Remèdes en cas de maux de tête

En cas de maux de tête, les remèdes naturels peuvent être très efficaces. On peut soigner une céphalée sans avoir recours aux médicaments.
Dans environ 90 % des cas, les maux de tête proviennent de la tension musculaire, d’un mode de vie irrégulier et d’une mauvaise alimentation : le traitement naturel peut donc résoudre la plupart des céphalées de tension, plutôt que soulager temporairement les symptômes.


La majorité des maux de tête est provoquée par des troubles des tissus mous. Toutefois, ils peuvent aussi être causés par des pathologies graves, donc il faut consulter le médecin.
Les médicaments ne soignent que les symptômes, ils ne résolvent pas les causes de la céphalée. Il existe des méthodes naturelles très efficaces pour réduire la fréquence et la gravité des maux de tête.

Lunettes contre les maux de tête

Les personnes qui souffrent de problèmes de vue (par exemple myopie ou presbytie) doivent consulter un oculiste pour se faire prescrire des lunettes de vue adaptées.

Acupuncture contre les maux de tête

L’acupuncture est un traitement utilisé depuis longtemps pour soulager les maux de tête chroniques et qui permet d’éviter les effets secondaires des médicaments.
On insère des aiguilles très fines sous la peau pour rétablir le flux d’énergie ou le « qi » dans le corps. L’acupuncture peut traiter tous les maux de tête : la migraine, l’algie vasculaire de la face et la céphalée de tension.
Des études démontrent que l’acupuncture réduit la fréquence et la gravité de la douleur.
L’acupuncture permet aux personnes traitées d’éviter de prendre des médicaments pour soulager la céphalée.

Compresses chaudes et froides contre les maux de tête

Tout le monde peut utiliser ce traitement sans risque pour lutter contre les maux de tête, y compris les femmes enceintes.
Pour soulager la tension du cou, il faut appliquer un objet chaud sur la nuque. En cas de mal de tête pulsatile et continu, il faut toutefois éviter la chaleur. Il faut appliquer une compresse froide sur les tempes.
L’application d’une compresse froide sur le front pendant environ 10 minutes permet de réduire la dilatation des vaisseaux sanguins.
Cette méthode est plus efficace si le patient applique du froid dès l’apparition des maux de tête.
L’artère qui porte le sang vers la dure-mère (membrane externe du cerveau) passe derrière l’os des tempes. Si l’on abaisse la température du sang dans cette zone, on soulage la douleur pulsatile.

 

Réflexologie plantaire contre les maux de tête

La réflexologie est un type de traitement naturel qui se concentre sur l’application d’une pression sur des zones spécifiques des pieds ou sur d’autres points du corps.
Il s’agit d’un traitement différent du massage, car la réflexologie agit sur les terminaisons nerveuses, tandis que le massage se concentre sur les muscles et sur les tissus mous du corps.
Au Danemark, une étude menée sur 220 participants montre que 81 % des participants ont vu leurs symptômes de maux de tête régresser grâce à la réflexologie.
Environ 20 % des patients ont arrêté de prendre les médicaments qu’ils prenaient avant l’étude.
Une manière simple d’utiliser la réflexologie pour soigner les maux de tête est d’appuyer sur la zone molle de la main, entre le pouce et l’index.
Comme solution alternative, en cas d’allergie et de sinusite, on peut masser, en utilisant une huile légère, la partie supérieure de chaque doigt.

 

table de massage,chiropratique,manipulations,vertébrales
Table chiropratique

Ostéopathie contre les maux de tête

Le traitement manuel comprend une série de techniques de manipulation créées pour traiter les troubles musculo-squelettiques, nerveux et circulatoires.
Les ostéopathes peuvent aussi effectuer une activité de prévention en cas de céphalée d’origine cervicale.
Ce traitement corrige la posture et l’alimentation, en plus  de proposer des exercices des cervicales.
L’ostéopathie regroupe différentes techniques qui agissent au niveau nerveux, musculaire, crânien et myofascial, la mobilisation articulaire, etc.
En général, une ou deux séances par semaine suffisent à réduire les maux de tête provoqués par les tissus mous.
L’ostéopathie peut être également utile en cas de maux de tête de type menstruel chronique, qui se manifeste tous les mois, quelques jours avant l’arrivée des règles.

