Douleur au pied en marchant

La douleur au pied lors de la marche a de nombreuses causes possibles, et il n’est pas toujours facile de comprendre l’origine du problème.
Voici les principales causes et la solution la plus appropriée pour aller mieux rapidement.

 

1) Fasciite plantaire

Qu’est-ce que c’est ?
Le fascia plantaire est une aponévrose (tissu conjonctif fibreux) qui:

  • Part du calcanéum,
  • S’insère dans toutes les phalanges proximales.

Il passe le long de l’arche longitudinale interne du pied et la soutient.
Les causes de cette pathologie peuvent être la rétraction du tendon d’Achille ou des altérations anatomiques comme :

Beaucoup de sportifs souffrent de fasciite, surtout ceux qui pratiquent l’athlétisme, le football, le tennis et le basket.

Quels sont les signes et les symptômes ?
La douleur à la plante du pied est cinglante et peut vite devenir insupportable : elle est ressentie lorsqu’on appuie le poids du corps pendant le mouvement de la flexion dorsale du pied, c’est-à-dire quand on soulève la pointe.
La gêne est ressentie sous le talon, dans la partie interne du pied, et, dans les cas les plus graves, elle peut arriver jusqu’aux orteils.
Aucun symptôme ne se manifeste en position assise ou allongée.

appareil à ultrasons pour soigner la fasciite plantaire, physiothérapie et rééducation

Appareil à ultrasons

Que faut-il faire ? Quel est le traitement le plus adapté en cas de fasciite plantaire ?
Le repos est fondamental chez les sportifs : en continuant la compétition et l’entraînement, la situation risque de s’aggraver.
Il existe plusieurs traitements physiques efficaces pour la douleur :

Comme la fasciite est souvent provoquée par des altérations anatomiques comme le pied valgus et le pied varus, il est fondamental d’éviter des récidives. Des semelles orthopédiques adaptées sont conseillées pour corriger l’appui du pied.
Si ces traitements ne font pas effet, il y a deux possibilités :

  • Les ondes de choc, très douloureuses mais efficaces.
  • L’opération chirurgicale, très dangereuse et avec beaucoup de contre-indications. Il se peut également qu’elle ne résolve pas le problème.

 

2) Hallux valgus ou oignon au pied

Qu’est-ce que c’est ?
radiographie d’hallux valgus, diagnostic par imagerie, examenD’abord, la partie distale du premier métatarse est déviée latéralement vers l’extérieur, ce qui provoque une inclinaison du gros orteil vers le deuxième orteil. Par conséquent, les deux os ne sont plus alignés comme ils le devraient.

L’avant-pied (partie avant du pied) s’ouvre « en éventail » vers l’intérieur et forme une protubérance médiale du pied nommée oignon.
L’hallux valgus est généralement accompagné d’une difformité des autres orteils qui deviennent « en marteau » ou « en griffe », du deuxième au cinquième orteil.

Quelles en sont les causes ?hallux valgus grave chez une femme de 85 ans, physiothérapie, rééducation
Plusieurs théories sont à l’origine de l’hallux valgus. Les facteurs qui jouent un rôle clé sont :

  • Le pied plat,
  • Le pied égyptien (c’est-à-dire avec le gros orteil plus long que le deuxième orteil),
  • Le pied pronateur.

Les chaussures sont également un élément important pour l’hallux valgus : si elles serrent trop la pointe, elles poussent les orteils latéraux vers les orteils centraux, les talons hauts aggravent aussi cette situation en augmentant la pression.

Quels sont les symptômes de l’hallux valgus ?
Le premier symptôme est la douleur qui survient quand on marche avec des chaussures, à cause de la pression et du frottement. L’intensité de la douleur n’est pas trop forte et reste supportable.
Initialement, la zone de la douleur est l’oignon enflammé, puis elle peut s’étendre à la plante du pied.

hallux valgus opéré

Hallux valgus opéré : en haut le pied a été opéré il y a 6 mois, en bas, il y a 1 mois, kinésithérapie, rééducation

Quel est le traitement de l’hallux valgus ?
Lors de premiers stades, c’est-à-dire quand la douleur est intermittente, l’inflammation de l’oignon répond généralement bien au traitement conservatif avec des traitements physiques : le laser CO2 donne des résultats positifs en quelques séances.
Quand la douleur est constante et qu’elle touche l’oignon et l’avant-pied, le patient peut choisir d’effectuer une intervention chirurgicale.

