Vertiges et cervicale

 

Les vertiges dus aux cervicales peuvent être provoqués par de l’arthrite au cou ou par la spondylose (arthrose cervicale).
La douleur au cou peut provoquer des vertiges, le rachis cervical étant très délicat.
Un traumatisme provoque souvent de l’instabilité, un manque d’équilibre et le tournis.
Cette pathologie peut être légère ou grave, selon la maladie qui en est à l’origine.
La chiropractie et les médicaments sont les traitements les plus employés en cas de vertiges d’origine cervicale.
Ce type de vertiges peut être très bref ou de longue durée.

 

Causes des vertiges d’origine cervicale

Les vertiges sont souvent la conséquence d’ une mauvaise posture du cou, qui n’est pas droit ou qui n’est pas aligné avec les autres os.
Cela provoque de la douleur.

Spondylose cervicale (arthrose du cou)
Les artères vertébrales amènent le sang de la colonne vertébrale cervicale vers la partie postérieure du cerveau.
Les ostéophytes (épines osseuses) qui se trouvent sur les vertèbres du cou, peuvent appuyer sur les vaisseaux sanguins et les comprimer.
Cela cause une réduction du flux sanguin dans la partie postérieure du cerveau et peut provoquer de la douleur aigüe au cou, des vertiges et des acouphènes.
L’usure des disques intervertébraux au niveau du cou cause la spondylose cervicale ou uncarthrose (c’est-à-dire arthrose ou dégénération des articulations entre les vertèbres du cou).
Les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

  • Douleur au cou ;
  • Rigidité musculaire ;
  • Engourdissement ;
  • Perte d’équilibre.

Vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB)
Le vertige positionnel paroxystique bénin est une pathologie de l’oreille interne qui arrive lorsque les « petits cristaux » qui flottent dans le liquide se positionnent mal. Le patient ressent une douleur au cou et il a des vertiges.
Ces troubles surviennent soudainement pendant peu de secondes, surtout quand le patient est en train de regarder vers le haut ou qu’il est allongé sur le lit.
La pathologie est provoquée par un traumatisme crânien ou par un trouble lié à l’âge.
Cette maladie pourrait ne pas avoir de conséquences et peut disparaître sans traitement en quelques semaines.
Le kinésithérapeute peut pratiquer des thérapies pour soulager le trouble.
Les vertiges d’origine cervicale sont provoqués par :

  • Coup du lapin ;
  • Elongation musculaire ;
  • Contraction des artères vertébrales du cou ;
  • Contracture des muscles de la région occipitale ou cervicale haute (qui peut être provoquée par une mauvaise posture ou par le froid) ;
  • Mauvaises manipulations vertébrales.

Les activités suivantes provoquent des contractures aux muscles du cou :

  • Soulever des objets lourds ;
  • Traîner des poids ;
  • Rester assis devant l’ordinateur pendant plusieurs heures ;
  • Avoir une mauvaise posture quand on est assis ou dans le lit pendant la nuit (par exemple sans oreiller).

Il est recommandé de faire une imagerie par résonance magnétique (IRM) pour vérifier la cause du trouble.

 

Symptômes qui se présentent avec les vertiges d’origine cervicale

Lorsque une personne souffre de vertiges, il y a souvent d’autres symptômes qui varient de personne à personne.
En cas de céphalée d’origine cervicale, on a des vertiges :

  • Quand on exerce certaines activités ou mouvements ;
  • Quand on garde longtemps une position spécifique ;
  • Le mouvement du cou est limité ;
  • Les maux de tête ne sont pas constants.

Certains des signes les plus fréquents des vertiges sont :

  • Perte d’équilibre quand on bouge la tête ;
  • Perte de force dans les jambes ;
  • Difficulté à bouger les pieds ou à lever les bras ;
  • Fatigue ;
  • Faiblesse ;
  • Somnolence ;
  • Douleur thoracique ;
  • Anxiété ;
  • Rythme cardiaque accéléré ;
  • Engourdissement des membres supérieurs ;
  • Mal au ventre ;
  • Crampes abdominales.

La personne souffre des changements climatiques et des variations de température, etc..
Les yeux commencent à faire mal et la personne a des difficultés à bien dormir.
Les vertiges se produisent lorsque la personne a la sensation que l’environnement autour d’elle tourne rapidement.
D’autres symptômes sont :

  • Bouche sèche ;
  • Maux de tête ;
  • Essoufflement ;
  • Difficulté à marcher ;
  • Difficulté à maintenir la position debout ;
  • Transpiration et palpitations ;
  • Mouvements du corps non coordonnés ;
  • Picotement dans les jambes et les bras ;
  • Peur de perdre l’équilibre ou de ne pas réussir à conduire.

Une pression dans l’oreille provoque un son (sifflet) qui peut générer des troubles de l’audition.

 

Diagnostic des vertiges d’origine cervicale

Les maux de tête (céphalée) d’origine cervicale peuvent être ressentis dans la région occipitale ou nuque (la zone postérieure de la tête), dans la région temporale (du côté droit ou gauche de la tête, ou des deux côtés à la fois) et dans la région frontale ou autour des yeux.
Dans les cas suivants, il faut consulter un médecin, qui pourrait conseiller certains examens :

  • La céphalée s’aggrave progressivement,
  • La douleur a commencé après un traumatisme important,
  • Nausée ou vomissements,
  • Troubles de la vision tels que vision double, ptosis (chute de la paupière supérieure) ou vision floue,
  • Si le mal de tête commence en même temps qu’un mal de gorge ou qu’une infection des voies respiratoires,
  • Difficultés à parler ou à déglutir,
  • Grossesse (il est possible qu’une femme saine souffre de vertiges pendant sa grossesse),
  • Si le patient présente les symptômes suivants : faiblesse, convulsions, perte de connaissance ou troubles psychiques.

