Éjaculation précoce

Photo : éjaculation précoce, analyses, psychologie

 

L’éjaculation précoce signifie que le sperme sort trop rapidement. Il s’agit d’un des problèmes sexuels les plus fréquents.

Lors d’un sondage effectué sur un millier d’hommes, 10% d’entre eux ont affirmé  souffrir souvent ou parfois de ce problème.

Cette maladie est fréquente chez les plus jeunes ; les hommes ont généralement un meilleur contrôle en vieillissant.

Il n’y a pas de preuves que l’éjaculation précoce soit héréditaire.

L’éjaculation précoce primaire est un trouble chronique qui commence lors du premier rapport sexuel et qui continue durant toute la vie de l’individu.
C’est la forme la plus fréquente, mais beaucoup d’hommes souffrent de ce trouble uniquement pendant certaines périodes ou dans certaines situations.

 

Quelle est la durée d’un rapport normal ?

L’éjaculation se produit en moyenne après 10 minutes environ, mais certains hommes ont un orgasme en moins d’une minute.
Dans certains cas, l’éjaculation se produit avant la pénétration. Dans ce cas, elle ne peut pas provoquer de grossesse.

 

Quelle est la cause de l’éjaculation précoce ?

Personne ne connaît la raison de l’éjaculation précoce. Alors qu’avant, on pensait qu’il s’agissait seulement d’une raison psychologique, les médecins savent aujourd’hui que l’éjaculation précoce est plus compliquée et qu’elle comporte une interaction complexe de facteurs psychologiques et de facteurs biologiques.

Psychologie
La raison psychologique se produit surtout chez les jeunes entre 15 et 20 ans, voire un peu plus.
Certains médecins pensent que les premières expériences sexuelles peuvent établir un modèle psychologique qui peut difficilement changer au cours de la vie, comme :

  • Lorsqu’on est pressé d’arriver au point culminant pour éviter d’être découvert.
  • Le sentiment de culpabilité qui augmente la tendance à accélérer les rapports sexuels.

D’autres facteurs qui peuvent avoir un rôle dans l’éjaculation précoce sont :

La dysfonction érectile. Les hommes qui souffrent d’anxiété d’obtenir ou de maintenir l’érection pendant le rapport sexuel peuvent prendre l’habitude de se dépêcher à éjaculer et il peut être difficile de changer cette habitude.

Anxiété et stress. Beaucoup d’hommes souffrant d’éjaculation précoce ont également des problèmes d’anxiété, en ce qui concerne les rapports sexuels ou en ce qui concerne d’autres questions (comme la peur d’une grossesse).

Problèmes relationnels. Si on a eu des rapports sexuels satisfaisants avec d’autres compagnes et que l’éjaculation précoce s’est rarement produite (voire jamais),  il se peut alors que les problèmes interpersonnels avec la compagne actuelle contribuent à la pathologie.
La première fois qu’on a un rapport sexuel ou la première fois avec une nouvelle femme peut créer une tension émotionnelle qui provoque l’éjaculation précoce.
Ce trouble se produit surtout pendant l’adolescence.

Préliminaires trop longs. Dans certains cas les préliminaires durent une heure ou plus et l’homme obtient rapidement l’orgasme à cause de l’excitation excessive.

 

Causes biologiques de l’éjaculation précoce

Un certain nombre de facteurs biologiques peut provoquer l’éjaculation précoce, parmi lesquels :

  1. Un taux hormonal anormal ;
  2. Un taux anormal de substances chimiques dans le cerveau appelées neurotransmetteurs ;
  3. L’activité reflexe anormale du système éjaculatoire ;
  4. Des problèmes de tyroïde ;
  5. L’inflammation et l’infection de l’urètre ou de la prostate ;
  6. Le frein du pénis court (cela provoque l’hyperexcitation des cellules nerveuses qui transmettent la sensation de plaisir et provoque l’éjaculation anticipée). Dans certains cas, on peut effectuer une opération chirurgicale pour résoudre ce trouble.
  7. La varicocèle. Des hypothèses ont été émises disant que cette maladie peut provoquer ou aggraver l’éjaculation précoce, mais il n’y a pas de preuves qui les soutiennent.
  8. L’hérédité.

L’éjaculation précoce est rarement provoquée par :

  • Des dommages du système nerveux provoqués par des opérations chirurgicales ou des traumatismes ;
  • Des prélèvements.

 

Que faut-il faire ? Traitement pour les cas les moins graves d’éjaculation précoce

Lorsqu’on a une éjaculation précoce qui n’est pas grave (par exemple on peut maintenir l’érection 5 minutes mais on veut tenir 10 minutes), on n’a pas besoin d’aller chez le médecin.
Pourquoi ? Parce qu’on peut améliorer la situation grâce à des techniques simples de distraction.
Cela signifie diriger sa pensée vers quelque chose d’autre quand on ressent qu’on se rapproche de l’orgasme. Par exemple on peut penser à quelque chose de complètement différent du rapport sexuel ou on peut se pincer.