 

3) Métatarsalgie

Qu’est-ce que c’est ?

La métatarsalgie est la douleur de la région avant du pied, qui correspond aux os métatarsiens, proches des articulations des phalanges des orteils.
Parmi les causes, il y a :

  • L’orteil en marteau,
  • Le pied creux,
  • L’activité physique excessive,
  • Les têtes métatarsiennes proéminentes,
  • La rétraction (raccourcissement) des extenseurs des orteils,
  • La faiblesse des fléchisseurs des orteils,
  • La mobilité excessive de la partie arrière du pied, en particulier l’astragale (talus),
  • Le tendon d’Achille rétracté,
  • La pronation excessive,
  • Les chaussures inadaptées.

cicatrice, névrome, Morton, post-opératoire, pied, troisième, quatrième, métatarse, formation, bénigne, douleur, inflammationIl ne faut pas confondre la métatarsalgie avec le névrome de Morton, qui consiste en la dégénération du nerf digital plantaire.
Il s’agit d’une pathologie bénigne qui provoque une douleur dans l’espace inter-métatarsien entre le deuxième, le troisième et le quatrième métatarse.
Le névrome de Morton provoque une gêne constante, même la nuit, alors que la métatarsalgie ne provoque de la douleur que lors de la marche.

Quels sont les symptômes de la métatarsalgie ?
Le symptôme principal est une forte douleur au niveau de l’avant-pied, généralement dans la partie dorsale du pied, mais elle peut également être ressentie dans la plante de pied.
Les symptômes s’aggravent le soir et lorsque l’on marche, alors qu’on ne ressent pas de gêne en position assise ou allongée.

Examen métatarsalgie, serrer le pied, essai, évaluation, diagnostic

Essai de provocation de douleur pour la métatarsalgie

Quel est le traitement le plus adapté pour la métatarsalgie ?
Les personnes qui marchent ou qui courent beaucoup doivent rester au repos, mais peuvent pratiquer des sports alternatifs comme la natation.
Pour réduire la douleur, le médecin peut prescrire la kinésithérapie (la magnétothérapie, les ultrasons par immersion, etc.) ou des thérapies manuelles pour éliminer les tensions qui provoquent un mauvais appui.
Il faut porter des chaussures larges qui n’effectuent pas de pression sur la partie extérieure des métatarses jusqu’à la guérison de la métatarsalgie. Il est utile de porter des semelles orthopédiques qui permettent la distribution uniforme du poids du corps sur tous les métatarses.

 

4) Les ampoules aux pieds

Les ampoules au pied et au talon peuvent être très douloureuses. Heureusement, elles peuvent être évitées.

Pourquoi se produisent-elles ?
Les cloques sont provoquées par le frottement.
Lorsque qu’on marche, les pieds frottent naturellement contre les chaussures.
Ce n’est généralement pas un problème, mais le frottement peut augmenter en cas de :

  • Déformation du pied,
  • Chaussures inadéquates.

La conséquence peut être une ampoule.
Les risques augmentent si les pieds sont moites car la peau est plus faible.
Il est conseillé d’utiliser des chaussures confortables et des chaussettes épaisses pour réduire la friction sur la cloque.

 

5) Les callosités

Les cals sont généralement situées sur les orteils, ils se forment sur la peau qui frotte contre une chaussure.
La conséquence est la douleur en marchant avec les chaussures.
Le traitement consiste à choisir des chaussures appropriées, ce qui est généralement suffisant pour :

  • Résoudre la douleur,
  • Réduire les callosités.

 

6) La polyarthrite rhumatoïde

La douleur au pied lors de la marche peut être causée par la polyarthrite rhumatoïde.
Les personnes qui souffrent de cette maladie ont trois fois plus de chance d’avoir une douleur invalidante au niveau du pied (Garrow et al. – 2004).
Ce trouble provoque un gonflement et une douleur dans les différentes articulations du corps simultanément.
Le traitement le plus approprié pour la polyarthrite rhumatoïde consiste en :

  • Une modification de l’alimentation afin de réduire la réaction du système immunitaire,
  • Des médicaments recommandés par le médecin.

 

7) La goutte

Il s’agit d’une arthrite qui touche principalement les pieds et les genoux.
La goutte est due à l’accumulation d’acide urique dans les articulations, elle est très douloureuse et souvent provoquée par une alimentation riche en viande rouge.

Une alimentation naturelle, sans viande de porc et sans viande rouge est conseillée. Le lait et les produits laitiers doivent également être évités.