Pour diagnostiquer les vertiges d’origine cervicale, le médecin évalue l’ampleur des mouvements du cou, puis il demande au patient de changer de position pour comprendre si l’intensité de la douleur change ou si elle se déplace dans une autre zone.
Enfin, il demande au patient de répéter plusieurs fois le mouvements suivants :

  • Déplacer le menton vers l’avant
  • Déplacer le menton vers l’arrière (avec aplatissement de la colonne vertébrale)

Si ces mouvements améliorent ou aggravent les symptômes, cela signifie que la cervicale influence les vertiges.
Pour exclure les autres causes, le médecin prescrit :

  • L’écho Doppler (échographie des vaisseaux sanguins) des artères carotides du cou pour vérifier s’il y a une réduction du flux sanguin vers le cerveau.
  • L’IRM de l’encéphale (cerveau) pour exclure la présence d’une tumeur ou d’autres troubles.
  • La radiographie peut montrer la présence d’arthrose, d’une fracture vertébrale ou d’une lordose excessive chez le patient.
  • Une visite chez un ORL (Otorhinolaryngologiste) pour les causes qui dérivent des oreilles (par exemple la labyrinthite, le vertige paroxystique positionnel bénin, etc.)
  • La hernie discale se produit habituellement entre les vertèbres centrales et inférieures et elle ne provoque pas de vertiges.

 

Que faire? Traitement pour les vertiges d’origine cervicale

L’objectif du traitement pour réduire les vertiges se base sur la réduction de la douleur cervicale et, en soulageant la douleur, les vertiges devraient diminuer.
Les vertiges ressentis après un traumatisme au cou disparaissent spontanément.
On conseille de ne pas effectuer de mouvements brusques du cou.

Les traitements
Le médecin peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que le Naproxène, le Kétoprofène et l’Ibuprofène.
D’autres traitements se basent sur des infiltrations qui visent à réduire la douleur au cou et les vertiges.
Pour le traitement des vertiges, le médecin peut aussi prescrire la Béthaistine.

Physiothérapie
La physiothérapie est utile pour traiter les vertiges d’origine cervicale et consiste en :

  • Massothérapie pour détendre les contractures du cou,
  • Correction de la posture,
  • Méthode Mckenzie, un traitement caractérisé par certaines positions statiques ou par des exercices qui soulagent ou éliminent les symptômes.

Chiropratie et ostéopathie
Si les traitements précédents ne réduisent pas la douleur, on peut effectuer des séances de chiropratie. Les chiropraticiens ajustent et équilibrent la colonne vertébrale cervicale. Ce traitement permet au cerveau de recevoir des signaux corrects du cou.
L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui agit au niveau muscolo-squelettique, crânien et viscéral (sur les organes et les viscères). L’ostéopathe débloque les articulations et réduit la douleur des nerfs et des muscles. Dans ce cas, l’ostéopathe intervient sur toutes les causes possibles de la douleur.

Remèdes naturels pour soigner les vertiges causés par les cervicales

Fluides
La déshydratation est une des causes des vertiges. Par conséquent, on recommande de boire beaucoup, afin de garder le corps hydraté. L’eau aide à éliminer les toxines et à régulariser la pression artérielle.

Massages
Certaines huiles de massage peuvent diminuer les vertiges, s’elles sont utilisées sur la tête et sur le cou.
Les vertiges se manifestent quand les muscles du cou sont contractés. Un massage relaxant assouplit les muscles et détends le corps.
Voici les meilleures huiles essentielles:

  • Basilic,
  • Romarin,
  • Menthe,
  • Cyprès,
  • Gingembre,
  • Lavande.

Ces onguents sont efficaces pour les muscles et ils aident à soulager le stress, les contractures et les tensions musculaires.

ExercicesVertiges, cervicale
Ces exercices ne requièrent pas d’équipements ou de personnel qualifié et ils s’exécutent à la maison.
Certains exercices prévoient le mouvement des yeux et du cou : on recommande une exécution lente. Si ces mouvements causent une sensation de vertige, ils doivent être suspendus immédiatement.
Après s’être mis debout, on doit lever les mains au niveau des épaules et ensuite marcher en avant en fixant un point.Répéter l’exercice trois fois par jour.

 

Remèdes de grand-mère

Dans la liste suivante on trouve certains remèdes de grand-mère qui soignent les vertiges en peu de temps :

Eau de chaux
Une mélange de citron, d’eau, de sel, de sucre et de poivre noir aide à calmer les vertiges.
On recommande de boire le produit à température ambiente,
Boire ce remède pendant deux jours afin de réduire les symptômes.
L’amla est la source la plus riche de vitamine C, et il est connu pour diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.
L’amla est un bon remède naturel pour les vertiges et elle prévient des maladies cardiovasculaires.
L’afflux de sang au cerveau est une des causes principales des vertiges.
Le gingembre améliore la circulation sanguine.
Manger du gingembre tous les jours est utile pour soulager les vertiges.
Le gingembre est disponible sous forme de capsules ou d’infusion, comme par exemple dans un thé.
Les substances suivantes aggravent les symptômes :

  • Caféine
  • Boissons gazeuses
  • Alcool

Les vertiges causent des épisodes désagréables chez les personnes atteintes et pour l’entourage.
Le médecin doit superviser la situation et si les symptômes ne disparaissent pas d’eux-même, il peut prescrire des examens ou des médicaments.
Si les vertiges sont forts, il faut éviter de faire du sport, mais on peut courir sur piste ou à la campagne.

 

Combien de temps durent les vertiges causées par les cervicales?Le pronostic

La durée dépend de l’âge et des conditions de santé du patient et des traitements qu’il effectue.