Dent dévitalisée et dévitalisation

Qu’est-ce que la dévitalisation ?

Le traitement du canal radiculaire (dévitalisation) n’est effectué qu’en cas d’infection des racines de la dent.
Le canal radiculaire est l’espace entre la dent et la racine.
Ce canal est constitué de la pulpe dentaire, c’est-à-dire une structure ramifiée qui se trouve au milieu de la dent.
Il contient les vaisseaux sanguins et les ramifications du nerf.
Une lésion de la pulpe ne peut pas guérir spontanément et le tissu meurt.
Les bactéries peuvent rentrer dans la pulpe en cas de :

  • Carie profonde,
  • Dent cassée,
  • Obturation dentaire mauvaise.

Là les micro-organismes détruisent la pulpe.
Si les bactéries pénètrent dans les ouvertures dans la racine dentaire, elles peuvent provoquer une infection de l’os.
Une infection affaiblit l’os et peut provoquer une lésion.
Les ligaments autour la dent se gonflent et la dent peut commencer à bouger.
Une lésion de la pulpe provoque la sensibilité de la dent à températures élevées ou basses.
Sans aucun traitement l’infection se répand.
Avec le temps la dent perd sa stabilité et le dentiste peut conseiller l’extraction.

Toutefois, l’extraction d’une dent peut provoquer un mauvais alignement des dents environnantes.
La conséquence est une mauvaise occlusion.

Pendant le traitement du canal un dentiste spécialisé en endodontie :

  • Retire la pulpe dans la dent,,
  • Nettoie,
  • Désinfecte,
  • Modèle les canaux radiculaires,
  • Positionne le matériel pour sceller les canaux.

Molar anatomy - crown, neck and root of toothIl faut également dévitaliser les dents de lait des enfants en cas d’infection.

 

Symptômes qui indiquent la nécessité d’une dévitalisation

La dévitalisation peut être conseillé lorsqu’une personne souffre de pulpite et en présence de l’un des symptômes suivants :

Mal de dents
Il s’agit du symptôme le plus fréquent.
On souffre principalement de mal de dents quand on mâche ou quand on boit des boissons très froides ou chaudes, et cette situation requiert sûrement un traitement médical.
La dent est sensible au froid et à la chaleur pendant quelques secondes, puis la douleur évanouit graduellement.
En outre on peut également ressentir des maux de dents au toucher (par une pression) de la dent.

Altération de la couleur
Parfois les dents commencent à changer de couleur : cela peut être le signe qu’on doit dévitaliser la dent.
Toutefois d’autre facteurs peuvent également être responsables de l’altération de la couleur des dents, comme le vieillissement ou le tabac (à fumer ou à mâcher). Il faut ainsi déterminer la cause pour comprendre si une dévitalisation est nécessaire.

Troubles nocturnes
Le mal de dents s’aggrave tellement qu’il peut provoquer également des problèmes pendant le sommeil. Les maux de dents peuvent souvent réveiller la personne, provoquant fréquemment des troubles du sommeil.

Douleur diffusée
Dans certains cas, la douleur part d’une dent mais elle se répand ensuite aux autres organes, principalement à :

Les dents postérieures sont très proches des oreilles, une dent postérieure du côté gauche provoque donc une douleur qui se répand à l’oreille gauche.

Fracture de la dent
Un traumatisme peut réduire le flux du sang et de la lymphe à la pulpe de la dent.

 

Pourquoi on effectue la dévitalisation ?

On effectue une dévitalisation dans les cas suivants :

  • Une carie profonde,
  • Des traitements dentaires répétés qui endommagent ce tissu,
  • Si la dent est infectée, c’est-à-dire si les tissus nerveux ont subi une infection.
    L’infection peut provoquer également la nécrose de la dent.
  • Si la dent est cassée et la pulpe est exposée.
  • Si la dent a subi une lésion, même si on n’a pas de fissure évidente.

 

Comment effectue-t-on la dévitalisation ? Le procédé

  1. Examen et anesthésie : le dentiste commence souvent en appliquant jet d’eau faible pour contrôler si la dent est morte.
    Si le patient ne ressent rien, le nerf n’est plus vivant et on peut effectuer le procédé sans anesthésie.
    Si le nerf est encore vivant, on effectue une anesthésie locale dans la dent et dans la zone environnante.
  2. Percer la dent : le dentiste utilise une fraise pour accéder à la pulpe et enlever le tissu mort ou enflammé.
    S’il doit travailler sur une dent antérieure (par exemple une incisive) il effectue un trou derrière la dent ; au contraire, s’il s’agit d’une molaire, il perce la partie occlusive (qui mâche) de la dent.
  3. Enlèvement des parties internes : on utilise des mesures différentes de fraise pour enlever le tissu qui se trouve dans la dent.
    Ce procédé peut demander beaucoup de temps car la racine d’une dent a souvent beaucoup de ramifications fines et petites.
    Pendant le procédé, on nettoie la cavité afin de se débarrasser du matériau enlevé.
  4. Quand on a vidé la cavité, on désinfecte la dent de façon à ce qu’aucune inflammation récidive ne se développe.
  5. Remplissage : on utilise ensuite une pâte élastique (gutta-percha) pour remplir la cavité et bien refermer le trou pratiqué.
    La gutta-percha (un polymère blanchâtre issu de la coagulation du latex) est utilisée pour le remplissage.

La couronne : après la dévitalisation, il faut couronner la dent.
Si la structure dentaire n’est pas résistante, il faut insérer un pivot en carbone dans le canal de la dent qui sert à soutenir la reconstruction et la couronne.
La couronne sert à protéger la dent et à éviter des fractures éventuelles, car à l’avenir la dent restante peut se casser puisqu’elle est plus fragile.

