Inappétence ou perte d’appétit pendant la grossesse

La perte d’appétit pendant la grossesse

La plupart des femmes enceintes souffrent de nausées et de vomissements en début de grossesse (pendant les trois premiers mois).
En plus du malaise général et des nausées matinales, certaines femmes enceintes peuvent perdre l’appétit.
Cela est normal et il ne faut pas s’en inquiéter.

 

Les causes de la perte d’appétit durant la grossesse

  • L’inappétence se produit principalement à cause des nausées. La sensation de nausées matinales réduit l’envie de manger.
    En outre, les vomissements peuvent rendre réellement difficile la prise de poids ou le maintien d’un poids correct.
  • Un ralentissement général de l’appareil digestif se produit au cours du deuxième trimestre.
    Ce ralentissement est dû à la pression exercée par l’utérus sur la partie inférieure de l’intestin.
    Cela conduit à la perte d’appétit et à la constipation durant la grossesse.
  • La grossesse apporte un fort stress physique, mental, émotionnel et hormonal.
    Cela peut être l’une des raisons pour laquelle une femme enceinte manque d’appétit.
  • Un autre facteur qui favorise la perte d’appétit pendant le premier trimestre de grossesse est l’augmentation du taux de progestérone.
    Cette hormone ralentit l’ensemble du processus de digestion.
    Le côlon absorbe davantage d’eau, ce qui ralentit aussi le processus de digestion.
  • Le médecin peut prescrire la prise de fer pendant la grossesse, ce qui provoque la constipation de la future maman.
  • De nombreuses femmes souffrent de météorisme ou d’air dans le ventre à cause du ralentissement des fonctions digestives.
    Les gaz intestinaux peuvent dilater l’estomac et donner une sensation de satiété.
  • En outre, le sphincter supérieur de l’estomac se détend pendant la grossesse. Cela provoque souvent une sensation de brûlure d’estomac et le reflux gastro-œsophagien au cours des deuxième et troisième trimestres.
    Étant donné que manger aggrave souvent l’acidité d’estomac, les femmes préfèrent parfois ne pas se nourrir pour éviter ces symptômes.

Il ne faut pas oublier qu’une femme enceinte peut souffrir des mêmes troubles d’estomac qu’un adulte normal, comme :

 

La perte d’appétit au cours du troisième trimestre de grossesse

De nombreuses femmes affirment qu’elles ont beaucoup moins d’appétit pendant les derniers mois de grossesse.
L’une des raisons est la pression du fœtus sur l’abdomen.
L’espace pour accueillir la nourriture est tout simplement réduit. La meilleure façon de combattre l’inappétence est de manger quelque chose, un en-cas par exemple, toutes les 3 ou 4 heures.
Pendant les repas, il ne faut pas boire :

  • D’eau,
  • De jus de fruit.

Le liquide remplit rapidement l’estomac, laissant moins de place aux aliments solides.

 

Les remèdes naturels contre la perte d’appétit durant la grossesse

Quelques gestes simples peuvent aider à surmonter la perte d’appétit pendant la grossesse.
Ces remèdes peuvent en effet augmenter le désir de manger, ce qui peut bénéficier aussi bien à la mère qu’à l’enfant.

  • En cas de perte d’appétit pendant le premier trimestre de grossesse, il faut prendre des repas plus légers. Lorsque l’on commence à prendre des repas réduits pendant la journée, l’estomac reste plein et les nausées diminuent.
  • Le matin, ne pas se forcer à manger. On peut manger un peu plus tard dans la journée, notamment des boissons et des aliments nutritifs pour compenser la perte d’éléments nutritifs dans la matinée.
  • Boire 8 à 10 verres d’eau chaque jour pour compenser l’absorption d’eau plus élevée des matières fécales qui causent la constipationdurant le deuxième trimestre de grossesse.
  • Manger des légumes à feuilles vertes et des aliments riches en fibres.
  • Éviter les repas gras ou les aliments difficiles à digérer et qui réduisent l’appétit.
  • Il est préférable de remplacer les 2 repas principaux par 5 à 7 repas légers par jour. Le même régime doit être continué si l’on doit faire face à une perte d’appétit pendant le dernier mois de grossesse.
  • Si l’on continue à remarquer de l’inappétence et si l’on n’arrive pas à manger les aliments nécessaires, il faut tout de suite le signaler au médecin. La perte de poids et la déshydratation dues au manque d’appétit sont très dangereuses pour la mère et le fœtus.
  • Contre les nausées et les vomissements au cours du premier trimestre, le médecin peut recommander aux femmes enceintes le régime BRAT. Ce régime alimentaire comprend :
    • Des bananes,
    • Du riz,
    • De la compote de pommes,
    • Du pain grillé.


    Ces aliments apportent les nutriments nécessaires et n’irritent pas l’estomac. Leur odeur provoque rarement des nausées.

  • Les femmes enceintes doivent éviter de consommer :
    • Des aliments épicés,
    • Des œufs,
    • Du poisson.

    Ces aliments risquent de déclencher la perte d’appétit ainsi que des nausées pendant la grossesse.

 

Perte d’appétit chez les adultes et les personnes âgées

Les causes d’inappétence chez les adultes ou chez les personnes âgées sont notamment liées à :

  • La prise de médicaments,
  • Les maladies cancéreuses.

Médicaments
Certains médicaments comme le Zoloft (Sertraline) pour traiter la dépression ou l’Amoxicilline Mylan (antibiotique à base d’amoxicilline) peuvent entraîner une perte d’appétit temporaire.

 

Les causes de la perte d’appétit due à un cancer

L’inappétence chez une personne atteinte de cancer a des causes multiples.
Certains types de cancer peuvent entraîner une perte d’appétit, comme le cancer :

Ces maladies affectent généralement le métabolisme d’une personne (processus du corps qui décompose la nourriture et la transforme en énergie).

Le cancer avancé (incurable).
Parmi les causes d’inappétence en cas de cancer de stade quatre, nous pouvons citer :

  1. Certains cancers peuvent provoquer une augmentation du volume de la rate. Ce trouble (appelé splénomégalie) peut comprimer l’estomac et créer une sensation de satiété ;
  2. L’ascite (accumulation de liquide dans l’abdomen) peut créer une sensation de satiété, y compris en cas de consommation d’une petite quantité de nourriture ;
  3. Les médicaments, la chimiothérapie, l’immunothérapie et les sédatifs (médicaments qui provoquent une sensation de tranquillité ou de somnolence) ;
  4. La radiothérapie ou une intervention chirurgicale à une partie des organes gastro-intestinaux tels que l’estomac ou l’intestin.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Inappétence ou perte d’appétit pendant la grossesse ultima modifica: 2017-11-20T08:45:13+00:00 da Defilippo Giovanni