Phimosis serré ou non serré, paraphimosis

Le phimosis est une maladie caractérisée par une rétraction et une diminution du prépuce.

Le prépuce est une mince couche de peau et de muqueuse qui :

  • Peut se rétracter,
  • Entoure le gland du pénis.

Presque tous les bébés ont un prépuce non rétractable à la naissance.

Chez les enfants, le prépuce ne se rétracte pas avant l’âge de 2 ans.

Le processus de rétraction est spontané et aucune manipulation n’est nécessaire.

Cela est appelé phimosis physiologique.

Le phimosis n’est pas un problème, sauf s’il provoque :

Aux États-Unis, environ 10 % des enfants souffrent encore de phimosis après l’âge de 3 ans.

Un pourcentage plus élevé de garçons ont une forme légère de phimosis dans laquelle le prépuce est partiellement rétracté.

Généralement, quand un garçon atteint l’âge de 16 ans, il doit facilement rétracter le prépuce.

S’il n’arrive pas à rétracter le prépuce à cet âge, l’adolescent peut souffrir de phimosis (1% des cas).

Beaucoup de garçons pensent que le problème se produit car ils sont vierges, mais en fait la perte de la virginité ne corrige pas le phimosis, sans compter que la douleur ne permet pas les rapports sexuels.

Classification du phimosis

  1. Phimosis serré lorsque la rétraction du prépuce ne permet pas de découvrir le gland, même lorsque le pénis est mou ou flasque.
  2. Le phimosis non serré est un trouble qui empêche de découvrir le gland complètement ou en partie avec le pénis en érection.

Phimosis-serré

Type de phimosis serré selon l’apparition

Le phimosis congénital (ou physiologique) – ce type de phimosis est présent dès la naissance et est le résultat des adhérences entre les couches épithéliales :

  • Du prépuce interne,
  • Du gland.

Le phimosis physiologique se résout avec l’âge.

Lorsque le garçon grandit, ces adhérences disparaissent spontanément avec des érections.

Cela est provoqué par :

  • Des adhérences naturelles entre le prépuce et le gland,
  • Le prépuce étroit,
  • Le frein trop court.

Le phimosis acquis (ou pathologique) – ce type de phimosis se développe en raison d’autres troubles tels que la balanite, une tumeur maligne, etc..
Le phimosis acquis peut être une conséquence :

  • D’une rétraction énergique du prépuce serré sur le gland,
  • D’infections récurrentes.

Le phimosis pathologique provient d’épisodes répétés d’infection du prépuce (Balanoposthite) qui provoquent la formation de tissu fibreux dans le gland et dans le prépuce.

Ce tissu provoque des difficultés à rétracter le prépuce.

Il se crée un cercle vicieux d’infections et fibroses qui provoquent des infections ultérieures.

Qui est touché ? Épidémiologie du phimosis

La plupart des enfants ont un prépuce rétractable dès l’âge de 10 ans et 99 % dès 16-17 ans.

Le phimosis peut survenir à tout âge, même chez les personnes âgées.

Causes de phimosis

Dans des cas de phimosis acquis les causes peuvent être :

  1. Épisodes récurrents de balanite ou balanoposthite.
    Ces infections entraînent les cicatrices qui provoquent le phimosis pathologique.
  2. Forte rétraction du prépuce sur le gland.
    Cela peut provoquer de petites fissures au niveau du prépuce, une infection, un saignement, une fibrose et, enfin, le phimosis.
  3. Les hommes âgés risquent de souffrir de phimosis à cause de la perte d’élasticité de la peau et parce que les érections sont rares.
  4. Le lichen scléreux est une maladie auto-immune inflammatoire qui provoque la formation de plaques et tâches sur le pénis.
    Cette pathologie peut provoquer le phimosis avec le temps.
    La cause est inconnue, mais il y a des hypothèses sur l’origine infectieuse, inflammatoire ou hormonale. Cette maladie peut évoluer en tumeur.
    (Source : Clinical features and therapy of lichen sclerosus et atrophicus affecting males. – Meyrick Thomas RH, Ridley CM, Black MM – Clin Exp Dermatol. 1987 Mar; 12(2):126-8)
  5. Le diabète peut favoriser cette infection en raison de la haute teneur en glucose de l’urine. Il s’agit d’un milieu favorable à la prolifération bactérienne.
    (Source : Phimosis and diabetes mellitus. – Cates JL, Finestone A, Bogash M – J Urol. 1973 Oct; 110(4):406-7).
  6. L’application fréquente d’un cathéter.

