Douleur au sacrum, les causes principales

Le sacrum est un os triangulaire qui se trouve dans la partie inférieure de la colonne vertébrale.

Les causes principales de la douleur au sacrum

Douleur au sacrum, os, fessier Quand un individu est assis pendant plusieurs heures, les muscles dans la partie inférieure du dos et les fléchisseurs de la hanche se raidissent.

Grossesse
Pendant le dernier trimestre de grossesse, les ligaments se relâchent. Cela est provoqué par la présence de certaines hormones dans le sang (relaxine).

La douleur est aussi de nature musculaire : les muscles se fatiguent beaucoup à la fin de la grossesse.
Le poids du bébé et le changement de façon de marcher fatiguent les muscles pelviens et les muscles de la hanche.

Pendant le travail, les muscles et les ligaments peuvent s’étirer, la conséquence est une douleur au sacrum et au coccyx qui peut également durer des mois.

 

Troubles musculo-squelettiques

La douleur au sacrum peut être causée par des troubles de la colonne vertébrale.
La douleur au sacrum est grave et soudaine quand on déplace des poids de manière incorrecte et qu’on fatigue les muscles de l’épine dorsale.

Le sacrum peut faire mal aussi quand on fait des exercices pour renforcer les abdominaux allongé par terre sans un tapis.bassin,os,et,ligaments

La douleur musculo-squelettique est différente des autres types car on la sent :

  • Quand un patient s’assoit ;
  • Quand il se lève de la chaise ;
  • À vélo, quand il pédale en montée avec un VTT (vélo tout terrain) ou un vélo de course ;
  • Quand il est assis depuis un peu de temps.

Généralement les symptômes disparaissent quand on marche ou quand on est au lit.

La douleur au sacrum est très rare chez les enfants.

Parmi les remèdes naturels il y a :

  • La gymnastique posturale ;
  • La pommade à l’arnica ;
  • Un enveloppement froid qui peut être appliqué dans les deux premiers jours après le traumatisme, ensuite la chaleur est préférable pour favoriser la guérison ;
  • Les talons peuvent être utiles s’ils sont bas, les chaussures de sport sont les plus appropriées ;
  • Un massage lombaire et aux fessiers.
Fracture, sacrum, IRM

IRM avec une fracture du sacrum

Facture du sacrum
Quelles sont les causes d’une fracture du sacrum ?

La fracture du sacrum est provoquée par :

  • Un coup (traumatisme) au dos ;
  • Activité physique intensive comme la course de fond ;
  • Accidents de voiture ;
  • Chute de hauteur (Denis et al. – 1988).

Quels sont les signes et les symptômes d’une fracture du sacrum ?

  • Douleur lombo-sacrée, au fessier ou à la hanche  (Silva et al. – 2006) ;
  • Douleur dans la partie antérieure de la cuisse ;
  • Douleur à l’aine ;
  • Bleus ou hématomes ;
  • Le bas du dos est gonflé dans la zone du sacrum ;
  • Troubles à l’intestin ;
  • Troubles à la vessie (Rawlings et al. – 1988) ;
  • Troubles sexuels ;
  • Faiblesse musculaire aux jambes.

Les maladies métaboliques des os (ostéoporose ou ostéomalacie) peuvent se produire à cause d’une perte de minéralisation osseuse sans symptômes.
Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, l’os ostéoporotique ne provoque pas de mal de dos, à moins qu’une fracture se produise.

Le traitement pour une fracture du sacrum prévoit le repos et la magnétothérapie.
Le médecin peut conseiller des médicaments pour la douleur si le patient a très mal, par exemple les analgésiques comme le paracétamol (Efferalgan) ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme le diclofénac (Voltarène).

Activités lourdes
La douleur au sacrum peut s’aggraver pendant et après un effort, par exemple certains exercices à la salle de sport (surtout les squats et la presse pour les jambes-Leg-press).
Cela se produit car la surcharge fonctionnelle provoque une élongation des ligaments utéro-rectales.

