Douleur à la cuisse droite ou gauche – interne ou externe

La douleur à la cuisse peut être provoquée par les structures qui la composent :

  • Les os (le fémur),
  • Les articulations de la hanche ou du genou,
  • Les muscles (le quadriceps, les fléchisseurs de la cuisse, les abducteurs et le muscle tenseur du fascia lata),
  • Les nerfs (sciatique, crural et cutané latéral de la cuisse),
  • Les vaisseaux sanguins,
  • Les tendons et le tissu conjonctif.

La douleur peut être référée, c’est-à-dire qu’elle provient d’autres structures ou d’autres organes du corps et se propage jusqu’à la cuisse.

Les probabilités d’avoir des douleurs à la cuisse gauche sont les mêmes que celles à la cuisse droite.

 Douleur à la cuisse,genou

© fotolia.com

Causes de douleur de la cuisse

Claquage ou étirement

Un claquage du quadriceps peut survenir après une activité physique très intense comme :

  • Le sprint,
  • Le saut,
  • Tirer dans un ballon.

Les symptômes sont ressentis dans la région frontale de la cuisse.

Les sprinteurs, les footballeurs et les sauteurs sont souvent affectés par un claquage de faible intensité.

Si la douleur ne passe pas après 2 jours, le médecin peut prescrire une échographie.

Cet examen :

  • N’est pas invasif,
  • Ne coûte pas cher,
  • Est conseillé pour vérifier la présence d’un claquage ou d’un étirement.

En cas de lésion musculaire, entre les traitements les plus adaptés il y a la Tecarthérapie, c’est-à-dire une électrothérapie qui favorise :

  • L’absorption de l’hématome,
  • La régénération du tissu musculaire.

La Tecarthérapie agit plus profondément que les autres appareils de kinésithérapie.

L’ostéomyélite

L’ostéomyélite est une infection des os.

Les os les plus touchés sont :

  • Le fémur,
  • L’humérus,
  • Les vertèbres.

Les autres symptômes sont reportés ci-dessous :

L’arthrose

L’arthrite dégénérative est une maladie des os, des articulations, du cartilage articulaire et de l’os sous-chondral (situé sous le cartilage).

Cette maladie provoque :

La maladie est causée par :

  • Des facteurs héréditaires,
  • Le diabète,
  • Des lésions,
  • L’obésité,
  • D’autres facteurs.

La sciatalgie

Les symptômes de la sciatalgie comprennent des douleurs à la jambe (cuisse, mollet, cheville et pied), une perte de force et de sensibilité, en plus de fourmillements.

Cette maladie est caractérisée par une inflammation du nerf sciatique et la cause peut être une hernie discale.

Le cancer : le cancer de l’os se forme dans les os du bras, dans le fémur, dans le tibia et dans le bassin.

Il provoque une douleur sourde ainsi qu’un gonflement ou une rougeur de la peau.

Myosite ossifiante

Il s’agit de la formation d’os dans un muscle.

C’est généralement la conséquence d’un traumatisme.

Douleur dans la partie externe de la cuisse

La douleur de la région externe de la cuisse peut être provoquée par :

  • Un traumatisme,
  • Un problème au muscle tenseur du fascia lata ou son tendon,
  • Une douleur propagée aux muscles,
  • La méralgie paresthésique.

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale est un trouble de surcharge du tissu conjonctif sur la face externe du genou et de la cuisse.

La bandelette ilio-tibiale est une structure qui stabilise l’articulation du genou pendant :

  • La flexion,
  • L’extension.

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale provoque la douleur surtout pendant la course, lorsque le talon touche le sol.

Les points gâchettes (trigger point) sont des points dans le muscle qui provoquent la douleur locale et à distance lorsqu’ils sont activés.

Les points gâchette qui peuvent provoquer une douleur le long de la face externe ou latérale de la cuisse sont ceux de :

  • Muscle moyen glutéal,
  • Muscle petit glutéal, la douleur descend jusqu’à la cheville et au talon et peut provoquer aussi des fourmillements dans les orteils.
  • Muscle vaste latéral du quadriceps,
  • Tenseur du fascia lata.

