Acouphènes : traitement et remèdes naturels

L’acouphène est un trouble caractérisé par une sensation de bourdonnement dans les oreilles sans aucun son extérieur.
Bien qu’il soit généralement défini comme un bourdonnement, il peut différer considérablement d’une personne à l’autre.
Dans certains cas, il peut même s’agir d’un son similaire à :

  • Un chuchotement,
  • Un murmure,
  • Un sifflement,
  • Un coup de siffle,
  • Un bruit martelé.

L’acouphène n’est pas une maladie mais représente le symptôme de certaines maladies sous-jacentes telles que :

L’acouphène peut provenir de l’une des trois sections suivantes :

  • L’oreille externe, l’oreille moyenne ou l’oreille interne,
  • Le nerf auditif qui relie l’oreille interne au cerveau,
  • La partie du cerveau qui élabore le son.

L’acouphène peut se produire dans une oreille ou dans toutes les deux.

 

Symptômes des acouphènes et traitementTraitement médical des acouphènes

Pour traiter les acouphènes, le médecin cherche tout d’abord à déterminer et à traiter une maladie sous-jacente qui peut être liée aux symptômes.
Si l’acouphène est provoqué par une maladie, le médecin peut conseiller :

  • Le retrait du cérumen. Retirer un bouchon de cérumen peut soulager les symptômes de l’acouphène.
    Si la cause de l’acouphène est un excès de cérumen, le traitement consiste à retirer le cérumen à l’aide d’un lavage ou d’un dispositif d’aspiration.
  • L’utilisation de bouchons d’oreilles : une personne peut être atteinte d’acouphènes à cause de bruits excessifs. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser des bouchons d’oreilles.
  • Les gouttes auriculaires : une personne atteinte d’une infection de l’oreille peut également souffrir d’acouphènes. Les médecins conseillent d’utiliser, comme traitement, des gouttes auriculaires contenant de l’hydrocortisone ou des antibiotiques par voie orale, afin de soulager les démangeaisons et les bourdonnements d’oreilles. Il est conseillé de consulter un médecin avant de commencer tout traitement.
  • Le traitement d’une maladie vasculaire. On peut traiter des maladies vasculaires sous-jacentes en prenant des médicaments, en effectuant une intervention chirurgicale ou un autre traitement pour traiter le problème.
  • Le changement de médicament. Si l’on soupçonne qu’un médicament soit la cause des acouphènes, le médecin peut conseiller de cesser ou de réduire la prise de ce médicament, ou de prendre un médicament différent.
  • Le traitement laser Le laser est un dispositif qui augmente le métabolisme cellulaire au niveau du tissu conjonctif et du système immunitaire.
    Le faisceau laser stimule la production d’énergie dans les cellules et permet de régénérer le tissu endommagé.
  • L’intervention chirurgicale. En cas d’acouphènes chroniques (qui ne passent pas) ou d’acouphènes provoqués par une tumeur bénigne, il est possible d’opter pour une intervention chirurgicale afin de guérir complètement.

 

Traitement médicamenteux des acouphènes

Les médicaments ne permettent pas de traiter les acouphènes. Toutefois, ils permettent dans certains cas de réduire la gravité des symptômes ou des complications. Parmi les médicaments disponibles, il y a :

  • Les antidépresseurs tricycliques (ATC) tels que le Laroxyl et l’Elavil. Toutefois, ces médicaments ne sont généralement utilisés qu’en cas d’acouphènes graves, car ils peuvent provoquer des effets secondaires gênants, par exemple :
  • Le Xanax peut permettre de réduire les symptômes des acouphènes. Toutefois, parmi les effets secondaires, il y a :

En cas d’hypoacousie soudaine, le médecin peut également conseiller la cortisone.

 

Élimination du bruit des acouphènes

Dans certains cas, le bruit blanc peut contribuer à éliminer le son des acouphènes et à réduire la gêne. Le médecin peut conseiller d’utiliser un dispositif électronique pour éliminer le bruit. Voici certains dispositifs :

Appareil de thérapie sonore à bruit blanc (générateur de son blanc). Ces dispositifs (qui produisent des sons environnementaux tels que celui de la pluie ou des vagues) représentent souvent un traitement efficace contre les acouphènes. Une personne peut essayer d’introduire dans son oreiller un appareil de thérapie sonore à bruit blanc équipé de haut-parleurs, afin de mieux dormir.