Spondylolisthésis
La douleur dans la partie supérieure du sacrum est un symptôme du spondylolisthésis de la cinquième vertèbre lombaire.
Cette pathologie consiste en le glissement vers l’avant de L5 par rapport au sacrum.

spondylolisthésis,intervention,fusion,vertébrale

 

Sacrum, ligaments, nerfs

Ligaments et nerfs
La douleur peut être provoquée par une compression des ligaments sur le nerf sciatique, dans ce cas elle se diffuse dans

Le ligament qui relie le sacrum à l’épine ischiatique (sacro épineux) et celui qui le relie à la grande tubérosité ischiatique (sacro-tubéral) en sont les principaux responsables.
Le ligament utéro-rectal-sacré provoque une douleur chronique.

Maladies gynécologiques
La douleur au sacrum est fréquente dans les maladies gynécologiques. Dans l’endométriose la douleur est au niveau des ligaments utéro-sacrés ou derrière le col de l’utérus (dans le bas ventre).
Les douleurs causées par l’endométriose externe sont cycliques et augmentent avant le cycle menstruel (dans les jours des règles).

La douleur au sacrum due à des maladies urologiques ou gynécologiques
Dans la zone pelvienne il y a des maladies qui causent des douleurs au sacrum. Parmi les causes possibles il y a les suivantes :

 

Troubles de circulation
La douleur peut être provoquée par une thrombophlébite veineuse iliaque (Kogias et al. – 2011).

La tumeur
Les métastases osseuses sont les tumeurs malignes les plus fréquentes du sacrum. Les cellules cancéreuses proviennent des tumeurs primaires.
Les métastases causées par une tumeur peuvent toucher le sacrum, par exemple celles qui dérivent d’un cancer à :

  • Glande mammaire ;
  • Poumon ;
  • Prostate ;
  • Thyroïde ;
  • Reins ;
  • Lymphome (pas celui de Hodgkin) (Raque et al. – 2001).

Un examen clinique n’est pas toujours efficace : les tumeurs au sacrum sont longtemps asymptomatiques. Le symptôme initial le plus fréquent est la douleur locale.
La douleur peut s’aggraver la nuit.

Tumeur au sacrum
La tumeur au sacrum est rare (Quraishi et al. – 2012).
Les tumeurs primaires du sacrum (bénignes et malignes) pourraient provenir de la moelle osseuse.

Kyste pilonidal
Le kyste pilonidal est un petit sac contenant des poils (Khanna et al. – 2011) au niveau de la zone sacro-coccygienne.

Un kyste infecté devient un abcès pilonidal.
Les kystes pilonidals peuvent se produire à cause d’un poil incarné et de l’infection du follicule pileux dans la région sacro-coccygienne.
L’évolution de l’abcès consiste en la formation d’une fistule anale.kyste,pilonidal,sacrum,coccyx,gluteus

Prostatite chronique
Cette pathologie est diagnostiquée chez l’homme pour des troubles à la glande prostatique. Les symptômes principaux sont les suivants :

La tumeur à la prostate
Si les dimensions de la masse sont grandes, on peut voir un gonflement entre le dos et les fesses.
Le patient a une augmentation de la fréquence de la miction ou une sensation de brûlure quand il urine.

Convictions erronées
Beaucoup de personnes pensent que les douleurs au coccyx et au sacrum sont provoquées par des hémorroïdes ou des fissures anales car elles se produisent souvent pendant ou après la défécation, mais il n’existe pas de lien entre eux.

Bibliographie :

  1. Denis F, Davis S, Comfort T. Sacral fractures: an important problem. Retrospective analysis of 236 cases. Clin Orthop Relat Res. 1988 Feb; 227():67-81.
  2. Mehta S, Auerbach JD, Born CT, Chin KR.Sacral fractures. J Am Acad Orthop Surg. 2006 Nov; 14(12):656-65.
  3. R T Silva, A De Bortoli, C F S Laurino, R J Abdalla, and M Cohen. Sacral stress fracture: an unusual cause of low back pain in an amateur tennis player. Br J Sports Med. 2006 May; 40(5): 460–461.
  4. Rawlings CE 3rd1, Wilkins RH, Martinez S, Wilkinson RH Jr. Osteoporotic sacral fractures: a clinical study. Neurosurgery. 1988 Jan;22(1 Pt 1):72-6.
  5. Kogias E1, Kircher A, Deininger MH, Psarras N, Keck T, Schäfer AO, Hubbe U. A very rare cause of low-back pain and sciatica: deep vein thrombosis due to absence of the inferior vena cava mimicking the clinical and radiological signs of lumbar disc herniation. J Neurosurg Spine. 2011 Aug;15(2):164-7. doi: 10.3171/2011.4.SPINE10636.
  6. Raque GH Jr, Vitaz TW, Shields CB.Treatment of neoplastic diseases of the sacrum. J Surg Oncol. 2001 Apr; 76(4):301-7.
  7. Nasir A. Quraishi, Kyriakos E. Giannoulis, Kimberley L. Edwards, andBronek M. Boszczyk.Management of metastatic sacral tumours. Eur Spine J. 2012 Oct; 21(10): 1984–1993.
  8. Khanna A, Rombeau JL. Pilonidal disease. Clin Colon Rectal Surg. 2011 Mar; 24(1):46-53.