 

Massage contre les maux de tête

Parmi les remèdes les plus anciens et rapides, la massothérapie peut soulager les maux de tête car elle relâche la tension qui provoque la douleur. Il s’agit donc d’un remède exceptionnel contre les maux de têtes liés au stress.
Il faut masser la tête en partant sous les oreilles et en remontant lentement vers le front.
On continue sur le reste du crâne à l’aide du bout des doigts.
La simple pression des doigts ne suffit pas.
Les enfants et les femmes enceintes peuvent se faire masser par un bon professionnel.
Ce traitement est le plus indiqué contre les maux de tête d’origine cervicale.
Il est particulièrement efficace pour réduire la tension des muscles contractés, par exemple derrière la tête, le cou et les épaules. Il permet d’augmenter le flux sanguin dans ces zones. Dans de nombreux cas, le massage peut soulager la céphalée de tension.
Une petite étude scientifique a démontré que, chez des personnes souffrant de migraine qui effectuaient six séances de massage par semaine, la fréquence des crises se réduisait. Ces patients, par rapport au groupe de contrôle, dormaient mieux pendant les semaines de traitement et pendant les trois semaines suivantes.

 

L’alimentation et les maux de tête

La céphalée peut être provoquée par des aliments comme le chocolat, les fromages, les agrumes, le vin rouge, etc.
Il est aussi important d’identifier les autres facteurs de risque de céphalée, parmi lesquels nous pouvons citer le stress, des rythmes de sommeil irréguliers et une fatigue excessive.
Aujourd’hui, seules quelques études ont été menées sur l’alimentation pour déterminer si les changements d’alimentation peuvent réduire les maux de tête.
Une consommation moins importante d’aliments gras a entraîné une forte diminution de l’intensité de la migraine.

ananas,fruits,vitamines,alimentation,régime
Alimentation équilibrée

D’autres études suggèrent que l’ajout d’acides gras oméga-3 à l’alimentation peut être utile.
Il faut consommer des fruits ou des légumes à chaque repas. Il est conseillé d’éviter le café ainsi que toutes les boissons sucrées comme le Coca-Cola.
La viande, les œufs, les produits laitiers et les aliments frits ne peuvent qu’aggraver la situation.
Pour atteindre la quantité nécessaire de calories quotidiennes, il est conseillé de manger des céréales comme le riz et le millet.
On peut remplacer les produits laitiers et la viande par des légumes, des graines de chia ou de courge, des noix, des amandes, des pistaches et d’autres fruits secs.
Il est conseillé de suivre une alimentation équilibrée et d’éviter de sauter les repas ou de rester à jeun, car cela peut provoquer une crise de migraine.

Éviter les nitrates et les nitrites
Il faut éviter certaines substances qui peuvent favoriser la céphalée, y compris les nitrites et les nitrates qui se trouvent dans les viandes préparées ainsi que le glutamate de sodium utilisé comme additif pour exalter le goût des aliments, par exemple dans les surgelés, les bouillons cubes, la charcuterie et les aliments en boîte.

Certains médicaments pour le cœur contiennent aussi des nitrates.
La caféine, l’alcool, la phényléthylamine (qui se trouve dans le chocolat et le fromage), la tyramine (contenue dans les fruits secs, les viandes fermentées, les fromages et le soja) ainsi que l’aspartame (qui se trouve dans de nombreux aliments sucrés artificiellement) sont des facteurs qui peuvent provoquer des maux de tête chez certaines personnes.

