Diarrhée: causes et symptômes

La diarrhée est une maladie qui est caractérisée par une défécation fréquente et liquide.

Il existe essentiellement trois types de diarrhée : la diarrhée aiguë, la diarrhée chronique et la diarrhée récurrente.
Heureusement la majorité des types de diarrhée est aiguë ou de courte durée.
Ce type de diarrhée dure seulement quelques jours. Si cela persiste pendant au moins 4 ou 5 jours, on conseille de consulter un médecin.
La diarrhée aiguë est également connue sous le nom de diarrhée inflammatoire.
Les symptômes de la diarrhée modérée sont des selles liquides et fréquentes accompagnées de crampes d’estomac et de flatulences.
La diarrhée chronique est persistante et provoquée par des maladies chroniques intestinales ou systémiques.
La diarrhée récurrente est caractérisée par des épisodes entrecoupés de périodes sans symptômes.

 

Causes de la diarrhée

La diarrhée est un symptôme désagréable qui peut être dangereux pour la santé car cela indique généralement une infection.

Certaines causes de la diarrhée :

  • Prise d’antibiotiques. Les antibiotiques (Varughese et al. – 2013), les médicaments contre le cancer, la pilule contraceptive et les antiacides qui contiennent du magnésium peuvent provoquer une diarrhée soudaine.
  • Maladie cœliaque. La maladie cœliaque endommage l’intestin grêle des personnes intolérantes au gluten, une protéine qui se trouve dans le froment, le seigle et l’orge.
    La maladie cœliaque provoque la diarrhée osmotique (Bul et al. – 2016) qui est caractérisée par une rétention d’eau importante dans le côlon.
  • Maladie de Crohn. Il s’agit d’un trouble inflammatoire qui se produit souvent dans la dernier segment de l’intestin grêle (l’iléon) et provoque des ballonnements abdominaux. La maladie de Crohn peut se produire également dans le gros intestin (Binder – 2009) et provoquer une diarrhée de type inflammatoire (avec du pus et du sang dans les selles).
  • Diverticulite. La diverticulite est une inflammation des petites hernies (diverticules) qui peuvent survenir sur les parois musculaires affaiblies de l’intestin grêle (Tursi et al. – 2009).
  • Dysenterie. La dysenterie est une inflammation de l’intestin accompagnée de diarrhée intense et d’hémorragie intestinale (Dans et al. – 2007), provoquée par l’eau potable qui contient un parasite appelé Entamoeba histolytica.
  • Intoxication alimentaire. Cela se produit lorsqu’on mange des aliments avariés ou contaminés qui contiennent des micro-organismes nocifs ou des substances toxiques (Cangemi – 2009).
  • Diarrhée d’origine infectieuse. La diarrhée provoquée par des infections bactériennes ou virales. Plusieurs types de bactéries ingérées à travers l’eau ou les aliments contaminés peuvent causer la diarrhée. Les bactéries « coupables » sont généralement les suivantes : campylobacter n(Blaser et al. – 1997), salmonelles, shigelles et E. Coli (Escherichia coli).
  • Syndrome de l’intestin irritable (SII). Le SII est une maladie qui provoque des contractions plus fréquentes du muscle (diarrhée fonctionnelle) (Saha – 2014).
  • Intolérance au lactose. L’incapacité à digérer une quantité importante de lactose (Rejane Mattar et al. – 2012).
  • Malabsorption. L’intestin grêle n’absorbe que quelques nutriments et cela provoque une diarrhée chronique grasse avec du météorisme et des flatulences (Keller et al. – 2014).
  • Rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse). La rectocolite hémorragique est une inflammation de la paroi intestinale (Sandle – 2005), caractérisée par des plaies ouvertes qui apparaissent au niveau de la muqueuse.
  • Gastro-entérite virale (Chow et al. – 2010). Il s’agit d’une inflammation du tube digestif provoquée par un virus. Lorsque cela se produit après un voyage à l’étranger, elle est nommée « diarrhée du voyageur ».
    De nombreux virus causent la diarrhée, par exemple : rotavirus, norovirus, cytomégalovirus, herpès simplex et virus de l’hépatite.
    L’infection au rotavirus est la cause la plus fréquente de diarrhée aiguë chez les enfants. Elle se résout généralement en 3 à 7 jours. Toutefois, elle peut causer des problèmes de digestion du lactose pendant plus d’un mois.
  • Parasites. Les parasites peuvent entrer dans le corps à travers la nourriture ou l’eau et s’établir dans le système digestif. Les parasites qui causent la diarrhée sont la Giardia lamblia, l’Entamoeba histolytica et le Cryptosporidium.
  • Le même symptôme peut se présenter aux personnes qui souffrent d’intolérance au fructose.
  • Certaines personnes peuvent souffrir de diarrhée si elles mangent certains types d’édulcorants en quantité excessive.
  • Syndrome prémenstruel. Une semaine avant leurs menstruations, certaines femmes souffrent de diarrhée. Ce symptôme peut se manifester aussi avant le travail (accouchement).
  • Compléments alimentaires. De nombreux compléments en vitamines, en sels minéraux, en acides aminés, en créatine, en carnitine, etc., peuvent causer de la diarrhée.
  • Tumeur colorectale (Margaret Astin et al. – 2011), Elle provoque une diarrhée aqueuse liquide.
  • Quelques personnes développent la diarrhée après une intervention chirurgicale à l’estomac qui peut faire transiter la nourriture plus rapidement à travers le système digestif.
  • Stress et anxiété (Hamidreza Roohafza et al. – 2016) peuvent provoquer la colite spasmodique.
  • Pendant les premières semaines de grossesse, on peut souffrir de diarrhée à cause des nausées et des vomissements qui ne permettent pas une alimentation équilibrée.
  • Exercice physique excessif (Prado de Oliveira et al. – 2011).

