Douleur et brûlure de l’anus : traitement et remèdes

Quand se manifeste la douleur anale ?

Au cours de la défécation. La douleur est généralement causée par une fissure ou par une déchirure de l’anus. On ressent la douleur lorsque les selles passent à travers le muscle étroit de l’anus. La douleur disparaît généralement après le passage des selles. Toutefois, elle pourrait persister à cause d’un spasme musculaire.
Pendant le nettoyage. Il s’agit souvent d’un problème de peau ou d’une infection fongique (par exemple la candidose intestinale). Elle affecte aussi les enfants.
De manière continue, indépendamment de la présence de selles. Il s’agit probablement d’un abcès ou d’une infection et parfois d’une thrombose hémorroïdaire (coagulée). Toutefois, il peut aussi s’agir d’une tumeur.
La douleur peut aussi être nocturne.
Progressivement dans le temps. Cela peut indiquer une thrombose hémorroïdaire, une infection ou un cancer.
Quand l’individu est assis. Si le patient ne peut pas s’asseoir, la cause peut être un abcès, un spasme musculaire, les hémorroïdes ou une tumeur.

Où se situe la douleur anale ?

La douleur anale qui peut être identifiée dans la partie antérieure ou postérieure de l’anus, là où les selles passent, est généralement une fissure. Dans cette position, la douleur anale peut être lancinante.

La douleur due à un gonflement situé profondément dans le tissu de la peau est généralement un abcès. La douleur d’un abcès se manifeste généralement après quelques jours. Elle peut être causée par une protubérance douloureuse de la peau autour de l’anus.

Une masse solide de couleur bleue qui émerge de l’anus est généralement une thrombose hémorroïdaire. Cela signifie qu’un caillot s’est formé dans les vaisseaux sanguins. Une masse spongieuse, molle et douloureuse peut être une hémorroïde enflammée.

Une protubérance solide et douloureuse qui émerge lentement pendant quelques mois peut être un cancer.

La douleur dans la peau de l’anus ou autour de l’anus peut être due à :

  • Un traumatisme,
  • Une infection à levure,
  • Un nettoyage trop vigoureux de la peau anale.

 

Quand s’inquiéter en cas de douleur de l’anus ?

Un médecin devrait contrôler une douleur anale qui ne disparaît pas en 24-48 heures, suite à l’utilisation de médicaments en vente libre. La douleur anale qui dure plus de deux semaines peut être grave. La douleur anale chronique, qui s’aggrave progressivement, peut être un cancer. Dans de rares cas, si la douleur à l’anus est très forte, elle peut causer une syncope.

 

Que se passe-t-il en cas d’hémorragie et de douleur anale simultanées ?

La cause la plus fréquente de la défécation douloureuse accompagnée d’une hémorragie est une fissure anale. La thrombose hémorroïdaire peut provoquer une hémorragie et une douleur soudaine. La cause la plus fréquente de l’hémorragie accompagnée de douleur qui ne concerne pas la défécation est une infection de la peau de l’anus, comme une infection à levure.

Douleur de l’anus et démangeaisons
Les démangeaisons et la brûlure anale peuvent être causées par la sueur de la peau qui entoure l’anus.
La transpiration peut irriter la peau autour de l’anus.
Les enfants peuvent souffrir d’oxyurose (maladie due à un ver) qui provoque d’intenses démangeaisons nocturnes.
Si l’enfant se gratte, il peut causer une lésion cutanée et un saignement.

 

Que faire ? Remèdes naturels en cas de douleur de l’anus

Prendre des bains tièdes avec du sel
Un remède exceptionnel pour les fissures anales est le suivant :

  • On s’assoie dans une baignoire,
  • On verse de l’eau tiède jusqu’à arriver à l’anus,
  • On mélange 4 cuillères de sel dans l’eau,
  • On reste dans la baignoire pendant 20 minutes.

De cette manière on peut désinfecter les fissures et réduire les temps de récupération.

D’autres remèdes :

  • On utilise un coussin orthopédique (en forme d’anneau) pour réduire la pression sur le coccyx lorsqu’on est assis.
  • Après les évacuations intestinales, nettoyer délicatement la zone avec du papier toilette ou des tampons humides.
  • En cas d’hémorroïdes, utiliser une crème en vente libre pour les hémorroïdes.
  • En cas de fissures anales, le médecin peut prescrire une crème ou une pommade en vente libre à base d’hydrocortisone.

 

Traitement en cas de douleur et de brûlure de l’anus

  • On peut soigner la constipation :
    • En modifiant les habitudes alimentaires et le mode de vie,
    • En prenant des laxatifs.
  • Dans le cas de blessure infectée ou d’abcès, le traitement prévoit la prise d’antibiotiques. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale est réalisée.
  • On peut soigner les hémorroïdes en suivant de bonnes pratiques alimentaires.
    En cas d’hémorroïdes très développées, une intervention chirurgicale pourrait se révéler nécessaire.
  • Le traitement pour la coccygodynie est constitué d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l’ibuprofène) pour réduire l’inflammation.
  • Le traitement pour le cancer colorectal dépend du stade et de la croissance du cancer.
    Si une personne souffre de défécation douloureuse pendant une période prolongée, elle doit consulter immédiatement le médecin, parce que cela peut être le symptôme d’un trouble grave.
  • Remarquer la présence de sang dans les selles est aussi le signe d’un trouble sérieux. Il faudrait consulter un médecin.

 

Prévention de la douleur de l’anus

Manger de la nourriture saine et adopter une alimentation équilibrée sont des comportements essentiels pour éviter les troubles liés à la digestion et à l’évacuation intestinale.
Il faut aussi éviter de manger de la nourriture trop épicée qui peut irriter l’anus et boire des quantités adéquates d’eau.
Pratiquer une activité physique régulière peut aussi être utile à l’amélioration de la régularité de la défécation.

 

Douleur à l’anus après la défécation

La douleur après la défécation est un symptôme causé par des maladies très spécifiques, parce qu’elle indique un problème qui peut intéresser les muscles du tractus gastro-intestinal ou encore l’anus.
De nombreuses pathologies qui causent ce trouble provoquent aussi de la douleur abdominale ou au bas ventre.

Causes de la douleur à l’anus après la défécation

  • Hémorroïdes,
  • Fissures anales,
  • Prostatite,
  • Prolapsus rectal,
  • Infection et abcès,
  • Cancer.

Traitement de la douleur anale après la défécation

Le traitement de la douleur après les évacuations intestinales dépend de la cause sous-jacente. En cas d’infection, les antibiotiques sont généralement utiles au traitement. Toutefois, si la douleur est due aux spasmes du tractus gastro-intestinal, les médicaments antispasmodiques offrent une aide importante.

 

A lire aussi

Douleur et brûlure de l’anus : traitement et remèdes ultima modifica: 2018-09-05T14:44:44+00:00 da Dr. Massimo Defilippo

Laisser un commentaire