Remèdes pour l’acide lactique

Qu’est-ce que c’est l’acide lactique ?

L’acide lactique est un acide naturel qui se trouve dans le lait, les fruits, les légumes et dans d’autres plantes.

Cette page parle de l’acide lactique cosmétique, alimentaire et celui dans les muscles du corps.
Utilisation dans les cosmétiques

On l’utilise dans les produits anti-rides pour la peau et dans les peeling chimiques.

genou, acide lactique, remèdesL’acide lactique ne contient pas de lactose et ne dérive pas de lait. Donc il ne provoque pas de troubles pour ceux qui souffrent d’une intolérance au lactose. La formule de cette substance est C3H6O3.

Chimiquement il est plus doux et mois irritant que l’acide glycolique, en outre il est souvent d’origine végétale. L’acide lactique présente les propriétés suivantes :

  • Hydrate ;
  • Augmente les lipides dans la couche externe de la peau ;
  • Éclaircit la peau des taches de la vieillesse ;
  • Donne une luminosité à la peau dans les zones sombres ;
  • Exfolie la couche externe de la peau ;
  • Rend le tient clair ;
  • Stimule le renouvellement cellulaire.

L’acide lactique est un des acides les plus utilisés dans le traitement de la peau. On l’utilise dans les traitements contre l’acné, contre le rides et d’autres signes de la vieillesse, en outre il est présent dans les pommades pour soigner les verrues avec l’acide salicylique. Les produits avec cette substance se trouvent en pharmacie. On ne doit pas passer trop de temps sous le soleil et utiliser des crèmes solaires quand on utilise un produit à base d’acide lactique.

Est-ce que l’acide lactique est sûr ?
L’acide lactique exfolie la couche externe de la peau mais laisse la peau plus vulnérable aux rayons x. Sans une protection adéquate, on peut avoir des brûlures et d’autres graves dommages à la peau. En cas de brûlure on augmente le risque de cancer de la peau (mélanome).

L’acide lactique augmente la probabilité de brûlures dues au soleil jusqu’à une semaine après l’application.

L’acide lactique (par rapport à l’acide glycolique ou l’acide citrique) irrite de moins, même si c’est un excellent exfoliant et régénérant de la peau. Pour des concentrations de 2% ou moins, l’acide lactique a un effet antimicrobien.

Quand on l’utilise à des concentrations supérieures de 2%, l’acide lactique a les fonctions suivantes :

  • Antibactérienne ;
  • Éclaircit la peau ;
  • Améliore la synthèse (production) de collagène et d’élastine ;
  • Accélère l’exfoliation ;
  • Stimule le renouvellement cellulaire.

L’acide lactique est aussi un composé des ovules vaginaux et sert pour maintenir un PH correct.

 

Utilisation alimentaire de l’acide lactique

L’acide lactique est une substance d’origine naturelle ou chimique qui se trouve dans beaucoup de produits alimentaires. Il se produit dans les fromages, le yaourt, la sauce soja, le levain, des types de viande, les légumes et les aliments fermentés.

À quoi sert-il ?
L’acide lactique est utilisé dans beaucoup de produits alimentaires de boulangerie, boissons, viande, poisson, desserts, produits laitiers, salades, assaisonnements, plats préparés, etc. On l’utilise dans les produits alimentaires comme un régulateur du PH, un acidifiant ou comme un conservant. L’industrie alimentaire l’utilise aussi pour aromatiser.

Viande, volaille et poisson
L’acide lactique se trouve dans la viande, la volaille et le poisson comme un lactate de sodium et de potassium. Il augmente le temps de conservation, élimine les bactéries pathogènes, améliore la sécurité alimentaire, maintient la saveur de la viande et réduit le sodium.

Boissons
L’acide lactique est utilisé comme un régulateur d’acidité dans les boissons comme les jus de fruit, les sodas, le vin et la bière ; il a une saveur très délicate.

Légumes à longue conservation
L’acide lactique est utilisé pour conserver les olives, les concombres, les oignons et les autres légumes conservés dans la saumure.

Salades et assaisonnements
L’acide lactique se trouve dans les salades et les assaisonnements (par exemple les olives) comme un conservant. Il donne une saveur plus douce. L’objectif principal de l’acide lactique est la stérilité du produit.

Pâtisserie
La production de bonbons avec l’acide lactique provoque une légère saveur acide, mais la qualité et la durée de conservation sont meilleures. Les produits sont les boules de gomme, les chewing-gum, les bonbons durs et d’autres produits de pâtisserie.

Produits laitiers
La présence naturelle de l’acide lactique dans les produits laitiers combinée avec la saveur du lait donnent un goût appétissant. Même dans ce cas l’acide a une action antimicrobienne. Il se trouve aussi dans les fromages et dans les produits laitiers.

Produits de boulangerie
L’acide lactique se trouve dans la levure mère et donne au pain sa saveur caractéristique. On peut l’utiliser dans la production de la levure naturelle.

Saveur salade
L’acide lactique est utilisé pour augmenter la saveur salade. La présence d’acide lactique dans les viandes et dans les produits laitiers exalte les saveurs.

 

Acide lactique dans les muscles

Au niveau musculaire, l’acide lactique est un résidu chimique du travail musculaire et c’est important pour certains processus biochimiques.

Qu’est-ce que c’est une accumulation d’acide lactique ?
Ceux qui ont fait de l’exercice physique intense ont senti de la douleur par acide lactique. Cette substance est accumulée dans les muscles et provoque des douleurs musculaires et une sensation de brûlure. À la fin de compétitions longues ou d’entraînements durs, une accumulation d’acide lactique peut causer aussi une sensation de nausée ou de vomissement.