Dans de nombreux cas, il est impossible d’identifier la cause de la diarrhée. Étant donné que la diarrhée disparaît spontanément en 1 ou 2 jours, en comprendre la cause n’est pas nécessaire.

 

Quels sont les symptômes de la diarrhée ?

La diarrhée provoque généralement les symptômes suivants :

  • maux de ventre ;
  • ballonnements ;
  • crampes ;
  • selles fréquentes et liquides ;
  • nausées ;
  • urgence à déféquer.

En général, la diarrhée temporaire n’est pas nocive chez les adultes, mais peut être le signe de problèmes plus sérieux.
Les enfants peuvent souffrir de conséquences plus graves provoquées par la diarrhée prolongée.
Les bébés et les enfants allaités doivent continuer l’allaitement afin d’éviter la déshydratation mais aussi parce que le lait maternel a des propriétés antibactériennes (Sazawal et al. – 1992).

 

Remèdes naturels pour arrêter la diarrhée

Augmenter les calories
Il faut manger fréquemment des repas plus petits et des en-cas. Il ne faut pas manger des quantités élevées de nourriture en une seule fois car cela peut aggraver la diarrhée.

Manger des aliments riches en probiotiques.
Les probiotiques se trouvent naturellement dans tous les yaourts et sont bénéfiques pour tous les types de diarrhée, y compris la diarrhée provoquée par un traitement pour la tumeur, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Éviter le froid.
Il est important de bien couvrir son ventre.

Chaque individu est différent en ce qui concerne la tolérance aux aliments. Il faut éviter les aliments qui provoquent des crampes, des flatulences et la diarrhée.

Lorsque l’on a des crampes, les boissons ou aliments suivants, qui produisent des gaz, sont à éviter :

  • boissons gazeuses ;
  • bière ;
  • légumineuses (haricots, petits pois, pois chiches ou lentilles) ;
  • chou ;
  • brocoli ;
  • chou-fleur ;
  • aliments très épicés ;
  • chewing-gum.

Les aliments à température ambiante sont mieux tolérés que les aliments chauds ou froids.

