Exercices pour les cervicales

Les exercices physiques pour les cervicales représentent une des solutions adoptées dans plusieurs programmes de traitement de la douleur au cou.

La thérapie pour les cervicales est constituée d’une combinaison d’exercices d’allongement, de renforcement musculaire, d’entraînement et de traitement des points-détente myofasciaux (ou points trigger, portion de muscle ou de fascia endurcie et très douloureuse au toucher).
Si l’on réalise les exercices de façon correcte, on pourra augmenter l’ampleur du mouvement des vertèbres cervicales et renforcer la musculature de soutien de la colonne vertébrale.

Les exercices des gymnastique posturales ne sont pas à réaliser seulement en salle, mais il faut les répéter aussi chez soi afin d’éliminer la raideur articulaire.
Ci-dessous sont indiquées certaines situations pour lesquelles il est conseillé de suivre un programme de soin :

  • Douleur aux cervicales
  • Torticolis
  • Coup du lapin
  • Arthrite, (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde)
  • Cervicarthrose (arthrose cervicale)
  • Hernie discale
  • Pour renforcer la musculature
  • Correction posturale
  • Augmentation de la flexibilité du cou
  • Se réveiller le matin avec un cou sans douleur

Hyperlordose
Beaucoup de patients souffrant d’hyperlordose cervicale, m’ont demandé comment réduire la lordose il s’agit en général, d’une adaptation du corps à une hypercyphose dorsale. Dans ce cas, il faut essayer d’agir sur le dos pour changer de posture.ù

 

Les bienfaits des exercices de gymnastique pour le cou

La douleur chronique (qui revient) peut être très affaiblissante ; en outre, elle peut être accompagnée par de la gêne dans la partie supérieure du dos et des omoplates, mais aussi par des maux de tête. Ces symptômes sont associés à des muscles tendus et à de la raideur musculaire, et cela provoque donc de la douleur même lors des plus simples activités quotidiennes.

Stretching pour réduire les symptômes
Les exercices de stretching peuvent amplifier, ou préserver, « l’ampleur de mouvement » et la souplesse des articulations cervicales ; par conséquent, ils peuvent aussi réduire la raideur et la douleur.
Il faudrait allonger le cou chaque jour, voire même plusieurs fois par jour. De cette façon, on obtient aussi le relâchement des muscles.

Renforcement musculaire en physiothérapie
Les exercices de renforcement musculaire aident à maintenir, ou à améliorer, la posture correcte. Cette progression réduira ou éliminera les aggravations récurrentes de la douleur. Les exercices de renforcement sont à réaliser tous les jours, afin de donner aux muscles le temps pour récupérer. Si l’on fait les exercices assis sur un ballon de gym de 65 cm (fitball), l’équilibre s’améliorera lui-aussi.

La posture
Une mauvaise posture peut aggraver la douleur cervicale. Par exemple, les personnes qui, au bureau, regardent l’écran de leur ordinateur assises dans une mauvaise posture, ont plus de tension par rapport aux autres. L’usure prolongée des vertèbres, provoquée par l’antéposition de la tête (la tête est penchée en avant), entraîne une irritation des facettes articulaires, des ligaments et des tissus mous. Cette irritation peut être la source de la douleur au cou, aux omoplates et au dos. Elle peut aussi provoquer d’autres problèmes, comme :

  • L’activation des points-détente myofasciaux des muscles (parties très douloureuses au toucher) et une limitation des mouvements.
  • Des problèmes de dégénérescence discale. Il est possible que la maladie évolue vers une pathologie dégénérative du disque cervical, comme l’arthrose ou la hernie.

 

                                         Des exercices de réeducation pour la douleur cervicale

La rétraction cervicale

L’ un des exercises de posture les plus efficaces pour combattre la douleur au cou est “l’exercice du menton rentré”.
Ce mouvement n’aide pas seulement à renforcer les muscles extenseurs du dos, mais aussi à alonger les muscles scalènes et sub-occipitaux.
Un grand nombre de patients réfèrent que quand le menton se déplace vers l’arrière, ils sentent que ça tire le long de la colonne vertébrale entre les omoplates.

