Ongle incarné : laser, phénolisation et opération chirurgicale

Last updated on juillet 25th, 2018 at 02:04

On considère généralement l’ongle incarné comme un trouble mineur, mais il peut beaucoup gêner l’individu atteint et peut limiter l’activité quotidienne et l’activité sportive.
Il y a beaucoup de remèdes naturels pour soulager les symptômes et prévenir les infections, mais l’ongle ne redevient pas droit sans l’intervention du podologue ou du dermatologue.
Il y a heureusement des traitements qui permettent de résoudre le problème avec un pourcentage de récidive presque nul.

Traitement de l’ongle incarné

Traitement par phénolisation de l’ongle incarné

Ce traitement consiste en :

  • Une anesthésie locale,
  • L’incision et la coupure du bord latéral de l’ongle,
  • L’extraction de la partie d’ongle incarné,
  • La destruction du bord de la matrice de l’ongle par le phénol.

La matrice est une partie profonde de l’ongle qui se trouve entre l’ongle et le lit de l’ongle au niveau de la base de l’ongle.
Le dermatologue utilise le phénol car il s’agit d’une substance chimique avec des caractéristiques spécifiques. Il est notamment antibactérien et il n’y a donc pas besoin d’antibiotiques après l’opération.

Avantages du traitement par phénolisation :

  1. Il n’y a pas besoin de points de suture, l’opération n’est donc pas invasive et peut être effectuée également chez les jeunes enfants et les personnes âgées qui ne peuvent pas être opérés,
  2. La durée du traitement est d’environ 20 à 30 minutes,
  3. Après la phénolisation, l’ongle ne pousse plus sur le côté,
  4. Ce type de technique chirurgicale a un pourcentage de succès de 97% à 98%,
  5. Le coût est faible et plus bas que l’intervention chirurgicale,
  6. Le temps de guérison est plutôt rapide, le patient peut marcher après le traitement et il récupère complètement en moins d’un mois.
    Il est préférable de garder la jambe levée pour diminuer le gonflement pendant les deux premiers jours après la phénolisation.
    7 jours après l’intervention, une visite de contrôle est effectuée, pendant laquelle le pansement est changé.

Les contre-indications de la phénolisation sont de graves problèmes de circulation.

 

Le traitement laser pour l’ongle incarné

Le laser est utilisé pour effectuer une incision latérale (Le bord de peau) et l’élargir. De cette manière, l’ongle a plus d’espace pour sa croissance et il ne devient plus incarné.

On utilise deux types de laser :

  • Le laser Erbium YAG qui permet l’ablation de l’ongle,
  • Le laser ND Yag qui sert à élargir le lit de l’ongle.

Avantages du traitement laser pour l’ongle incarné :

  • Une anesthésie locale,
  • moins de douleur : le patient a généralement moins de symptômes en guérissant,
  • La convalescence est plus rapide par rapport aux autres interventions chirurgicales invasives,
  • Du point de vue esthétique, la cicatrice est plus petite que celle des autres opérations chirurgicales,
  • La précision car le médecin effectue l’incision et traite seulement la région touchée, il n’endommage donc pas les tissus environnants.

Désavantages
Le coût de la matricectomie laser est le plus élevé car un important investissement initial est nécessaire pour l’équipement.
Aujourd’hui, le traitement laser est moins utilisé car les dermatologues préfèrent généralement la phénolisation.

 

Quand opérer ? L’intervention chirurgicale pour l’ongle incarné

Si le problème ne se résout pas par l’intervention du podologue ou qu’il se manifeste à nouveau, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour retirer l’ongle.
Avant de recommander une intervention, le médecin peut prescrire des antibiotiques pour traiter le patient.

L’intervention est conseillée pour l’ongle incarné au deuxième ou au troisième stade, c’est-à-dire :

  • En présence d’une infection,
  • Quand la peau et les tissus mous recouvrent le bord latéral de l’ongle.

Le médecin spécialiste qui effectue l’intervention chirurgicale est le dermatologue.
L’intervention donne généralement de bons résultats permanents.

Description de la procédure chirurgicale de Seyed Reza Mousavi * and Jaledin Khoshnevice (Vascular Surgery & Reconstructive Cancer Research Center, Shohada—Tajrish Medical Center, Shahid Beheshti Medical Sciences, Tehran – Iran)

Une nouvelle procédure chirurgicale simple pour les ongles incarnés consiste à enlever une partie du tissu mou au niveau du paronychium, c’est-à-dire où l’angle de l’ongle pénètre dans la peau.

