Mucus dans les selles chez le bébé et l’adulte

Le mucus dans les selles indique souvent une inflammation de l’intestin (inflammation du côlon).

INDEX


Cela peut se produire en même temps que :

Le mucus est une substance qui peut être généralement :

  • Transparente,
  • Blanche ou blanchâtre,
  • Jaune ou jaunâtre.

Il n’a pas la couleur marron ou brunâtre des selles normales.
La consistance est identique à celle de la gélatine et elle est produite par la muqueuse du gros intestin.

Mucus dans les selles,intestinLe mucus est également produit par d’autres organes du corps, par exemple les poumons) où il contribue à piéger les particules étrangères qui sont inhalées.
Dans l’intestin, le mucus :

  • Protège la paroi interne,
  • Facilite la circulation des selles.

La perte de mucus dans les selles n’est pas une raison d’avoir de l’anxiété, mais cela peut être le signe d’une maladie.

Le mucus :

  • Lubrifie la paroi interne des organes,
  • Permet aux matières fécales de passer sans problèmes.

Une petite quantité de mucus dans les selles est normale.
Cependant, des quantités importantes de mucus peuvent indiquer une maladie i
ntestinale lorsque cela se produit associée à :

En cas de mucus inhabituel dans les selles, il faut toujours commencer par un examen médical approfondi pour déterminer la cause sous-jacente.
Certains types de cancer de l’intestin provoquent plus de mucus que la moyenne, trouver du mucus dans les selles ne signifie pas automatiquement que la personne a un type particulier de cancer (comme le cancer colorectal).

 

Les causes de mucus dans les selles 

Une quantité anormale de mucus dans les selles peut être causée par différentes maladies, par exemple :

Le mucus dans les selles peut être provoqué par des maladies du tractus digestif, y compris :

1. Infection gastro-intestinale
Une infection bactérienne gastro-intestinale peut être :

  • Une intoxication alimentaire à la Salmonella,
  • Une infection à Campylobacter,
  • La diarrhée du voyageur (tourista).

En général, dans ce cas, le médecin prescrit des antibiotiques et des ferments lactiques, même si le patient est un enfant.

2. Dysenterie bactérienne
La dysenterie est une infection bactérienne qui provoque la production de mucus.
Parfois, une personne peut avoir :

  • Du pus dans les selles,
  • Les selles rouges (sang dans les selles),
  • Des douleurs abdominales intenses,
  • Une perte involontaire de poids.

Ce sont des symptômes graves d’infection qui peut être mortelle si on ne se soigne pas immédiatement.

La gastroentérite virale (infection du système gastro-intestinale) peut provoquer :

  • La nausée,
  • Les vomissements,
  • La diarrhée,
  • La fièvre,
  • Les crampes abdominales.

Les infections par des parasites intestinaux comme le Giardia Lambdia peuvent provoquer :

  • La diarrhée,
  • Une mauvaise absorption, 
  • L’obstruction intestinale (dans les cas les plus graves).

Certains types de vers dans l’intestin, par exemple les oxyures peuvent provoquer des graves démangeaisons anales, surtout la nuit.

3. Rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse)
Dans la rectocolite hémorragique, la membrane muqueuse du gros intestin (côlon) :

  • Devient enflammée,
  • Développe de petites lésions qui sont appelées ulcères.

Ces ulcères saignent et peuvent provoquer la production de :

  • Pus,
  • Mucus.

Le mucus peut devenir assez volumineux et on le voit sortir en même temps que les selles.

4. Syndrome du côlon irritable (SCI)
Dans le syndrome de l’intestin irritable, il peut y avoir une augmentation de la production de mucus dans l’intestin qui sort avec les matières fécales.
Le mucus peut se former :

  • Surtout en cas de SCI avec une diarrhée prédominante,
  • Rarement lorsque le patient souffre de SCI avec constipation – prédominante ou dans la forme alternée.

