Circoncision masculine


La circoncision est une intervention chirurgicale dans laquelle on fait une incision et supprime le prépuce du pénis.
Les avantages et les bénéfices de la circoncision sont :

  • Une meilleure hygiène,
  • La prévention des maladies, car si le gland est couvert par le prépuce il reste plus humide et sale, et cela favorise la prolifération des bactéries et des virus.

La circoncision n’affecte pas la sexualité de l’individu et la sensibilité reste la même.

Cette opération est effectué en chirurgie ambulatoire  (chirurgie d’un jour), le patient ne doit pas être hospitalisé.

La durée de la circoncision avec la méthode classique est d’environ 30 minutes, alors que les techniques effectuées avec certains instruments (Gomco et Plastibell) ont une durée d’environ 5 à 10 minutes.

 

Type de circoncision

La circoncision peut être:Circoncision masculine

  • à style libre s’il y a un lambeau de peau recouvrant le gland quand il est mou ;
  • à styles tendu lorsqu’on supprime tout le prépuce et le gland reste à découvert.

Posthectomie partielle : il s’agit de l’ablation partielle du prépuce qui est effectuée en cas de phimosis.

  • Durant cette intervention, on ne retire pas tout le prépuce, mais seulement un anneau qui serre le gland parce qu’il est resserré.
  • La partie restante du prépuce est préservée car elle est normale. Le gland ne reste donc pas découvert.
  • Le patient a une couverture partielle du gland, mais l’inconvénient est la possibilité de récidive de phimosis.

En général, si un patient est opéré pour des raisons médicales, c’est la circoncision partielle qui est effectuée.

 

Quand faire la circoncision?

La circoncision n’est généralement pas effectuée pour n’importe quelle maladie. Cependant, il existe certaines pathologies liées à l’appareil génital des hommes adultes où l’on effectue la circoncision.
On effectue la circoncision quand on souffre des maladies suivantes :

Phimosis
Le phimosis est une condition où le prépuce est limité et ne peut pas être tiré derrière le gland parce qu’il fait mal et s’est raidi.
Parmi les causes du phimosis on trouve le lichen scléreux.
Toutefois, pendant l’enfance (jusqu’à 5 ans) le prépuce ne peut généralement pas être tiré derrière le gland car le gland et le prépuce ne sont pas encore séparés.



Paraphimosis
Le Paraphimosis est une maladie rare dans laquelle le prépuce est bloqué en position retirée, c’est-à-dire après que le prépuce se soit étiré derrière le gland, il n’arrive plus à retourner à sa position habituelle.
Cela entraîne une restriction douloureuse du gland.

  • Chez les enfants, cela se produit généralement quand on tire le prépuce de façon violente et brusque.
  • Chez l’adulte, la maladie est plus répandue chez les personnes âgées, en particulier ceux qui utilisent un cathéter à un certain moment dans leur vie.

Balanoposthite récurrente
La Balanoposthite est un type d’infection récurrent appelé balanite. Provoque une inflammation du gland. Environ 3-4 % des garçons sont atteints de balanite. Environ 1 % des garçons souffre d’infections récurrentes de Balanoposthite et dans ces cas, on pratique généralement la circoncision thérapeutique.

Prépuce exubérant ou trop long
En cas de longueur excessive du prépuce, il y a deux raisons pour lesquelles une personne peut effectuer la circoncision :

  • L’éjaculation précoce : le prépuce est plein de terminaisons nerveuses, il est donc très sensible. Un excès de cette peau peut provoquer une excitation prématurée.
    Dans ce cas, le chirurgien effectue également une neurotomie glandulaire, c’est-à-dire qu’il incise certains faisceaux de fibres nerveuses pour réduire la sensibilité du gland.
  • L’aspect esthétique : cette anomalie anatomique peut provoquer un pénis en forme de trompe.

Contre-indications à la circoncision
Chez les hommes, on ne peut pas effectuer la circoncision dans les cas suivants :

  • anomalies congénitales de la verge, y compris l’ouverture de l’urètre qui n’est pas sur le bout du pénis (hypospadias ou épispadias)
  • maladie du pénis courbé (ou courbure vers le bas de pénis), résultant d’anomalies congénitales ou d’infections
  • bébés prématurés
  • enfants qui ne sont pas en bonne santé
  • enfants malades
  • Problèmes de coagulation (hémophilies ou thrombopénie).

 

À quel âge pratiquer la circoncision?

On pratiquegénéralement la circoncision pour des raisons non médicales, c’est pour le choix du moment de la circoncision dépend généralement de la raison de la procédure.
On pratique souvent une circoncision :

  • chez les nouveau-nés (par exemple les Juifs pratiquent la circoncision de leurs enfants au plus tard huit jours après la naissance),
  • Chez les adolescents (par exemple dans de nombreuses cultures africaines la circoncision signifie le passage à l’âge adulte et le fait d’être prêt pour la procréation).
  • Les adultes qui ne sont pas circoncis dans leur jeunesse peuvent aussi bien décider de le faire à l’avenir, pour des raisons personnelles ou religieuses (par exemple en raison de l’apparence ou la préférence du partenaire).

