Kinésithérapie

Kinésithérapie signifie thérapie basée sur le mouvement.
Il n’y a pas de preuve scientifique des études qui démontrent l’utilité de ces traitements dans le soin et la prévention des troubles musculo-squelettiques.
La kinésithérapie est une branche importante de la médecine de rééducation, elle est nécessaire pour résoudre la plupart des pathologies ostéo-articulaires traumatiques et post-opératoires.

rotation externe passive de l'épaule, des exercices pour le cou, les épaules, le dos, le dos, le bassin
Mobilisation passive de l’épaule
© Peter Atkins – Fotolia.com

Pour donner une idée de l’importance de cette thérapie, aujourd’hui il est impossible d’ouvrir un cabinet de physiothérapie qui n’est pas pourvu d’un local qui peut être  utilisé comme salle de gym.

Exercices posturaux avec le bâton, des exercices pour le cou, les épaules, le dos, le dos, le bassin, les genoux, renforcement musculaire, étirements, la posture, la douleur, les maux de dos, douleur au cou, maux de dos, scoliose, correctrice, des déformations de la colonne vertébrale, de la physiothérapie et de réadaptation, fitball, gym
Exercices avec la canne à l’épaule

La chose la plus importante est de comprendre la différence entre le mouvement en lui-même et la kinésithérapie.
La prévention et le traitement des troubles musculo-squelettiques est basée sur le renforcement des muscles spécifiques et le maintient d’une bonne posture, en particulier pour les maux de dos et les douleurs au cou.
Travailler et surcharger un muscle enflammée ou douloureux, ne soigne pas du tout, mais aggrave la situation.
Il est nécessaire de suivre un programme adapté et efficace pour la récupération, par contre faire des exercices au hasard, risque de :

  • aggraver l’inflammation;
  • exacerber la douleur;
  • dans les cas plus graves peuvent compromettre la rééducation.

En pratique, la kinésithérapie est utilisée pour la récupération des fonctions perdues à cause de:

  •  un événement traumatique ou une pathologie orthopédique(arthrite, fractures, blessures musculaires ou tendineuses, luxations, entorses, scoliose, inflammation, etc.)
  • un trouble neurologique (accident vasculaire cérébral, la sclérose en plaques, syndrome de Guillain-Barré, paralysie cérébrale infantile, paralysie,  paralysie obstétricale, pathologie neuro-musculaire, etc.)
  • une maladie rhumatologique (arthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, etc);
  • problème cardio-vasculaire (maladies coronariennes);
  • maladies respiratoires (par exemple Après une longue immobilisation)

Cette thérapie peut être faite de plusieurs façons:

  1. mobilisation passive par un physiothérapiste ou une machine (par exemple le Kinetec),
  2. mobilisation active,
  3. active  assistée,
  4. des exercices de renforcement ou de coordination post-opératoire ou post-traumatique,
  5. rééducation ciblée
  6. gymnastique médicale pour prévenir la lombalgie, cervicalgie et dorsalgie
  7. gymnastique corrective,
  8. gymnastique  vasculaire,
  9. Méthode McKenzie pour les douleurs au dos et au cou
  10.  manipulations.

 

Rééducation orthopédique.

 

vélo d'exercice, la réadaptation après la chirurgie et à récupérer le mouvement du membre inférieur, cheville, genou, hanche, renforcement musculaire, flexion, les activités aérobiques, sports, athlètes, l'inflammation, la réhabilitation, la physiothérapie, garçon, footballeur
Vélo d’exercice pour la rééducation post-opératoire dans le croisé antérieur

Dans le contexte des pathologies orthopédiques, les meilleurs résultats sont obtenus en utilisant la physiothérapie traditionnelle avec les techniques développées par certains physiothérapeutes experts.
Il faut suivre un programme adapté et efficace aux troubles dont souffrent le patient car en travaillant sur des muscles enflammés, il  peut y avoir un risque d’aggraver la situation et d’augmenter la douleur.
Dans le cadre du traitement post-opératoire, une rééducation trop rapide ou trop lente peut compromettre le résultat de la rééducation.
D’autres méthodes basées sur la thérapie manuelle ont été développés et perfectionnées par exemple les méthodes Cyriax, Maitland et Kaltenborn, qui sont des manipulations, des techniques myofasciales, des exercices et des étirements.
Dans cette page, je ne parlerais pas du taping  et des  orthèses, car ils facilitent  seulement le mouvement.

Les patients qui ont subi une fracture quand ils enlèvent le plâtre, se retrouvent avec des articulations rigides, les muscles affaiblis et la peur de la récidive. Pour accélérer et stimuler la consolidation, en plus de la  thérapie magnétique, il faudra faire:

  • mobilisation passive et étirement pour réduire la raideur;
  • tonification musculaire en salle de gym;
  • exercices de rééducation proprioceptive pour acquérir plus de confiance lors des activités de la vie quotidienne.


