Démangeaison au gland : rougeur et sensation de brûlure

Les démangeaisons au gland ou aux organes génitaux externes se produisent souvent pour les mêmes raisons que des démangeaisons sur le reste du corps.
Dans certains cas, les démangeaisons au pénis sont juste une question de manque d’hygiène.
Cela se produit surtout chez les hommes qui n’ont pas été circoncis.
Il est important de se laver le pénis sans oublier de repousser le prépuce pour pouvoir laver complètement l’intérieur.

© fotolia.com

Causes des démangeaisons au niveau de la zone pubienne

Quand un homme sent des démangeaisons dans la zone génitale, la raison peut être une éruption cutanée provoquée par :

  • Une maladie inflammatoire de la peau,
  • Des champignons,
  • Des poux,
  • Une infection virale.

Alors que l’infection virale et l’infestation de poux sont transmises sexuellement, les autres maladies de la peau ne sont pas provoquées par des rapports sexuels.
Cependant, quelle que soit la cause des démangeaisons de la peau sur le pénis, il est toujours conseillé de consulter un médecin au lieu de traiter le problème avec les crèmes en vente libre pour la peau.

Les poux du pubis ou morpions.
Les poux sont de minuscules parasites qui s’attachent aux poils du pubis de l’homme.
Les morpions se propagent souvent par contact sexuel avec une personne infectée.
Les principaux symptômes sont des démangeaisons dans la région pubienne, comme des taches de sang et petits points noirs sur les slips qui sont les matières fécales des poux.

La folliculite frappe la zone pubienne, mais cause généralement plus de douleur que de démangeaisons.

Le molluscum contagiosum est une infection virale qui ressemble à des petits points rouges ou taches rouges (papules) sur le gland.
Cette infection  sexuellement transmise (IST) peut parfois apparaître sur le tronc du pénis.

 

Causes de démangeaisons qui peuvent affecter le corps du pénis

Herpès génital : une infection sexuellement transmissible provoquée par le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1) ou de type 2 (HSV-2).
Cette infection peut se propager à travers des rapports sexuels par voie orale ou vaginale.
L’herpès génital peut provoquer la formation de cloques (vésicules).

Le lichen nitidus provoque de petites papules sur la tronc du pénis qui peut provoquer des démangeaisons et une légère douleur. Ce n’est pas une maladie sexuellement transmissible.

 

Causes de démangeaisons sur le gland et le prépuce

Souvent, l’herpès génital touche le gland et le prépuce et provoque des vésicules qui se percent et qui provoquent des ulcères très douloureux.

La candidose du pénis est une infection fongique qui peut être le premier symptôme du diabète sucré chez les hommes.
Elle se produit souvent après avoir un traitement antibiotique de longue durée.
Le candida provoque :

  1. Les démangeaisons des parties intimes,
  2. Une sensation de brûlure sur le gland,
  3. La douleur pendant les rapports sexuels,
  4. La douleur après avoir uriné,
  5. La mauvaise odeur intime,
  6. L’éruption cutanée (rougeur).

Les verrues génitales (ou condylomes) sont une infection sexuellement transmissible provoquée par une infection virale par le virus du papillome humain.
Les verrues apparaissent souvent sur le gland et le prépuce et provoquent des démangeaisons.
Les verrues peuvent également apparaître :

  • Tout au long du pénis,
  • Sur le pubis.

Dans la première phase, le patient remarque des points blancs sur le gland.
D’autres maladies qui peuvent provoquer des démangeaisons et qui ne se transmettent pas sexuellement sont :

  1. Le lichen plan,
  2. La psoriasis,
  3. La dermatite séborrhéique.

Les maladies de la peau comme le Psoriasis provoquent souvent des démangeaisons au pénis.
Le psoriasis du pénis peut provoquer des douleurs, des démangeaisons sur les parties intimes masculines et des taches blanches sur le gland.

Le manque d’hygiène personnelle peut provoquer l’accumulation de matière blanchâtre autour de la couronne du gland.
La saleté peut également provoquer de légères démangeaisons.

Autres maladies de la peau
Ces troubles peuvent affecter différentes parties de l’appareil génital masculin.

