Perte de poids pendant la grossesse et chez le bébé

La perte de poids pendant la grossesse

Pourquoi perd-on du poids pendant la grossesse ?
Cela semble étrange de perdre du poids lorsque l’on est enceinte. Toutefois, si cette perte de poids se produit pendant le premier trimestre, il n’y a probablement aucune raison de s’inquiéter.

Quelles peuvent être les causes d’une perte de poids pendant la grossesse ?
Les nausées matinales accompagnées de la perte d’appétit peuvent provoquer une perte de quelques kilos pendant le premier trimestre.
Il ne faut pas s’inquiéter : cette perte est largement compensée dans les mois qui suivent.
La plupart des femmes ne prennent que de deux à trois kilos au cours des trois premiers mois de grossesse.

Pendant la grossesse, faut-il s’inquiéter si l’on perd du poids ou si l’on n’en prend pas ?

Perdre du poids pendant le premier trimestre est très fréquent et l’augmentation de poids pendant cette période se limite généralement à trois kilos.
Si une femme pesait en début de grossesse 65 kilos et qu’elle ne pèse que 60 ou 62 kilos au début du deuxième trimestre, cela peut être complètement normal.
Il faut consulter régulièrement le médecin afin de contrôler le poids corporel.
Bien qu’elles maigrissent pendant le premier trimestre de grossesse, la plupart des femmes reprennent du poids durant le deuxième trimestre.

Quand faut-il consulter le médecin en cas de perte de poids pendant la grossesse ?
Si l’on continue à perdre du poids ou si l’on n’arrive pas à manger, il faut consulter le médecin.
Si l’on maigrit à la fin de la grossesse, cela peut être le signe d’un problème de santé, notamment si cela se produit au neuvième mois.

Quand la perte de poids peut-elle devenir dangereuse pendant la grossesse ?
Bien que perdre du poids pendant le premier trimestre de la grossesse soit un phénomène relativement fréquent et généralement normal, dans certains cas, la perte de poids pendant cette période peut être anormale.
Si l’on souffre de nausées matinales excessives ou de difficultés à ingérer de la nourriture et des liquides, y compris de l’eau, on peut être affectée de la maladie appelée hyperemesis gravidarum.
L’hyperemesis gravidarum est un trouble caractérisé par des nausées et des vomissements fréquents. Elle peut devenir très dangereuse et provoquer des risques chez la mère et le bébé de :

 

Que faut-il faire afin de traiter la perte de poids pendant la grossesse ?

On peut agir pour que la mère et le bébé ingèrent les substances nutritives nécessaires.

  • Le médecin conseille de manger à chaque fois que l’on réussit à supporter la nourriture. L’estomac vide et les faibles taux de sucre dans le sang peuvent provoquer des nausées. Il est donc recommandé de manger avant d’être affamée et de garder toujours des en-cas à portée de main.
    Le sommeil supplémentaire et la réduction du stress favorisent l’appétit.
  • Un autre remède efficace pour réduire les nausées est le gingembre (sous forme de boissons, de bonbons, ou en tant qu’assaisonnement dans le bœuf au gimgembre aux petits pois).
    Cela peut réduire les nausées. Éviter les excès de gingembre parce que, selon certaines études scientifiques, cela pourrait nuire à l’enfant.
  • Une autre solution est un petit bracelet d’acupression disponible dans la plupart des pharmacies.
    Ces bracelets sont efficaces contre la cinétose (mal de mer) et ont permis à de nombreuses femmes enceintes de lutter contre les nausées.

Selon la médecine naturelle et l’hygiénisme, des nausées et des vomissements pendant les premiers mois de la grossesse sont des symptômes causés par la tentative du corps à se débarrasser des toxines.
Ils ne sont pas causés par :

  • Des maladies,
  • Des virus,
  • Le stress, etc.

Il ne faut donc pas bloquer l’activité du corps qui tente de se détoxifier pour éviter des maladies  et des troubles plus graves.
Selon l’hygiéniste Shelton, en cas de nausées, une femme enceinte peut sauter quelques repas sans risque pour elle-même ou pour l’enfant.

 

La perte de poids chez les nouveau-nés

La perte de poids néonatale est une autre source d’inquiétude chez les parents, les infirmiers et les pédiatres.

  • Une perte de poids de 5 % (perte physiologique) pendant la première semaine de vie est considérée comme normale si les nouveau-nés sont nourris au biberon.
  • Une perte de 7 % est physiologique (normale) au cours de la première semaine chez un bébé allaité au sein, une perte de 10 % représente le maximum « autorisé ».

Durant les premiers jours d’allaitement, la mère n’a pas encore de lait mais produit le colostrum, une substance riche en anticorps mais moins nutritifs que le vrai lait.
Si le bébé perd 7 % de son poids dans les 72 premières heures, l’allaitement au sein doit être contrôlé par un spécialiste qualifié afin d’en améliorer la technique.
Le pédiatre peut décider de compléter l’allaitement avec du lait en poudre tant que l’allaitement n’est pas suffisant.
Si le bébé est bien allaité, il est en bonne santé et élimine les selles de façon correcte. Un contrôle ultérieur du poids doit être programmé après deux jours.

 


Contrôle du poids chez le nouveau-né

À la sortie de la maternité, le bébé pèse en moyenne de 5 à 10 % de son poids de naissance. Toutefois, il ne faut pas s’inquiéter.

Pourquoi une perte de poids se produit-elle ?
Le nouveau-né perd uniquement des liquides, ce phénomène est normal après l’accouchement.
Étant donné que le bébé n’a pas besoin de beaucoup manger à ce stade, il ne reprend pas immédiatement son poids de naissance.
Cela est positif car le lait maternel n’arrive qu’environ deux jours après l’accouchement.
Il ne faut pas s’inquiéter, dans les 10 à 14 jours qui suivent, il va retrouver le poids qu’il avait lors de sa naissance, voire plus.
Le pédiatre vérifie le poids du bébé pendant les visites de contrôle qui sont généralement fixées une, deux, et quatre semaines après la naissance (si le spécialiste programme un nombre inférieur de visites, on peut dans tous les cas faire contrôler le poids du bébé à tout moment).
De plus, plusieurs groupes de traitement et de soutien aux nouvelles mères possèdent des balances pour bébés afin de contrôler rapidement le poids de l’enfant.
Les nouveau-nés prennent généralement de 170 à 230 grammes par semaine durant les premiers mois, ce qui correspond à un kilo en un mois.

Après environ quatre mois, les nouveau-nés nourris au lait artificiel prennent du poids légèrement plus rapidement car :

  • Ce lait contient davantage de calories par rapport au lait maternel,
  • Les parents ont tendance à faire finir le biberon au bébé (à l’inverse, avec l’allaitement maternel, l’enfant cesse de téter dès qu’il le souhaite).

Le contrôle des couches est utile : si le bébé mange suffisamment, il va salir de huit à dix couches par jour.

  • Si le nouveau-né est allaité au sein, il salit au moins cinq couches par jour avec des selles,
  • S’il est nourri avec du lait artificiel, il produit moins de selles.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Perte de poids pendant la grossesse et chez le bébé ultima modifica: 2017-11-16T13:42:52+00:00 da Defilippo Giovanni