Curiosité : l’acide lactique attire les moustiques, un athlète en sueur a plus probabilité d’être piqué. Les entraîneurs et les coachs personnels savent qu’il est important de travailler sous le niveau de seuil aérobie (soit l’intensité de l’effort qui ne provoque pas une augmentation de l’acide lactique dans les cellules). La prestation physique diminue quand l’acide lactique s’accumule dans les muscles. Des athlètes font des analyses de sang pour trouver leur niveau seuil.

De nouvelles études ont démontré que cette idée est complètement erronée. Contrairement à ce qu’on croit, l’acide lactique est un combustible, mais pas un déchet. Les muscles le produisent en utilisant le glucose (sucre) et l’oxygène. L’acide lactique est converti en glucose dans le foie. Les athlètes bien entraînés font des séances dures d’exercices car leur physique est habitué à produire de l’énergie en brûlant du glucose et ils résorbent plus rapidement l’acide lactique.

Combien de temps dure l’acide lactique ? quand passe-t-il ?
La durée de l’acide lactique excédentaire dans les muscles est d’une heure de la fin des exercices. Sûrement des coachs personnels affirment encore que les jambes feront du mal pour 3/4 jours à cause de l’accumulation de l’acide lactique.

 

 acide lactique, exercices, gymnase, fille, belleQuels muscles causent plus de douleur à cause de l’acide lactique ?

Dans les bras, l’athlète sent de la douleur surtout aux biceps, triceps, à la poitrine et à l’avant-bras. Après une course on peut sentir du mal aux mollets, parfois aux quadriceps et rarement aux fesses ou aux muscles postérieurs de la cuisse. Le footballeur sent des douleurs musculaires surtout aux quadriceps et aux adducteurs (à l’intérieur de la cuisse).

Acide lactique et cellulite
Une accumulation d’acide lactique favorise la formation de la cellulite chez les femmes qui sont prédisposées à ce trouble. Cependant, les athlètes d’un niveau élevé ne développent pas la cellulite car elles ont des muscles grandes et très vascularisés qui permettent d’éliminer rapidement le lactate.

 

Que faire ? Remèdes naturels pour éliminer l’acide lactique

Une accumulation d’acide lactique ne cause pas de troubles, mais le corps l’interprète comme un signal de danger et provoque une douleur aux muscles. On conseille de rester au repos et d’éviter des compétitions ou des entraînements pour réduire les symptômes. On peut éliminer l’accumulation d’acide lactique en suivant les conseils suivants :

Glace
Pendant l’entraînement on peut produire des micro déchirures des fibres musculaires, donc à la fin on peut mettre un enveloppement de glace pour réduire l’inflammation, mais après 24 heures on conseille de tenir le muscle chaud pour stimuler les processus de guérison.

Manger des aliments sains
Il y a beaucoup de vitamines et de minéraux qui sont utiles pour prévenir une accumulation d’acide lactique. Les aliments avec le magnésium (tofu, noisettes et graines) maintiennent bas le niveau d’acide lactique. Les acides gras essentiels du saumon et du maquereau améliorent l’utilisation du glucose. Cela provoque une diminution de la formation d’acide lactique. La vitamine C (agrumes), le potassium (bananes et kiwis) et les vitamines du groupe B (viande, produits laitiers, etc.) sont d’autres substances nutritives qui favorisent l’élimination de l’acide lactique.

Boire beaucoup de liquides
Boire beaucoup d’eau est très important : un corps hydraté accumule moins acide lactique aux bras et aux jambes par rapport à un déshydraté. On devrait boire 8-10 verres d’eau par jour. Même les boissons pour les sportifs peuvent être efficaces pour éliminer l’acide lactique.

Bicarbonate de sodium
Parmi les solutions pour éliminer l’acide lactique il y a le bicarbonate de sodium qui est une substance alcaline. Les compléments alimentaires ne sont pas nécessaires, il est suffisant de manger une petite cuiller de bicarbonate dissous dans l’eau. Avant un entraînement intensif il baisse le niveau d’acide lactique dans les muscles. On doit dissoudre une petite cuiller de bicarbonate de sodium dans une tasse d’eau et boire 2-3 heures avant la séance d’entraînement. Le bicarbonate de sodium peut avoir des effets secondaires tels qu’ une indigestion.

Médicaments
Les médicaments ne sont pas nécessaires pour éliminer l’acide lactique, mais les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire la douleur musculaire, par exemple l’ibuprofène (Brufen) ou le kétoprofène (Ketum).

Les analgésiques comme le paracétamol (Doliprane) sont utiles quand le muscle fait du mal.

 

Prévention de la formation de l’acide lactique

 Allonger les muscles
Les muscles doivent être allongés avant et après un entraînement.

 Réchauffement
Effectuez un réchauffement bref avant les exercices. Les méthodes pour échauffer les muscles sont : massage, stretching et exercices légers.

La durée du stretching devrait être plus longue que le réchauffement et ces muscles devraient s’allonger pour au moins 30 seconds.

Varier l’entraînement
Pendant les exercices anaérobies dans le gymnase, on doit entraîner tous les muscles du corps. Souvent, les culturistes sont très concentrés sur la partie haute du corps, mais ils devraient travailler de plus sur les muscles des jambes.

Varier les séances d’entraînement pour faire travailler tous les muscles permet de récupérer rapidement les dépôts d’acide lactique.