Pompage du rachis cervical

Qu’est-ce que c’est?
Il s’agit d’une  thérapie manuelle de type ostéopathique qui consiste à: des tractions et  relâchements doux, elle est réalisée sur des patients souffrant de douleurs articulaires et  de spasmes musculaires.

Cette technique est utilisée principalement dans la région cervicale pour le traitement de l’arthrose, des rétractions musculaires et conjonctives , névralgie cervico-brachiale, etc.

pompages, cou, vertèbres cervicales, limitation fonctionnelle, inflammation, douleur, symptômes, mal, physiothérapie
Pompages cervicale.
© Yuri Arcurs – Fotolia.com

Au niveau des articulations, il aide à améliorer la circulation et la nutrition du cartilage.
Sur les muscle, il sert à traiter les rétractions des tissus mous et les contractures douloureuses.

 

Comment est-il effectué?

Le pompage s’effectue en trois étapes: la traction, maintien de la tension et  relâchement.
La première partie est une traction douce et régulière qui ne doit pas étirer les tissus au-delà de leur élasticité physiologique.

Si cette limite est dépassée, le corps peut réagir au pompage avec une contraction ou un spasme musculaire, ce sera donc contre-productif.
La traction sur la colonne cervicale doit être maintenue pendant environ 30 secondes, le thérapeute peut choisir de prolonger la durée de pompage, si le trouble du patient est liée aux muscles.
Cette étape est essentielle pour la relaxation musculaire.


La troisième partie de la technique est le relâchement de la tension, elle doit  être très lente pour améliorer la circulation et l’alimentation du cartilage, c’est l’étape la plus importante dans l’arthrose et la dégénérescence des articulations.
Cette phase du pompage sert également à enlever la tension à la bande de tissu conjonctif présent dans n’importe quelle zone du corps, elle est fondamentale car il est estimé qu’environ 70% du volume du corps est composée de tissu conjonctif.

En fonction de l’inclinaison de la tête et du cou, il est possible de  concentrer la  traction sur la première vertèbre cervicale (C1 et C2) ou sur celles  inférieures (C5-C6 et C7).
Pour avoir une meilleure traction sur les articulations inter-arrière facette, il faut  incliner ou  tourner la tête du côté opposé à celui  sur lequel il faut agir.
Le pompage cervicale peut offrir des avantages sur le reste du dos, dans certains cas, il élimine la douleur et la limitation des mouvements chez les patients souffrant de douleurs lombaires ou dorsales.


 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com 

Laisser un commentaire