Instabilité de l’épaule : La subluxation

Last updated on juillet 23rd, 2018 at 02:42

L’instabilité de l’épaule se produit lorsque la tête de l’humérus est poussée en dehors de l’épaule. Cela peut se produire en raison d’un traumatisme soudain ou d’un mouvement violent.
L’instabilité chronique de l’épaule se produit lorsque les muscles et les ligaments ne sont pas en mesure de tenir le bras uni à l’omoplate.

Luxation signifie que l’humérus sort complètement de la glène de l’omoplate. Après la première fois, les ligaments, les tendons et les muscles autour de l’épaule deviennent laxes ou déchirés, à partir de ce moment il est probable d’avoir d’autres de nouvelles dislocations.

Les luxations de l’épaule peuvent être partielles, avec la tête de l’humérus seulement partiellement séparée de l’omoplate.
La luxation partielle est appelé subluxation, dans ce cas, il n’est pas utile que l’orthopédiste la remette à sa place.

 

Lésion du bourrelet glénoïdien

 

 

Le bourrelet glénoïdien ou labrum glénoïdal est un anneau de cartilage fibreux qui entoure la glène de l’omoplate, c’est un stabilisateur statique dans lequel s’insère la capsule et plusieurs ligaments.Lésion,bourrelet,bankart,slap,ancre


La lacération de la lèvre ou bourrelet glénoïdien peut se produire de plusieurs façons, et le type de traitement dépend du dommage qui est survenu.
La lésion SLAP est un type de déchirure du bourrelet glénoïdien. La cause la plus fréquente est une chute sur la main tendue.

Le bourrelet glénoïdien des tissus mous peut être écrasé entre l’omoplate et l’humérus. Lorsque cela se produit, le bourrelet glénoïdien peut se déchirer. Si la lésion du bourrelet glénoïdien s’étend, elle peut devenir un lambeau de tissu qui se déplace à l’intérieur et à l’extérieur de l’articulation, coincée entre la tête de l’humus et la glène de l’omoplate.
Le lambeau peut provoquer des douleurs lorsque l’on bouge l’épaule.
Différents tendons et les ligaments s’insèrent sur le bourrelet et aident à maintenir la stabilité de l’épaule.
Si le bourrelet glénoïdien se déchire, l’épaule devient souvent beaucoup moins stable et peut se luxer plus facilement.

 

Symptômes

Les symptômes de l’instabilité chronique de l’épaule sont:

  • Douleur
  • Luxations récurrantes
  • Un sentiment persistant de bras lâche qui glisse dans et hors de l’épaule, ou tout simplement on le sent « accroché »

Les symptômes de la lésion du bourrelet glénoïdien (labrum glénoïdal)

Les symptômes d’une déchirure du bourrelet glénoïdien de l’épaule sont:

  • Douleur pendant les activités de la vie quotidienne
  • Blocages ou craquements pendant le mouvement
  • Douleur nocturne
  • Sentiment d’instabilité de l’épaule
  • Réduction de l’amplitude des mouvements
  • Perte de force

Traitement

Dans un premier temps, le traitement de l’instabilité chronique de l’épaule est non chirurgical.
Si cette option ne soulage pas la douleur et l’instabilité, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
Il faut souvent plusieurs mois de traitement et d’exercices de renforcement avant que l’épaule ne redevienne assez stable.
Quelques changements dans le style de vie sont nécessaires pour éviter les activités qui aggravent les symptômes.
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine et l’ibuprofène réduisent la douleur et le gonflement.
Le renforcement des muscles de l’épaule et des exercices pour le contrôle de l’épaule peuvent augmenter la stabilité.
Le kinésithérapeute met en place un programme d’exercices à effectuer :

  • À la maison,
  • À la salle de sport.
Kinésio taping,instabilité,épaule,luxation,sort,humérus

Kinesio Taping instabilité de l’épaule

Kinésio-Taping pour instabilité de l’épaule
Action: stabilisante. Forme: Une bande ‘en ‘ Y ‘. Longueur: de sous le deltoïde jusqu’à l’acromion. Appliquer à la fois le bout avant et arrière avec une légère tension (25-50% de la longueur), en maintenant l’épaule en position neutre.

 

Intervention chirurgicale

La chirurgie est souvent nécessaire pour réparer les ligaments déchirés ou étirés afin de garder l’articulation de l’épaule en place.

Les lésions de Bankart (du bourrelet glénoïdien) peuvent être réparées chirurgicalement. Des points de suture et des « ancrages » en plastique sont insérés pour refixer le bourrelet glénoïdien à l’os.
Arthroscopie. Les tissus mous de l’épaule peuvent être réparés à l’aide de petits instruments et de petites incisions. C’est une procédure qui peut être effectuée sur une base ambulatoire. L’arthroscopie est une chirurgie mini-invasive. Le chirurgien voit à l’intérieur de l’épaule grâce à une petite caméra et effectue l’opération avec des instruments spéciaux longs et minces.

 

Intervention chirurgicale sous arthroscopie pour la lésion du bourrelet glénoïdien

Au cours de la chirurgie sous arthroscopie, le médecin examine le bourrelet glénoïdien et le tendon du biceps.Le chirurgien enlève le lambeau déchiré et corrige tous les éventuels autres problèmes associés.
Si la blessure s’étend au tendon du biceps, ou si celui-ci est sorti, le chirurgien doit réparer et rattacher le tendon à l’aide de points d’ancrage.
Les lésions de la partie inférieure de la glène provoque une instabilité de l’épaule.

Intervention,pour,lésion,bourrelet,Bankart,SLAP,ancre

 

Chirurgie à ciel ouvert
Certains patients peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale à ciel ouvert.
Le chirurgien doit effectuer une plus grande incision dans l’épaule pour réparer les tissus endommagés.


Rééducation

Après l’intervention chirurgicale, l’épaule doit être temporairement immobilisée par une attelle. Lorsque l’attelle est retirée, il faut commencer un programme d’exercices de rééducation des ligaments.
Cela améliore l’amplitude de mouvement de l’épaule et empêche la formation de cicatrices lorsque les ligaments guérissent.
Les exercices pour renforcer l’épaule sont insérés progressivement dans le programme de rééducation.

Rééducation postopératoire pour la lésion du bourrelet glénoïdien

Après l’intervention chirurgicale, il est nécessaire de maintenir l’épaule dans une attelle pendant 3-4 semaines. Le médecin prescrit également des exercices doux pour récupérer l’amplitude de mouvement en respectant le seuil de douleur (c’est-à-dire qui ne font pas mal).
Les athlètes peuvent généralement commencer par faire des exercices spécifiques pour le retour à l’activité sportive 6 semaines après l’intervention chirurgicale, bien que le temps de guérison complet soit de 3-4 mois.

Instabilité de l’épaule : La subluxation ultima modifica: 2017-10-31T13:59:50+00:00 da Dr. Massimo Defilippo