5. Maladie de Crohn
L’expulsion du mucus dans les selles des adultes peut se produire mais cela est rare chez les personnes qui souffrent de la maladie de Crohn.
Si le mucus se révèle filandreux dans les selles d’une personne qui a la maladie de Crohn, cela peut être également lié au développement de
fissures analesmaladie,de,crohn,côlon,enflammé

6. Abcès rectal
Un abcès péri-anal produit des symptômes différents, par exemple :

  • De la fièvre,
  • Des rougeurs,
  • Une gêne ou des douleurs dans la région anale.

Une personne peut aussi avoir un liquide semblable au pus qui vient de l’orifice de l’abcès ou lorsqu’elle s’essuie après être allée à la selle.
Ceci est différent de mucus filandreux dans les selles parce qu’en réalité, le pus et les autres fluides s’accumulent dans un abcès à cause d’une infection.
Lorque l’abcès devient chronique, une fistule anale (une cavité ou un canal de communication anormal entre le canal anal et la peau autour l’anus) peut se produire.

7. Hémorroïdes externes
Si les hémorroïdes sortent en dehors de l’anus, des écoulements de mucus peuvent se former qui se retrouvent
:

  • Dans les selles,
  • Sur le papier toilette.

8. Autres causes

fistule,péri,anale,abcès

  1. Les fissures anales (lésions cutanées),
  2. Une tumeur du système digestif,
  3. Des allergies et des intolérances alimentaires :
    • La maladie cœliaque (intolérance au gluten contenu dans le blé et dans d’autres céréales qui provoque des dommages à l’intestin),
    • L’allergie alimentaire (réaction allergique à certains aliments),
    • L’intolérance au lactose (l’incapacité à digérer le lactose, le sucre présent dans les produits laitiers),
  4. La diverticulite (inflammation d’une protrusion anormale dans le côlon),
  5. L’ulcère rectal,
  6. Certains médicaments, par exemple, le traitement antibiotique pour éliminer l’Helicobacter pylori,
  7. L’endométriose, en particulier lors de la phase menstruelle du cycle.

Le mucus dans les selles chez le nouveau-né

En général, le mucus dans les selles chez le bébé indique une infection, la plus fréquente est la gastro-entérite, durant laquelle le nourrisson a également la diarrhée.

 

Quand faut-il s’inquiéter ? Les causes graves ou mortelles de mucus dans les selles

Dans certains cas, le mucus dans les selles peut être le symptôme d’une maladie grave ou dangereuse qui doit être évaluée immédiatement.

Parmi celles-ci, il y a :

1. Occlusion intestinale
Une occlusion intestinale provoque de la constipation, de fortes crampes abdominales et des vomissements outre l’évacuation du mucus.
Une occlusion intestinale peut être causée par l’une des nombreuses maladies qui causent des selles dures :

  1. Des adhérences (tissu cicatriciel),
  2. Une hernie inguinale ou abdominale,
  3. Des calculs biliaires,
  4. Une tumeur,
  5. Après avoir ingéré un objet non alimentaire.

L’obstruction est généralement traitée à l’hôpital, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour enlever les matières fécales.

2. Invagination intestinale
L’invagination intestinale est une maladie où l’intestin se plie et une partie de l’intestin glisse dans la région à côté.
L’invagination intestinale est plus fréquente chez les enfants jusqu’à un an.

Parmi les symptômes, il y a :

  • Les crampes abdominales,
  • Du sang et du mucus dans les selles,
  • Des vomissements,
  • Le ventre gonflé.

Si on n’effectue aucun traitement, l’invagination peut provoquer :

  • Un faible apport de sang dans l’intestin,
  • Une nécrose de l’intestin,
  • Une péritonite,
  • Un choc hypovolémique.

Volvulus du colon (torsion du côlon)
Il s’agit de la torsion de l’intestin sur lui-même, ce qui peut réduire l’afflux de sang, et provoquer une obstruction et une nécrose des tissus.

infarctus,intestinal,nécrose

Les autres symptômes qui peuvent survenir en même temps que le mucus dans les selles 

Les autres symptômes varient en fonction de la maladie ou du trouble sous-jacent.
Les symptômes qui affectent fréquemment l’appareil digestif peuvent également impliquer d’autres organes du corps.