 

8) Le pied plat

Les douleurs invalidantes au pied peuvent également être causées par le pied plat et par une cheville rigide chez les personnes âgées (Menz et al. – 2006).
Les exercices de kinésithérapie sont essentiels pour ce trouble et dans les cas les plus graves, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale.

 

9) Le pied creux

La situation opposée peut également causer de la douleur en marchant.
En effet, selon Baldissi, le pied creux peut causer une douleur au pied (Badlissi et al. – 2005).

 

10) Les chaussures inadéquates

Parmi les facteurs externes qui peuvent causer l’apparition de la douleur au pied, on trouve les chaussures inadaptées et certains travaux.

 

11) Atrophie du coussin adipeux du talon

Ce trouble est causé par la réduction de l’épaisseur de gras sous le talon.
La douleur est ressentie au centre du talon lors de la pression, donc en appuyant le poids sur le pied.
Il y a des chaussures rembourrées ou des semelles qui peuvent aider les personnes qui souffrent de ce problème.

 

12) La tendinite du tendon d’Achille

La tendinite d’Achille est une cause fréquente de douleur dans la partie arrière du talon.
La douleur est ressentie lors de la course et de la marche, en particulier en montée et en descente.
Une élévation sous le talon peut aider, de plus les ondes de choc sont efficaces pour la tendinite du tendon d’Achille.

 

13) La maladie de Haglund

La douleur à l’arrière du talon peut aussi être causée par le frottement de la chaussure contre une protubérance appelée : déformation de Haglund (Sofka et al – 2006.).
Il s’agit d’une proéminence osseuse dans la partie arrière du talon (Vaishya – 2016).
Le frottement peut provoquer :

  • La bursite rétro calcanéenne,
  • La tendinite du tendon d’Achille.

Il faut utiliser des chaussures confortables et des chaussettes adhérentes qui réduisent la friction lors de la marche.

 

14) L’obésité

L’obésité peut causer le pied plat, la pronation et elle augmente la pression exercée sur la plante du pied au cours de la marche.
Par conséquent, elle peut favoriser l’apparition de la douleur.
L’exercice physique est essentiel pour perdre du poids.
En outre, une alimentation avec moins de céréales, de sucres et de graisses saturées permet de maigrir et de réduire la pression sur la plante du pied.

Bibliographie

  1. Garrow AP, Silman AJ, Macfarlane GJ. The Cheshire Foot Pain and Disability Survey: a population survey assessing prevalence and associations. Pain. 2004 Jul; 110(1-2):378-84.
  2. Menz HB, Tiedemann A, Kwan MM, Plumb K, Lord SR. Foot pain in community-dwelling older people: an evaluation of the Manchester Foot Pain and Disability Index. Rheumatology (Oxford). 2006 Jul; 45(7):863-7.
  3. Badlissi F, Dunn JE, Link CL, Keysor JJ, McKinlay JB, Felson DT. Foot musculoskeletal disorders, pain, and foot-related functional limitation in older persons. J Am Geriatr Soc. 2005 Jun; 53(6):1029-33.
  4. Menz HB, Morris ME. Footwear characteristics and foot problems in older people. Gerontology. 2005 Sep-Oct; 51(5):346-51.
  5. Dawson J, Thorogood M, Marks SA, Juszczak E, Dodd C, Lavis G, Fitzpatrick R. The prevalence of foot problems in older women: a cause for concern. J Public Health Med. 2002 Jun; 24(2):77-84.
  6. Carolyn M. Sofka, MD, Ronald S. Adler, PhD, MD, Rock Positano, DPM, MSc, MPH, Helene Pavlov, MD, FACR, and Jonathan S. Luchs, MD. Haglund’s Syndrome: Diagnosis and Treatment Using Sonography. HSS J. 2006 Feb; 2(1): 27–29. doi:  10.1007/s11420-005-0129-8
  7. Raju Vaishya, Amit Kumar Agarwal,Ahmad Tariq Azizi, andVipul Vijay. Haglund’s Syndrome: A Commonly Seen Mysterious Condition. Cureus. 2016 Oct; 8(10): e820. doi:  10.7759/cureus.820
  8. Butterworth PA, Landorf KB, Gilleard W, Urquhart DM, Menz HB. The association between body composition and foot structure and function: a systematic review. Obes Rev. 2014 Apr; 15(4):348-57.

À lire aussi :

Douleur au pied en marchant ultima modifica: 2016-05-13T22:53:07+00:00 da Michele Massaro