On peut exécuter l’exercice plusieurs fois pendant la journée, même en voiture.
La répétition de cette activité pendant la journée aide à développer une bonne attitude posturale.
Cet exercice plie en avant les deux premières vertèbres cervicales ( Atlas et Axis ) et il étend la cervicale moyenne et la cervicale basse.
La première fois qu’on exécute l’exercice, on conseille de prendre la position suivante :
1 ) Bloquer à l’arrière la colonne vértebrale contre une porte
2 ) Détacher les pieds de la porte d’ environ 3 centimètres

Rétraction du menton, verticalisation du cou– On maintient la colonne vértebrale bloquée contre la porte et on fait reculer la tête jusqu’à ce que la partie arrière de la tête touche la porte
– On garde la tête contre la porte pendant 5 secondes
– On répète ce mouvement 10 fois
Après avoir effectué une dizaine de fois cet exercice en utilisant la porte,on commence à refaire le mouvement debout ou assis.
L’exercice peut être répété 5-7 fois par jour.
Quand il est effectué en voiture, on peut utiliser l’ appui-tête comme point d’arrivée pour la position arrière de la tête.
Les femmes enceintes peuvent elles aussi effectuer ce mouvement simple .

 

Le Cobra proné

Le cobra proné est un exercice de niveau avancé durant lequel on va renforcer les muscles de la ceinture scapulaire, du cou et de la partie supérieure du dos.
On commence par s’allonger avec le ventre sur le sol, le visage tourné vers le sol, Cette position pronée (sur le ventre) utilise la force de gravité comme résistance dans le processus de renforcement musculaire.

On positionne les bras sur les côtés, avec les paumes des mains tounées vers le bas sur le sol.
On rapproche les omoplates et on soulève les mains du sol
Il faut touner les coudes et la paume de la main vers l’extérieur en mettant les pouces vers le haut
On soulève doucement la front d’environ 1 centimètre en regardant droit le sol
On maintient la position pendant 10 secondes.
Effectuer 10 répétition

 

Exercice pour l’hernie discale et pour la verticalisation

Cet exercice de type Mckenzie comporte l’extention cervicale (on soulève le menton vers le plafond).
On commence le mouvement en portant le menton vers l’arrière (menton rentré), et après on penche la tête à l’arrière le plus loin possible.
On répète l’exercice 5 fois.
exercice, hernie , cervicale, extention

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’extention du cou pousse le disque intervertébral dans sa position anatomique naturelle. En outre il allonge les muscles antérieurs qui peuvent être la cause d’ une cervicale droite (verticalisation).

 

Exercice pour le mal de tête et éventuellement pour la nausée

Le mouvement à effectuer est une rétraction du cou suivie par une flexion en avant.
On commence par déplacer la mandibule vers l’arrière (en provoquant un double menton) et après cela on penche la tete en avant en rapprochant le menton du sternum.
La flexion antérieure de la tête soulage les patients qui souffrent de cervicalgie causée par une contracture musculaire et de maux de tête dus à la cervicale.
Cet exercice doit être évité en cas de protrusion discale, de névralgie cervico-brachiale et de fourmillements dans les mains.

 exercice cervicale, mal à la tête, flexion

 

 

Exercices utiles pour l’ arthrose et le blocage cervical

L’exercice décrit dans ce paragraphe est la flexion latérale.
On porte l’oreille sur l’ épaule, en commençant par exemple du coté droit.
Il ne faut pas rouler ou tourner la tête quand on exécute ce mouvement.
On procède donc en portant l’oreille gauche sur l’épaule gauche et ainsi de suite.
Répéter cette opération 10 fois.

flexion , latérale , cou, cervicale

La partie suivante du programme concerne la rotation du rachis cervical.
Dans cet exercice il faut tourner la tête à droite (pour ce qui est possible) en essayant de porter le menton au-dessus des épaules.
Il ne faut pas hausser les épaules pendant l’exécution de cet exercice.
Maintenir cette position pendant 3-5 secondes.
Répéter la série 10 fois en tournant la tête à gauche.

rotation, colonne cervicale

Le salut du naufragé

 Un autre exercice postural important pour le dos est celui du « salut du naufragé ». On effectue ce mouvement debout contre un mur grand et plat, en plaçant les pieds à environ 4 centimètres du mur.
On prend la même position que celle de l’exercice de la « rétraction cervicale », avec la partie postérieure de la tête qui s’appuie sur le mur.
On essaye d’aplatir le dos contre le mur.
On positionne les coudes, les avant-bras, le dos des mains et les doigts sur le mur, avec les poignets à la hauteur des épaules.
On garde les membres supérieurs et la tête collés au mur, tout en faisant glisser doucement les mains au-dessus de la tête.
On revient lentement à la position de départ.
On répète le mouvement 10 fois et on effectue de 3 à 5 séries par jour.
Le nom sympathique de l’exercice rappelle le salut d’un naufragé, utilisé pour attirer l’attention du navire.