Gel anesthétique local
Certains hommes cherchent à traiter l’éjaculation précoce en appliquant un gel anesthétique sur le pénis avant le début du rapport sexuel.
Dans les publicités, ce produit est montré comme une bonne manière de réduire la sensation sexuelle du pénis.
On ne conseille pas d’utiliser ce gel car l’anesthétique local peut engourdir la sensation sexuelle chez la compagne.
Cela peut également provoquer au pénis :

  • Une réaction cutanée douloureuse,
  • De graves démangeaisons,
  • Des rougeurs,
  • Des douleurs.

Préservatifs « endurance »
Les scientifiques allemands ont trouvé une manière légèrement différente qui ne provoque pas d’irritation vaginale.
Cette méthode s’appelle préservatifs »endurance » et ils contiennent un anesthétique local (la benzocaïne ou la lidocaïne).
Aujourd’hui, ces préservatifs « endurance » sont vendus dans de nombreux pays sous des marques différentes.
Certains patients ont rapporté avoir réussi à tenir plus longtemps en mettant ces préservatifs, mais l’homme risque encore une réaction allergique à l’anesthétique local.

 

Traitement pour l’éjaculation précoce grave

Si l’éjaculation précoce est soudaine après moins d’une minute, on conseille une visite chez un médecin spécialisé, c’est-à-dire un andrologue.

La méthode Masters et Johnson
Cette méthode soigne la majorité des hommes si les deux conjoints acceptent de collaborer (ce n’est pas toujours le cas).
Cette méthode se base sur une « compression musculaire » spéciale du pénis, développée par les sexologues américains Masters et Johnson. Ils ont appliqué ce traitement pendant un cours de « rééducation » de la durée de quelques semaines ou quelques mois.
La compression supprime le désir d’obtenir l’orgasme. Si le couple utilise cette thérapie pendant plusieurs semaines (en suivant attentivement les instructions), il est généralement possible d’entraîner l’homme afin qu’il tienne beaucoup plus longtemps.

Comment faut-il l’effectuer ?
À chaque séance d’entraînement la femme positionne la main avec le pouce sur un des côtés du pénis en érection (le côté le plus proche d’elle quand elle se trouve devant lui).
L’index et le majeur sont du côté opposé.
L’index est juste sur la couronne du gland, alors que le majeur est juste au-dessous.
Lorsque l’homme se sent proche de l’orgasme, il doit le dire à la compagne.
Elle serre fermement le pénis entre le pouce et les autres deux doigts (il ne faut pas se soucier car cela n’est pas douloureux).
Le programme et la compression peuvent fonctionner aussi bien pour les couples homosexuels masculins que pour ceux hétérosexuels.

 

Médicaments antidépresseurs pour l’éjaculation précoce

Au cours des dernières années, il a également été démontré qu’on peut traiter l’éjaculation précoce par des médicaments antidépresseurs qu’il faut prendre quelques heures avant le rapport.
Le groupe de médicaments qui est principalement utilisé est celui des ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine).
La prise de ces médicaments peut paraître étrange, mais retarder l’orgasme masculin est un effet secondaire connu de certains antidépresseurs.
Chez la majorité des hommes, cet effet secondaire n’est pas souhaité, mais les jeunes souffrant d’éjaculation précoce souhaite particulièrement cet effet.

Les antidépresseurs les plus fréquemment pris comprennent :

  • La dapoxétine (Priligy),
  • La clomipramine (Anafranil),
  • La fluoxétine (Prozac),
  • La sertraline (Zoloft).

Il faut cependant faire attention car ce sont des médicaments puissants qui peuvent rester longtemps dans le corps et ils ont une liste considérable d’effets secondaires possibles.
Avant de choisir l’un d’eux, il faut en parler attentivement avec le médecin.

 

Remèdes naturels pour l’éjaculation précoce

Certaines solutions pour contrôler l’éjaculation précoce sont :

  • Effectuer une respiration profonde pendant le rapport sexuel ;
  • Pratiquer la masturbation quelques heures avant un rapport sexuel peut retarder l’orgasme ;
  • Essayer des positions sexuelles différentes et choisir celle qui aide à tenir le plus longtemps.

La méthode du stop and go contribue à diminuer l’éjaculation précoce. Peu avant l’éjaculation il faut arrêter la stimulation sexuelle. Lorsque la stimulation d’éjaculer se calme, on peut recommencer les préliminaires puis le rapport sexuel. Il faut répéter cette méthode jusqu’à ce qu’on veuille avoir l’orgasme.

Une autre méthode identique est celle de laisser la compagne presser la couronne du gland du pénis seulement lorsqu’on ressent la stimulation d’éjaculer. Il faut :

  1. Que la pression dure 30 secondes
  2. Reprendre les préliminaires,
  3. Recommencer à pénétrer à nouveau.

Il faut continuer à utiliser cette méthode jusqu’à ce que le couple pense que c’est le bon moment.

 

Techniques pour augmenter la durée du rapport

La vitesse de la pénétration influe beaucoup sur la durée du rapport : la pénétration lente provoque une stimulation plus faible du plaisir et retarde donc l’éjaculation.

