Piqûre de moustique

Les moustiques sont des insectes qui se nourrissent de sang.

 

INDEX

  • Pourquoi ça gratte ?
  • Piqûres
  • Types
  • Culex ou commun
  • Anophèle
  • Moustique-tigre
  • Symptômes
  • Durée
  • Remèdes naturels
  • Prévention
  • 10 conseils

 

Un moustique peut s’infecter en piquant une personne malade.
En piquant d’autres individus, il peut transmettre l’infection.

C’est pourquoi les moustiques représentent un facteur de risque de transmission de maladies dans les régions du monde où certains virus et parasites sont davantage répandues.

 

Pourquoi les piqûres de moustique grattent ?

Les piqûres de moustique peuvent rendre les gens fous pour une simple raison : elles provoquent des démangeaisons.
Lorsqu’un moustique pique, il pénètre dans la peau et attire le sang par sa trompe (proboscis) pointue et dentelée.

En outre le moustique injecte sa salive qui contient un anticoagulant. Cette substance empêche la coagulation du sang autour la trompe car ce phénomène peut prendre au piège l’insecte.

Seules, les moustiques femelles piquent car elles ont besoin des nutriments qui se trouvent dans le sang humain afin de produire les œufs.

Le système immunitaire reconnaît les protéines dans la salive du moustique comme des substances étrangères et cela déclenche une attaque.
Selon Jonathan Day, professeur d’entomologie médicale de l’University of Florida, Vero Beach, la réaction immunitaire consiste également à la libération d’histamine.

La réaction de l’histamine provoque des démangeaisons, cela se produit également lorsque le pollen entre dans les yeux et qu’on a besoin de se gratter.

L’histamine provoque également la dilatation des vaisseaux sanguins, les conséquences sont :

  • Le gonflement,
  • Une bosse autour la morsure.

Tout le monde ne réagit pas aux moustiques par une éruption cutanée avec des démangeaisons.
Certains adultes :

  • N’ont pas de réaction,
  • Ne remarquent pas de piqûre.

Le professeur Day ajoute, qu’avec le temps, beaucoup de gens développent une tolérance aux piqûres de moustiques.
La majorité des adultes :

  • S’habituent aux moustiques,
  • Réagissent de manière moins grave par rapport à quand ils étaient petits.

Toutefois, lorsqu’ils voyagent et rencontrent des espèces nouvelles de moustique, la piqûre peut provoquer la même réaction qui se produisait quand ils étaient petits.

 

Types de moustique

Les moustiques les plus fréquents sont :

 

Le moustique culex ou moustique commun

  • Il est de couleur brun-clair,
  • Il mesure entre 5 et 7 mm,
  • Il est présent en été,
  • Il pique surtout à l’aube, au coucher du soleil et la nuit,
  • Il se trouve souvent dans l’eau stagnante ou dans des régions humides à l’ombre (sous les arbres).

Ces moustiques peuvent transmettre le virus du Nil occidental (ou West Nile virus) dans les régions où la maladie est répandue.

 

Le moustique Anophèle

Le moustique Anophèle :

  • Est de couleur brun foncé,
  • A des ailes tachées de blanc et noir,
  • Vit dans les régions marécageuses,
  • Est présent en été,
  • Pique surtout au coucher du soleil et la nuit,
  • Est répandu surtout en Afrique, Amérique Latine, Asie du sud.

Ce moustique est le principal vecteur du paludisme.

 

Le moustique-tigre (Aedes albopictus)

Le moustique-tigre appartient à cette famille et il est possible de le reconnaître par :

  • Sa couleur noire avec des taches et des bandes blanches sur le corps et sur les pattes,
  • Sa taille qui varie de 4 à 10 mm,
  • Sa présence du printemps jusqu’au début de l’hiver. Il peut pondre des œufs qui survivent même en hiver avec des climats froids tempérés.

Le moustique tigre se reproduit dans l’eau stagnante, même dans les sous-pots.
Il se trouve surtout en Afrique, Amérique Latine et Asie du Sud, mais est également présent en Europe.

