Rééducation en piscine

L’hydrokinésithérapie signifie thérapie du mouvement effectuée à la piscine, elle utilise les caractéristiques physiques de l’eau pour la rééducation de nombreux troubles musculo-squelettiques et non seulement.
Profitant des avantages de la piscine : flottabilité, résistance et chaleur, dans certains cas, le sujet obtient de meilleurs résultats dans l’eau par rapport à ceux qu’il obtiendraient à sec.
Le fondement de la rééducation aquatique est son impact minimal. N’importe quel exercice de gymnastique impliquant une contraction active d’un groupe musculaire contre résistance produit une compression sur les articulations participant à l’exercice.

L’hydrokinésithérapie sur le bassin ou piscine chauffée à 32 degrés, aides pour le renforcement musculaire, physiothérapie, rééducation, réadaptation.
hydrokinésithérapie, rééducation réalisée dans la piscine ou dans la mer.

Dans la piscine, la diminution du  facteur de poids et de la force de gravité, rendent les mouvements moins stressant et douloureux pour les articulations.
Pour ce faire, l’exercice dans l’eau donne au sujet une plus grande sécurité ; Si une personne éprouve de la douleur en effectuant une manœuvre dans l’eau , elle peut simplement l’interrompre et l’eau en  supportera le poids.
Dans la piscine, la lenteur du mouvement donne plus de temps pour le contrôle du mouvement en  lui-même, par conséquent le sujet peut se permettre de faire des erreurs sans conséquences graves.

Les principaux avantages de l’hydrokinésithérapie consistent à la résistance au mouvement que l’eau exerce sur le corps humain qui vous permet de :

  • Obtenir le renforcement du tonus musculaire;
  • améliorer la fonction articulaire ;
  • augmenter l’efficacité cardiovasculaire du patient.


La résistance peut être modulée facilement car elle dépend de la surface et la vitesse du mouvement effectué dans l’eau. Elle est omnidirectionnelle, assure un entraînement de tout le corps, donc le résultat sera meilleur. L’immersion à une  température adéquate facilite la détente et la rééducation. Malgré les avantages de la rééducation dans l’eau, il y a quelques inconvénients et problèmes mineurs qui méritent d’être mentionnés. L’hydrokinésithérapie seule ne suffit pas, il est conseillé de participer à deux séances dans la piscine et trois par semaine dans la salle de gym parce que dans  l’eau  manque la récupération de l’équilibre et de la proprioperceptivité.

Une hygiène insuffisante des patients et de la circulation du personnel avec les chaussures autour de la piscine, peut suffire à contaminer l’eau. la température de l’eau favorise également la multiplication des germes et une prévention efficace est totalement illusoire. On observe fréquemment des infections cutanées (candidoses, mycoses, verrues plantaires), les infections bronchiques (sinusites et otites bactériennes ou virales), conjonctivite.

D’autres problèmes à prendre en consideration sont: la capacité à nager, l’embarras pour le port dumaillot de bain (surtout chez les persoones obèses). Certaines femmes ne peuvent pas participer à la continuité du traitement à cause du cycle menstruel et cela provoque un ralentissement de leurs progrès.

 

Indications et contre-indications de la rééducation en piscine

Indications de la rééducation en piscine

Les indications pour la rééducation dans l’eau sont nombreuses, elle est importante pour  faire une récupération post-opératoire plus rapide, en particulier après une greffe du ligament croisé antérieur. En orthopédie, elle  n’est pas recommandée pour le post-opératoire en cas  de méniscectomie car il suffit seulement de 10 séances dans la salle de gym, comme pour toutes les autres chirurgies orthopédiques. Le travail dans la piscine peut être utile en cas de fracture vertébrale pour l’effet antigravité qui décharge le poids des vertèbres. En neurologie, elle  peut être utiliser en cas de :

  • Paralysie périphérique (poliomyélite, polynévrite) ;
  • Maladies du système nerveux central (paraplégie, tetraplegie incomplète, ataxie,  hémiplégie, séquelles de traumatismes crâniens) ;
  • Sclérose (en dehors des phases évolutives) ;
  • Myopathies

Pour la traumatologie elle est utile pour la la rééducation de patients avec pluritraumatisme.