 

Douleurs articulaires de la zone sacro-iliaque

 Quelles sont les articulations sacro-iliaques (SI) ?
Le sacrum est l’os triangulaire dans la partie inférieure de la colonne vertébrale, au-dessous de la colonne lombaire. La plupart des vertèbres de la colonne vertébrale sont mobiles, mais le sacrum est caractérisé par cinq vertèbres fusionnées ensemble qui ne bougent pas.
Les os iliaques sont deux grands os qui constituent le bassin.
Les articulations (SI) relient la colonne vertébrale au bassin.
Le sacrum et l’os iliaque sont liés par certains ligaments forts.

Sacro-iliaque, douleur lombaireQuelles sont les causes du dysfonctionnement de la zone sacro-iliaque ?
Comme pour la plupart des autres articulations du corps, les SI présentent une couche de cartilage qui couvre l’os.

Quand le cartilage s’abîme, les os commencent à frotter l’un contre l’autre. Cela provoque une arthrite dégénérative (arthrose).

L’arthrite dégénérative est fréquente dans les SI, comme dans les autres articulations du corps.

Une autre cause fréquente du dysfonctionnement des SI est la grossesse. Pendant la gestation, le corps de la femme délivre des hormones qui relâchent les ligaments.
Cette situation prépare le corps de la maman à l’accouchement.
Le relâchement des ligaments consent un plus grand mouvement des articulations et peut provoquer une détérioration anormale.
L’augmentation du poids et le changement de façon de marcher causent un autre type de stress sur ces structures.

Chaque pathologie qui modifie le mouvement habituel de la marche provoque une augmentation du stress articulaire.
Cela inclut la dysmétrie des membres inférieurs (une jambe plus longue que l’autre), des douleurs à la hanche, au genou, à la cheville ou au pied. Souvent, les patients avec une forte douleur au membre inférieur ont des troubles au dos (rachis lombaire) ou aux SI.

Il y a beaucoup de pathologies qui provoquent une inflammation des articulations SI. En voici les principales :

  • Polyarthrite rhumatoïde ;
  • Arthrite psoriasique ;
  • Spondylite ankylosante.

Ces maladies sont des arthrites qui peuvent toucher toutes les articulations du corps.

Quels sont les symptômes du dysfonctionnement de la zone sacro-iliaque ?
Le symptôme le plus fréquent est la douleur.
Les patients ressentent des douleurs dans la partie basse du dos ou dans la partie postérieure des hanches.
La douleur peut aussi être ressentie dans l’aine ou les cuisses.
La douleur s’aggrave quand on est debout ou qu’on marche et s’améliore quand on est étendu.

Comment diagnostique-t-on le trouble de l’articulation sacro-iliaque ?
Le diagnostic commence avec les antécédents médicaux du patient et un examen physique. Ensuite on conseille de faire des radiographies (rayons x).
Le patient doit faire des radiographies du bassin, des hanches ou de la colonne lombaire sur indication du médecin.
Un scanner donne des informations plus précises sur les articulations et sur les os.
La radiographie comme le scanner diagnostiquent une sacro-iléite.
Cela se présente comme une sclérose des articulations : le médecin voit l’érosion de l’os autour des articulations.

 

À lire aussi :

Douleur au sacrum, les causes principales ultima modifica: 2015-08-25T22:27:42+00:00 da Massimo Defilippo