Remèdes en cas de gonflement des chevilles

Chevilles gonflées ? Quelques remèdes et traitements naturels pour réduire le gonflement

Pieds gonflés, fatigués et douloureux, les chaussures ne sont pas bien adaptées et les chaussettes laissent des traces autour des chevilles…
Il existe de nombreuses causes de gonflement des pieds, aussi appelé œdème.
Heureusement, il est possible de traiter les pieds gonflés chez soi.

Pieds, gonflés, chevilles, gonflées, gonflement

De nombreuses personnes saines remarquent que des choses simples peuvent provoquer un gonflement des pieds, par exemple prendre l’avion, perdre une nuit de sommeil ou prendre un repas salé.

 

Exercices pour les pieds gonflés

1. Faire du yoga
L’exercice physique peut aider à améliorer la circulation. Le yoga est un excellent moyen de bouger et de se concentrer.
Naturellement, il est conseillé de consulter le médecin avant de commencer le yoga, notamment si c’est la première fois.
Dans ce cas, il faut s’inscrire au cours pour débutants.
Un professeur de yoga peut aider à surmonter d’éventuelles hésitations en ce qui concerne le yoga. De plus, il s’assure que l’on maintient la bonne posture et peut aussi en suggérer d’autres pour réduire l’œdème du pied.
Une fois que les positions sont apprises, on peut continuer chez soi. Toutefois, en général, si le moment de la pratique n’est pas fixe, on risque de le repousser ou de l’oublier.

2. Effectuer ces simples exercices pour réduire le gonflement
Utiliser les muscles du mollet comme une pompe pour réduire le gonflement. Le corps apporte naturellement le sang vers le cœur, notamment par la contraction des muscles du mollet de la jambe, y compris le muscle gastrocnémien et le muscle soléaire, muscles utilisés pour fléchir et tendre la cheville. Pour exploiter ce processus en cas de gonflement des pieds, il faut faire un exercice que les professeurs de danse appellent mouvement « flex / pointe ». Il faut se détendre confortablement en position assise avec les jambes tendues, sur le lit, sur le canapé ou par terre. Il faut progressivement pointer les orteils vers l’avant (mouvement utilisé pour se mettre sur la pointe des pieds). Maintenir la position pendant quelques secondes et pointer ensuite les orteils vers le plafond (ou vers la tête). Maintenir la position pendant quelques secondes encore, puis répéter. Quand on bouge les pieds de cette manière, les muscles compriment les veines de la jambe afin d’aider le sang à se diriger vers le cœur, en s’opposant à la gravité.

3. Nager
La natation ou tout simplement flotter sur l’eau peuvent aider à soulager le gonflement des chevilles et des pieds. La pression de l’eau peut aider à maintenir une bonne circulation sanguine dans les jambes et flotter sur l’eau repose le système circulatoire constamment soumis à la force de gravité. Si l’on ne possède pas de piscine, on peut profiter des offres des salles de sport.

 

Bains et bains de pieds en cas de gonflement des chevilles

1. Utiliser la technique écossaise contre le gonflement des chevilles
Une excellente méthode visant à améliorer la circulation sanguine consiste à plonger les pieds dans de l’eau chaude et tout de suite après dans de l’eau froide.
Cette technique consiste à plonger les pieds pendant 30 secondes dans une bassine d’eau chaude. (Naturellement, il faut vérifier la température avant de mettre les pieds dans l’eau. Si elle est trop chaude, il faut la laisser refroidir.)

Ensuite, se lever et mettre les pieds dans une bassine d’eau froide pendant 30 secondes. On applique la même règle en ce qui concerne l’eau froide : l’eau doit être fraîche, à une température inférieure de quelques degrés à celle ambiante, toutefois, il ne faut pas provoquer d’engelures aux pieds.
Après 20 minutes d’alternance entre eau chaude et eau froide, on peut s’arrêter et s’essuyer les pieds.
Le parcours Kneipp applique le même principe : on marche dans deux bassins séparés, l’un avec de l’eau chaude à environ 32-35 °C et l’autre avec de l’eau à environ 20 °C.
Le sol des bassins est composé de galets pour favoriser la circulation.
Il s’agit d’une gymnastique vasculaire qui provoque la vasodilatation, puis la vasoconstriction.