Les positions pendant le rapport peuvent influencer considérablement la durée du rapport.

Si la femme se trouve au-dessous avec les jambes unies et serrées, l’éjaculation se produit rapidement, surtout si le corps entier de l’homme touche le corps de la femme et si les deux personnes s’embrassent.
Les positions les plus utiles pour augmenter la durée du rapport sont :

  • Celle où la femme se trouve au-dessus et à genoux,
  • Celle où la femme est à quatre pattes.

L’atmosphère détendue est fondamentale afin de réduire l’anxiété et pour créer une intimité plus forte dans le couple.

 

Thérapie cognitivo-comportementale pour l’éjaculation précoce

La TCC se concentre sur le fait d’affronter les pensées qui se révèlent inutiles.

Par exemple un individu peut penser que les vrais hommes doivent pénétrer avec force sans arrêt pour donner du plaisir à la femme.
Cette pensée n’est pas seulement nocive, mais également erronée.
La majorité des femmes veulent la pénétration, mais obtiennent également un grand plaisir par des jeux érotiques (en ayant souvent une préférence pour les caresses et d’autres types de rapport sexuel).

La TCC vise aussi à modifier le comportement de l’homme : l’individu est encouragé à la masturbation en utilisant la technique stop and go afin d’obtenir le contrôle de ses réactions ou du besoin d’éjaculer rapidement.

 

Photo : génitaux, homme, testicules

 

La technique stop and go pour l’éjaculation précoce

  1. L’homme se masturbe seul.
  2. Il doit se masturber avec les mains sèches.
  3. L’homme doit se masturber jusqu’à arriver quasiment au moment de l’éjaculation et puis il doit arrêter.
  4. Il doit faire cela trois fois.
  5. La quatrième fois, il peut éjaculer.

Après que l’homme a atteint cette mesure de contrôle, il peut essayer la masturbation avec une main mouillée, qui provoque la sensation d’être dans un vagin.
On encourage l’individu à effectuer la technique stop and go comme indiquée ci-dessus.
Un homme qui n’effectue pas de thérapie chez un spécialiste peut évidemment adopter cette technique.
Puisqu’il y a souvent des problèmes psychologiques, comportementaux et mécaniques, la majorité des hommes ont des plus grands bénéfices en effectuant une thérapie au lieu d’utiliser seul la technique stop and go.

Exercices pour l’éjaculation précoce
Il y a des exercices créés par un thérapeute appelé Kegel, qui servent à améliorer les contractions du muscle élévateur de l’anus et qui peuvent aider l’homme à retarder l’éjaculation.

 

Plantes pour l’éjaculation précoce

Voici certaines plantes connues pour traiter l’éjaculation précoce :

Clous de girofle
Le clou de girofle aide à améliorer la circulation sanguine dans la région génitale. Il faut boire une ou deux tasses de thé de clous de girofle par jour jusqu’à ce que les symptômes s’améliorent. On peut aussi prendre le clou de girofle sous forme de capsules ou appliquer de l’huile de clou de girofle sur le pénis.

Ginkgo biloba
Le ginkgo biloba est un aphrodisiaque naturel. Il stimule la circulation sanguine dans le corps, y compris dans le pénis. Cela aide à maintenir l’érection plus longtemps et à prolonger le temps d’éjaculation.

Tribule terrestre (ou croix de Malte)
Les principes actifs de cette plante travaillent pour rétablir l’équilibre hormonal du corps, en aidant l’augmentation des prestations sexuelles.
On observe l’effet de cette plante au fil du temps, grâce à une prise régulière. Cette herbe peut également traiter les problèmes d’impuissance et de baisse de désir.

Ail
On recommande de mâcher 2 ou 4 gousses d’ail brut par jour. Cette plante bulbeuse améliore la circulation du sang dans le corps, y compris dans le pénis.

Chlorophytum borivilianum (ou safed musli)
La prise de cette plante stimule le processus du système reproductif. Elle n’aide pas seulement à traiter l’éjaculation précoce, mais également à gérer l’impuissance et le faible nombre de spermatozoïdes.

Shilajit
Cette plante est un remède populaire ayurvédique. Les minéraux contenus dans cette plante aident à augmenter le désir, qui  à son tour réduit l’éjaculation précoce.

Bala (Sida cordifolia)
Un autre médicament populaire ayurvédique est la sida cordifolia. Cette plante a un effet rajeunissement sur le corps et on la conseille pour améliorer les fonctions sexuelles chez les hommes comme chez les femmes.
On peut contrôler l’éjaculation précoce en prenant ce médicament par voie orale et en massant régulièrement le pénis avec une huile à base de cette plante.

Psoralée bitumineuse
Également connue comme trèfle bitumineux, cette plabte peut (prise régulièrement) stimuler la fonctionnalité sexuelle et aider à retarder les orgasmes chez les hommes souffrant d’éjaculation précoce. Elle est également connue pour la prévention des pertes la nuit.

Il y a des compléments alimentaires qui contiennent certaines de ces plantes et qui peuvent augmenter la durée du rapport sexuel.