Luxation de l’articulation acromio-claviculaire

Qu’est-ce que la luxation de l’articulation acromio-claviculaire ? Comment la reconnaître ? Enfin, comment savoir si on a besoin d’une intervention chirurgicale ?

Luxation,séparation,acromion,clavicule,épaule

Luxation acromio-claviculaire

La séparation de la clavicule de l’acromion est aussi appelée luxation acromio-claviculaire.
Chez les sportifs qui pratiquent un sport de contact, la moitié des accidents de l’épaule touche cette articulation (Kaplan – 2005).

Ce trouble est généralement provoqué par une chute sur l’épaule mais est très différent de la luxation de l’épaule.
Le traumatisme crée une lésion sur les ligaments qui entourent et stabilisent l’articulation entre la clavicule et l’omoplate.

La luxation de l’épaule est une blessure qui se produit à la jonction entre la clavicule et l’épaule.
Il s’agit généralement d’une lésion des tissus mous ou des ligaments, mais une fracture peut également se produire.
Dans les séparations les plus graves, le ligament coraco-claviculaire (entre la clavicule et le processus coracoïde de l’omoplate) est également rompu.

Classification selon la gravité

Grade Type de lésion
I
  • Une distension des ligaments,
  • L’articulation reste bien alignée.
II
  • La rupture complète du ligament AC*,
  • Une distension du ligament CC**,
  • Un léger déplacement de la clavicule (moins grand que la profondeur de l’articulation).
III
  • La rupture complète des ligaments AC et CC,
  • Un déplacement de la clavicule (plus important que la profondeur de articulation).
IV
  • Identiques au grade III,
  • La clavicule recule par rapport au trapèze.
V
  • Un déplacement important de la clavicule,
  • Le détachement du deltoïde et du trapèze.
VI
  • La clavicule se déplace sous le processus coracoïde.

 

Source : Pubmed (Michele Boffano – 2017)
* AC = Acromio-claviculaire.
** CC = Coraco-claviculaire.

 

Causes de la luxation acromio-claviculaire

Les causes les plus fréquentes sont :

  1. Les accidents sportifs,
  2. Les accidents de voiture,
  3. La chute sur un côté du corps.

 

Symptômes de la luxation acromio-claviculaire

  1. La douleur à l’épaule,
  2. Une faiblesse du bras,
  3. L’épaule enflée,
  4. Une limitation du mouvement,
  5. Une protubérance sur l’épaule.
  6. Une asymétrie de l’articulation AC par rapport au côté normal (Babhulkar – 2014),
  7. De la gêne lors de la pression sur l’articulation AC.

 

Complications de la luxation acromio-claviculaire

  1. Une instabilité chronique de l’épaule,
  2. Le développement de l’arthrose.

Ces complications se produisent dans 50% des cas de luxation acromio-claviculaire de grade I et II.

 

Diagnostic de la luxation acromio-claviculaire

Ces lésions sont facilement diagnostiquées grâce à l’inspection et à la palpation. Il est également important d’évaluer les nerfs et les vaisseaux sanguins, en particulier le plexus brachial et l’artère subclavière située sous le centre de la clavicule.

Il faut également exclure :

  • Des lésions de l’articulation,
  • Des lésions du poumon telles que le pneumothorax (Ebraheim et al. – 1988).

Le patient arrive généralement à l’hôpital avec le bras soutenu par l’autre main.

 

Tests à effectuer pour l’articulation acromio-claviculaire

Voici les tests cliniques pour savoir si on a avoir une luxation acromio-claviculaire. Dans ce cas, il est nécessaire de se rendre chez le médecin pour le diagnostic et le traitement.

L’adduction horizontale du bras

  1. S’asseoir,
  2. Allonger le bras du côté douloureux,
  3. Bouger le coude vers l’épaule opposée (saine),
  4. En cas de douleur au niveau de l’articulation AC, le test est positif.

bty

 

Le test de scarf

  1. Appuyer la main du bras touché sur l’épaule opposée,
  2. Positionner la main du bras sain sous le coude,
  3. Pousser le coude vers le haut,
  4. Le test est positif si le patient ressent de la douleur dans l’articulation AC.

bty

 

Le « pull test »

  • Soulever les coudes jusqu’à la hauteur des épaules,
  • Joindre les doigts,
  • Chaque bras tire vers l’extérieur,
  • Le test est positif en cas de douleur dans l’articulation AC.

bty

 

Si tous les tests sont positifs, le patient a très certainement une luxation acromio-claviculaire.
Si seulement un ou deux sont positifs, il est possible d’avoir une luxation acromio-claviculaire.