 

Tests d’allergie en cas de maux de tête

La migraine peut être provoquée par des allergies alimentaires ou des intolérances, suite à une réponse inflammatoire dans le cerveau.
Une étude menée il y a quelques années a démontré que la grande majorité des personnes qui souffrent de migraine se sentent mieux si elles éliminent certains aliments de leur alimentation.
Les tests d’allergie permettent d’identifier la nourriture spécifique ou le groupe d’aliments qui peuvent provoquer le problème.

 

Remèdes faits maison à base d’herbes en cas de maux de tête

Tanacetum (nom commun grande camomille)
La grande camomille, utilisée pendant des siècles, est le remède le plus connu en cas de maux de tête.
Il s’agit d’un médicament préventif.
La substance principale est la parthénolide qui permet de réduire la pression élevée des vaisseaux sanguins (hypertension) au niveau du cerveau. Elle prévient par conséquent la migraine.
Il ne faut pas prendre de grande camomille dans le cas où :

  • On souffrirait d’une allergie à la camomille, à l’ambroisie ou à l’achillée millefeuille ;
  • On souffrirait d’hémorragie ;
  • Le patient se trouverait dans une période de deux ou trois semaines avant ou après une intervention chirurgicale, car cela pourrait augmenter la durée de l’hémorragie.

5-HTP
Le 5-HTP est un acide aminé produit par le corps. Il représente la forme intermédiaire entre le tryptophane et la sérotonine.
La prise de 5-HTP provoque une augmentation de la production de sérotonine.
La sérotonine est une substance chimique qui influence l’humeur, l’appétit, le comportement et le sommeil.
La recherche indique que la prise d’5-HTP peut prévenir la migraine, en plus de réduire la fréquence et la gravité des maux de tête.
Ce produit est en vente en herboristerie.

Magnésium
On trouve le magnésium dans les légumes verts, les noix, les graines, les céréales complètes ainsi que dans les compléments alimentaires.
Cette substance permet de réguler les taux de sucre dans le sang. Elle est nécessaire à une bonne fonction musculaire et nerveuse. Elle permet de réguler le rythme cardiaque, le système immunitaire, la pression sanguine et de renforcer la santé des os.
Les études ont démontré que le magnésium peut réduire la gravité et la fréquence des maux de tête.

Pétasite
Parmi les remèdes à bases de plantes contre les maux de tête, la pétasite (Petasites hybridus) est une herbe qui peut aider à prévenir la céphalée et la migraine. Elle fait partie de la même famille que l’ambroisie. Il faut donc l’éviter si l’on souffre d’allergies à l’ambroisie, au souci ou au chrysanthème.

Camomille
La camomille, herbe naturellement calmante, est l’un des remèdes les plus anciens.
Une tasse de camomille peut aider à calmer les nerfs et à soulager de manière naturelle les maux de tête. Ce remède peut aussi être proposé aux enfants.

Ginkgo Biloba
Le Ginkgo Biloba permet de soulager la douleur provoquée par la céphalée. Il agit en dilatant les vaisseaux sanguins de la tête.

Gingembre
Le gingembre est connu pour ses propriétés qui permettent de soulager et de prévenir les maux de tête. Il s’agit d’un anti-inflammatoire naturel qui contient des substances qui peuvent réduire la douleur.
En cas de maux de tête, il est préférable de prendre cette herbe sous forme de comprimé. On peut aussi manger un petit morceau de gingembre frais ou se préparer une tisane au gingembre, remède utile en cas de maux de tête après avoir trop bu.
On peut l’acheter dans la plupart des supermarchés ou dans les magasins indiens.

Menthe poivrée
Utilisée à l’intérieur ou à l’extérieur du corps, elle peut aider à soulager la céphalée. L’usage interne consiste à boire du thé à la menthe. L’usage externe consiste à mélanger quelques gouttes d’huile de menthe poivrée dans un petit flacon et à appliquer ensuite le contenu sur les tempes en massant.
Un autre remède consiste à inhaler les vapeurs d’huile de menthe poivrée ou à se préparer un bain relaxant en y ajoutant des parfums comme la camomille. L’idée est de soulager la douleur par des arômes agréables.

