Diarrhée du voyageur (tourista)

La diarrhée du voyageur est la maladie qui frappe le plus fréquemment les personnes qui se rendent à l’étranger. Chaque année, de 20 % à 30 % des voyageurs internationaux (environ 10 millions de personnes) souffrent de diarrhée.
Ce symptôme se manifeste généralement au cours de la première semaine de voyage.
Toutefois, il peut se manifester n’importe quand pendant le voyage et aussi pendant les deux semaines qui suivent le retour à la maison.

Le risque dépend de la destination du voyageur.
Les destinations qui présentent un risque élevé sont les pays en voie de développement de l’Amérique Latine, de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Asie.

 

Quelles sont les causes de la diarrhée du voyageur ?

Les causes primaires sont les infections causées par des bactéries, des virus et des parasites. Les bactéries causent environ 80 % des cas de diarrhée du voyageur. La bactérie « coupable » la plus fréquente est l’E. coli qui cause la diarrhée et des crampes, mais qui provoque peu de fièvre.

 

Contagion

En général, les infections qui causent la diarrhée sont très contagieuses. Dans la plupart des cas, l’infection peut se transmettre aux autres tant que le patient n’est pas guéri.
Les infections qui causent la diarrhée peuvent se transmettre à travers :

  • Les mains sales,
  • L’eau ou des aliments contaminés,
  • Certains animaux domestiques,
  • Le contact direct avec la matière fécale (couches sales ou toilettes sales).

Tout ce qui entre en contact avec les germes infectieux peut être contaminé. Cela inclut les jouets, les tables à langer, les surfaces de la salle de bains ainsi que les mains de quelqu’un qui prépare la nourriture. Les jeunes enfants peuvent s’infecter en touchant une surface contaminée, comme les toilettes ou un jouet, et en mettant ensuite les doigts dans la bouche.

Remèdes naturels en cas de diarrhéeQuels sont les symptômes les plus communs de la diarrhée du voyageur ?

Dans la plupart des cas, les symptômes apparaissent rapidement. La maladie provoque généralement une augmentation de la fréquence, du volume et du poids des selles. La consistance des selles est altérée. En général, un voyageur remarque des selles liquides ou aqueuses quatre ou cinq fois par jour.
D’autres symptômes associés peuvent être par exemple :

L’infection peut commencer par des symptômes légers qui s’aggravent pendant les deux semaines qui suivent. Dans certains cas, elle affecte aussi l’estomac. Les symptômes initiaux sont une perte d’appétit et de la fatigue.

 

Quand s’inquiéter ? Complications de la diarrhée

La complication principale de la diarrhée est la déshydratation causée par la perte de grandes quantités d’eau, de sel et de substances nutritives. La déshydratation peut causer d’autres maladies graves, comme l’hypotension (basse pression), des convulsions, une insuffisance rénale et aussi la mort. Il faut consulter le médecin en cas de :

 

Diagnostic de la diarrhée

Le médecin fait un examen physique et considère les antécédents médicaux du patient pour diagnostiquer la cause de la diarrhée. Il ou elle peut prescrire l’analyse de sang et des urines.
Le médecin peut ordonner des tests supplémentaires pour déterminer la cause de la diarrhée et d’autres maladies associées en fonction de l’état de santé du patient :

  • Le test du jeûne pour déterminer si la cause est une intolérance alimentaire ou une allergie,
  • Les examens diagnostiques par imagerie médicale (IRM, scanner, etc.) pour vérifier la présence d’anomalies structurelles ou d’une inflammation de l’intestin,
  • La culture des selles pour contrôler la présence de bactéries, de parasites ou de signes de maladie,
  • La coloscopie pour la diarrhée chronique qui provoque des crises diurnes et nocturnes,
  • La sigmoïdoscopie pour contrôler le rectum et le côlon inférieur afin d’identifier des signes de maladies intestinales.

 

Traitement médicamenteux en cas de diarrhée

Dans de nombreux cas, la diarrhée guérit spontanément. Cependant, dans les cas les plus graves, le médecin peut prescrire le diphénoxylate et l’atropine (Lomotil). De plus, il peut prescrire des antibiotiques si la diarrhée est due à une infection bactérienne.
Pendant la grossesse, on ne peut pas prendre ce type de médicaments. Il est donc conseillé de suivre une bonne alimentation pour éviter ce trouble.

 

Quelle est la durée de la diarrhée ? Le pronostic

La plupart des cas sont bénins et se résolvent en 1 à 2 jours sans aucun traitement. La diarrhée du voyageur est rarement mortelle. En ce qui concerne le pronostic, 90 % des cas se résolvent en 1 semaine et 98 % des cas en un mois. Quand les symptômes typiques (fièvre, vomissements et diarrhée à jet) ont disparu, il peut rester une sensation de lourdeur après avoir mangé, surtout après un repas copieux.

 

Comment prévenir la diarrhée du voyageur ?

Les voyageurs peuvent réduire au minimum le risque de diarrhée en suivant les mesures de prévention générales : éviter de boire des boissons ou de manger des aliments achetés à des marchands ambulants ou dans d’autres établissements présentant de mauvaises conditions d’hygiène. Éviter de manger de la nourriture frite, crue ou peu cuite, surtout la viande, les œufs et le poisson. Laver soigneusement et peler les fruits et les légumes. S’ils sont bien conservés, les aliments bien cuits et emballés sont sains.
Le risque de gastro-entérite et de diarrhée du voyageur augmente quand on ingère de l’eau du robinet, de la glace, du lait non pasteurisé et des produits laitiers. Les boissons sures comprennent les boissons gazeuses en bouteille, le thé chaud ou le café, la bière, le vin et l’eau bouillie ou traitée de façon opportune à l’aide d’iode et de chlore.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Diarrhée du voyageur (tourista) ultima modifica: 2018-10-09T10:04:52+00:00 da Massimo Defilippo

Laisser un commentaire