Il est possible d’utiliser un ordinateur et de se connecter à des sites qui produisent des bruits blancs y compris Whitenoiseplayer.

La nuit, pour couvrir le bruit interne des acouphènes, l’utilisation de ventilateurs, d’humidificateurs, de déshumidificateurs et de système de climatisation dans la chambre peut être utile.

Appareils auditifs. Ils peuvent être très utiles en cas de troubles de l’audition.
En raison d’une baisse d’audition, les stimulations acoustiques n’arrivent pas à stimuler les neurones auditifs.
Il en résulte une hyperexcitabilité des neurones pour permettre à la personne d’entendre les sons, c’est-à-dire que les cellules nerveuses s’activent également en cas d’une stimulations légère.
Ce type d’acouphène peut être traité à l’aide de prothèses auditives pour rétablir le fonctionnement normal du système.
Il faut choisir les appareils auditifs qui n’obstruent pas le canal auditif, autrement les sons externes ou les bruits internes résonnent dans l’oreille.
Il est possible de souffrir d’acouphènes même avec une hypoacousie légère.

Dispositifs pour camoufler les acouphènes. Il s’agit de dispositifs similaires aux appareils acoustiques. Appliqués à l’intérieur de l’oreille, ils produisent un bruit clair, fixe et à un volume bas qui permet de camoufler les symptômes des acouphènes.

Musique en cas d’acouphènes. Il existe un dispositif qui génère de la musique personnalisée pour camoufler les fréquences spécifiques des acouphènes. Avec le temps, la personne peut s’habituer aux sons des acouphènes et cela lui permet de ne plus se concentrer sur ce bourdonnement.
Le volume de la musique ne doit pas couvrir l’acouphène, mais il doit suffire à :

  • Inhiber la perception du bourdonnement,
  • Distraire le patient du bourdonnement.

 

D’autres traitements contre les acouphènes

Traitement musculo-squelettique
Si l’acouphène part de l’articulation temporo-mandibulaire, il y a trois professionnels qui peuvent aider le patient :

  • Le dentiste qui peut corriger une mauvaise occlusion dentale,
  • L’ostéopathe peut débloquer les articulations, détendre la musculature qui bouge la mâchoire et réduire les tensions du fascia de tissu conjonctif,
  • Le spécialiste en gnathologie qui est un professionnel qui a un rôle fondamental pour comprendre si le patient a besoin de la plaque occlusale ou d’autres appareils.

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : grâce à la thérapie cognitivo-comportementale, le médecin analyse les pensées indésirables, les attitudes, les convictions et le comportement du patient.

Techniques de relaxation : les techniques de relaxation (telles que le yoga, la méditation et l’hypnose) permettent de traiter les acouphènes. L’utilisation de l’une de ces techniques peut soulager le stress et l’anxiété qui peuvent être à l’origine du symptôme.

Traitement par les plantes à l’aide de  : pour traiter les acouphènes, l’herboriste propose un dosage modéré d’anémone pulsatille et de rehmannia glutinosa, afin de soulager les symptômes suivants liés aux acouphènes :

 

Traitement des oreilles bouchées

En cas d’oreilles bouchées, voici quelques remèdes très efficaces qui peuvent soulager le crépitement dans les oreilles.

Garder des oreilles propres
Il faut nettoyer régulièrement ses oreilles.

Pratiquer des exercices pour les mâchoires
Le crépitement dans les oreilles lors d’un bâillement se produit en cas de gonflement à proximité du conduit auditif. Il ne faut toutefois pas s’inquiéter. Bien ouvrir et détendre ses mâchoires afin que l’oreille moyenne relâche la pression. Cette méthode est l’une des plus efficaces pour soulager la pression de l’oreille.

Pratiquer la manœuvre de Valsalva pour les plongeurs
Le craquement dans les oreilles est un phénomène très fréquent chez les plongeurs, qui adoptent la manœuvre de Valsalva pour relâcher la pression de l’air. Cette manœuvre consiste tout d’abord à pincer les narines pour empêcher le passage de l’air, puis à inspirer profondément et à expirer ensuite en gardant les narines pincées.
Cette force permet de relâcher la pression excessive dans l’oreille moyenne.

