Ventre dur

Le ventre dur pendant la grossesse

La sensation de rigidité du ventre n’est pas le signe d’une grossesse possible.

Toutefois, si une femme a l’abdomen dur au toucher après de 2 à 2 mois et demi à partir des dernières règles, on recommande de faire un test de grossesse.
Le ventre ne devient en fait pas dur dans cette période, c’est plutôt l’utérus (la région du bas ventre) qui grandit et qui semble rigide au toucher.

Ventre dur
Ventre dur

Autour de la vingtième semaine, l’organe atteint le nombril et on peut le ressentir lorsqu’on palpe doucement cette zone.
La sensation de ventre dur et gonflé est surtout remarquée le soir ou la nuit après avoir mangé ou parfois lorsqu’on marche beaucoup aussi.

La rigidité abdominale est une cause d’inquiétude chez une femme enceinte car l’épaississement du ventre provoque la douleur.
On indique ci-dessous les principales causes.

 

Les causes du ventre dur pendant la grossesse

Pendant le déuxième trimestre, l’utérus se trouve entre l’os pubique et le nombril. Le fœtus grandit dans l’organe et l’étend créant plus d’éspace.
L’utérus augmente en taille et commence à presser contre les parois de l’estomac, provoquant ainsi une sensation de rigidité.
Ce symptôme s’aggrave dans le troisième trimestre jusqu’aux derniers jours de grossesse.
En plus de la croissance en taille, il y a d’autres facteurs qui provoquent ce trouble.

L’amniocentèse est une extraction de liquide amniotique de l’utérus effectué entre la quinzième et la dix-septième semaine.
Après avoir fait cet examen, le ventre peut être dur et douloureux.

Jusqu’à la fin de la vingt-et-unième semaine, le squelette du fœtus est « de caoutchouc » .
Dans la vingt-deuxième semaine les os grandissent et s’épaississent.
Cette augmentation de la rigité osseuse du fœtus provoque l’épaississement de l’abdomen.

Les coups de pied du bébé (les mouvements fœtaux) peuvent entraîner les contractions utérines.

À la fin de la grossesse, les contractions provoquent le ventre dur.

 

L’abdomen dur au début de grossesse

À la fin des prémières semaines de grossesse (jusqu’environ à la trentième semaine) il est normale que la région autour du ventre devient plus rigide.
Cette sensation pendant le temps d’attente est très fréquente.
Chez certains patients ce développement survient entre l’huitième et la douzième semaine.
Le gonflement du ventre dépend également de la taille de la mère.
Si la future mère est maigre, on peut ressentir l’utérus juste après une ou deux semaines de grossesse.
Si la femme est plus grosse, l’utérus est ressenti après la troisième semaine.
La vessie pleine peut rendre le vetre encore plus dur, surtout le matin.
L’organe ne devient « compact » que pendant le travail ou lorsque les contractions commencent.
La gynégologue peut prescrire l’isoxsuprine, c’est-à-dire un médicament afin d’éviter l’accouchement prématuré en cas de contractions et de ventre dur en avance.
Pendant les heures qui précèdent l’accouchement, on ne peut pas faire beaucoup pour soulager la douleur mais c’est une phase temporaire.

 

Le cycle menstruel et la ménopause

Parmi les symptômes du syndrome prémenstruel (la douleur du sein, de la fesse, du bas ventre, ecc. ) il y a également le ventre dur et gonflé toute la journée.
Ce symptôme commence quelques jours avant les règes est disparaît jusqu’à leur arrivée, c’est plus grave en cas de rétard.

Pendant la ménopause il est normal d’avoir le ventre gonflé puisque le métabolisme ralentit et le tissu gras s’accumule au niveau abdominal.

 

Les causes du ventre dur chez les hommes

Le gaz provenant de l’excès de nourriture
Manger beaucoup est l’une des causes du ventre gonflé. L’estomac est plein après avoir mangé à cause de l’abdomen rigide. L’excès de nourriture provoque l’indigestion et crée des gaz intestinaux (le météorisme).
L’estomac digère facilement des petites quantités de nourriture. Les personnes qui mangent beaucoup peuvent developper l’obesité.
On recommande de changer les mauvaises habitudes plutôt que possible.

Le traitement
Le traitement est très simple. La personne doit manger moins.
On recommande de se reposer jusqu’à ce que le corps ne digère pas.

Le régime alimentaire riche en fibres
Un régime alimentaire à haute teneur de fibres provoque le gonflement abdominale. Lorsqu’on commence à suivre un régime alimentaire, on ressent tout de suite ce symptôme ; il est recommandé de réviser les quantités de fibres à prendre dans le régime alimentaire à l’aide d’un nutritionniste.

Le traitement
Il faut réduire la teneur de fibres pendant une certaine période et l’augmenter graduellement de façon à ne pas gonfler l’estomac.

