os, etc. ;
  • En cas de maladies du foie comme :
    • La cholestase hépatique,
    • La cirrhose,
    • Un abcès,
    • Un carcinome hépatique,
    • Des métastases ;
  • En cas de calculs biliaires ;
  • Si une tumeur obstrue les voies hépatiques (par exemple à la tête du pancréas) ;
  • En cas d’infection à cytomégalovirus ou de mononucléose infectieuse.

 tumeur,cancer,tête

La phosphatase alcaline basse n’est pas généralement significative. Cela peut se produire en raison :

 

Gamma-GT

La gamma-GT est une enzyme qui sert à transporter les acides aminés à travers la membrane cellulaire.
Elle se trouve surtout dans les membranes du foie, les voies biliaires et les reins, mais le taux de cette enzyme dans le sang dépend surtout de la santé :

  • Du foie ;
  • Des voies biliaires.

Une caractéristique importante est la sensibilité extrême de cette enzyme : les valeurs augmentent avant l’apparition des symptômes de la maladie.

Valeurs normales :

  • Jusqu’à 55 U/L chez l’homme ;
  • Jusqu’à 38 U/L chez la femme.

Valeurs élevés de gamma GT
Ce taux est beaucoup plus élevé en cas d’obstruction des voies biliaires (intra-hépatique ou extra-hépatique).
Le taux est 5 à 30 fois supérieur à la valeur normale.
En cas d’ictère obstructif, d’angiocholite et de cholécystite, la gamma-GT :

  • Augmente avant la phosphatase alcaline, l’ASAT et l’ALAT ;
  • Augmente de manière plus prolongée.

Des taux élevés de gamma-GT peuvent être également liés à :

  • Une hépatite, avec une augmentation plus faible d’environ 2 à 5 fois plus élevé que le taux normal ;
  • Des néoplasies primitives ou secondaires (métastasiques) ;
  • La cirrhose alcoolique ;
  • La consommation élevée d’alcool ;
  • La prise de médicaments comme la phénytoïne et le Phénobarbital.

 

Interpréter les résultats d’une prise de sang pour le foie – Les combinaisons des données

Si on ne souffre pas de maladies du foie, le taux de Gamma-GT ne dépasse pas 45.
Si la valeur de Gamma-GT dépasse 100, le médecin contrôle les taux des autres enzymes hépatiques pour comprendre la cause du problème.

Attention : certaines personnes ont un taux de Gamma-GT qui arrive jusqu’à 120 sans souffrir de problèmes au foie.

En cas de Gamma-GT > 100

  1.  Si les ALAT et les ALAP sont normaux, les causes possibles sont :
    • Les boissons alcooliques ;
    • Des drogues comme l’héroïne ;
    • Le diabète ;
    • La maladie du foie gonflé ;
    • Les triglycérides élevés ;
    • La prise de médicaments comme :
      • les barbituriques,
      • les benzodiazépines,
      • les anticonvulsifs,
      • le Warfarin,
      • les antidépresseurs tricycliques,
      • le paracétamol,
      • les antalgiques,
      • les immunosuppresseurs.
  2. Si les ALAT sont normaux et les ALAP élevés, les causes possibles sont :
    • Le flux de la bile est réduit ou obstrué, par exemple en cas de :
      • Calculs biliaires ;
      • Inflammation du foie ;
      • Tumeur qui appuie sur les voies biliaires.
    • Une prise excessive de médicaments ou de boissons alcoolisées qui peut ralentir le flux de la bile ;
    • La cirrhose hépatique ;
    • Une maladie hépatique et un problème aux os, puisque le taux de l’enzyme ALAP augmente également en cas de maladies osseuses.
  3. Si les ALAT sont élevés et les ALAP faibles, les causes possibles sont :
    • Une infection virale :
    • Les drogues ;
    • Les boissons alcooliques ;
    • Le foie gonflé.
  4. Si les ALAT et les ALAP sont élevés, cela se produit en cas de dommage hépatique et d’un ralentissement du flux biliaire, per exemple en raison de :
    • Une hépatite aiguë provoquée par :
      • Des infections virales ;
      • Des médicaments ;
      • L’alcool.
    • Une hépatite chronique ;
    • Une tumeur qui entrave le flux de la bile (par exemple le cancer du foie ou celui du pancréas) ;
    • Une cirrhose hépatique.

En cas de stéatose hépatique alcoolique, le taux de l’enzyme hépatique ASAT est très élevé.

Bilirubine

Valeurs normales : de 1 à 19 mg/L
Il s’agit d’un pigment de couleur marron-jaunâtre qui se trouve dans la bile, c’est-à-dire un fluide digestif produit par le foie.
La bilirubine est produite lorsque l’hémoglobine des vieux globules rouges se dégrade.
La destruction des vieilles cellules est un processus physiologique.
Après que la bilirubine passe dans le sang, elle passe par le foie.

