Mal de dents : causes et types

Le mal de dents, de gencives ou de mâchoire est provoqué surtout par des troubles dentaires comme :

Certaines maladies peuvent provoquer des maux de dents constants, alors que dans d’autres cas la douleur est intermittente, par exemple pendant la mastication.

 

Causes de la douleur de dents

La cause la plus fréquente du mal de dents est une carie. La carie est une érosion progressive de la dent provoquée par une bactérie.

  • Certains patients ressentent de la douleur même après une dévitalisation. Dans ce cas, on ressent une douleur aiguë en mâchant.
  • Les troubles de la gencive sont une autre cause fréquente. Une personne peut développer une inflammation des gencives qui peut se propager aux os qui entourent et supportent la structure dentaire.
  • La récession gingivale se produit lors de la rétraction du bord de la gencive sur la dent et provoque une exposition de petites zones des racines dentaires.
  • Une dent fêlée ou cassée en raison d’un traumatisme (par exemple un accident ou un choc) est également une cause de mal de dents.
  • La pulpite (l’inflammation du tissu de la pulpe dentaire) est une des causes moins fréquentes de douleur. Les symptômes d’inflammation du tissu de la pulpe sont : une douleur légère mais constante à proximité d’une dent et une sensibilité plus élevée pendant la mastication. Dans ce cas, on conseille une visite chez le dentiste ou l’endodontiste (le dentiste qui s’occupe du traitement de l’intérieur des dents).
  • L’abcès dentaire consiste dans l’accumulation de pus provoquée par des infections bactériennes.

Certains individus souffrent d’une douleur légère et d’une sensation de pression sur les dents et la mâchoires.
Ces symptômes se produisent chez les personnes qui souffrent de bruxisme (ou grincement des dents).
Le bruxisme peut diminuer en éliminant les facteurs qui le provoquent (comme l’insomnie, le tabac, le stress, l’alcool, une mauvaise occlusion, etc.).

Quand la dent de sagesse sort, on ressent une douleur aiguë aux dents.
La douleur provoquée par les dents de sagesse est fréquente car ces structures émergent désalignées et elles s’appuient sur les molaires qui sont déjà présentes.
On possède quatre dents de sagesse, deux dans l’arcade dentaire supérieure et deux dans l’arcade inférieure, une à gauche et l’autre à droite.
Le dentiste conseille généralement d’enlever la dent.
Après l’extraction, on ressent de la douleur pendant environ 24 à 48 heures et la joue peut beaucoup enfler.

Autres causes
La douleur n’est pas toujours provoquée par des problèmes de dents ou de gencives.
La douleur dans ces zones est également liée à :

  • Des maladies cardiaques (l’angine de poitrine ou l’arrêt cardiaque), Dans beaucoup de cas, les malades atteints de cardiopathie se plaignent d’une douleur propagée aux dents ou aux mâchoires.
  • L’infection de l’oreille, Les personnes qui ont une infection aux oreilles se plaignent souvent d’une douleur aiguë aux dents et aux mâchoires, en particulier de l’articulation temporo-mandibulaire.
  • Les infections des sinus paranasaux (sinusite).
  • Dans de rares cas, le mal de dents est provoqué par la maladie neurologique appelée névralgie du trijumeau. Dans ce cas le patient ressent des douleurs comme des décharges électriques très aigües qui durent quelques secondes.
  • L’éruption des dents de lait chez les bébés peut provoquer douleur et irritabilité et se produit généralement environ au cours du septième mois.
  • Un problème d’occlusion de l’articulation de la mandibule (articulation temporo-mandibulaire) peut provoquer de la douleur :

malocclusion,mandibule,dents

 

Mal de dents après une obturation

L’obturation dentaire est le traitement le plus fréquent des caries.
Ce traitement consiste à remplir les trous avec une substance comme l’amalgame ou le composite dentaire.
C’est un traitement simple et de routine, mais les dents peuvent devenir sensibles.
Le dentiste injecte généralement un anesthésique autour la dent touchée avant d’effectuer l’obturation.
Pendant les premières deux heures après la séance, le patient ne ressent donc pas de douleur.

Lorsque l’effet de l’anesthésie termine, on peut avoir les symptômes suivants y compris :

  • La douleur aux gencives,
  • La douleur de la dent autour l’obturation,
  • La douleur lorsqu’on serre les dents ou pendant la mastication,
  • La douleur de la dent lorsqu’on mange.

Après le traitement, la dent touchée pourrait être sensible :

  • À la pression,
  • Aux aliments sucrés,
  • Au froid,
  • À la chaleur.

Ces problèmes de sensibilité et de mal de dents se résolvent généralement d’eux-mêmes en quelques jours ou quelques semaines après l’opération.

 

Types de mal de dents après une obturation

Douleur pendant la morsure : on peut souffrir de ce type de douleur quand on essaye de mordre quelque chose.
Après que l’anesthésie ait cessé de faire effet, on commence à ressentir de la douleur qui peut continuer pendant encore quelque temps.
Quand on souffre d’une douleur immédiate pendant la mastication, la cause pourrait être une obturation effectuée de manière incorrecte.
Parfois la substance utilisée pour l’obturation est excessive et la dent reste plus élevée que les autres.
Cela peut provoquer la douleur lorsqu’on ferme la bouche car il y a une pression excessive sur la dent impliquée.
Dans certains cas on peut également avoir une lésion de l’obturation et il faut donc contacter tout de suite le dentiste.