L’aérophagie
L’aérophagie survient dans les cas suivants :

  • Lorsqu’on avale trop d’air lors des répas,
  • Lorsqu’on boit des boissons gazeuses,
  • Lorsqu’on fume.

Les remèdes
Les remèdes naturels pour l’aérophagie sont :

  • éviter de parler lorsqu’on mange (cela va réduire la quantité d’air ingérée par l’estomac),
  • Ne pas boire les boissons gazeuses,
  • Arrêter de fumer,
  • Limiter les aliments qui produisent les gaz intéstinaux.

Le lactose et l’intolérance au fructose
Les allergies alimentaire ou l’intolérance au lactose ou au fructose provoquent le gonflement de l’estomac.
Même la présence du ver solitaire peut provoquer le ventre dur ou gonflé et mou.

Le traitement
Les personnes intolérantes au lactose doivent éviter les aliments contentants ces substances.
Lorsque l’allergie à certains aliments provoque des problèmes au ventre, on recommande de les éviter. Si l’on supçonne l’infestation du ver solitaire, il faut consulter le médecin di confiance plutôt que possible.

La constipation
La constipation est l’une des principales causes du ventre dur, surtout dans le côté gauche où il y a la dernière partie du côlon en général et du côlon sigmoïde (la partie finale du gros intestin).
Elle peut survenir à cause de différents facteurs :

  • Des problèmes physiologiques,
  • Des mauvaises habitudes alimentaires,
  • Un régime alimentaire pauvre en fibres,
  • Boire peu,
  • La grossesse,
  • L’excès de nourriture,
  • L’inactivité.

Les remèdes
Afin de lutter contre la constipation, on recommande de manger plus de fibres et de boire beaucoup aussi. Il faut changer le régime alimentaire et manger beaucoup de fruits (oranges, bananes, fraises), de légumineuses, de noix et des légumes.

Ventre dur,estomac gonflé

Le syndrome de l’intestin irritable
Le syndrome de l’intestin irritable (SII), en plus que rigidifier le ventre, provoque également les troubles suivants :

  • La douleur chronique de l’abdomen,
  • La diarrhée,
  • La fatigue chronique.

Le traitement
Afin de soulager le stress de l’SII on peut essayer les remèdes suivants :

  • Changer le régime alimentaire,
  • La prise de laxatifs,
  • Le médecin peut prescrire des médicaments antispasmodiques, par exemple le Buscopan.
  • D’autres facteurs qui provoquent le ventre gonflé sont :
  • La diverticulose,
  • Le syndrome de l’angle splénique (une accumulation de gaz dans le côlon au niveau abdominal haut à gauche, à côté de la rate),
  • La maladie d’Alvarez,
  • Le syndrome dumping (appelé également vidange gastrique rapide, les symptômes peuvent être : les vertiges, la nausée, la transpiration, l’affaiblissement, ecc. ),
  • L’occlusion intestinale,
  • L’allergie alimentaire,
  • La maladie cœliaque.

L’estomac gonflé après le répas peut rarement être évité de façon simple en suivant un programme alimentaire quotidien sain et discipliné et un régime alimentaire équilibré, riche en fibres et en liquides.


Cela évite la plupart des problèmes qui développent l’indigestion et le météorisme.

 

Les causes de l’estomac gonflé chez les enfants

Il exixte plusieures causes du ventre dur chez les enfants et les nouveau-nés.
Les symptômes de ces troubles sont la douleur et les ennuis abdominaux.

L’appendicite
L’appendicite est un trouble qui survient chez les enfants et les adultes.
Un garçon affecté de ce trouble a les symptômes suivants :

  • Le mal au ventre (seulement dans le côté droit),
  • La fièvre,
  • La nausée.

La maladie cœliaque
La maladie cœliaque est une maladie caracterisée par l’intolérance au gluten.
Cette maladie provoque une lésion du revêtement interieur de l’intestin grêle, qui n’arrive pas à absorber les substances nutritives.


Les symptômes les plus fréquents chez un enfant cœliaque sont la diarrhée et les douleurs abdominales.

La constipation
Les enfants boivent souvent peu d’eau, la conséquence étant la formation de selles dures difficiles à expluser.
Un régime alimentaire pas approprié est une autre cause de constipation.

L’infection par Giardia
L’infection par Giardia survient après avoir ingéré de l’eau contaminée ou à travers le contact avec une personne infectée. Les symptômes de la maladie sont :

  • La diarrhée aqueuse,
  • L’abdomen rigide,
  • Les crampes abdominaux.

L’indigestion
Les enfants mangent souvent sans mâcher assez.
La nourriture n’est pas bien digérée et il y a des accumulations d’aliments pas digérés dans l’intestin au même temps que la rigidité abdominale.


L’intolérance au lactose
Lorsqu’ils sont très petits, certains enfants peuvent développer des intolérances au lactose ou à une allergie alimentaire quelconque.
Les symptômes de ces maladies sont :

  • Le vomissement,
  • Le mal à l’estomac,
  • Les crampes abdominaux.