Traitement pour la luxation de l’articulation acromio-claviculaire

Le traitement non chirurgical est réalisé en immobilisant l’épaule avec une attelle et en faisant des applications de glace. Des médicaments peuvent aider à soulager la douleur.
La plupart des patients réussissent à récupérer presque toutes les fonctions de l’épaule après cette blessure, même si une déformation significative reste.
Certaines personnes ressentent encore la douleur au niveau de l’articulation acromio-claviculaire, bien qu’il n’y ait qu’une légère déformation.
La gêne peut être due :

  • Au mauvais contact entre les os lorsque l’articulation est en mouvement,
  • À de l’arthrite,
  • À des blessures au disque de cartilage qui se trouve entre les extrémités des os de l’articulation (Iannotti- 1999).

 

Quand faut-il effectuer l’opération chirurgicale ?

Il est souvent préférable d’attendre avant d’intervenir chirurgicalement.
La chirurgie peut être envisagée si la douleur persiste ou si la déformation est sévère.
Le traitement non chirurgical est recommandé pour les lésions de type I et II.
Cependant, selon Mouhsine et al, 27% des patients qui effectuent les traitements conservateurs présentent encore des symptômes 26 mois après.

Si les symptômes persistent, le médecin peut effectuer :

  1. Des infiltrations de cortisone, 
  2. Une intervention chirurgicale de résection (ablation) de la partie externe de la clavicule.

En cas de luxation acromio-claviculaire de degré élevé (IV, V et VI), le patient souffre de douleur persistante et de perte de fonctionnalité de la main.
Une intervention chirurgicale est donc nécessaire.

Le chirurgien orthopédique peut recommander la coupe de la dernière partie de la clavicule afin qu’elle ne frotte pas contre l’acromion.
S’il y a une déformation importante, la reconstruction des ligaments qui s’insèrent sur la partie inférieure de la clavicule est utile (Scheibel – 2011).
Ce type de chirurgie fonctionne bien, même si le temps de récupération est de quelques mois.
Que le traitement soit  conservateur ou chirurgical, l’épaule a besoin de rééducation pour récupérer :

  • L’amplitude normale de mouvement,
  • La force,
  • La flexibilité.

Bibliographie

  1. Ashish Babhulkar, Aditya Pawaskar. Acromioclavicular joint dislocations. Curr Rev Musculoskelet Med. 2014 Mar; 7(1): 33–39.
  2. Bergfeld JA, Andrish JT, Clancy WG. Evaluation of the acromioclavicular joint following first- and second-degree sprains. Am J Sports Med. 1978 Jul-Aug; 6(4):153-9.
  3. Bontempo NA, Mazzocca AD. Biomechanics and treatment of acromioclavicular and sternoclavicular joint injuries. Br J Sports Med. 2010 Apr; 44(5):361-9.
  4. Ebraheim NA et Al. Scapulothoracic dissociation. J Bone Joint Surg Am. 1988 Mar; 70(3):428-32.
  5. Kaplan LD, Flanigan DC, Norwig J, Jost P, Bradley J. Prevalence and variance of shoulder injuries in elite collegiate football players. Am J Sports Med. 2005 Aug; 33(8):1142-6.
  6. Iannotti JP, Williams GR. Disorders of the shoulder: Diagnosis and management. Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins; 1999.
  7. Larsen E, Bjerg-Nielsen A, Christensen P. Conservative or surgical treatment of acromioclavicular dislocation. A prospective, controlled, randomized study. J Bone Joint Surg Am. 1986 Apr; 68(4):552-5.
  8. Mouhsine E, Garofalo R, Crevoisier X, Farron A. Grade I and II acromioclavicular dislocations: results of conservative treatment. J Shoulder Elbow Surg. 2003 Nov-Dec; 12(6):599-602.
  9. Mumford EB. Acromioclavicular dislocation: A new operative treatment. J Bone Joint Surg [Am] 1941;23-A:799-802.
  10. Phillips AM, Smart C, Groom AF. Acromioclavicular dislocation. Conservative or surgical therapy. Clin Orthop Relat Res. 1998 Aug; (353):10-7.
  11. Scheibel M, Dröschel S, Gerhardt C, Kraus N. Arthroscopically assisted stabilization of acute high-grade acromioclavicular joint separations. Am J Sports Med. 2011 Jul; 39(7):1507-16.
  12. Willimon SC, Gaskill TR, Millett PJ. Acromioclavicular joint injuries: anatomy, diagnosis, and treatment. Phys Sportsmed. 2011 Feb; 39(1):116-22.

Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Luxation de l’articulation acromio-claviculaire ultima modifica: 2018-08-31T12:46:54+00:00 da Massimo Defilippo

Laisser un commentaire