Le moustique-tigre pique pendant les heures fraîches de la journée :

  • Le matin tôt,
  • Au coucher du soleil.

Selon l’European Environmental Agency, le moustique-tigre est un porteur de 20 maladies, dont :

  • La fièvre jaune,
  • La fièvre de la vallée du Rift,
  • Le virus du Nil occidental,
  • L’encéphalite japonaise.

Bien que les chercheurs ne sachent pas le nombre de maladies qui peuvent être transmise par un moustique infecté, il a été démontré montré qu’il peut transmettre deux maladies :

  • La dengue,
  • Le chikungunya.

 

Les symptômes des piqûres de moustique

piqure-moustique-ampouleLes piqûres de moustiques communs noirs ne provoquent généralement que des démangeaisons, sans aucune douleur.
La piqûre provoque une réaction cutanée associée à des ampoules ou à des éruptions cutanées qui provoquent :

  • Une rougeur,
  • Des démangeaisons autour la région de la piqûre.

Les symptômes de la piqûre de moustique-tigre
Selon une étude scientifique en Espagne (1) :

  • Le symptôme le plus fréquent est un léger gonflement (78%),
  • La région du corps la plus touchée sont les jambes (93%),
  • Les enfants ont un nombre plus élevé de piqûres,
  • Les lésions semblables à des cloques sont plus fréquentes chez les femmes,
  • Les démangeaisons sont très fortes (65%) surtout chez les femmes (71%) et les enfants (76%).

 

Les symptômes du chikungunya

Le patient peut développer des symptômes au niveau cutané et au niveau des muqueuses :

  • Une éruption identique à la rougeole,
  • La desquamation,
  • La dégénérescence maculaire (de la macula de l’œil),
  • L’intertrigo (un type de dermatite),
  • L’hypermélanose (des taches de la peau),
  • La peau sèche,
  • Des papules excoriées,
  • L’urticaire,
  • Une pétéchie (de légères hémorragies qui produisent des taches rouges sur la peau).

Le chikungunya provoque également des symptômes articulaires, parmi lesquels le gonflement et l’arthrite au niveau des :

L’articulation peut être atteinte d’un seul côté du corps.
En général, le chikungunya provoque également une ténosynovite aiguë.
Dans de rares cas, il peur se produire une kyste de Baker.

 

Les symptômes de la Dengue

Selon le CDC (Centers for Disease Control and prevention) américain, parmi les symptômes il y a une fièvre élevée et au moins deux des symptômes suivants :

La santé du patient s’améliore généralement en 10 à 12 jours, mais, dans certains cas, elle peut s’aggraver et une complication peut se produire : la dengue sévère.

 

Quelle est la durée des symptômes ?

Lorsque la personne ne se gratte pas, l’ampoule diminue en 15 minutes après la piqûre, mais il faut parfois un ou deux jours afin qu’elle disparaisse complètement.

 

Que faut-il faire ? Les remèdes naturels pour les piqûres de moustique

L’oignon haché ou l’ail
L’oignon et l’ail aident à soulager le gonflement et les démangeaisons provoqués par les piqûres de moustique.
En outre, l’odeur forte chasse les insectes et les moustiques.

  1. Frotter l’oignon haché ou l’ail sur la zone atteinte,
  2. Attendre 5 minutes,
  3. Laver la peau.

L’alcool
L’alcool est un antibactérien qui peut être utilisé pour soulager l’irritation provoquée par les piqûres de moustique. Il réduit la possibilité de développer une infection.

  • Verser une petite quantité d’alcool sur un coton,
  • Frotter sur la peau atteinte.

Cela peut piquer au début, mais peu après cela soulage les démangeaisons et le gonflement.
Il est aussi possible d’utiliser du vinaigre lorsque l’on n’a pas d’alcool à la maison.

Le dentifrice
Le dentifrice peut soulager beaucoup les démangeaisons provoquées par les piqûres de moustique.
Il suffit de mettre du dentifrice sur la zone touchée.
Afin d’obtenir des résultats plus rapides et plus efficaces, il est possible d’utiliser un dentifrice contenant des ingrédients anti-inflammatoires comme :

Il ne faut pas utiliser de dentifrice en gel.