La gale : il s’agit d’une infestation de la peau provoquée par un acarien, le sarcoptes scabiei.
La cause est le contact peau à peau et peut se produire :

  • Pendant les rapports sexuels,
  • Dans des endroits bondés comme les hôpitaux, les écoles et les maisons de soin.

Cette maladie est caractérisée par de fortes démangeaisons des zones de peau infectées.
Le reste du corps peut être affecté de la même manière, en particulier :

  • Les doigts,
  • Le nombril,
  • Les aisselles.

Le lichen scléreux chez l’homme est une maladie inflammatoire chronique de la peau, responsable de la douleur pendant les rapports sexuels.
La cause du trouble n’est pas certaine.
Le lichen scléreux provoque la balanoposthite aiguë et chronique et la formation de cicatrices qui peuvent provoquer des dysfonctions sexuels et des troubles urinaires, outre à l’augmentation du risque de carcinome squameux du pénis (Source: Bunker CV. London : Saunders ; 2004, Male genital skin disease).
Il peut se manifester de plusieurs manières.

On peut n’avoir aucun symptôme ou il peut provoquer :

  • Des démangeaisons,
  • Une sensation de brûlure,
  • Un saignement,
  • Des blessures,
  • La séparation du frein et du prépuce,
  • Des ampoules pleines de sang,
  • Des troubles urinaires comme la difficulté à uriner et la réduction du flux d’urine,
  • Des altérations anatomiques des génitaux,
  • Le rétrécissement du prépuce (phimosis),
  • Le prépuce reste rétracté (paraphimosis),
  • L’urétrite,
  • La sténose urétrale,
  • La rétention d’urine,
  • L’insuffisance rénale.

Source : Male genital lichen sclerosis – Christopher Barry Bunker et Tang Ngee Shim.

Dermatite de contact : cette maladie est provoquée par un contact direct avec une substance irritante ou un allergène.
Parmi les causes de la dermatite, il y a :

  1. Les savons médicamenteux,
  2. Le bain moussant,
  3. Les produits en caoutchouc.

L’eczéma est une autre maladie de la peau qui peut affecter le pénis.
La dermatite atopique peut provoquer de la douleur, des démangeaisons et on peut même voir du liquide sur la peau provenant de la lésion.
Certains hommes notent qu’en utilisant un préservatif, la fréquence et la gravité des éruptions cutanées diminuent.

 

Démangeaison du gland à cause de l’allergie

L’allergie aux parfums ou colorants qui se trouvent dans des savons, des lotions ou des savons est une cause fréquente de :

  • Démangeaisons du pénis,
  • Rougeur (peau rougeâtre),
  • Gonflement,
  • Ampoules ou cloques.

Il est difficile de comprendre le produit qui provoque les symptômes, mais lorsqu’on identifie et qu’on supprime cette substance, les démangeaisons s’en vont d’elles-mêmes.
Il peut être utile d’éviter l’utilisation des préservatifs en latex.

En fait, la réaction allergique sur le gland peut provoquer plus de gêne que de démangeaisons, surtout lorsqu’il touche la peau du scrotum.

La dermatite de contact (en raison de l’utilisation du préservatif) peut produire une éruption cutanée prurigineuse sur le gland.
L’éruption peut se propager à :

  • Le tronc du pénis,
  • La peau du scrotum,
  • L’aine.

Une dermatite de contact peut également se produire au niveau de la région vulvaire chez le partenaire de sexe féminin.
De même, l’utilisation de spermicide de la part du partenaire de sexe féminin peut être la cause de la dermatite de contact chez le partenaire de sexe masculin.
Il faut contrôler son savon et son gel douche.

La balanite est la maladie inflammatoire la plus fréquente du pénis.
L’accumulation de levures et d’autres micro-organismes sous le prépuce favorise l’apparition de l’inflammation du tissu environnant.
Les symptômes peuvent être :

  • Les démangeaisons,
  • La gène,
  • La douleur.

L’inflammation du pénis est responsable de plusieurs maladies, y compris :

  • Le phimosis,
  • La balanoposthite,
  • Le lichen scléreux.

Source : Brian J. Morris et John N. Krieger (Penile inflammatory skin disorders and the preventive role of circumcision).

La balanite peut résulter d’une allergie au parfum, au savon et au détergent.
N’utiliser jamais de désinfectant pour laver le gland parce que cela peut être très irritant.