 

Complications de la dévitalisation

  • Si après la dévitalisation on ressent de la douleur en raison du froid, cette situation est complètement différente d’avant l’intervention.
    La douleur provient de l’intérieur de la dent et cela signifie qu’il y a encore du tissu vivant dans la dent.
    Il est possible qu’il y ait un canal que le dentiste n’a pas vu. Il faut consulter le dentiste pour comprendre le problème spécifique.
  • Le canal pourrait ne pas avoir été complètement nettoyé, car il est parfois difficile d’explorer complètement les canaux dans la dent.
    En outre, des morceaux de pulpe infectée ou enflammée pourraient être restés sur le fond. Il s’agit d’une complication de la dévitalisation : la dent reste infectée et il faut répéter le traitement.
    Avec le temps un granulome dentaire ou apical peut se former.
  • Si le dentiste n’effectue pas de nettoyage adéquat, la dent peut noircir car il y a des restes de pulpe qu’il n’a pas éliminé.
  • Après la dévitalisation, la dent couronnée peut se carier, tout comme les autres dents, dans la partie non couverte par la couronne.
  • Parmi les risques, il y a aussi la chute de la dent.
  • Dans de rares cas, on peut développer une névralgie du trijumeau qui provoque des décharges de douleur très forte au visage.

Dent dévitalisée et dévitalisation

 

Fausses croyances sur la dévitalisation

La procédure de dévitalisation est très douloureuse
Faits : elle n’est pas si douloureuse.
Les progrès dans le secteur de l’endodontie et l’usage d’une anesthésie efficace réduisent la douleur de la dévitalisation.
Le but de ce procédé est l’élimination de la pulpe infectée qui provoque la douleur.
Parfois, les personnes reportent leur visite chez le dentiste, aggravant l’infection.
En extirpant la source du problème, on réduit l’intensité de la douleur de manière considérable, mais quand l’effet de l’anesthésie disparaît, il est possible de ressentir de la douleur.
On peut soulager cette gêne en prenant des analgésiques avec ou sans ordonnance.

L’extraction de la dent est une alternative meilleure que la dévitalisation
Faits : quand on effectue la dévitalisation de manière correcte, la dent reconstruite peut durer plusieurs années ou même toute la vie.
La plupart des dentistes préfèrent la dévitalisation à l’extraction de la dent, car cette méthode permet de sauver la dent.
Étant donné que les nerfs du tissu de la pulpe sont responsables de la douleur ou de la sensibilité aux aliments froids ou chauds, une personne ne peut plus sentir ces sensations après que la pulpe ait été enlevée et le canal ait été bien refermé.

Le procédé de dévitalisation requiert de nombreuses visites chez le dentiste
Faits : la plupart des personnes pensent que l’extraction de la dent est meilleure car elle est plus rapide, alors que pour la dévitalisation il faut aller plusieurs fois chez le dentiste.
Ce n’est pas vrai. Si on choisit l’extraction, il faut ensuite mettre un implant dentaire pour éviter que les dents environnantes ne se déplacent.

implant,dentaire,intervention,dent,mandibuleSi l’extraction de la dent est suivie par la pose d’un implant, les visites chez le dentiste sont nombreuses et le coût est élevé.
La dévitalisation requiert généralement 3 séances.
Le nombre de visites dépend de l’état de la dent.

Le procédé de dévitalisation n’est pas nécessaire si la dent est morte
Faits : une dent meurt quand le flux sanguin dans la racine de la dent s’arrête.
Cela peut survenir en raison d’un traumatisme ou d’une carie. Bien que la personne puisse penser qu’une dent morte n’a pas besoin de traitements car elle ne peut plus provoquer de douleur ou de sensibilité à la variation de la température, l’extraction ou le sauvetage de la dent par dévitalisation peut empêcher que les bactéries ne :

  • Se multiplient dans la dent morte,
  • Pénètrent dans l’os environnant.

Le procédé de dévitalisation n’est pas très efficace
Faits : le taux de succès de ce procédé est d’environ 95 %.
Toutefois, les compétences techniques et l’expérience du dentiste sont un facteur important et qui détermine le résultat.
Pour atteindre un bon résultat, il est essentiel que les canaux radiculaires dans la racine de la dent soient nettoyés et refermés.
Certaines dents ont plusieurs racines et canaux radiculaires. Si le dentiste n’arrive pas à nettoyer et à fermer tous les canaux, les symptômes persistent.

 

Quels est le temps de guérison après une dévitalisation ?

La dévitalisation est un traitement final offert au patient comme dernière tentative pour éviter l’extraction de la dent.
La guérison normale sans complications requiert environ trois ou quatre jours.
En général, la personne devrait ressentir un peu de sensibilité dans la dent, mais sans aucune douleur.

Facteurs qui influencent la guérison :

  • l’état de la dent ;
  • les compétences du dentiste ;
  • le traitement après l’opération.

Coût de la dévitalisation
La dévitalisation coûte entre 100 et 250 euros, la pose de la couronne peut coûter autour de 500 euros.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Dent dévitalisée et dévitalisation ultima modifica: 2016-01-22T21:34:03+00:00 da Defilippo Giovanni Médecin chirurgien

Je m'appelle Giovanni Defilippo, je suis un médecin généraliste de Rubiera (Italie) à la retraite, avec 40 ans d'expérience (numéro d’inscription à l'ordre des médecins de Reggio Emilie : 1373). Je me suis diplômé à l'Université de Bologne le 29/06/1972... Biographie