Dans le foie la bilirubine :

  • Est conjuguée (elle se lie à d’autres substance) ;
  • Se mélange avec la bile ;
  • Est éliminée par les voies biliaires.

Puis elle arrive à la vésicule biliaire, c’est-à-dire un réservoir temporaire.
Enfin, la bile se déverse dans l’intestin grêle afin d’aider la digestion les graisses.

Il y a deux types de bilirubine :

  • La bilirubine libre (qui n’est pas liée à l’acide glucuronique) est appelée bilirubine indirecte ou bilirubine non conjuguée ;
  • La bilirubine liée à l’acide glucuronique est appelée bilirubine directe ou bilirubine conjuguée.

L’ensemble de ceux deux types de bilirubine s’appelle la bilirubine totale.
Le foie n’arrive pas toujours à métaboliser ce liquide à cause :

  • D’une production excessive ;
  • De l’obstruction des voies biliaires ;
  • D’une inflammation du foie.

Un taux élevé de bilirubine libre peut être lié à :

  • L’ictère néonatal ;
  • L’anémie hémolytique ou l’anémie pernicieuse ;
  • Des transfusions sanguines ;
  • La cirrhose du foie ;
  • La maladie de Gilbert, un trouble fréquent du métabolisme provoqué par une carence de l’enzyme qui lie les molécules de sucre à la bilirubine ;
  • Une activité physique intense ;
  • Une mauvaise alimentation.

Lorsque la bilirubine conjuguée est plus élevée que celle libre (indirecte), les causes peuvent être :

  • Une hépatite virale ;
  • Une hépatite alcoolique ;
  • Des réactions aux médicaments ;
  • Des calculs biliaires ;
  • Des lésions des voies biliaires ;
  • Une tumeur.

Il ne faut pas se préoccuper en cas de valeurs basses.

Albumine

Il s’agit de la principale et plus abondante protéine  du sang.
L’albumine est produite par le foie et a de nombreuses fonctions, en particulier :

  • Elle transporte les substances ;
  • Elle maintient la pression oncotique du sang.

Les causes d’un taux élevé d’albumine peuvent être :

Les causes d’un taux faible d’albumine peuvent être :

  • Une hydratation rapide (hyperhydratation) ;
  • La dénutrition ;
  • Des maladies du foie (des hépatites virales, une cirrhose du foie grave) ;
  • Des maladies rénales (les syndromes néphrotiques) ;
  • De graves brûlures ;
  • La grossesse ;
  • L’utilisation de contraceptifs oraux.

 

Prise de sang pour les reins

Les maladies rénales ne provoquent pas de symptômes jusqu’en phase avancée.
La prise de sang pour les reins est conseillée en cas de :

Les individus à risque de problèmes rénaux sont ceux souffrant de :

 

Urée ou azotémie

L’urée (ou azotémie) est le taux qui indique la quantité d’azote non protéique dans le sang.

Valeurs normales : de 0,10 à 0,20 g/L

Cela mesure la fonctionnalité :

  • Des reins ;
  • Du foie ;
  • Du cœur.

Taux d’urée élevé
Parmi les causes il y a :

Taux d’urée faible
Un taux faible d’urée peut être lié à :

  • Une alimentation pauvre en protéines ;
  • La malnutrition ;
  • Des dommages graves du foie ;
  • Une consommation excessive de liquide.

 

Créatinine

Valeurs normales :

  • De 5 à 11 mg/l chez les femmes ;
  • De 6 à 12 mg/l chez les hommes (les personnes âgées peuvent avoir des valeurs légèrement inférieures).

Les valeurs sont plus élevées d’environ 2 mg/l chez les bébés.

Les reins éliminent ce produit de déchet des muscles. Un taux de créatinine élevé peut donc montrer un problème de fonctionnalité du rein.

Parmi les maladies qui peuvent provoquer une créatinine élevée. il y a :

Parmi les causes, il y a également des médicaments comme :

  • La chimiothérapie,
  • Les antibiotiques,
  • Les diurétiques, etc.

Un faible taux de créatinine peut être lié à :

  • Une grossesse ;
  • Une diminution ou une perte de masse musculaire ;
  • Des infections ;
  • Une cirrhose hépatique ;
  • Des tumeurs ;
  • Une insuffisance cardiaque ;
  • Une alimentation pauvre en protéines.

Rapport urée/créatinine
Valeur normale : de 10/1 à 20/1 (les hommes et les personnes plus âgés peuvent avoir des valeurs légèrement plus élevées).
Ce test montre si les reins éliminent correctement les déchets.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Prise de sang pour la thyroïde, le foie et les reins ultima modifica: 2017-08-08T16:46:00+00:00 da Defilippo Giovanni