Métastases dans les ganglions lymphatiques

Qu’est-ce qu’une métastase dans les ganglions lymphatiques ?

La tumeur métastatique se propage d’une zone d’origine à une autre région du corps.
La tumeur provoquée par la diffusion de cellules tumorales à d’autres parties du corps porte le nom de métastase.

Le système lymphatique
Le système lymphatique joue un rôle important dans le contrôle du mouvement des fluides dans tout le corps.

Métastases aux ganglions lymphatiques

Le système lymphatique contrôle particulièrement le flux de la lymphe, un liquide qui contient :

  1. De l’oxygène,
  2. Des protéines (Rahman et al. – 2015),
  3. Des sucres (glucose),
  4. Des lymphocytes.

Il existe des similitudes entre le système circulatoire et celui lymphatique.
Les petits vaisseaux lymphatiques fusionnent avec les plus grands qui, finalement, arrivent aux ganglions lymphatiques.
Les ganglions lymphatiques sont des tissus en forme d’haricot, présents dans plusieurs régions du corps.

Les ganglions lymphatiques sont les organites d’activation et de prolifération des cellules immunitaires.
La lymphe coule dans tout le corps à travers ce grand réseau, au même titre que l’irrigation sanguine.
Le diagnostic des métastases permet d’observer le mouvement des cellules tumorales dans le système lymphatique, en particulier dans les ganglions lymphatiques.

 

Symptômes de métastases dans les ganglions lymphatiques

Les métastases dans les ganglions lymphatiques provoquent gonflement et douleur à l’endroit où elles se forment.
Les métastases peuvent être partielles ou massives, selon leur extension dans l’organe lymphatique.
Les ganglions lymphatiques peuvent provoquer d’autres symptômes s’ils sont très enflés.
Par exemple, les ganglions lymphatiques dans le médiastin (thorax) peuvent provoquer toux et essoufflement.

 

Diagnostic des métastases dans les ganglions lymphatiques

On peut voir les ganglions lymphatiques superficiels grâce à une échographie. Toutefois, la biopsie (ablation et analyse en laboratoire du ganglion lymphatique) est nécessaire pour savoir ce qu’ils contiennent.

Il pratique l’ablation chirurgicale des ganglions lymphatiques et contrôle la présence de cellules tumorales.
Les ganglions lymphatiques peuvent résulter positifs ou négatifs au cancer.
Puisque les voies de drainage lymphatique d’une tumeur varient considérablement selon les patients, également lorsque la même zone est touchée, dans 30 % des tumeurs on ne peut pas prévoir de manière précise la migration à des ganglions lymphatiques spécifiques.

L’amélioration des examens et de la cartographie de la tumeur est nécessaire pour un bon diagnostic des métastases.
L’analyse des ganglions lymphatiques permet de choisir le traitement le plus adapté et de connaître le pronostic (espérance de vie) du patient.

 

 

Ganglion sentinelleéchographie, ganglion lymphatique, cancer, thyroïdien, métastase

La biopsie du ganglion sentinelle est une manière fiable pour étudier les ganglions lymphatiques atteints de métastases.
D’abord mise en place pour détecter le mélanome, cette biopsie a été adaptée à plusieurs tumeurs malignes, comme le cancer du sein.
Les ganglions sentinelles histologiquement positifs peuvent prédire des métastases à distance. Ils représentent également des marqueurs pronostiques défavorables.

 

Ablation du ganglion lymphatique du cou

L’ablation des ganglions lymphatiques latéraux-cervicaux ou sus-claviculaires est utile pour traiter la tumeur.
On peut l’effectuer de trois manières différentes selon les conditions de la personne.
La lymphe transporte les cellules cancéreuses qui restent piégées dans le ganglion lymphatique.
Les cancers du cou et du cerveau qui touchent les ganglions lymphatiques se répandent le long du système lymphatique. La meilleure façon de se débarrasser de ce problème est l’ablation des ganglions.

Qu’est-ce que l’ablation du ganglion lymphatique du cou ?
On l’appelle également curage ganglionnaire cervical : il s’agit de l’ablation des ganglions lymphatiques et des tissus qui entourent la région touchée par la tumeur.
L’extension de la partie enlevée dépend de la région touchée et du but de l’intervention chirurgicale.
Le ganglion lymphatique a été détecté grâce à :

  • Un scanner,
  • Une IRM,
  • Une TEP.

L’analyse du ganglion lymphatique peut déterminer la présence de cellules cancéreuses dans le système lymphatique.

Curage ganglionnaire cervical
Ce procédé peut durer 2 à 4 heures en fonction du type de curage. On l’effectue sous anesthésie générale.
On identifie et on enlève le ganglion touché.
En ce qui concerne les muscles, on effectue une incision du sterno-cléido-mastoïdien.
On ferme l’incision par des points de suture ou par des agrafes cutanées.
L’intervention laisse quelques cicatrices, qui s’éclaircissent avec le temps.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Métastases dans les ganglions lymphatiques ultima modifica: 2016-05-21T21:30:19+00:00 da Dr. Massimo Defilippo