À lire aussi :

Bibliographie

  1. Varughese CA, Vakil NH, Phillips KM. Antibiotic-associated diarrhea: a refresher on causes and possible prevention with probiotics–continuing education article. J Pharm Pract. 2013 Oct;26(5):476-82. doi: 10.1177/0897190013499523.
  2. Bul V, Sleesman B, Boulay B. Celiac Disease Presenting as Profound Diarrhea and Weight Loss – A Celiac Crisis. Am J Case Rep. 2016 Aug 5;17:559-61.
  3. Binder HJ. Mechanisms of diarrhea in inflammatory bowel diseases. Ann N Y Acad Sci. 2009 May;1165:285-93. doi: 10.1111/j.1749-6632.2009.04039.x.
  4. Tursi A, Papagrigoriadis S. Review article: the current and evolving treatment of colonic diverticular disease. Aliment Pharmacol Ther. 2009 Sep 15; 30(6):532-46.
  5. Leonila F Dans, and Elizabeth G Martínez, Amoebic dysentery. BMJ Clin Evid. 2007; 2007: 0918.
  6. Cangemi JR. Food poisoning and diarrhea: small intestine effects. Curr Gastroenterol Rep. 2011 Oct;13(5):442-8. doi: 10.1007/s11894-011-0209-5.
  7. Blaser MJ. Epidemiologic and clinical features of Campylobacter jejuni infections. J Infect Dis. 1997 Dec;176 Suppl 2:S103-5.
  8. Rejane Mattar, Daniel Ferraz de Campos Mazo, and Flair José Carrilho. Lactose intolerance: diagnosis, genetic, and clinical factors. Clin Exp Gastroenterol. 2012; 5: 113–121.  doi:  10.2147/CEG.S32368
  9. Lekha Saha. Irritable bowel syndrome: Pathogenesis, diagnosis, treatment, and evidence-based medicine. World J Gastroenterol. 2014 Jun 14; 20(22): 6759–6773. doi:  10.3748/wjg.v20.i22.6759
  10. Sandle GI. Pathogenesis of diarrhea in ulcerative colitis: new views on an old problem. J Clin Gastroenterol. 2005 Apr;39(4 Suppl 2):S49-52.
  11. Chung M Chow, Alexander KC Leung, and Kam L Hon. Acute gastroenteritis: from guidelines to real life. Clin Exp Gastroenterol. 2010; 3: 97–112.
  12. Hamidreza Roohafza, Ehsan Zare Bidaki, Ammar Hasanzadeh-Keshteli,Hamed Daghaghzade, Hamid Afshar, and Peyman Adibi.
  13. Margaret Astin, MSc BSc, Tom Griffin, MSc, BSc, and Richard D Neal, PhD, FRCGP. The diagnostic value of symptoms for colorectal cancer in primary care: a systematic review. Br J Gen Pract. 2011 May; 61(586): e231–e243. doi:  10.3399/bjgp11X572427
  14. Anxiety, depression and distress among irritable bowel syndrome and their subtypes: An epidemiological population based study. Adv Biomed Res. 2016; 5: 183. doi:  10.4103/2277-9175.190938
  15. Erick Prado de Oliveira and Roberto Carlos Burini. Food-dependent, exercise-induced gastrointestinal distress. J Int Soc Sports Nutr. 2011; 8: 12. doi:  10.1186/1550-2783-8-12
  16. Acta Paediatr Suppl. 1992 Sep;381:93-7. Sazawal S, Bhan MK, Bhandari N. Type of milk feeding during acute diarrhoea and the risk of persistent diarrhoea: a case control study.

 


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Diarrhée: causes et symptômes ultima modifica: 2018-10-08T14:47:33+00:00 da Defilippo Giovanni Médecin chirurgien

Je m'appelle Giovanni Defilippo, je suis un médecin généraliste de Rubiera (Italie) à la retraite, avec 40 ans d'expérience (numéro d’inscription à l'ordre des médecins de Reggio Emilie : 1373). Je me suis diplômé à l'Université de Bologne le 29/06/1972... Biographie

Laisser un commentaire