Que faire en cas de balanite ?
Éviter les savons parfumés. Un traitement alternatif est une « crème aqueuse » à acheter dans les pharmacies et à utiliser pour laver le corps (c’est-à-dire à appliquer en petite quantité puis à rincer).
Mettre deux poignées de bicarbonate de soude dans le bain, mais sans aucun autre additif (pas de bain moussant, d’huile de bain ou de désinfectant).

Demander au partenaire d’aller chez le médecin ou au service de médecine génito-urinaire pour savoir s’il est atteint de muguet ou d’infection à candida (surtout si la balanite se produit après un rapport sexuel).

Selon les études scientifiques, les circoncisions chez les hommes ont considérablement réduit le risque de maladies inflammatoires du pénis, surtout si on l’effectue au cours des premières années de vie.

 

Comment soigner les démangeaisons sur le gland et le prépuce ?

Les hommes doivent suivre les instructions suivantes pour éviter des démangeaisons génitales :

  • Laver le pénis, y compris la zone sous le prépuce chez les hommes non circoncis.
  • Garder la zone sèche, car l’humidité dans la région génitale peut provoquer une infection.
  • La poudre de fécule de maïs peut être utile pendant l’été pour absorber l’humidité.

Les hommes et les femmes doivent suivre les instructions suivantes pour éviter des démangeaisons intimes :

  • Porter des vêtements et sous-vêtements pas trop étroits et composés de fibres naturelles.
  • Changer les sous-vêtements au moins toutes les 24 heures.
  • Garder la région génitale propre et sèche.
  • Utiliser un savon neutre et rincer abondamment.
  • Utiliser des savons délicats, non parfumés pour laver les sous-vêtements.
  • Sécher le corps après le bain et la natation.
  • Éviter de porter des vêtements mouillés pendant de longues périodes de temps.
  • Éviter les rapports sexuels non protégés, surtout quand on pense que le partenaire pourrait avoir une infection.

 

Remèdes naturels pour les démangeaisons du gland

Certains changements de style de vie peuvent prévenir ou soulager les démangeaisons du pénis.
Ajouter un peu de bicarbonate de soude ou de farine d’avoine dans l’eau du bain peut être utile pour réduire les démangeaisons.

Selon l’hygiénisme, le traitement le plus efficace pour les infections bactériennes et fongiques est la modification de l’alimentation.
Les champignons et les bactéries ne prolifèrent qu’en trouvant la nourriture nécessaire, autrement l’infection ne se développe pas.
Ces micro-organismes ne se nourrissent que de tissus morts ou en décomposition. D’après les hygiénistes ils peuvent donc se développer chez un individu seulement si dans le sang il y a beaucoup de toxines.
Les toxines sont le résultat de la digestion de :

  • Aliments transformés, comme les gâteaux,
  • Café et thé,
  • Produits laitiers,
  • Viande et poisson (pendant la digestion, des amines nocives se forment),
  • Céréales ou farinacés.

Si aucune des méthodes ci-dessus ne soulage les symptômes, il est recommandé d’aller voir le médecin pour écarter des maladies plus graves comme :

Le médecin prescrit souvent des crèmes à base d’hydrocortisone pour soulager les démangeaisons au pénis.

Bibliographie :

  1. Christopher Barry Bunker and Tang Ngee Shim. Male Genital Lichen Sclerosus. Indian J Dermatol. 2015 Mar-Apr; 60(2): 111–117. doi:  10.4103/0019-5154.152501.
  2. Brian J. Morris and John N. Krieger. Penile Inflammatory Skin Disorders and the Preventive Role of Circumcision. Int J Prev Med. 2017; 8: 32.Published online 2017 May 4. doi:  10.4103/ijpvm.IJPVM_377_16. 
  3. Fonte: Bunker CB. London: Saunders; 2004. Male genital skin disease.

À lire aussi :

Démangeaison au gland : rougeur et sensation de brûlure ultima modifica: 2016-02-12T07:27:04+01:00 da Defilippo Giovanni Médecin chirurgien

Je m'appelle Giovanni Defilippo, je suis un médecin généraliste de Rubiera (Italie) à la retraite, avec 40 ans d'expérience (numéro d’inscription à l'ordre des médecins de Reggio Emilie : 1373). Je me suis diplômé à l'Université de Bologne le 29/06/1972... Biographie