Contre-indications de la rééducation en piscine

 

Les contre-indications au traitement n’ont pas souvent un caractère impérieux ; en fait, il y a certains états pathologiques pour lesquels le  médecin informe le patient de ne pratiquer cette méthode thérapeutique jusqu’à ce que la guérison des ces derniers ne se produise. En particulier, l’ hydrokinésithérapie n’est pas recommandée si le patient présente

  • Infections de la peau
  • Conjonctivite
  • Les plaies et les ulcères de la peau
  • Épilepsie
  • Incontinence urinaire

Interdictions absolues, en revanche, sont représentées par :

  • Insuffisance cardiaque sévère et l’angine instable
  • Insuffisance rénale sévère
  • Épilepsie non contrôlée
  • Otite purulente avec perforation du tympan
  • néoplasies malignes

 

Comment mettre en place un traitement dans l’eau

L’hydrokinésithérapie sur le bassin ou piscine chauffée à 32 degrés, aides pour le renforcement musculaire, physiothérapie, rééducation, réadaptation.

Photo d’un patient dans le bain de soleil avec des aides à la flottabilité

L’hydrokinésithérapie permet à l’athlète le  maintient de la condition physique et d’entreprendre  une réadaptation spécifique à sa discipline  sportive. Avant de commencer un traitement dans l’eau, il faut procéder à une évaluation du patient pour vérifier sa capacité à se déplacer dans l’eau, à nager et surtout s’il était prêt à faire face au traitement. Les activités aérobiques devraient débuter dès que possible pour maintenir ou  retrouver la condition cardiovasculaire, mais sans les surcharger et endommager les tissus touchés. L’entraînement dans l’eau complete les exercices à terre, c’est une activité importante.L’hydrokinésithérapie  permet d’anticiper la réadaptation à la position debout et sous charge par rapport à la salle de gym. Dans les cas  de traumatismes ou d’opérations des membres inférieurs, elle exploite le principe d’Archimède pour réduire le poids . Les techniques de mobilisation sont essentiellement des exercices de physiothérapie active qui utilisent la flottabilité et la résistance à tout mouvement, en plus de l’effet bénéfique de la température de l’eau.

La course en eau profonde est excellente pour les athlètes blessés parce qu’elle rentre dans la plupart des disciplines sportives. Les exercices effectués en eau profonde sont effectués  tant que n’est pas  autorisé la  charge complete sur les articulations. Lorsqu’il est possible d’appuyer tout le poids, le patient pourra commencer l’entraînement en eau progressivement moins profonde, pour s’approcher peu à peu à l’environnement de la vie quotidienne. À la fin, la thérapie se concentrera sur les exercices en chaîne cinétique fermée et les caractérisant qui préparent l’athlète à retourner à ses activités sportives. Pour la rééducation postopératoire d’arthroscopie du ligament croisé antérieur, l’ activité dans la piscine commence  après 20gg, après avoir enlevé les points de sutures.

 

Quels sont les avantages au niveau des articulations d’une rééducation en piscine?

Les articulations sont souvent sites de processus subaiguës et chroniques qui causent la douleur et la limitation du mouvement. La boue est indiquée dans le cas d’ ostéo-arthrose, séquelles de traumatismes, rhumatisme chronique primitive ou secondaire.

Traitements: la boue, balnéothérapie.

Le bain de sel-brome-iodique est particulièrement utile dans les états inflammatoires chroniques pour ralentir la résolution, il a une action désinfectante, décongestionnanet et stimulante. Stimule la thyroïde, les ovaires et augmente le métabolisme basal. Prévient et ralentit le développement de varices.

 

 

Dr. Massimo Defilippo Fisioterapista Tel 0522/260654 Defilippo.massimo@gmail.com
P. IVA 02360680355

http://www.facebook.com/fisioterapiarubierese?ref=hl

http://www.fisioterapiareggio.com

© Scott Maxwell – fotolia.com

Laisser un commentaire