Tous les orthopédistes prescrivent la kinésithérapie ou La kinésithérapie car elle est cruciale si l’on veut bien récupérer.
Les exercices rendent plus élastiques  la capsule articulaire, et permettent une plus grande amplitude de mouvement.
Dans les troubles de la colonne vertébrale, d’après mon expérience, les meilleurs résultats sont obtenus avec l’extension. Il est important de toujours respecter le seuil de la douleur.
Pour le syndrome fémoro-patellaire, qui consiste en le déplacement de la rotule à l’extérieur ou à l’intérieur, le traitement le plus efficace est:

  • le renforcement du muscle vaste médial oblique,
  • étirement de le tractus ilio tibial ou bendelette ilio tibiale, les ischio-jambiers et Ligament fémoropatellaire latéral ou aileron rotulien externe;
  • Le kinesio-taping de repositionnement de la rotule.

 

Dans le cas de la reconstruction en arthroscopie du ligament croisé antérieur chez un athlète, il est également recommandé une série de séance d’hydrokinésithérapie ,c’est-à-dire  la thérapie physique dans la piscine parce que les patients opérés doivent faire six mois de rééducation, en travaillant dans l’eau se réduit la perte du tonus musculaire et le tropisme, de plus l’athlète se maintient entrainé.
Pour la rééducation de l’épaule après chirurgie de reconstruction de la coiffe des rotateurs, tous les chirurgiens orthopédistes recommandent de renforcer les muscles stabilisateurs, il faut donc faire des exercices de rotation contre la résistance des élastiques, sur la poulie et en poussant une balle de caoutchouc contre le mur.
L’ostéoporose est une maladie de la vieillesse, qui consiste en la diminution de la densité osseuse, il en résulte un risque accru de fractures.
Pour ralentir ou arrêter la progression de l’ostéoporose, la gymnastique  est le meilleur traitement parce que dans cette activité sollicite les os et favorise la déposition du calcium.

 

Rééducation neurologique

Gymnastique avec pas à pas, pour l'exercice des membres inférieurs, du genou, renforcement musculaire, étirements, la posture, la douleur, les maux de dos, douleur au cou, maux de dos, scoliose, correctrice, des déformations de la colonne vertébrale, de la physiothérapie et de réadaptation, fitball, gym
exercice sur pas à pas

Pour les pathologies neurologiques peuvent être utilisées plusieurs méthodes inventées par différents thérapeutes: Vojta, Kabat, Bobath, Morales Castillo, Perfetti, Doman.
Il n’existe pas de bonnes ou mauvaises méthodes, le traitement doit être adapté à la pathologie et aux symptômes du patient.
Les patients avec problèmes neurologiques présentent des signes cliniques différents en fonction du  type de problème, par exemple, une personne qui a eu un accident vasculaire cérébral « léger » en 3/6 mois de rééducation ciblée peut récupérer les fonctions perdues ou apprendre à compenser pour pouvoir effectuer toutes les activités de la vie quotidienne.
Ceux qui ont subi un préjudice grave, risquent de perdre la capacité de marcher, donc ils sont cloués  au lit avec un handicap moteur grave. Dans ces cas, un an après l’ ischémie, tous les auteurs s’accordent sur l’impossibilité de récupérer les fonctions perdues.
Pour les patients gravement malades, la  kinésithérapie  consiste en la mobilisation passive pour éviter: la raideur des articulations et d’autres conséquences musculo-squelettiques dûes à l’immobilisation.
Les enfants qui sont nés avec une paralysie cérébrale infantile ont besoin de plus de temps pour apprendre à marcher à quatre pattes, ramper, s’asseoir et marcher, mais avec quelques années d’exercices, ils peuvent obtenir des résultats inattendus.

 

Rééducation cardiaque.

La kinésithérapie est indiquée pour les pathologies cardio-vasculaire, principalement pour celles coronaires.
Les patients qui en souffrent, lorsque la situation s’est stabilisée, devraient faire des séances de gymnastiques cardiovasculaire régulièrement pour ressentir les bienfaits.
Cette activité se compose d’une heure d’exercice doux précédée et suivie d’un échauffement.
L’objectif est de renforcer le cœur, pour réduire la fréquence cardiaque au repos et pendant les activités quotidiennes, réduisant ainsi les risques de crise cardiaque.

Rééducation pulmonaire.

vélo d'exercice, la réadaptation après la chirurgie et à récupérer le mouvement du membre inférieur, cheville, genou, hanche, renforcement musculaire, flexion, les activités aérobiques, sports, athlètes, l'inflammation, la réhabilitation, la physiothérapie
vélo d’exercice

En ce qui concerne les problèmes respiratoires, la kinésithérapie est particulièrement indiquée chez les patients atteints de BPCO ( bronchopneumonie chronique obstructive).
Pour ces patients, même si le dommage est irréversible,  la qualité de vie est nettement améliorée.
Souvent, ces personnes ont des difficultés à effectuer des marches à pied de 200 mètres, l’exercice améliore les performances physiques.

 

Rééducation pelvienne.
Une autre maladie traitée avec cette thérapie est l’incontinence urinaire féminine.
Elle est causée par une faiblesse des muscles du périnée (en particulier le muscle releveur de l’anus) qui peut survenir après un accouchement ou avec l’âge.
La rééducation périnéale ou du plancher pelvien est basée sur des exercices pour renforcer les musculature du bassin et les muscles synergiques: adducteurs, rotateurs externes de la hanche et fessiers.

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

 

Laisser un commentaire