Mal de dentsDouleur quand deux morceaux de métal se touchent : la douleur est provoquée par deux surfaces métalliques différentes qui se touchent, comme l’amalgame d’argent d’une dent à peine obturée et la couronne en argent d’une autre dent.
En général la douleur disparaît naturellement en peu de temps, mais si elle continue, il faut consulter un dentiste.

Mal des dents à côté des dents obturées : dans ce cas, on souffre de douleur ou de sensibilité de la dent à côté de celle qui a été obturée.
Quand on a ce type de douleur, il n’y a généralement pas de problèmes avec la dent soignée et la douleur devrait disparaître de manière naturelle.

Mal de dents constant
La douleur constante aux dents après une obturation peut être provoquée par la pulpite.
Avant d’effectuer l’obturation, le dentiste retire la partie cariée de la dent à l’aide d’une fraise qui réchauffe.
Dans de rares cas cela provoque une inflammation de la pulpe, c’est-à-dire le tissu conjonctif dans la dent.
La conséquence est la pulpite.
Si le dentiste ne retire pas tout le tissu carié, une infection dans la pulpe dentaire peut se produire.
Cela peut provoquer le gonflement des gencives ou l’accumulation de pus autour la dent.

Symptômes d’allergie après l’obturation : il peut y avoir une réaction allergique à la substance utilisée pour l’obturation.
Dans ce cas, on souffre de démangeaisons, d’éruptions cutanées et autres symptômes allergiques et il faut aller chez le dentiste pour remplacer le matériel utilisé.
Les réactions allergiques aux obturation d’argent sont rares.

 

Mal de dents après la préparation d’une couronne

                                                                 Causes et solution

Parfois une dent devient sensible après qu’on a préparé ou cimenté une couronne.
Le nerf dentaire peut être également prédisposé aux lésions et aux infections après l’application d’une couronne ou d’une obturation grande.
Si la carie est profonde, le dentiste doit opérer à proximité du nerf dentaire et peut provoquer une lésion.
Après la préparation de la couronne, une gêne est normale.
La réparation de la dent est traumatique et il faut attendre un certains temps pour le guérison complète.
La réponse du corps après une intervention aux dents consiste au passage d’une quantité plus élevée de sang dans la région blessée, pour favoriser le guérison.
Les tissus du corps peuvent gonfler, mais la dent est rigide et elle ne peut pas dilater.
Le patient ressent donc :

  1. Une douleur sourde,
  2. Une douleur pendant la morsure,
  3. La sensibilité au froid ou à la chaleur et aux aliments sucrés.

Chaleur provoquée par la fraisemal,aux,dents,langue,frenulum,palais
Une des causes les plus fréquentes de cette douleur est la sensibilité produite en raison de la chaleur provoquée par la fraise.
Pendant la préparation de la couronne, si la surface de la dent est très fine, la chaleur provoquée par la fraise peut toucher le tissu pulpaire.
Cette chaleur pourrait provoquer une lésion de la pulpe, connue comme pulpite (inflammation de la pulpe).

Couronne temporaire défectueuse
Parfois une personne peut également souffrir de mal de dents en raison d’une couronne défectueuse qui a des fissures et qui provoque une sensibilité au contact avec des liquides chauds ou froids.
Dans ce cas, il est préférable de la réparer ou de la refaire.

Couronne d’une mesure incorrecte
Après la pose de la couronne finale, la personne pourrait ressentir de la douleur et une hypersensibilité si la couronne n’a pas les bonnes dimensions, c’est-à-dire qu’elle est trop étroite (et donc elle touche la gencive et provoque de la douleur) ou trop large (et permet aux bactéries de se déposer dans l’espace entre la couronne et la dent, provoquant une infection).

 

Mal de dents pendant la grossesse et l’allaitement

Si on souffre de mal de dents, il ne faut pas hésiter à prendre un rendez-vous chez le dentiste. Il faut bien sûr informer le dentiste du fait qu’on est enceinte.
Le dentiste conseille des analgésiques pour réduire la douleur.
Il pourrait également prescrire des antibiotiques comme la pénicilline, pour soigner l’infection.
Une opération dentaire régulière est renvoyée à après l’accouchement.
La préoccupation principale des femmes enceintes pendant l’opération dentaire est l’effet des rayons x et de l’anesthésie sur le bébé qui doit naître.

On a besoin de la radiographie pour effectuer beaucoup de traitements dentaires, en particulier en cas d’urgence.
Selon l’American College of Radiology le dosage de radiations d’une radiographie ne peut pas provoquer d’effets négatifs sur le développement embryonnaire ou fœtale.
Certaines femmes choisissent d’éviter tout type de traitement dentaire pendant le premier trimestre car il s’agit de la période la plus délicate du développement.
Toutefois, il n’y a pas de preuves que les traitements chez le dentiste provoquent des malformations au bébé.
En outre le dentiste évite de mettre le bébé en danger et il donne à la femme un type spécial de tablier pour protéger l’enfant des effets nuisibles des rayons x.

L’injection d’anesthésique local chez les femmes enceintes pendant un traitement dentaire provoque l’absorption du médicament chez la femme et le fœtus.
La lidocaïne est l’anesthésique locale le plus utilisé au cours des traitements dentaires. Heureusement elle fait partie de la catégorie B et les chercheurs pensent donc qu’elle ne provoque pas d’effets négatifs ni chez la femme ni chez le fœtus.
Source : Use of local anesthetics for dental treatment during pregnancy; safety for parturient – Ji Min Lee and Teo Jeon Shin.

 

 

A lire aussi

Mal de dents : causes et types ultima modifica: 2016-02-04T22:48:08+00:00 da Dr. Massimo Defilippo