Symptômes du phimosis

Les symptômes du phimosis sont :

  1. L’impossibilité de rétracter le prépuce. Cela peut provoquer des douleurs pendant l’érection,
  2. Une douleur pendant les rapports sexuels qui s’atténue avec un préservatif,
  3. Un effort pour uriner en raison du jet d’urine réduit,
  4. Une difficulté à nettoyer le gland chez les adultes et les adolescents. Cela favorise le développement d’infections bactériennes et fongiques (surtout la candida),
  5. Le gonflement du prépuce ; pendant la miction il est possible d’observer un gonflement du gland sous le prépuce ;
  6. Les infections urinaires récurrentes ;
  7. La perte de pus du pénis à cause de la balanoposthite.

Kystes de smegma
Le kyste de smegma est l’accumulation bénigne de smegma dans le prépuce chez les jeunes non circoncisi (Source : Smegma Pearls in Young Uncircumcised Boys. – Sonthalia S, Singal A – Pediatr Dermatol. 2016 May; 33(3):e186-e189).

Le smegma est une substance composée d’huile et de cellules mortes de la peau qui ont la fonction de lubrifiant.

Cette substance aide la rétraction du prépuce.

Il ne s’agit as d’une maladie, mais si on ne l’élimine pas cela peut provoquer :

  • Une mauvaise odeur,
  • Une irritation des parties génitales.

Que peut-on faire pour les kystes de smegma ?

  1. On peut tirer doucement le prépuce vers l’arrière. Si le smegma est dur, on ne peut pas rétracter complètement le prépuce. Il ne faut pas forcer pour éviter la douleur, les lésions de la muqueuse et les infections.
    Cette action peut provoquer la sortie de substance blanche à la consistance similaire au fromage.
  2. Si le kyste de smegma est encore présent, il faut laver la zone qui est généralement couverte du prépuce à l’eau tiède et au savon. Il ne faut pas gratter car la peau sensible peut s’irriter. Si le smegma a durci, frotter doucement avec de l’huile.
  3. Il faut rincer soigneusement le savon et sécher délicatement la zone.
  4. Tirer vers l’arrière le prépuce.

Diagnostic de phimosis

Chez quel médecin faut-il s’adresser en cas de phimosis serré ?

Le patient doit s’adresser à un médecin généraliste, un andrologue ou un urologue.

L’examen physique est généralement suffisant pour diagnostiquer le phimosis, mais le médecin peut prescrire une prise de sang pour contrôler la glycémie.

Le diabète peut être la cause de cette pathologie.

En cas de glycémie élevée, il faut donc changer d’alimentation ou effectuer un traitement.

Degrés du phimosis

Degrés Rétraction du prépuce

0

Rétraction complète
1 Rétraction complète, mais il serre le gland
2 Exposition partielle du gland
3 Rétraction partielle, on peut voir le méat
4 Légère rétraction, on ne peut voir ni le gland ni le méat
5 Rétraction impossible

Fonte: Kikiros CS, Beasley SW, Woodward AA. The response of phimosis to local steroid application. Pediatric Surgery International. 1993;8(4):329–332.

Que faut-il faire ? Traitement et remèdes naturels pour le phimosis serré

Il existe plusieurs écoles de pensée concernant les lignes directrices pour le traitement du phimosis.

L’approche doit être de savoir pourquoi le patient souffre de cette maladie.

Le phimosis est physiologique et la guérison se produit au fil du temps dans 99% des cas.

La rétraction forcée d’un phimosis congénital peut entraîner la formation de fibrose et d’un phimosis acquis.

Il existe quelques exercices utiles pour résoudre le problème, surtout s’il n’est pas grave.

Lorsqu’on prend une douche chaude (la chaleur réduit la tension), il faut essayer de rétracter le prépuce lentement.

Laisser le prépuce dans cette position pendant quelques minutes.

On peut également le faire en dehors de la douche avec un peu de lubrifiant.