 

Les remèdes naturels pour les acouphènes

Les remèdes suivants peuvent être employés à la maison :
L’extrait de Ginkgo Biloba (l’arbre aux quarante écus)) est l’un des remèdes les plus fréquemment employés.
Selon une révision de la littérature scientifique (de Alexander von Boetticher – Ear, Nose and Throat Surgery, Lueneburg, Germany), la dose journalière doit être comprise à chaque fois entre 120 et 240 mg.

La durée du traitement pour l’acouphène chronique est de 12 semaines.
Selon l’étude l’extrait de Ginkgo Biloba produit des effets plus importants que le placebo et il améliore la qualité de vie.

Différentes plantes et aliments naturels sont utilisés depuis des siècles pour réduire les acouphènes. Il s’agit par exemple de :

  • Graines de sésame,
  • Actaea racemosa,
  • Racine de grande bardane,
  • Hydraste,
  • Feuilles et fleurs d’aubépine,
  • Pervenche,
  • Épinards,
  • Tisane de graines de fenugrec, fenouil ou camomille romaine,
  • Huile de ricin,
  • Jus d’oignon.

D’autres remèdes à base d’herbes comprennent :

  • La tisane à base de gui,
  • La prêle des champs,
  • Le jus d’ail sauvage,
  • Passiflore.

Toutefois, il vaut mieux consulter un médecin avant de commencer tout traitement à base d’herbes.

Mis à part les remèdes indiqués ci-dessus, on peut suivre des conseils très simples pour maintenir les oreilles en bonne santé, comme inhaler de la vapeur, se moucher lorsque l’on souffre de rhume pour libérer les obstructions et faire des gargarismes à l’eau chaude deux fois par jour.

 

Régime et nutrition pour les acouphènes

Le patient doit éviter de manger :

  • Les aliments transformés, en particulier les gâteaux contenant de la crème et des produits laitiers,
  • Les aliments qui contiennent des graisses saturées,
  • Les boissons énergisantes (le café, le thé, etc.) et les boissons gazeuses, l’alcool,
  • Le sel.

Selon l‘hygiénisme (un type de médecine naturelle) une alimentation équilibrée doit inclure beaucoup de fruits et légumes.
Ceux sont les aliments les plus importants associés à :

  • Des fruits à coque,
  • Des pommes de terre.

Beaucoup de personnes ne croient pas que l’alimentation suffise à résoudre les acouphènes. Cependant ce traitement naturel peut désintoxiquer le sang et enlever la cause du bourdonnement d’oreille.
Les personnes qui ne veulent pas commencer à suivre une alimentation végétalienne ou crue et vivante, peuvent choisir le régime du groupe sanguin, qui peut donner de très bons résultats, mais il faut être constant.

Selon cette théorie, la cause des acouphènes est l’ingestion de certains aliments qui ne sont pas compatibles avec le système immunitaire de l’individu.
Selon le groupe sanguin, il y a des aliments qui peuvent produire ce symptôme, mais le lait et les produits laitiers (le yaourt et le fromage) sont les premiers responsables pour tout le monde.

En outre, une personne de groupe O peut entendre le bourdonnement après avoir bu du café et une personne de groupe B peut souffrir d’acouphènes à cause des noisettes.
Certains aliments sont permis du matin jusqu’à 5 heures de l’après-midi mais ils sont interdits le soir car le corps n’arrive pas à éliminer rapidement les sucres qui y sont contenus, comme dans le cas de :

  • Fruits,
  • Vin.

Il faut aussi y insérer des aliments qui contiennent des quantités élevées de vitamines A, B et E, de magnésium, de zinc, etc.
Les boissons comme le thé, le café et l’alcool aggravent le problème.

 

Traitement naturels pour les acouphènes

Causes des acouphènesTraitements alternatifs

La pratique d’une activité physique régulière peut aussi être utile pour prévenir les acouphènes.
Il existe de nombreux traitements alternatifs qui ont aidé certains patients, par exemple :

  • L’acupuncture,
  • La médecine traditionnelle chinoise,
  • La pranathérapie,
  • La thérapie craniosacrale.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
Acouphènes : traitement et remèdes naturels ultima modifica: 2017-11-18T10:53:29+00:00 da Massimo Defilippo