Les effets des ondes de choc

 

L’onde de choc est un traitement non invasif qui peut accélérer la guérison de différents types de lésions orthopédiques des tissus mous.
Les ondes de choc se basent sur l’application d’impulsions acoustiques à haute énergie sur les tissus du corps interessés.

les effets des ondes de choc
Ondes de choc sur la calcification de l’épaule

Chaque traitement par ondes de choc sert à augmenter l’activité métabolique autour de la zone traitée, en stimulant la réabsorption des dépôts de calcium qui irritent les tendons en favorisant de ce fait le processus naturel de guérison du corps, et en reduisant ainsi la douleur.

En général, pour obtenir de bons résultats, le traitement par ondes de choc doit être effectué au moins trois fois par semaine. Le traitement consiste à appliquer le pistolet à ondes de choc sur la zone interessée.
Chaque traitement dure environ 8 minutes, et peut être un tout peu douleureux mais il est généralement bien toléré par tout le monde.
La plupart des patients notent des améliorations significatives dès le premier traitement.

En Europe, le traitement par ondes de choc est utilisé en physiothérapie pour guérir l’Epicondilyte humérale radiale (tennis elbow), la fasciite plantaire, les lésions de la coiffe des rotateurs, les calcifications des tendons de l’épaule, la nécrose de la tête fémorale, la non-consolidation des fractures, la pseudarthrose, les brûlures cutanées, l’ostéomyélite et les douleurs myofasciales.
Une recherche récente a démontré les applications potentielles du traitement par ondes de choc sur des patients atteints de maladies parodontales, ayant des blessures infectées ou encore pour accelerer la formation du cal osseux dans des cas de fractures.

Le traitement par ondes de choc a été approuvée par la U.S. Food and Drug Administration chez les patients souffrant de fasciite plantaire et d’Epicondilyte humérale radiale qui ne répondent pas aux six mois de thérapie conventionelle.
Des études cliniques rapportent un taux de réussite superieure à 75%.

Pendant la thérapie, une onde sonore à haute intensité interagit avec les tissus du corps. Cela comporte une série d’effets positifs comme la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, l’inversion de l’inflammation chronique, la stimulation du collagène et la dissolution des dépôts de calcium. La stimulation de ces mécanismes biologiques créent les conditions pour une guerison optimale.
Pendant que la zone affectée revient à la normale, elle réacquière ses fonctionnalités et la douleur diminue.
Le traitement par ondes de choc est une solution non invasive pour les douleurs chroniques situées au niveau de l’épaule, du pied, du genou et du coude.

 

Définition des ondes de choc

Les ondes de choc sont des ondes acoustiques avec un pic d’énergie très élevé, comme celles que l’on trouve dans l’atmosphère après un événement explosif, comme un éclair. Les ondes de choc diffèrent des ultrasons pour la pression. En outre l’ultrason consiste normalement en une oscillation périodique, alors que l’onde de choc consiste en une impulsions unique.

 

Evolution de l’onde de choc

Le terme “onde de choc” se réfère à des impulsions de pression mécaniques qui s’étendent comme une onde dans le corps humain. En 1980, l’onde de choc a été utilisé pour la première fois pour éliminer des calculs rénaux d’un patient . Au cour des deux dernières décennies, cette méthode est devenue le traitement standard choisi pour les calculs rénaux et urétéraux.

 

Effets thérapeutiques des ondes de choc

Les Ondes de choc (contrairement à la lithotripsie ) ne sont pas utilisées pour désintégrer les tissus, mais plutôt pour provoquer des effets biologiques microscopiques interstitiels et extracellulaires qui incluent la régénération des tissus. Dans le traitement moderne de la douleur, l’ énergie de l’onde acoustique est conduite à partir du point d’origine, qui est le générateur des ondes, à la zone du corps intéressée. C’est précisément sur la zone ciblée qu’est transférée la capacité de guérison.

Ondes,de choc,fasciite,plantaire
Ondes de choc sur la fasciite plantaire

 

 

Indications cliniques

Au fil du temps, l’onde de choc est devenue une méthode efficace et non invasive pour le traitement localisé de pathologies musculo-squelettiques, y compris: l’épicondylite, l’épine calcanéenne et la fasciite plantaire, les troubles de la coiffe des rotateurs, les points-détente myofasciaux (trigger points), les tendinopathies chroniques et beaucoup d’autres pathologies.

 

Comment les ondes de choc et les tissus interagissent-ils pendant le traitement?

Ce bombardement du tissu produit un certain nombre de réponses biologiques, avec conséquent néovascularisation (la formation d’un nouveau vaisseau sanguin) qui, à son tour, accélère le procès de guérison.

Néovascularisation
Le flux sanguin est nécessaire pour entreprendre et maintenir le procès de réparation de la structure du tissu endommagé. Le traitement par ondes de choc acoustiques provoque des micro-ruptures des capillaires du tendon e de l’os, faisant ainsi augmenter de manière significative le nombre des facteurs de croissance. Ces procès stimulent la croissance et le remodelage de nouvelles artérioles. Les nouveaux vaisseaux sanguins améliorent l’apport de sang et l’oxygénation et ainsi ils guérissent plus vite le tendon et l’os.

 

Inversion de l’inflammation chronique
Les ondes de choc peuvent altérer localement le milieu chimique. L’inflammation chronique se produit quand la réponse inflammatoire ne s’est pas totalement arrêtée. Cela peut endommager les zones saines du corps et peut provoquer une douleur chronique. L’activité des mastocytes, qui sont impliqués dans le processus inflammatoire, peut augmenter à cause des ondes acoustiques. L’activation des mastocytes peut anticiper la synthèse de chémokines et de cytokine. La libération de substances pro-inflammatoires peut aider à rétablir une guérison normale et les processus régénératifs.

Stimulation du collagène
La production d’une quantité suffisante de collagène est la base nécessaire au processus de réparation des tissus. Les ondes de choc accélèrent la production de collagène. Les fibres de collagène juste crées, sont forcées longitudinalement. Ces nouvelles fibres sont plus denses et rigides. Les ondes acoustiques promeuvent la néovascularisation, la production de collagène et la guérison.

Dissolution des fibroblastes calcifiés
L’accumulation de calcium est souvent le résultat de micro-ruptures ou d’autres traumatismes des tendons. Les ondes de choc rompent les calcifications. Le traitement par ondes de choc met en route la décalcification biochimique des accumulation de calcium, en retenant le tendon. Les particules granulaires de calcium sont ainsi enlevées du système lymphatique.

Relâchement des points-détente myofasciaux (trigger points)
Les points-détente myofasciaux sont la cause principale des douleurs au dos, au cou, à l’épaule et aux membres. Ils se présentent sous forme de nodules palpables sur bandes étirées de fibres musculaires, où les sarcomères sont extrêmement contractés. Ces sarcomères se contractent de manière si serrée que commencent à diminuer leur apport dans le sang. Cela provoque une accumulation de produits de rebut qui, à son tour, irrite les terminaisons nerveuses sensorielles, qui provoquent une contraction complémentaire. Ce cercle vicieux est défini « crise métabolique ». Même si les effets des ondes de choc sont encore peu clairs, on peut présumer que l’énergie acoustique débloque le calcium présent dans le tissu musculaire, en permettant le relâchement.