La procédure consiste à :

  • Frotter et retirer le tissu de granulome,
  • Effectuer l’ablation d’une partie de tissus mous où l’angle de l’ongle pénètre dans la peau. La matrice n’est pas retirée ni les tissus qui forment l’ongle.

Les patients doivent rester couchés sur le dos.

Phase I : avant de commencer l’intervention chirurgicale, une anesthésie locale est effectuée. Ensuite, le doigt affecté est désinfecté à l’aide d’un antiseptique (par exemple la Bétadine) pour éviter toute infection.
Le chirurgien effectue une incision dans la région de tissu mou dans le bord latéral du périonychium (la partie qui entoure l’ongle), l’instrument qu’on utilise pour couper ne doit pas endommager la partie de l’ongle pliée.
Après l’ablation du tissu de granulation laréral, une incision superficielle ou profonde peut rester dans le bord latéral de l’ongle.
Les auteurs de l’étude préfèrent séparer et soulever le bord de l’ongle en n’effectuant qu’un mouvement énergétique du bas, grâce à un instrument spécifique.

Il faut soulever le bord latéral du lit de l’ongle sans l’endommager.
Pour fixer le bord de l’ongle, il faut une suture spécifique.
Le chirurgien effectue une hémostase adéquate (arrêt du saignement) avant la fin de l’intervention.

Les auteurs préfèrent cette simple technique car l’ablation partielle avec matricectomie peut réduire la largeur de l’ongle après le guérison.
L’ablation du bord latéral de l’ongle sans ablation de la matrice provoque une récidive d’ongle incarné chez 70% des patients.
Cette technique permet d’avoir un risque faible d’infection après l’intervention et une douleur post-opératoire (convalescence) d’une courte durée.

Ce type d’intervention n’est pas trop compliqué et les résultats du point de vue esthétique sont bons.

Phase II : le pansement est réalisé à l’aide d’une gaze d’iodoforme (imbibée d’iode) et un pansement ou une gaze tubulaire.
Il faut vérifier la circulation sanguine pour s’assurer que le bandage n’est pas trop serré. Des analgésiques sont également prescrits.

Phase III : le dermatologue recommande de porter des sandales ou des chaussures spécifiques après l’opération.

Résultats de l’opération chirurgicale
Les résultats de l’intervention décrite sont :

  • Les récidives ne se produisent que dans 1,08% des cas (2 cas sur 185),
  • Après une période de contrôle de 6 mois maximum, tous les patients étaient satisfaits et les ongles étaient normaux,
  • La technique n’a pas eu de succès dans 1,7% des cas et le succès du traitement chirurgical est supérieur à 98%.

 

Combien de temps faut-il pour guérir d’un ongle incarné ? Les temps de récupération

La période de récupération dépend du type d’intervention chirurgicale réalisée. En cas de retrait total de l’ongle, 3 à 4 mois sont nécessaires pour qu’il repousse.
Si le médecin a également retiré le lit de l’ongle, ce dernier ne repousse pas.
La douleur disparaît après une semaine environ.
Il faut suivre les soins post-opératoires recommandés pour une récupération plus rapide.

 

La convalescence après l’intervention de l’ongle incarné

Pansement de la blessure

  • Il faut garder le bandage pendant 3 jours,
  • Il faut retirer la bandage chaque jour et désinfecter la zone avec un antiseptique.
  • Il faut bien sécher la zone.
  • Ensuite, il faut la bander à nouveau.
  • Il faut suivre cette procédure deux fois par jour jusqu’à la guérison complète.
  • Les points de suture sont enlevés après 3 semaines.
    De nos jours, les chirurgiens utilisent des fils de suture ré-absorbables, c’est-à-dire en matériel biologique qui est réabsorbé par le corps.

 

Prévention de l’ongle incarné

  • Il est préférable d’éviter les activités intenses (par exemple la course) pendant au moins deux semaines après l’opération.
  • Il faut porter des chaussures ouvertes comme des sandales ou des chaussures très confortables pendant deux semaines.
  • Il faut éviter d’utiliser des chaussures serrées et inconfortables ou à talons hauts.
  • Il faut porter des chaussettes pour protéger l’ongle.
  • Pour la prévention, les ongles doivent être coupés droits (sans courber dans les coins). Il ne faut pas couper les ongles trop courts car ils peuvent pousser sur le côté.
Ongle incarné : laser, phénolisation et opération chirurgicale ultima modifica: 2017-12-18T14:28:37+00:00 da Dr. Massimo Defilippo