Symptômes de la fatigue

Pour le patient, qui parle généralement de lassitude ou d’épuisement, les symptômes de la fatigue (physique ou mentale) sont difficiles à expliquer.

 

Quelles sont les causes de la fatigue ?

  1. La sédentarité,
  2. Une mauvaise alimentation,
  3. Certains médicaments prescrits pour des maladies comme l’hypertension, la dépression, etc.,

Médecin,cardiologue

  1. Le stress (par exemple un deuil dans la famille, le divorce, la perte d’emploi, etc.),
  2. L’anémie par carence en fer,
  3. Une insuffisance cardiaque,
  4. Des problèmes de thyroïde (hyperthyroïdie, hypothyroïdie, etc.),
  5. Le surpoids ou l’obésité,
  6. Un cancer (presque tous les types de tumeur maligne en phase avancée, par exemple le lymphome non hodgkinien, le mélanome, le cancer du côlon, etc.),
  7. Le diabète,
  8. L’emphysème pulmonaire,
  9. Le syndrome de fatigue chronique,
  10. Les maladies qui affectent la fonction rénale,
  11. L’alcool et la drogue,
  12. Le syndrome d’apnée du sommeil,
  13. Une consommation excessive de caféine, de thé ou de chocolat, notamment l’après-midi et le soir,
  14. Une pression artérielle basse,
  15. Des troubles du foie (par exemple la cirrhose),
  16. Le syndrome des jambes sans repos.

 

La fatigue chez les femmes en ménopause

Les causes psychologiques
À l’approche de la ménopause, une femme d’âge moyen doit soudainement faire face à des problèmes de santé, causés par un déséquilibre hormonal du corps.
La plupart des femmes ne sont pas préparées à de tels changements.
Les changements hormonaux soudains provoquent la perte du tempérament normal.
Parmi les conséquences, nous pouvons citer l’insomnie, les sautes d’humeur ainsi que la dépression.

Les causes physiques
Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont quelques-uns des symptômes de la ménopause.
Les fluctuations de la température corporelle et l’insomnie causée par les troubles respiratoires peuvent provoquer un épuisement excessif.
Les palpitations et l’arythmie pendant la périménopause provoquent des problèmes de circulation sanguine qui peuvent entraîner un faible niveau d’énergie.

Symptômes associés à la fatigue lors de la ménopause

  1. La fatigue générale, la sensation générale de malaise,
  2. Le besoin d’une sieste dans l’après-midi,
  3. La somnolence pendant la journée,
  4. La difficulté à dormir,
  5. La perte de libido et la sécheresse vaginale,
  6. Les sautes d’humeur,
  7. Les bouffées de chaleur,
  8. Les palpitations,
  9. L’irritabilité,
  10. La difficulté à se concentrer.

 

La fatigue printanière

Après l’hiver, le changement de saison provoque des altérations du cycle circadien.
La luminosité augmente, on va se coucher plus tard, tandis que l’on se réveille plus tôt.
La chaleur et le soleil favorisent les activités en plein air. On dépense donc plus d’énergie.
Telles sont les raisons de la fatigue de printemps.

 

Les maux de tête et la fatigue après un entraînement

Les causes qui peuvent provoquer fatigue et maux de tête après un entraînement sont :

  • Le déséquilibre électrolytique : le déséquilibre des sels minéraux dans l’organisme peut provoquer de la fatigue.
  • Le manque d’échauffement : une préparation insuffisante avant l’entraînement peut provoquer une déchirure musculaire.
    Parmi les conséquences, nous pouvons citer une légère fièvre, la fatigue et des douleurs musculaires.
  • Une mauvaise alimentation : un régime alimentaire inapproprié est une cause fréquente de fatigue après une compétition ou un match.
    Ainsi, si le corps n’a pas assez de protéines ni d’autres nutriments, il doit consommer les ressources de l’organisme. Le résultat est la fatigue.
    Souvent, une alimentation déséquilibrée peut entraîner une migraine.
  • Le manque d’activité physique : une personne qui n’est pas en forme et qui commence soudainement à s’entraîner peut facilement se fatiguer.
  • Les problèmes de thyroïde : il s’agit de l’une des principales causes de faiblesse musculaire. En plus de la fatigue musculaire, elle peut provoquer la constipation, la dépression, etc.
  • Des efforts excessifs : un entraînement excessif sans pauses suffisantes peut provoquer fatigue et céphalée. Il est recommandé de réduire la durée de l’exercice.
  • L’insomnie : ne pas se reposer suffisamment pourrait être une cause de fatigue et de maux de tête.
    L’activité physique aggrave ces symptômes. Il faut dormir 8 heures par jour environ.