La glace
La température froide provoque la vasoconstriction et, par conséquent, limite l’arrivée de substances inflammatoires sur la peau piquée.
De plus, cela soulage immédiatement la peau.
Il est important d’appliquer la glace de manière efficace car le froid excessif provoque l’effet contraire.

  • Envelopper des glaçons dans une serviette,
  • Appuyer sur la zone atteinte,
  • Attendre environ 10 à 15 minutes.

Lorsqu’on n’a pas de glace, il faut garder la région touchée :

  • Dans une bassine d’eau froide (par exemple les mains et les pieds),
  • Sous un jet d’eau frais.

Le citron
Le citron a des propriétés anti-inflammatoires et c’est un anesthésique naturel qui peut donc être très utile pour le traitement des piqûres de moustique.

  • Couper le citron en deux,
  • Frotter un morceau contre la peau qui gratte afin d’avoir un soulagement rapide,
  • Appliquer le jus de citron sur les piqûres afin de diminuer la probabilité de développer une infection.

La prévention des piqûres de moustique et d’autres insectes

Il y a beaucoup de produits qui aident à prévenir les piqûres d’insectes, par exemple les répulsifs pour insectes en pommade ou en crème (Mosquitno) ou les insecticides.
D’après mon expérience des pays tropicaux, il est possible de se protéger des moustiques sans utiliser de produits chimiques qui peuvent également être toxique pour l’homme.
Il est possible de préparer un répulsif naturel composé de :

Ces huiles peuvent être appliquées directement sur la peau.
Cependant, certaines personnes sont allergiques à la citronnelle ou développent des réactions cutanées en étalant l’huile d’arbre à thé.

 

10 conseils pour chasser les moustiques et les autres insectes

Les moustiques sont attirés par l’eau stagnante, la lumière et les objets sombres.
Il est donc conseillé de :

  1. Garder la maison sèche, y compris la salle de bains,
  2. Éviter de garder des seaux ou des bouteilles ouvertes dans la maison,
  3. Jeter la poubelle à l’extérieur tous les soirs avant de se coucher,
  4. Éteindre la lumière avant d’ouvrir la porte lorsqu’on sort,
  5. Donner des coups dans la moustiquaire pour chasser les insectes avant de l’ouvrir pour fermer les fenêtres ou les volets,
  6. Éviter d’utiliser des serviettes foncées ou de porter des vêtements sombres car les moustiques se cachent derrière ceux-ci.

 Comment se protéger des moustiques ?

  1. Il est possible d’utiliser un ventilateur à l’intérieur afin de limiter les piqûres d’insectes. L’air qui se déplace grâce au ventilateur trouble le vol des insectes, lesquels, par conséquent, ne piquent pas.
  2. Utiliser une lampe anti-moustique qui a des hélices dans la partie arrière ; Lorsque le moustique s’approche de la lumière, les hélices poussent l’insecte vers la lampe et ne le laissent pas sortir. Il existe des modèles moins chers sans les hélices, mais ils ne sont pas aussi efficaces.
    tueur-moustique-électrique
  3. Il faut fermer les fissures des portes et des fenêtres.
  4. il est conseillé d’utiliser des moustiquaires. Dans les régions tropicales les moustiques peuvent piquer au début de soirée et le matin tôt, même s’il ne fait pas noir.

Beaucoup de gens sur internet parlent de pièges pour les moustiques en utilisant une bouteille, mais, même si j’ai essayé plusieurs fois, cette méthode n’a jamais marché.

 

 

Bibliographie

(1) Curcó N1, Giménez N, Serra M, Ripoll A, García M, Vives P. Servicio de Dermatología, Ospedale Mútua de Terrasa, Barcellona, ​​Spagna.
(2) Bandyopadhyay D, Ghosh SK. Mucocutaneous features of Chikungunya fever: a study from an outbreak in West Bengal, India. Int J Dermatol. 2008;47:1148–52.

A lire aussi

Piqûre de moustique ultima modifica: 2017-11-04T00:25:38+00:00 da Massimo Defilippo