 


Préparation de l’organe génital pour la circoncision masculine

Avant l’intervention chirurgicale, on nettoie soigneusement la zone des parties génitales en appliquant les règles d’une préparation chirurgicale, mais les poils pubiens ne sont pas coupé ou rasé.
En outre, le médecin examine le pénis de l’homme pour s’assurer qu’il n’existe pas d’autres maladie qui puissent empêcher la circoncision.

Anesthésie
L’injection de l’anesthésique est assez douloureuse, mais supportable. On peut pratiquer la circoncision en faisant une anesthésie :

  • Totale (tout le corps) : elle est recommandée chez les nourrissons ou chez les patients qui sont très sensibles à la douleur,
  • Locale (seule la zone de la circoncision) : elle est généralement effectuée chez les jeunes et les jeunes adultes,
  • Régionale (l’appareil génital dans son ensemble et la zone comprise entre le dos et le pied).

Circoncision néonatale
Il existe plusieurs méthodes qu’un médecin peut utiliser pour anesthésier un nouveau-né. Elles sont :

  • Application d’une crème anesthésiante sur le prépuce.
  • Blocage du nerf dorsal du pénis (à la base du pénis) : un anesthésique est appliqué sur le nerf qui contrôle la sensibilité du pénis.
  • Blocage de l’anneau du pénis : c’est une procédure où l’anesthésie est injectée sous la peau du pénis. Le médecin effectue 4 à 5 piqûres le long de la circonférence du pénis.
  • Blocage épidural : un anesthésique est injecté directement dans la colonne vertébrale et endort le corps et du point d’injection jusqu’aux pieds.

 

 

Description de la procédure chirurgicale de circoncision

La procédure de la circoncision est effectuée dans un hôpital ou une clinique et comprend généralement les étapes suivantes :


  1. Séparer le gland et le prépuce pour exposer entièrement le socle coronal (la crête sur le gland du pénis).
  2. Enlever le smegma, c’est-à-dire une substance blanche et molle composée de cellules mortes qui tenaient précédemment ensemble le prépuce et le gland
  3. le prépuce est placé en position normale (c’est-à-dire couvrir le gland) ;
  4. incision sur la surface ventrale avec une paire de ciseaux, c’est-à-dire, faire une incision sur le prépuce au niveau de la zone supérieure du pénis
  5. on effectue une incision circulaire (circoncision) au sillon balano du pénis pour couper le feuillet externe.
  6. Le chirurgien fait une deuxième insicion circulaire parallèle à la précédente, au niveau du feuillet interne du prépuce, autour du bord du soclede la couronne du gland.
  7. tirer en arrière les bords du prépuce
  8. Le  muscle dartos (fascia du tissu conjonctif qui se trouve sous la peau) est suturé grâce à de petits points résorbables.
  9. coudre les bords du prépuce.

 

Méthodes pour circoncire un enfant

Il y a deux méthodes qui sont utilisées fréquemment pour circoncire un enfant. Elles sont :

  • Méthode de Plastibell
  • Méthode avec le Gomco clamp

 

plastibell
Plastibell

Méthode de Plastibell pour la circoncision des bébés

La méthode de Plastibell est une méthode de circoncision pratiquée sur les enfants où on utilise une petite cloche en plastique appelée Plastibell.
Il existe différentes tailles de Plastibell et le médecin choisi une cloche qui a la bonne dimension pour l’enfant qui doit être circoncis.

Description de la procédure

  • On rétracte le prépuce et on insère un dispositif qui contrôle le saignement (styptiques) de chaque côté du prépuce.
  • Puis, on introduit le Plastibell au-dessus du gland et on fixe à la base avec une corde.
  • Après, on enlève le poignet de l’appareil de Plastibell.
  • Le chirurgien coupe le prépuce à l’avant (de façon distale) à la corde.
  • Le Plastibell se détache lorsque meurt la peau sur laquelle il a été fixé.

Les recherches montrent que plus âgé est le garçon au moment de la circoncision, plus de temps met le Plastibell à se détacher.
Par exemple, une étude récente a montré que le temps moyen pour le détachement est 8,7 jours pour les enfants âgés de moins de trois mois, mais est de 16,8 jours pour les enfants âgés de plus de cinq ans.

Souvent après la circoncision avec le Plastibell surviennent de petites complications et la plus fréquente est lorsque le Plastibell se bloque au niveau du pénis et ne se détache pas spontanément (une situation dite de compression).
L’intervention dure environ 5 à 10 minutes.