 

 traction cervicale, table de massage.Traction

Il est possible d’effectuer une traction du cou à la maison, détendu confortablement sur une table de massage.
Il faut rester en position allongée sur le ventre, avec le cou et la tête au-delà de la table de massage de manière à ce que la tête soit poussée vers le bas grâce à la force de gravité.
Cette position permet d’appliquer une traction au cou, qui ressemble au pompage du rachis cervical tout en étant différente.
Il faut garder la tête en bas pendant 30 à 60 secondes.
Ce remède maison est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent de vertiges.

 

Yoga pour le cou et le dos 

En cas de diagnostic de spondylose cervicale (arthrose de la colonne vertébrale et ostéophytose éventuelle), les anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent de manière temporaire. Des exercices simples de yoga, répétés régulièrement, peuvent soulager rapidement la douleur au cou.
Il faudrait effectuer de manière régulière les exercices de yoga suivants pendant les  sept premiers jours.
On choisit et on fixe un moment de la journée durant lequel débuter le premier exercice, de manière que cela devienne une habitude.

 

Les étirements des omoplates

 On commence debout. Il faut croiser les doigts des mains sur la partie arrière de la tête.
Puis on joint les coudes dans la partie avant de la tête.
On répète le mouvement 10 fois.
Avantages : effectuer cet exercice diminue la rigidité du cou et de l’épaule et améliorer la spondylite cervicale.

 

La rotation de l’épaule

On part de la position debout avec les mains au repos.
On fait tourner les épaules 10 fois dans le sens horaire et puis 10 fois dans le sens inverse.
Avantages : cela tonifie les muscles impliqués, soulage les douleurs du cou et de l’épaule.
On peut effectuer cet exercice même avec la cervicale gonflée.

 

Exercices de Pilates

Le Swan (ou exercice du cygne) est un exercice d’extention.
Ce mouvement est un excellent exercice d’étirement pour la partie avant du corps et il s’agit d’un bon exercice de renforcement pour le mal de dos.
En ajoutant la rotation du cou à l’exercice du cygne, cela permet d’allonger la musculature du cou et d’améliorer le tonus musculaire.
Si la tête et le cou sont bien soutenu, on obtiendra une augmentation de l’ampleur du mouvement articulaire.

Comment faut-il faire ? 

  1. S’allonger sur le ventre sur un tapis. Maintenir les bras le long du corps et plier les coudes pour mettre les paumes des mains sous les épaules.Les jambes ne doivent pas se toucher et l’écart entre les pieds doit correspondre à la largeur des épaules.
  2. Les muscles abdominaux se contractent également lorsqu’on soulève le nombril du tapis. L’abdomen reste soulevé pendant l’exercice.
  3. Inspirer : on allonge la colonne vertébrale en transmettant le mouvement du bras à la partie supérieure du corps et enfin à la partie inférieure. On pousse avec les avant-bras et avec les mains, en tendant les coudes de manière à ce que le dos forme une demi-lune.
    Les coudes restent collés au corps, la tête reste alignée avec la colonne vertébrale et les flancs restent collés au tapis.
  4. Tourner la tête : avec le cou en extension, on déplace l’oreille gauche vers l’épaule gauche.
    On déplace ensuite doucement le menton vers le thorax, après avoir réaligner la tête avec la colonne.
    On continue le mouvement en déplaçant l’oreille vers l’épaule opposée (l’oreille droite se déplace vers l’épaule droite).
  5. On déplace la tête vers  l’arrière, en effectuant un cercle et on termine avec l’oreille gauche de nouveau près de l’épaule gauche.
  6. On déplace à nouveau le menton vers le thorax, mais on s’arrête au centre et on détend le cou, au lieu de continuer la rotation. On maintient la tête au centre, alignée avec la colonne vertébrale.
  7. Si l’exercice transmet une sensation positive, refaire la rotation en partant cette fois de la droite.
  8. Lorsqu’on expire, on revient à la position de départ.
    On relâche lentement le dos et le thorax en appuyant le bas de l’abdomen sur le tapis, puis le ventre, les côtes et ainsi de suite jusqu’au visage.
  9. Répétez l’exercice 3-4 fois.