L’hygiène personnelle est très importante. Il est recommandé de nettoyer sous le prépuce rétractable et de couvrir le gland après le nettoyage.

Crème pour le phimosis

L’application topique de corticoïdes sur l’anneau préputial comme remède pour le « phimosis » a un taux de réussite compris entre 65 et 95 %.

Source : To circ or not to circ: indications, risks, and alternatives to circumcision in the pediatric population with phimosis. – Steadman B, Ellsworth P – Urol Nurs. 2006 Jun; 26(3):181-94.

Le mécanisme d’action de la pommade à base de cortisone en cas de phimosis est inconnu.

Les chercheurs pensent que les résultats dépendent de l’action :

  1. Anti-inflammatoire,
  2. Immunosuppresseure.

L’application d’une simple pommade hydratante ne donne pas de résultats positifs.

Golubovic et al. a comparé les corticostéroïdes topiques et la vaseline et il a découvert que :

  1. L’application de corticoïdes a apporté des bénéfices chez 19 hommes sur 20,
  2. La vaseline n’a apporté des améliorations que chez 4 hommes sur 20.

Source : The conservative treatment of phimosis in boys. Golubovic Z1, Milanovic D, Vukadinovic V, Rakic I, Perovic S. Br J Urol. 1996 Nov;78(5):786-8.

L’application de crème au bétaméthasone à 0,1% (Diprosone) a produit des résultats semblables.

Dewan et al. ont observé une efficacité de 65% en étalant une crème à l’hydrocortisone à 1% (Locoid).

D’autres crèmes à base de cortisone efficaces pour le phimosis sont :

  1. Le propionate de clobétasol 0,05% (Dermoval 0,05%),
  2. Le triamcinolone 0,1%,
  3. Le mométasone furoate.

Le traitement par cortisone dure de 4 à 6 semaines.

La crème à la cortisone est le traitement de première ligne pour le phimosis pathologique, on peut également l’essayer avant l’intervention chirurgicale.

Toutefois, les patients souffrant de lichen scléreux n’ont pas de résultats avec les médicaments topiques à base de cortisone.

Source : Fortier-Beaulieu M, Thomine E, Mitrofanof P, Laurent P, Heinet J. Lichen sclerosusetatrophicus nei bambini. Annali di Pediatrico. 1990; 37: 673-676.

Un patient souffrant de phimosis et de balanite ou de balanoposthite peut prendre une pommade antibiotique ou antifongique, selon la cause de l’infection.

Quand faut-il opérer ?

Si le phimosis s’attarde après l’âge de deux ans, on peut envisager un autre traitement, surtout après l’apparition de :

  • Infections récurrentes du prépuce (balanoposthite),
  • Infections des voies urinaires.

Les options sont la chirurgie plastique ou la circoncision.

Parmi les patients souffrant de phimosis que les médecins traitants ont envoyé en urologie, seulement 8% à 14.4% d’entre eux souffraient de « veritable » phimosis et avait besoin d’intervention chirurgicale.

Source : Preputial adhesions–a misunderstood entity. – Kumar P, Deb M, Das K – Indian J Pediatr. 2009 Aug; 76(8):829-32.

Il est préférable de conserver le prépuce si le phimosis n’est pas serré et la rétraction est impossible.

Le peau du prépuce peut être utile à l’avenir, par exemple en cas d’intervention pour la reconstruction de l’urètre.

Circoncision

La circoncision chez les garçons consiste à enlever la peau recouvrant le gland (prépuce).

Le médecin effectue une anesthésie locale.

Le médecin peut prescrire des analgésiques ou des anti-inflammatoires pour le postopératoire, par exemple :

  • Le paracétamol,
  • L’ibuprofène.

Les temps de guérison complets sont de 4 à 6 semaines d’abstinence sexuelle complète durant lesquelles il faut porter des sous-vêtements larges (non adhérents) et où il faut laver délicatement autour de la zone où le chirurgien a fait l’incision.

Chirurgie plastique

Plusieurs options chirurgicales peuvent être nécessaires, parmi lesquelles il y a :

  1. L’incision dorsale du prépuce,
  2. La circoncision partielle,
  3. La frénotomie – à savoir l’incision d’un frenulum (frein) court,
  4. La méatoplastie.

L’avantage de ces approches est qu’une partie importante du prépuce peut être conservée.