2. Plonger les pieds dans de l’eau tonique
Cela pourrait paraître étrange. Toutefois, plonger ses pieds dans une bassine d’eau tonique à température ambiante ou fraîche, si cela ne provoque pas de gêne, cela peut aider à réduire le gonflement. Les bulles permettent de réduire l’inflammation. On se sent réellement bien en mettant simplement les pieds dans l’eau.

3. Utiliser de l’huile essentielle de pamplemousse
Un bain chaud peut soulager le gonflement. Ajouter à l’eau quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse.
Il est également possible de remplir simplement une bassine d’eau chaude et d’y tremper les pieds.
Si les bains ne sont pas appréciés, on peut aussi mélanger quelques gouttes d’huile de pamplemousse dans une petite bouteille d’huile, par exemple de l’huile d’amande douce ou de l’huile d’olive, et l’appliquer en massant les pieds et les jambes.
Quand on se masse les pieds, les chevilles et les mollets, il faut exercer une pression vers le haut plutôt que vers le bas, ou effectuer un mouvement circulaire.

4. Plonger les pieds dans de l’eau salée
Pour rendre un bain plus efficace, ajouter une bonne dose de sels d’Epsom dans l’eau.
Comme avec l’huile de pamplemousse, on peut aussi utiliser une bassine, si l’on est seul et que l’on souffre de gonflement aux pieds et aux chevilles.
Si les mollets sont gonflés, un bain représente probablement le meilleur remède.
Les sels d’Epsom ont des propriétés magiques en cas de gonflement des pieds.

 

Massage et drainage lymphatique en cas de gonflement des pieds

Étant donné qu’il est difficile d’obtenir un bon flux de sang quand le genou est plié, le massage doit être effectué de préférence par le partenaire, par un ami ou par un professionnel.

Remèdes en cas de chevilles gonflées
Remèdes en cas de chevilles gonflées

Le drainage lymphatique manuel est effectué en remontant les doigts vers le genou. Cela repousse le fluide qui s’accumule dans les pieds vers les reins, où il peut être expulsé hors du corps.
Un masseur peut faire des miracles en cas de gonflement des pieds et des chevilles.
Sans aucune timidité, il faut exposer le problème lors de la consultation afin qu’il ou elle puisse se concentrer sur la manière d’améliorer la circulation des extrémités inférieures du corps.
Il est conseillé aux femmes enceintes de consulter un spécialiste en massage prénatal, qui connaît beaucoup mieux les positions les plus confortables pour les femmes enceintes.

 

Régime alimentaire et alimentation en cas de gonflement des pieds

Que faut-il manger pour éviter les pieds gonflés ?
Les aliments salés favorisent la rétention d’eau et peuvent augmenter le gonflement des pieds. De nombreux aliments, comme les plats surgelés ou la soupe en boîte, sont extrêmement riches en sodium.
Le sodium augmente aussi la tension, c’est pourquoi il faut consulter le médecin traitant avant d’effectuer toute modification de l’alimentation.
Il faut s’assurer de rester hydraté car plus on introduit d’eau dans le corps, moins le corps essaie de la retenir.
Boire davantage d’eau permet au corps d’éliminer les liquides accumulés.

Compléments alimentaires en cas de gonflement des chevilles

Il faut essayer de prendre un complément alimentaire à base de magnésium.
La carence en magnésium peut contribuer à la formation de l’œdème. On peut réduire ce gonflement en prenant un complément alimentaire.
En général, il est recommandé de prendre 200 mg deux fois par jour. Toutefois, les femmes enceintes doivent consulter le médecin au préalable.
Le besoin en magnésium est de 350 mg par jour. Le médecin ne peut pas conseiller de prendre une dose supplémentaire de 400 mg, étant donné que l’alimentation fournit déjà une dose importante de magnésium.
Au sixième mois de grossesse, certaines femmes commencent à prendre 250 mg de magnésium le soir. Cela peut être très efficace contre le gonflement, sans apporter aucune modification au mode de vie ou à l’alimentation.

Boire beaucoup
L’excès de sel est un facteur important qui contribue à la formation du gonflement. L’augmentation de la consommation de liquides permet de diluer le sel dans le corps.
Pour résoudre le problème, il faut boire 8 à 10 verres d’eau par jour.
On peut essayer de boire un mélange d’eau de concombre et de citron.
Il suffit de presser quelques tranches de concombre et du citron dans un verre. Boire ce mélange.
Ces deux fruits possèdent des propriétés anti-inflammatoires. La consommation de ces substances permet donc de réduire le gonflement des pieds.

