Remèdes pour l’insomnie

L’insomnie est un trouble caractérisé par quelques heures de sommeil la nuit, qui peuvent provoquer de la somnolence diurne.

L’insomnie grave peut être comparée à une torture psychologique.
La manque de sommeil fréquente peut devenir chronique et pourrait comporter des risques pour la santé.
Les adultes ont besoin d’au moins 7 heures de sommeil par jour.

 

insomnie, remèdes, fille qui dort Les heures peuvent être différentes selon l’âge et le travail de la personne.
Les personnes âgés dorment moins la nuit, mais elles se reposent souvent après déjeuneur.
Parfois il se peut qu’une personne ne dorme pas suffisamment.
La raison principale de l’insomnie est le mode de vie sédentaire et l’alimentation basée sur des sucres, des aliments transformés et excitants (du café, du chocolat, etc.).
Il y a beaucoup d’ans les gens vivaient à la champagne, travaillaient manuellement et à l’extérieur, mangeaient des aliments sains et buvaient rarement du café et de l’alcool.
Il y a d’autres raisons qui provoquent des fréquents réveils nocturnes, par exemple des maladies qui provoquent la douleur ou l’hyperthyroïdisme (thyroïde hyperactive).

 

Causes de l’insomnie terminale

Ce trouble rappelle le nome d’un cancer, toutefois l’insomnie terminale (ou tardive) n’est pas mortelle. Il s’agit simplement d’un type de trouble du sommeil.
Contrairement à l’insomnie normale (par laquelle il est difficile à s’endormir), l’insomnie terminale est légèrement différente.

En général les personnes dorment bien pendant 4 à 5 heures initiales, mais ensuite elles se réveillent soudainement et n’arrivent plus à dormir : il s’agit donc d’un trouble typiquement matinal.
Étant donné que la personne est réveillée des premières heures du matin, il est probable qu’elle va souffrir de fatigue, d’irritabilité et de dépression légère. La plupart des fois le réveil précoce est provoqué par le stress émotif, des accidents ou une mauvaise digestion.
Les personnes âgés souffrent plus facilement de ce trouble, surtout les femmes en ménopause.
L’insomnie printanière est provoquée par l’augmentation des heures de soleil par rapport à l’hiver et, même dans ce cas, la personne se réveille plus tôt le matin.

 

Les symptômes de l’insomnie infantile ou pendant l’adolescence

À cause des changements de manière de dormir ou d’un mode de vie impropre, beaucoup d’adolescents souffrent d’insomnie.
Même s’ils ne le savent pas, ce trouble peut provoquer des graves risques chroniques pour la santé. Les parents devraient faire attention aux suivants symptômes :

  • Bas rendement scolaire ;
  • Manque d’intérêt vers toutes activités ;
  • Perte d’appétit ;
  • Irritabilité ;
  • Incapacité à se concentrer et perte de mémoire.

 

Remèdes naturels pour l’insomnie

Alimentation et compléments alimentaires
La mélatonine est un hormone qui aide à régler le rythme de veille-sommeil, un pacemaker intérieur qui contrôle le temps et l’impulsion du sommeil.
Elle provoque de la somnolence, baisse la température corporelle et prépare le corps au sommeil.
Les recherches sur la mélatonine donnent des résultats mixtes chez les personne qui souffrent d’insomnie.
Certaines recherches montrent que la mélatonine rétablit et améliore le sommeil. D’autres études démontrent que cette substance n’aide pas les personnes avec de l’insomnie à rester éveillés.
La mélatonine pourrait être utile chez les personnes avec des problèmes de décalage horaire ou chez ceux qui travaillent à tour de rôles.