L’inconvénient est que le phimosis peut se reproduire.

Autres options

Les traitements proposés par des médecins sont :

  1. Les antibiotiques à long terme,
  2. La thérapie laser CO2 pour la circoncision,
  3. L’intervention chirurgicale de chirurgie plastique du prépuce.

Cependant, il n’existe pas encore de tests et de preuves démontrant l’efficacité et les résultats à long terme.

Phimosis serré

© fotolia.com

Foire aux questions sur le phimosis

Est-il vrai que l’intervention chirurgicale de circoncision peut entraîner la stérilité chez l’homme adulte ?

C’est faux.

Après la circoncision, le gland est très sensible à l’atmosphère environnante jusqu’à trois mois après et pendant cette période, le patient peut avoir une érection douloureuse.

La circoncision peut prévenir le cancer du pénis ?

Il est vrai que, si l’opération de circoncision est faite après la naissance (comme chez les personnes juives), elle peut réduire les possibilités de développer le cancer du pénis chez l’adulte.

Toutefois, si le patient est circoncis à une plus tard (comme chez les musulmans), il n’y a aucune différence pour l’incidence du cancer du pénis.

Complications de phimosis serré

Si le phimosis n’est pas soigné, les complications suivantes peuvent se produire.

  1. Un prépuce infecté peut provoquer une infection du gland, en l’occurrence le Gentalline peut être utile, mais il faut contacter immédiatement un médecin.
  2. L’extrémité du prépuce peut agir comme un anneau et peut se retirer sur le tronc du pénis provoquant une douleur et une gêne (cette maladie est appelée paraphimosis).
  3. Chez les sujets souffrant de diabète, des tissus circulaires peuvent se produire, qui enveloppent le gland et qui peuvent empêcher l’élimination de l’urine.
    Le rétention d’urine provoque la dilatation de la vessie, de l’uretère et des reins (hydronéphrose). Dans certains cas, il est difficile d’identifier le méat urétral, cela provoque des problèmes pour insérer un cathéter urinaire.
  4. Le rétrécissement de l’ouverture du pénis (méat urétral) peut se produire.
  5. Des adhérences du prépuce et le gland peuvent se produire.

Paraphimosis

Il ne faut pas confondre le phimosis et le paraphimosis, qui est un diagnostic très important, surtout chez l’enfant.

Paraphimosis signifie que la peau du prépuce n’est pas très élastique, elle est tirée en arrière au delà du gland et elle ne peut pas revenir à sa position initiale.

La conséquence est le blocage de la circulation veineuse.

Si le retour veineux est impossible, un œdème (gonflement) se forme et augmente jusqu’à ce que la compression provoque une obstruction de la circulation artérielle.

La conséquence est l’altération du gland qui devient violet foncé.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si on en peut pas couvrir le gland avec le prépuce, il est important de consulter le médecin.

Ce phénomène nécessite d’un traitement d’urgence.

Comment se manifeste-t-il ? Les symptômes du paraphimosis

  1. Un œdème (gonflement) autour du prépuce.
  2. Une douleur pendant l’érection.
  3. Les nouveau-nés peuvent manifester seulement de l’irritabilité.

Une infirmière peut découvrir la maladie chez un patient affaibli.

Aux stades plus avancés, le gland peut développer une coloration bleue ou noire en raison de la nécrose du gland.

Traitement de Paraphimosis

Si le flux sanguin vers le pénis est limité, il faut un traitement d’urgence.

Si on ne peut pas tirer le prépuce en arrière, le chirurgien doit faire une incision sur la peau du prépuce et la circulation veineuse est automatiquement rétablie.

L’incapacité ou l’impossibilité d’obtenir des soins médicaux peut provoquer des dommages permanents au pénis.

À lire aussi :

Phimosis serré ou non serré, paraphimosis ultima modifica: 2016-02-12T07:32:23+01:00 da Defilippo Giovanni Médecin chirurgien

Je m'appelle Giovanni Defilippo, je suis un médecin généraliste de Rubiera (Italie) à la retraite, avec 40 ans d'expérience (numéro d’inscription à l'ordre des médecins de Reggio Emilie : 1373). Je me suis diplômé à l'Université de Bologne le 29/06/1972... Biographie