 

Les douleurs musculaires et la fatigue

Les douleurs musculaires et la fatigue peuvent affecter l’ensemble du corps.
Plusieurs facteurs peuvent provoquer ces troubles.
Quand on ressent de fortes douleurs musculaires ainsi qu’une fatigue physique et mentale, il faut une intervention médicale immédiate car la cause pourrait être une maladie grave.

Parmi les causes de douleurs musculaires et de fatigue, nous pouvons citer :

  1. La dépression peut affecter le corps et l’esprit en même temps.
    Un épisode dépressif peut nuire au fonctionnement normal du corps et peut provoquer une fatigue extrême.
    D’autres symptômes de cette maladie sont : des douleurs musculaires généralisées, la perte d’appétit et de poids, l’insomnie, des maux de dos, etc.
  1. Un autre facteur qui provoque la fatigue ainsi que des douleurs articulaires et musculaires est une infection bactérienne ou virale, par exemple la grippe.
    C’est l’une des causes les plus fréquentes chez les enfants.
  1. La trypanosomiase africaine (ou maladie du sommeil) est une infection parasitaire provoquée par la mouche tsé-tsé.
    Les symptômes de cette maladie sont : fièvre, douleurs articulaires, maux de tête, douleurs musculaires et sensation de démangeaisons dans la zone de la piqûre.
    Lorsque cette maladie progresse, le système nerveux central est affecté et la personne souffre de troubles du sommeil, de confusion, de perte de coordination, etc.
    Il en résulte une fatigue continue et persistante.
  1. Certains médicaments peuvent provoquer des effets secondaires graves tels que la fatigue et des douleurs musculaires. Il s’agit par exemple de médicaments pour contrôler la tension artérielle, pour réduire le cholestérol ainsi que de certaines drogues comme la cocaïne.
  1. La fibromyalgie est une maladie qui provoque des douleurs musculaires généralisées, la fatigue et l’insomnie.
    Parmi les symptômes, nous pouvons aussi citer les sautes d’humeur et la perte de mémoire.
  1. Une maladie auto-immune appelée lupus érythémateux disséminé est responsable de douleurs musculaires et de fatigue.
    Ce trouble peut provoquer plusieurs problèmes de santé car le système immunitaire attaque les cellules saines du corps.

 

La fatigue pendant la grossesse

Les causes
Au cours du premier stade de grossesse, le corps produit une hormone appelée progestérone.
Cette hormone est responsable de fatigue et de somnolence.
Le corps commence à produire plus de sang. La conséquence est un surmenage du cœur et des autres organes.
Elle augmente également le métabolisme de base. En outre, l’organisme a besoin de plus d’énergie pour effectuer d’autres tâches.
Au cours du stade successif de grossesse, le corps s’adapte à la nouvelle situation. Seul le poids de l’enfant provoque la fatigue.

 

La fatigue visuelle

Les causes de la fatigue des yeux peuvent être :

  1. Fixer l’écran d’ordinateur sur une période prolongée,
  2. Lire ou regarder la télévision dans des conditions de faible éclairage,
  3. Conduire pendant plusieurs heures d’affilée, etc.

Les symptômes comprennent :

  1. Douleur oculaire ou sensation de brûlure,
  2. Sécheresse des yeux,
  3. Larmoiement excessif,
  4. Yeux rouges,
  5. Sensation de fatigue générale.