En-cas pour faciliter le sommeil
Les meilleurs aliments soporifiques contiennent une combinaison de protéines et de carbohydrates. On conseille de manger une banane avant de se coucher, ou des graines de courge ou de sésame.
Ces aliments contiennent le tryptophane, un aminoacide utilisé dans la production de sérotonine. La sérotonine est une substance chimique qui aide à dormir.
Les carbohydrates aident le tryptophane à entrer dans le cerveau. On conseille de manger une banane, des cacahouètes ou des graines de sésame avec des biscuits.
Il faut éviter des repas abondants en fin de soirée. On a besoin de trois ou quatre heures pour digérer un repas abondant.
De la nourriture épicée ou sucrée est souvent une mauvaise idée, même à l’heure du dîner. Les épices peuvent irriter l’estomac. Manger beaucoup de nourriture sucrée (surtout le chocolat qui contient la caféine) peut provoquer de l’agitation.
Le magnésium joue apparemment un rôle clef pendant le sommeil. Une recherche a démontré que même une légère carence en magnésium peut empêcher le cerveau de se calmer la nuit.
Il est possible d’obtenir le magnésium par la nourriture. Parmi les meilleures sources, il y a les légumes verts, les germes de blé, les graines de courge et les amandes. Avant de prendre des compléments alimentaires de magnésium, il faut consulter le médecin. Le magnésium peut interagir avec beaucoup de médicaments différents et trop de magnésium peut provoquer des graves problèmes de santé.

L-theanine. Cet aminoacide, présent dans les feuilles de thé vert, peut aider à combattre l’anxiété qui interfère avec le sommeil. Un étude a montré que le L-theanine réduit la fréquence cardiaque et la réponse immunitaire au stress.
Il stimule aussi les ondes cérébrales liées au relâchement.
Avant de prendre le L-theanine il faut consulter le médecin.

 

Remèdes de l’herboriste pour soigner l’insomnie

Camomille
La camomille est un remède rapide pour calmer les nerfs et détendre le corps.
Elle peut aider les individus avec une légère insomnie à s’endormir.
On conseille de boire une tasse de thé à la camomille le soir, environ 30 minutes avant de se coucher. Pour faire du thé à la camomille il faut plonger une petite cuillère de camomille séchée dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 à 15 minutes, la filtrer, sucrer avec du miel (si on l’aime) et boire tout de suite.
La tisane avec la camomille est un remède de grand-mère qui on peut utiliser même pendant la grossesse ou l’allaitement.

Valériane
La valériane est une herbe qui peut aider les personnes qui souffrent d’insomnie à se coucher plus vite et à dormir plus tranquillement la nuit.
La valériane peut provoquer une amélioration subjective de l’insomnie, même si on a besoin de plus d’études pour déterminer l’efficacité de cette herbe.
Une recherche a montré que la valériane pourrait améliorer la qualité du sommeil sans produire des effets secondaires, bien qu’on n’ait pas déterminé un dosage moyen.
Avant de se coucher on conseille de prendre 200 à 400 mg d’extrait de valériane normalisé pour favoriser le sommeil.
Parmi les autres tisanes utiles à l’insomnie il y a celles à la mélisse, au thym et au aubépine.
Il faut prendre également en considération l’odorat pour se coucher.

  • La lavande a un léger effet sédatif. Il faut simplement appliquer un peu d’huile de lavant sur les tempes et sur le front avant de se coucher. L’arôme devrait aider à s’endormir.
  • On peut essayer de prendre un bain aromatique détendant avant de se coucher. Il faut ajouter 5 gouttes d’huile de lavande et 3 gouttes de ylang-ylang dans l’eau chaude du bain.

 

Mode de vie

  • Le réveil doit être à la même heure chaque jour, peu importe si le patient a peu dormi la nuit précédente. En fin de semaine il faut suivre le même programme, ainsi le corps s’habitue au même modèle pendant toute la semaine. De cette manière la personne s’endorme plus vite.
  • Il faut éviter les petits sommeils le jour, peu importe combien on est fatigué. Les personnes qui ne souffrent pas d’insomnie profitent souvent d’un petit sommeil l’après-midi. Toutefois peut être que ce petit sommeil trouble l’horloge biologique.

Préparer la chambre

  • Il faut tourner le réveil de manière qu’on ne la puisse pas voir. Quand on regarde le réveil en se réveillant (il est presque impossible de ne pas le faire), la personne pense tout de suite si elle peut continuer à dormir un peu plus.
  • Il faut baisser le thermostat de quelques dégrées avant de se coucher. La plupart des personnes dorment mieux quand l’environnement est froid.
  • Il y a des exercices de respiration qui peuvent favoriser le sommeil.

