Symptômes de grossesse dans les premières semaines

Les premiers symptômes de grossesse comprennent l’aménorrhée, l’insomnie, la nausée et la fatigue.
On ne remarque pas forcement tous ces symptômes dans les deux premières semaines de grossesse. Les crampes abdominales douces sont également un signe de grossesse après une semaine. Ces crampes surviennent souvent avec des pertes vaginales claires.

Certaines femmes ont la grossesse hystérique, c’est-à-dire une maladie psychosomatique qui provoque des symptômes de grossesse et le retard menstruel.


Symptômes de grossesse dans les premières semaines
Le test de grossesse est toutefois négatif et la femme n’est pas enceinte.

L’aménorrhée
L’absence de règles est l’un des signes les plus fréquents de grossesse. Le fait de sauter un cycle menstruel peut parfois représenter une fausse alerte et peut être dû au stress.

Les altérations des seins
En raison de changements hormonaux qui se produisent dans le corps après la fécondation, les seins peuvent se gonfler et devenir douloureux. Ils pourraient également sembler plus pleins et lourds. L’aréole autour des mamelons peut devenir plus foncée.

Les crampes et le saignement léger
Certaines femmes peuvent souffrir de crampes pendant les deux premières semaines de grossesse. Ils ressemblent d’habitude à des crampes menstruelles.
Ce symptôme se produit ainsi qu’un saignement léger.

La fatigue
Durant les premiers stades de grossesse, les taux de progestérone augmentent rapidement et provoquent la somnolence.
Les femmes présentant une hypoglycémie ou une hypotension artérielle réduisent considérablement l’énergie dans le corps.

La nausée et le vomissement
Les femmes ont souvent la nausée et le vomissement en raison de l’augmentation des niveaux d’œstrogènes. Dans les premiers stades de la grossesse, les femmes ont un fort sens de l’odorat. Tout type d’odeur associé aux aliments, à la peinture ou à la fumée de cigarette pourrait donc provoquer la nausée.

Les envies ou l’aversion alimentaire
Les changements hormonaux peuvent provoquer des envies alimentaires chez la femme enceinte.
Certaines femmes peuvent également développer une aversion pour certaines aliments pendant la grossesse.


Les sautes d’humeur
Le changement dans les niveaux d’hormones peut affecter les émotions des femmes enceintes.

Le mal de tête
Les changements hormonaux peuvent provoquer des maux de tête légères ou sévères dans les premiers stades de grossesse.

La constipation
Dans les deux premières semaines de grossesse, les niveaux de progestérone augmentent.
Cette augmentation ralentit le passage des aliments dans l’intestin et peut provoquer la constipation.

Les vertiges
Aux premiers stades, le niveau de glycémie dans le sang et la pression artérielle diminuent, augmentant ainsi la taille des vaisseaux sanguins. Pour cette raison, les femmes enceintes peuvent avoir des vertiges.
Il peut également y avoir des évanouissements.

L’augmentation de la température basale du corps
Il s’agit de la température orale que l’on peut enregistrer au réveil le matin.
Lors de l’ovulation, cette température augmente et reste la même jusqu’à la période suivante.

 

La grossesse ectopique ou extra-utérine

La grossesse ectopique est un type anormal de grossesse dans lequel l’embryon se développe à l’extérieur de l’utérus.

Les signes et les symptômes précoces
La grossesse ectopique est remarquée dans les premières 5 – 10 semaines de grossesse. Dès le début, elle ressemble à une grossesse normale.
Les premiers signes et symptômes de grossesse ectopique sont semblables à ceux d’une grossesse normale : il y a l’absence de règles et la douleur aux seins.


Dans peu de jours, la femme enceinte ressent toutefois les premiers symptômes tels que le mal de dos, la douleur abdominale, le saignement vaginal anormal, les crampes sur un côté du bassin, la nausée, le vomissement, l’hypotension artérielle à cause de saignements abondants et les battements de cœur accélérés.
Les saignements vaginaux se produisent avec des changements hormonaux.
Les menstruations irrégulières ou en retard sont l’un des symptômes de grossesse ectopique.
Si la trompe utérine se casse, cela provoque la douleur intense du bassin ou de l’abdomen, la douleur à l’épaule, la fatigue, les vertiges, les évanouissements, l’étourderie, les battements de cœur accélérés et la transpiration.
Le saignement abondant peut conduire à un choc.

 

Les symptômes de grossesse dans les premières semaines

Le premier trimestre

La première semaine : l’on considère le premier jour des dernières règles comme le premier jour de grossesse.
La grossesse commence environ 2 semaines avant la conception, lorsque l’ovule quitte l’ovaire et se déplace à travers les trompes de Fallope pour la fécondation.
Le corps produit la progestérone et les œstrogènes afin de favoriser l’ovulation et la fécondation.

La deuxième semaine : quand le sperme et l’ovule s’unissent, la fécondation se produit.