Remèdes contre les maux de tête
Huiles essentielles

Thé aux herbes
Parmi les remèdes de grand-mère pour soulager les maux de tête, notamment s’ils provoquent des nausées, nous pouvons aussi citer une tasse de thé chaud aux herbes comme la menthe, la verveine ou le baume au citron.

Une tisane aux feuilles d’origan frais, de camomille ou de rose de chien soulage la céphalée nerveuse.
Les tisanes à la lavande doivent être utilisées en association avec de la mélisse.

 

Huiles essentielles contre la migraine et les maux de tête

En cas de forts maux de tête provoqués par une sinusite ou un rhume, il faut inhaler des vapeurs d’huiles aromatiques.
Quelques gouttes d’huile de lavande appliquées sur les tempes ou sous les narines peuvent soigner les maux de tête d’origine nerveuse, car cette substance favorise la détente.
Les huiles de romarin et de genévrier s’appliquent sur la nuque, le cou et les épaules, en massant jusqu’à ce que les muscles se détendent. Quand la chaleur excessive provoque des maux de tête, il faut appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, en appliquant une compresse froide sur le front ou sur la nuque pour refroidir le corps.
La valériane est efficace pour calmer les nerfs et comme remède naturel contre les maux de tête, notamment dans le cas où la céphalée empêcherait de bien dormir. On peut la prendre comme complément alimentaire ou boire une tisane à la racine de valériane.

L’herbe culinaire familiale du laurier contient du parthénolide, le même composé phytochimique présent dans la grande camomille utilisée dans le traitement de la migraine.
Il est conseillé d’essayer le laurier en association avec de la grande camomille pour prévenir la migraine. Le café et la caféine rendent les analgésiques plus efficaces contre la céphalée de tension.

 

Gestion du stress et maux de tête

Les événements de la vie qui augmentent le stress, l’anxiété et la dépression sont liés à la migraine chronique et aux maux de tête.

aérobic,exercices,gymnastique,exercice,physique
Aérobic

Exercices d’aérobie
Les exercices d’aérobie réguliers, comme la marche, le cyclisme ou la natation, peuvent réduire l’intensité et la fréquence de la migraine. Au cours d’une petite étude scientifique, des patients qui souffraient de migraine et qui ne pratiquaient aucun sport ont effectué un programme de vélo en salle pendant 12 semaines. Les participants ont amélioré leur qualité de vie : la fréquence ainsi que l’intensité de la douleur se sont réduites.

Ayurveda
L’ayurveda, pratique traditionnelle indienne, offre certains remèdes en cas de maux de tête.
Le premier consiste à plonger un linge chaud dans de l’huile de moutarde et à l’appliquer ensuite sur le front pour soulager la douleur.
Le second remède consiste à faire bouillir des graines de coriandre dans de l’eau et à inhaler les vapeurs produites par ce mélange.
Ce traitement est souvent utilisé pour soulager la sinusite.

Yoga
Le yoga consiste à étudier des postures physiques ainsi qu’à effectuer des exercices de respiration et de méditation afin d’augmenter la relaxation musculaire et atteindre un équilibre mental, corporel et spirituel.
Au cours d’une étude scientifique sur les maux de tête, les patients atteints de migraine ont été répartis au hasard en deux groupes : le premier effectuait trois mois de traitement yoga, tandis que le deuxième se soignait tout seul.
Par rapport au groupe de contrôle, les crises se sont révélées moins fréquentes et moins douloureuses, et l’anxiété a diminué chez ceux qui effectuaient du yoga.

Exercices de détente contre les maux de tête
Respirer profondément, écouter une musique relaxante ou se concentrer sur son imagination mentale sont des remèdes maison en cas de maux de tête.
Une étude menée sur 90 personnes souffrant de céphalée de tension montre que des exercices de relaxation musculaire d’une durée de 20 minutes améliorent le sommeil et qu’ils sont plus efficaces que l’acupuncture.