À quoi est due la douleur sacro-iliaque et comment la reconnaître

Quelles sont les articulations sacro-iliaques (SI) ?
Le sacrum est l’os triangulaire dans la partie inférieure de la colonne vertébrale, au-dessous de la colonne lombaire. La plupart des vertèbres de la colonne vertébrale sont mobiles, mais le sacrum est caractérisé par cinq vertèbres fusionnées ensemble qui ne bougent pas.
Les os iliaques sont deux grands os qui constituent le bassin.
Les articulations (SI) relient la colonne vertébrale au bassin.
Le sacrum et l’os iliaque sont liés par certains ligaments forts.

 

Sacro-iliaque, douleur lombaireQuelles sont les causes du dysfonctionnement de la zone sacro-iliaque ?

Comme pour la plupart des autres articulations du corps, les SI présentent une couche de cartilage qui couvre l’os.

Quand le cartilage s’abîme, les os commencent à frotter l’un contre l’autre. Cela provoque une arthrite dégénérative (arthrose).

L’arthrite dégénérative est fréquente dans les SI, comme dans les autres articulations du corps.

Une autre cause fréquente du dysfonctionnement des SI est la grossesse. Pendant la gestation, le corps de la femme délivre des hormones qui relâchent les ligaments.
Cette situation prépare le corps de la maman à l’accouchement.
Le relâchement des ligaments consent un plus grand mouvement des articulations et peut provoquer une détérioration anormale.
L’augmentation du poids et le changement de façon de marcher causent un autre type de stress sur ces structures.

Chaque pathologie qui modifie le mouvement habituel de la marche provoque une augmentation du stress articulaire.
Cela inclut la dysmétrie des membres inférieurs (une jambe plus longue que l’autre), des douleurs à la hanche, au genou, à la cheville ou au pied. Souvent, les patients avec une forte douleur au membre inférieur ont des troubles au dos (rachis lombaire) ou aux SI.

Il y a beaucoup de pathologies qui provoquent une inflammation des articulations SI. En voici les principales :

  • Polyarthrite rhumatoïde ;
  • Arthrite psoriasique ;
  • Spondylite ankylosante.

Ces maladies sont des arthrites qui peuvent toucher toutes les articulations du corps.

 

Quels sont les symptômes du dysfonctionnement de la zone sacro-iliaque ?

Le symptôme le plus fréquent est la douleur.
Les patients ressentent des douleurs dans la partie basse du dos ou dans la partie postérieure des hanches.
La douleur peut aussi être ressentie dans l’aine ou les cuisses.
La douleur s’aggrave quand on est debout ou qu’on marche et s’améliore quand on est étendu.

 

Comment diagnostique-t-on le trouble de l’articulation sacro-iliaque ?

Le diagnostic commence avec les antécédents médicaux du patient et un examen physique. Ensuite on conseille de faire des radiographies (rayons x).
Le patient doit faire des radiographies du bassin, des hanches ou de la colonne lombaire sur indication du médecin.
Un scanner donne des informations plus précises sur les articulations et sur les os.
La radiographie comme le scanner diagnostiquent une sacro-iléite.
Cela se présente comme une sclérose des articulations : le médecin voit l’érosion de l’os autour des articulations.

À lire aussi :


Qui sommes-nous | Contact | Termes du service | Charte données personnelles | Sitemap |  Publications |  Disclaimer

Site du Docteur Massimo DEFILIPPO Via Roma 18 - 42048 Rubiera (RE) Italie
À quoi est due la douleur sacro-iliaque et comment la reconnaître ultima modifica: 2018-10-15T10:00:32+00:00 da Massimo Defilippo

Laisser un commentaire