 

gomco
Gomco

Méthode de Gomco serrage pour circoncire les bébés et enfants

La procédure de circoncision de Gomco utilise des outils appelés cloches et des pinces Gomco qui aident durant l’intervention chirurgicale.
Aux États-Unis la procédure de circoncision de Gomco serrage est la technique la plus populaire pour la circoncision de l’enfant.
La circoncision est effectuée à l’aide de la pince de Gomco, c’est généralement une procédure chirurgicale rapide et faciles qui provoquent des saignements assez légers.

Procédure Gomco

  • Le prépuce est ouvert grâce à deux pinces chirurgicales qui le saisissent sur les côtés.
  • Avec un autre instrument chirurgical, les adhérences préputiales sont rompues pour rétracter complètement le prépuce.
  • Appliquer une petite quantité de lubrifiant sur le gland pour éviter qu’il colle à la cloche.
  • Insérer la cloche Gomco de la bonne taille entre le gland et le prépuce. Une incision peut être nécessaire sur la partie supérieure du prépuce pour insérer complètement la cloche.
  • Tirer le prépuce sur la cloche.
  • Appliquer la plaque de la pince au niveau de la couronne du gland.
  • Ensuite, on serre la pince, en écrasant la peau qui se trouve entre la pince et la cloche pour bloquer la circulation du sang.
  • On coupe le prépuce à l’aide d’un bistouri. Effectuer une incision circonférentielle.
  • Puis on laisse la pince attachée pendant cinq minutes pour permettre la coagulation du sang. Ensuite on applique un antiseptique sur la plaie. En cas de saignement, on nettoie la plaie, mais généralement les points de suture ne sont pas nécessaires.

 

La circoncision par laser pour les enfants et les adultes

Le laser CO2 ultra-pulsé permet d’inciser sans utiliser un bistouri.
On retire le prépuce et puis on suture avec des points de suture résorbables.
Les temps de récupération sont plus courts :

  1. pour les enfants une dizaine de jours ;
  2. pour les adultes environ deux semaines.

Le pénis reste gonflé pendant quelques jours, puis revient progressivement à la normale. Pendant les 15 premiers jours, subsiste un peu d’inconfort en raison du contact avec des sous-vêtements.

 

Symptômes post-opératoires de la circoncision

  • Douleur du pénis,
  • Sensation de brûlure dans la zone de l’incision en cas de contact avec quelques gouttes d’urine.
  • Pendant les premiers jours, le jet d’urine est fin et oblique à cause de l’œdème (gonflement).
  • Gonflement qui dure généralement pendant 2 à 3 semaines. Il ne faut pas s’inquiéter parce que l’inflammation est un mécanisme naturel du corps pour réparer les tissus.

 

Risques conséquences de la circoncision masculine

  • Formation d’un hématome (gonflement causé par un caillot de sang)
  • Complications de l’anesthésie
  • Lacération des points de sutures avant que la guérison soit complète. Cela arrive plus fréquemment à la suite d’une érection
  • Lésion de l’urètre (chemin à travers lequel l’urine est transportée)
  • Le retrait excessif de la peau
  • Élimination insuffisante de la peau.

 

Après la circoncision

Chez les enfants
On peut appliquer une crème antibiotique sur la plaie de la circoncision, et cette application assure une protection contre l’infection et empêche le pénis de se coller aux vêtements de l’enfant.
Les parents doivent également vérifier l’anneau et retourner à l’hôpital :

  • Si ce dernier va hors de sa position initiale
  • S’il y a signe d’infection ou d’hémorragie.

Tous les parents devraient ramener l’enfant à l’hôpital où il a été circoncis quand l’anneau s’est séparé ou au bout de deux semaines si l’anneau ne s’est pas détaché.

Chez l’adulte
Après la circoncision, les hommes devraient porter de larges slips et nettoyer la plaie tous les jours pendant 5 – 7 jours.
Une semaine plus tard, le patient doit reprendre la pratique d’hygiène normale (c’est-à-dire laver la plaie sous la douche).
Pendant 6 semaines après l’intervention, les hommes devraient éviter tout type d’excitation sexuelle, car il est probable qu’une érection interfère avec le processus de guérison de la plaie.

Le gland est plus sensible dans les premiers jours, puis tourne à son état normal.
Il est fréquent chez les hommes d’avoir des érections pendant le sommeil. Au lendemain de la circoncision, cela peut entraîner un malaise, parce que les points de suture sont sous tension lorsque le pénis est érigé. Cette gêne est normale et les hommes ne devraient pas s’en inquiéter. La situation se stabilise à une ou deux semaines après l’opération.
La cicatrice postopératoire est particulièrement visible après le retrait des points de suture.
Dans la première phase elle est très visible, puis devient plus claire et mobile.
Pour éviter la formation d’un tissu très dur et épais, on doit masser doucement après le retrait des points de suture.
Le mouvement lent et la chaleur empêchent la formation d’adhérences.