Les symptômes des voies digestives qui peuvent se produire en même temps que le mucus dans les selles :

  • Les douleurs abdominales au bas ventre ou les crampes abdominales, par exemple en cas de :
    • Dysenterie,
    • Syndrome de l’intestin irritable,
    • Diverticulite,
    • Endométriose,
    • Obstruction intestinale,
  • Le ventre gonflé ou l’air dans l’estomac, en cas de maladie cœliaque ou de syndrome de l’intestin irritable,
  • L’odeur des matières fécales particulièrement mauvaise, surtout en cas d’infection,
  • Le sang dans les selles (le sang peut être rouge, noir ou goudronneux),
  • Des changements dans la couleur ou la consistance des selles,
  • Les selles molles, surtout en cas d’infection intestinale,
  • L’incontinence fécale (incapacité à contrôler les selles),
  • Le météorisme ou des flatulences, par exemple en cas de syndrome de l’intestin irritable,
  • La nausée avec ou sans vomissements,
  • La douleur lorsque l’on va à la selle en cas d’hémorroïdes ou de ragades anales,
  • Un besoin urgent d’aller à la selle peut être provoqué par la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

D’autres symptômes que l’on peut remarquer sont :

Tumeur au côlon,mucus dans les sellesCouleur des selles
En plus du mucus, on peut remarquer une couleur de selles anormales, par exemple si elles sont oranges, la cause peut être des aliments riches en bêta-carotène :

  • Les carottes,
  • Les pommes de terre douces,
  • Les abricots,
  • Les citrouilles,
  • Les courges,
  • Les melons,
  • Les mangues.

 

Traitement pour le mucus dans les selles

Le traitement dépend de la maladie qui provoque la formation de mucus, on peut avoir besoin de :

  • Médicaments,
  • Une intervention chirurgicale,
  • Une bonne alimentation suffit à guérir.

Il faut en parler avec le médecin avant de prendre les médicaments pendant la grossesse ou durant l’allaitement.

 

Les remèdes naturels pour le mucus dans les selles

Parmi les remèdes naturels pour le mucus dans les selles, il y a :

Les graines de psyllium
Les graines de psyllium ont des propriétés :

  • Prébiotiques car elles aident à rééquilibrer la flore intestinale,
  • Anti-inflammatoires,
  • Laxatives en cas de constipation car elles ramollissent les selles et augmentent le volume de la matière fécale. De cette manière elles stimulent le péristaltisme,
  • Antidiarrhéiques car elles absorbent les liquides de l’intestin.

Elles sont particulièrement indiquées en cas de :

Il est conseillé d’ajouter 5 à 7 grammes de graines de psyllium dans l’alimentation quotidienne.
Il faut boire au moins un verre d’eau après avoir mangé les graines.
De plus, la réduction du stress peut être utile.

 

Régime et alimentation pour le mucus dans les selles

Une alimentation saine et riche en fibres contribue à faciliter le fonctionnement du système digestif.
Éviter la consommation excessive de café, de caféine et de thé peut réduire le mucus dans les selles, étant donné que la caféine peut causer des complications digestives.

Un changement d’alimentation peut-il aider à prévenir le mucus dans les selles ?
Pour éviter le mucus dans les selles et prévenir les récidives, il est recommandé de suivre des habitudes alimentaires saines.
Pour améliorer la santé de l’intestin, il faut ajouter des aliments riches en fibres tels que :

  • Les fruits et les légumes,
  • Le son,
  • Les haricots secs,
  • Les framboises.

Il faut éviter les aliments épicés ou transformés.
De cette façon, la santé digestive globale pourra s’améliorer.

Le jeûne
Un jeûne de 2 à 3 jours (lorsqu’on n’a pas de contre-indications) est excellent car :

  1. Le corps se concentre sur le traitement de l’infection ou de l’inflammation car il ne doit pas utiliser d’énergies pour la digestion,
  2. Cela favorise la cicatrisation des blessures et des ulcères,
  3. Cela a un effet désintoxicant car le foie peut se concentrer sur l’élaboration des toxines du corps, étant donné qu’il ne doit pas métaboliser les nutriments qui viennent de l’intestin.

A lire aussi

Mucus dans les selles chez le bébé et l’adulte ultima modifica: 2014-12-10T17:04:03+00:00 da Massimo Defilippo