 

Les causes de la fatigue après avoir mangé des sucres

L’augmentation du métabolisme
Dans la plupart des cas, la fatigue après avoir mangé des sucres, des pâtes et des desserts disparaît spontanément après un certain temps.
Une grande quantité de sucres donne en fait une sensation d’énergie plus importante à l’organisme et augmente le taux métabolique du corps.
On peut toutefois ressentir fatigue et somnolence immédiatement après avoir brûlé des sucres.

L’insuline
Après avoir consommé des aliments riches en sucres, le taux de glucose dans le sang augmente.
Cela stimule le pancréas à produire beaucoup d’insuline.
Une grande quantité d’insuline provoque l’entrée de nombreux acides aminés dans les cellules, sauf le tryptophane.
Si la concentration du tryptophane dans le sang est plus élevée par rapport à celle des autres acides aminés, le tryptophane peut accéder plus facilement au système nerveux central.
Quand le tryptophane parvient au cerveau, il stimule la production d’une substance chimique appelée sérotonine.
La sérotonine est un neurotransmetteur qui régule l’alternance veille-sommeil.
Cette substance provoque une sensation de fatigue extrême et d’effort après avoir mangé des desserts.

Le prédiabète, le diabète et les infections
L’une des raisons de la fatigue est le prédiabète.
À ce stade, le taux de sucre dans le sang est supérieur à la normale, mais pas suffisamment pour être considéré comme le diabète de type 2.
La cause la plus probable de sensation de fatigue après avoir mangé des amidons, des sucres et des glucides peut être la possibilité de développer le diabète.
Une légère allergie ou une infection (par exemple la candidose ou la mononucléose) pourraient être quelques-unes des causes de fatigue.

 

Régime alimentaire,alimentation,fatigue

Les symptômes qui se manifestent en même temps que la fatigue après avoir mangé des desserts

Certaines personnes peuvent présenter un ou plusieurs symptômes, tandis que d’autres peuvent ne présenter aucun trouble supplémentaire.

Parmi ces symptômes figurent :

La difficulté à se concentrer : la perte de concentration peut dériver de l’irritabilité, de la nervosité et de la somnolence.
On pourrait avoir la sensation de ne pas être en mesure de réaliser correctement les tâches les plus simples.
En outre, les personnes souffrant d’hypoglycémie peuvent présenter des maux de tête, des frissons et de la faiblesse.

Les vertiges : la sensation de tête qui tourne est l’un des symptômes les plus fréquents qui se manifeste en même temps que la fatigue après avoir mangé des quantités excessives de sucres.

 

Les symptômes généraux de fatigue

Plusieurs symptômes associés peuvent se manifester en fonction de la cause sous-jacente.
Les personnes qui souffrent de maladies cardiaques, de maladies pulmonaires ou d’anémie présentent une respiration haletante ou se fatiguent facilement, même en cas d’activité minime.
Les personnes atteintes de diabète peuvent souffrir de polyurie (miction excessive), de soif excessive ou de perte de vue.
Les personnes atteintes d’hypothyroïdie peuvent remarquer une sensation de froid et présenter une peau sèche et des cheveux cassants.

D’autres symptômes associés à la fatigue incluent :

  1. La perte de poids,
  2. Des douleurs à la poitrine,
  3. Le manque de souffle,
  4. Les vomissements,
  5. La diarrhée,
  6. La fièvre,
  7. Les frissons,
  8. La faiblesse musculaire ou des douleurs dans le dos, l’épaule, les jambes, etc.,
  9. Le gonflement des ganglions lymphatiques du cou,
  10. Les maux de gorge,
  11. L’anxiété et la dépression.

Le principal symptôme du syndrome de fatigue chronique est la sensation de fatigue persistante qui ne s’améliore pas avec le repos ou après avoir dormi.

 

Les remèdes naturels en cas de fatigue excessive

  1. Le sommeil : il faut dormir 7 à 8 heures par nuit.
  2. Une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes.
  3. Une activité physique régulière : il faut éviter la sédentarité.
  4. L’eau : il faut boire beaucoup d’eau même lorsque l’on n’a pas soif.
  5. Il faut éviter le café et les stimulants.
  6. La pratique de techniques de relaxation : on peut pratiquer le yoga, la méditation ou faire une promenade en plein air.