Les suivant changements au mode de vie et à l’environnement peuvent aider à combattre les problèmes de sommeil :

  • Éteindre la télé. Chez certaines personnes, la lumière nocturne peut troubler la mélatonine et peut créer le « décalage horaire social » qui imite les symptômes d’un voyage à travers différents fuseaux horaires.
  • Éteindre les appareils électroniques. Quand on veut profiter d’un sommeil restaurateur, il faut éteindre ou déplacer les appareils loin du lit.
  • Si la personne ne s’endorme pas en 30 minutes, le spécialistes du sommeil conseillent de se lever et de laisser la chambre ou de lire un livre. Puis la personne doit retourner au lit quand se sent fatiguée.

 

Remèdes pour l’insomnieÉviter de dormir continument en fin de semaine

Cela peut sembler illogique, mais on ne peut pas compenser une carence de sommeil des jours ouvrables, en dormant le jour et la nuit en fin de semaine. Il en faut pas penser au fin de semaine comme au moment pour dormir, mais il faut aller au lit à un heure plus raisonnable pendant les jours ouvrables. On conseille de se coucher 15 minutes plut tôt chaque jour, pour s’habituer au changement. Par exemple si normalement on se couche à 11.30 il faut anticiper à 11.15 quelques nuits, ensuite à 11, à 10.45, etc. (jusqu’à arriver à l’heure idéale pour se coucher, qui pour la majorité des personnes est environ 7 à 8 heures avant de se réveiller).

Interdictions pour mieux se reposer

  • Il faut éviter les exercices physiques 4 heures avant de se coucher, car ils sont trop stimulantes. Au contraire on conseille d’effectuer des exercices le matin ou après le travail. Le yoga est l’exception.
  • Il faut éviter les boissons qui contiennent la caféine, spécialement 4 heures avant de se coucher.
  • Il faut éviter l’alcool la soirée. Bien qu’un verre de sherry puisse aider à s’endormir un peu plus vite que d’habitude, les effets évanouissent tôt et il est probable qu’on va se réveiller la nuit.
  • Quand on fume 4 heures avant de se coucher, on peut souffrir d’insomnie. La nicotine stimule le système nerveux central et elle va interférer avec les capacités de s’endormir et du sommeil.

Prendre un bain chaud
C’est une bonne manière pour détendre le corps.
Toutefois on ne doit pas exagérer. On veut simplement détendre le corps, on ne veut pas provoquer d’épuisement. Trop de temps dans l’eau chaude provoque un baisse de vitalité du corps.
Il faut utiliser de sels de bain ou getter dans la baignoire une tasse de sels d’Epsom et une tasse de bicarbonate de sodium.

 

Remèdes pour les bébés

L’insomnie néonatale peut être pénible au bébé et aux parents.
Pour dormir sereinement, on conseille de :

  • Tenir un mode de vie régulier, avec les repas et les petits sommeils à des horaires programmés ;
  • Effectuer des activités plus tranquilles le soir ;
  • Donner au nourrisson un objet pour s’endormir ;
  • Ne pas enfermer le bébé dans une chambre quand il pleure et ne pas créer des situations qui peuvent provoquer de l’anxiété de séparation.

 

Traitement médicamenteux

Somnifères sans ordonnance
Les somnifères son assez efficaces pour soigner les troubles du sommeil, mais seulement pendant une période brève, car on risque l’accoutumance (avec le temps ils deviendront moins efficaces).

Diphénhydramine : La diphénhydramine est un des ingrédients les plus fréquents dans les médicaments sans ordonnance pour le sommeil. Elle bloque l’action de l’histamine et soigne l’insomnie. Pour atteindre des résultats optimaux, on conseille de prendre des médicaments sans ordonnance pour le sommeil qui contiennent la diphénhydramine, demi-heure avant de se coucher.

Doxylamine : la doxylamine est un autre antihistaminique utilisé dans les traitements à bref terme pour l’insomnie. Comme la diphénhydramine, elle bloque l’action de l’hormone de histamine et réduit les problèmes du sommeil chez beaucoup de patients qui souffrent d’insomnie.