La troisième semaine : au cours de cette semaine le fœtus grandit assez vite. L’on peut remarquer des signes précoces de grossesse comme les chevilles gonflées, les jambes gonflées, les crampes, la douleurs aux seins et les sautes d’humeur semblables à celles du cycle.
L’on peut également remarquer des taches de sang lorsque l’ovule fécondé s’implante dans l’utérus.
La mère commence à avoir plus faim.
Il faudrait choisir le jus d’orange ou d’autres aliments contenant l’acide folique, un régime alimentaire riche en vitamines et en autres nutriments. Il faudrait éviter l’alcool et l’on doit arrêter de fumer.
Le tabagisme peut provoquer des défauts au bébé.


La quatrième semaine : au cours de cette période, le fœtus est d’environ 2 mm .
La progestérone a un effet sédatif ; lorsqu’elle s’ajoute aux hormones de grossesse écoulant dans le corps, cela peut entraîner la fatigue et la somnolence. Ce stade précoce de grossesse peut provoquer des crampes et des taches, toutefois beaucoup de femmes ne sentent aucun changement dans leur corps.

La cinquième semaine : la nausée matinale se produit. Au cours de la cinquième semaine, l’embryon prend une forme définie.

La sixième semaine : la mère doit faire la prise du sang pour l’incompatibilité du système Rhésus. L’on effectue un examen physique complet et l’on évalue le poids corporel. Le cœur du bébé commence à battre et il est visible par le biais de l’échographie.
Le bébé est d’environ 4 mm .

La septième semaine : pendant cette semaine, l’on observe le développement du cordon ombilical, les jambes et les bras commencent à pousser. L’on peut sentir des symptômes de grossesse tels que les seins douloureux, le gonflement, les douleurs dans le bas-ventre, la miction fréquente, la nausée et la faiblesse.

La huitième semaine : les paupières, les nerfs optiques et la rétine du fœtus se forment. L’on peut également observer le développement rapide des oreilles, du nez et de la gorge.

Les parties génitales de l’enfant apparaissent comme des petits bijoux.

 

Les symptômes de grossesse dès le deuxième moisGrossesse,envies

La semaine 9 : l’on peut ressentir quelques mouvements en raison des muscles développés.
L’on peut voir les oreilles et les yeux pendant l’examen.
Le bébé mesure environ 2 cm et pèse environ 2 grammes.


La semaine 10
: certains symptômes évidents au cours de cette période sont les envies de nourriture, les sautes d’humeur et la constipation.
Le fœtus a désormais tous les organes vitaux.
L’utérus a la taille d’une boule molle.

La semaine 11 : le pancréas, la vésicule biliaire et la thyroïde se développent ainsi que les réflexes du bébé.
Les principaux symptômes observés par la mère sont la fatigue et le stress.

La semaine 12 : les ongles et les cordes vocales sont développées.
Les reins du bébé commencent à fonctionner.

La semaine 13 : c’est la fin du premier trimestre.
Le visage du bébé est maintenant plus semblable à celui des humains.

 

Le deuxième trimestre

La semaine 14 : la nausée matinale s’apaise.
Le bébé peut maintenant commencer à avaler, à respirer, à sucer, etc. . L’on peut vérifier que tous les organes du bébé grandissent proportionnellement.

La semaine 15 : il faudrait suivre un régime alimentaire riche en calcium et en protéines dès que la peau et les cheveux du bébé commencent à se développer et les os poussent plus difficilement en raison de la rétention de calcium.
En raison du manque d’espace dans l’estomac, les femmes enceintes peuvent souffrir de brûlures d’estomac, d’indigestion et de flatulence. Il peut également y avoir la miction fréquente, car la vessie a moins de place pour s’étendre.

La semaine 16 : des contractions indolores et aléatoires peuvent se produire.
L’on peut sentir les mouvements du bébé et observer les différentes expressions du visage.


La semaine 17 : l’on obtient les résultats des examens pour le diabète gestationnel (test O ‘ Sullivan).
Le bébé pousse graduellement et le sein se prépare pour la production de lait. Il y a un gain remarquable de poids de l’enfant car à ce stade il pousse beaucoup.

La semaine 18 : quand le ventre grandit, l’on peut avoir du mal à dormir.

Bébé,nouveau-néLa semaine 19 : à ce stade il y a le Vernix caseosa, c’est-à-dire un liquide blanc crémeux qui recouvre le corps de l’enfant pour protéger les glandes et les nerfs sensoriels.

La semaine 20 : il peut y avoir des mouvements forts et fréquents du bébé, ainsi que d’autres symptômes.

La semaine 21 : plusieurs symptômes de grossesse disparaissent.

La semaine 22 : les femmes enceintes peuvent ressentir le mal de dos, les brûlures d’estomac et les problèmes de digestion.

La semaine 23 : le poids de la femme enceinte doit être augmenté de 5 à 7 kg.

La semaine 24 : à ce stade les poumons développés produisent le surfactant, une substance qui empêche le collapsus des poches d’air après l’accouchement.


La semaine 25 : les petits vaisseaux sanguins se sont développés, la couleur de la peau devient rose, le bébé est en mesure d’entendre et de reconnaître certains sons.
Les mères peuvent remarquer le gonflement des chevilles et des pieds lorsqu’elles travaillent toute la journée, ce symptôme reste jusqu’à quelques jours de la conception.

La semaine 26 : le bébé est complètement développé.