La douleur musculaire qui provient du fessier et arrive à la face latérale de la cuisse est plus fréquent à droite.

La méralgie paresthésique est une maladie qui affecte les nerfs.

Le ligament inguinal bloque le nerf cutané fémoral latéral.

Ce nerf est une structure sensitive qui provoque une douleur brûlante (sensation de brûlure) en haut sur la face externe de la cuisse.

Douleur à l’intérieur de la cuisse

prothèse,de,hanche,douleur,aine

© alamy.com


La douleur à l’intérieur de la cuisse peut être provoquée par :

Douleur forte à la cuisse

Les causes

L’activité physique intense peut provoquer des lésions aux muscles des cuisses.

Certaines des causes les plus fréquentes de douleur sont les suivantes :

La méralgie paresthésique

Lorsque le nerf cutané latéral fémoral est comprimé par un ligament de l’aine, la personne ressent une douleur brûlante (une forte sensation de brûlure) en haut et en avant de la cuisse.

hernie,discale,douleur,cuisse

© alamy.com

La sciatalgie

En cas de protrusion discale ou de hernie discale comprimant le nerf sciatique, la personne ressent une forte douleur aux cuisses.

Les symptômes s’aggravent lorsque le patient se penche en avant et souvent lorsqu’il se lève de son siège.

La lésion musculaire à la cuisse

Les muscles abducteurs contribuent à stabiliser le genou.

Le biceps fémoral est un muscle qui fléchit le genou.

Les muscles se fatiguent lorsqu’il y a un changement de rythme dans la course, comme lors d’un étirement ou d’une accélération.

Le risque de déchirure d’un de ces muscles est élevé.

Les joueurs de football peuvent avoir une lésion musculaire ou une déchirure des muscles adducteurs situés à l’intérieur de la cuisse.

L’arthrite

Avec l’âge, le cartilage qui se trouve dans les articulations dégénère, produisant ainsi l’arthrose.

D’autres causes de douleur forte à la cuisse sont :

Causes de douleur et de fourmillement à la cuisse

Voici quelques causes qui provoquent des douleurs, de l’engourdissement ou du fourmillement à la cuisse :

  • La neuropathie : des troubles métaboliques, des lésions nerveuses, l’exposition aux toxines, le diabète, etc.
  • Les compressions nerveuses,
  • La hernie discale,
  • La méralgie paresthésique,
  • La thrombose veineuse profonde,
  • La sciatalgie.

Causes de douleur à la cuisse lorsqu’on marche

  • La déchirure du muscle quadriceps,
  • L’allongement des muscles fléchisseurs ou à l’arrière de la cuisse,
  • L’ostéomyélite,
  • L’arthrose,
  • La méralgie paresthésique.

Douleur à la cuisse pendant la nuit

Les causes les plus fréquentes de douleur de la cuisse pendant la nuit sont :

  • La bursite trochantérienne,
  • Le syndrome du pyramidal provoque la douleur lorsqu’on se tourne dans le lit,
  • Les problèmes de circulation sanguine,
  • L’arthrite
hanche,bursite,trochantérienne

© alamy.com

Douleur à la cuisse chez les enfants

La douleur à la cuisse chez les enfants est provoquée par plusieurs causes :

  • Des lésions,
  • Des contusions,
  • L’ostéomyélite,
  • L’ostéosarcome.

La maladie de Legg-Calvé-Perthes

Il s’agit d’une maladie rare qui touche les enfants entre 4 et 10 ans.

Elle débute par une douleur dans la région de :

Lorsque l’enfant grandit, les symptômes qui se produisent sont une dysmétrie des membres inférieurs et une faible amplitude de mouvement dans l’abduction (bouger la jambe vers l’extérieur).

À lire aussi :

Douleur à la cuisse droite ou gauche – interne ou externe ultima modifica: 2015-08-12T21:29:42+02:00 da Massimo Defilippo