 

Traitements cutanés aux plantes et crèmes pour soulager le gonflement des pieds

Appliquer des plantes pour le traitement cutané du gonflement. Le mélange à préparer pour soigner le gonflement est composé de jus de citron, de lait, de cannelle, d’huile d’olive et d’eau. Mélanger tous les ingrédients dans un bol et les appliquer sur la zone gonflée pendant environ 20 minutes. Une autre solution consiste à plonger les pieds dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude. Un autre traitement fréquemment utilisé pour soulager le gonflement des pieds et des chevilles est un bain de pieds à base d’eau et d’huiles essentielles de menthe poivrée, de citron et d’eucalyptus.

L’huile d’arbre à thé peut être appliquée pour stimuler la circulation et soulager le gonflement des pieds.
Appliquer l’huile d’arbre à thé avant le coucher car la position allongée favorise le flux du sang vers le cœur.

Argile
L’argile est une substance qui possède des propriétés anti-œdème ou anti-gonflement.
Certaines personnes boivent un verre d’eau et d’argile pour réduire le gonflement abdominal. En cas de pieds gonflés, il est conseillé de préparer un mélange d’eau et d’argile verte à appliquer ensuite sur toute la surface du pied. Recouvrir ensuite à l’aide d’un morceau de gaze.
Il faut maintenir ce bandage pendant quelques heures : dès que l’argile sèche, elle commence à absorber le liquide du pied à travers les pores de la peau.

 

Conseils pour éviter le gonflement des pieds

1. Les chaussures
Il faut porter des chaussures confortables pour prévenir ou atténuer les pieds gonflés. Le gonflement est parfois le signe que l’on est en train de faire quelque chose qui endommage les pieds, notamment lors de la marche ou en position debout.
En général, il est conseillé d’éviter de porter des chaussures trop étroites ou des talons hauts.
Mon expérience confirme que les chaussures à talon plat peuvent également provoquer un gonflement du pied.

2. Kinésio-taping (bandes adhésives élastiques)

Taping,kinésio,gonflement,cheville,pieds,gonflés

Bandes adhésives élastiques en cas d’entorse de la cheville et de gonflement du pied et de la cheville
Action : drainante. Forme : deux bandes en éventail. Longueur : 25 centimètres. Appliquer les bandes de manière à former un double éventail croisé sur la cheville. Il faut détendre la cheville et appliquer sans tension.

3. Porter des bas de contention ou bas à varice
Le bas de contention peut prévenir les pieds gonflés, notamment en position debout.
Il est possible de trouver des bas de contention qui arrivent au genou et à la partie haute de la cuisse ou qui n’enveloppent que le pied, la cheville et le mollet.
Ces bas sont difficiles à supporter, notamment en été quand il fait chaud, car ils compriment les jambes. Toutefois, ils peuvent vraiment faire la différence.
On peut lire de nombreux avis positifs à propos des bas de contention. Toutefois, bien qu’au début ils apportent une sensation exceptionnelle de soulagement, après environ quatre heures, ils commencent à provoquer des crampes aux pieds.
Il existe des bas de contention sans pied qui peuvent être une bonne solution à ce problème.
Il faut faire attention car les bas élastiques qui n’enveloppent pas le pied peuvent être contre-productifs et bloquer le gonflement sous la cheville.

4. Surélever les pieds
L’effet de la gravité n’est pas une bonne alliée quand il s’agit d’œdème. Il faut donc surélever les pieds dès que possible.
Le soir, quand on est détendu, poser les jambes sur des oreillers. Idéalement, il faut que les pieds soient surélevés par rapport au cœur.
Si l’on travaille toute la journée, il faut essayer de trouver une solution afin de poser les pieds sur un tabouret placé sous le bureau. Surélever les pieds, même juste un peu, peut faire la différence en cas de gonflement, y compris le jour suivant.

 

Attention
La grossesse provoque souvent un gonflement des pieds, lié à la prise de poids et aux changements hormonaux. D’autre part, les pieds gonflés sont aussi l’un des premiers signes de pré-éclampsie, trouble potentiellement dangereux. Les femmes enceintes doivent parler du gonflement des pieds avec leur médecin traitant pour exclure tout risque de pré-éclampsie et pour déterminer d’éventuels traitements à suivre, immédiatement ou en prévision, contre le gonflement.
Ainsi, on peut rester serein car le bébé ne subira aucun effet négatif.