Pression élevée dans les yeux

L’hypertension oculaire signifie que la pression artérielle à l’intérieur des yeux est plus élevée que la normale.
Si on n’effectue pas le traitement approprié, les conséquences peuvent être le glaucome et la perte de la vision pour toujours.

Cependant, certaines personnes peuvent développer de l’hypertension oculaire sans développer de dommage pour les yeux ou la vision.


Une pression intraoculaire élevée est une cause d’inquiétude, car au fil du temps, elle peut endommager le nerf optique.
Les chercheurs estiment que l’hypertension oculaire augmente de 10-15 fois la probabilité d’avoir un glaucome primaire à angle ouvert, le type le plus fréquent de glaucome.

Mesure de la tension dans les yeux
La tension oculaire est mesurée en millimètres de mercure (mm Hg).
La pression oculaire normale est comprise entre un minimum de 12 et un maximum de 22 mm Hg.
Une valeur de pression intraoculaire supérieure à 22 mm Hg est considérée comme supérieure à la normale.
Si la valeur est élevée, mais la personne ne montre aucun signe de glaucome, on ne parle que d’hypertension oculaire.

 

Quelles sont les causes de l’hypertension dans les yeux?

1. Production excessive de liquide. Le fluide (ou humeur aqueuse) est un liquide clair produit par le corps ciliaire qui est une structure à l’arrière de l’iris de l’œil.
Le liquide s’écoule à travers la pupille et remplit la chambre antérieure de l’œil, c’est à dire, l’espace entre l’iris et la cornée.
Si le corps ciliaire produit trop de liquide, il augmente la pression dans l’œil, ce qui provoque l’hypertension oculaire.

2. Drainage insuffisant des liquides. Si le liquide est déversé trop lentement par l’œil, interrompant l’équilibre normal entre la production et le drainage, le résultat est l’accroissement de la pression intraoculaire.

3. Certains médicaments peuvent avoir pour effet secondaire de causer de l’hypertension oculaire chez certains individus.
Les médicaments à base de cortisone sont des médicaments utilisés pour traiter l’asthme et d’autres maladies, les études scientifiques ont démontré qu’ils augmentent le risque d’hypertension oculaire.

Les collyres à la cortisone utilisés après la chirurgie laser avec la technique LASIK ou après d’autres interventions chirurgicales réfractive peuvent entraîner une forte pression dans l’œil chez les personnes prédisposées.
Si des médicaments à la cortisone ont été prescrits pour une raison quelconque, consulter un ophtalmologiste pour voir combien de fois il faut mesurer la pression oculaire.

4. Traumatismes oculaires. Une blessure à l’œil peut altérer l’équilibre de la production aqueuse et le drainage de l’œil, conduisant à une hypertension oculaire.
Parfois, cela peut se produire des mois ou des années après la blessure.
Lors des contrôles habituels de la vue, il faut parler au médecin des traumatismes récents ou passés.

5. Autres maladies de l’œil. L’hypertension oculaire est associée à un certain nombre d’autres pathologies oculaires, y compris le syndrome pseudo-exfoliatif, le syndrome de dispersion pigmentaire et de l’arc cornéen.

Si on souffre de n’importe laquelle de ces maladies, l’ophtalmologiste peut recommander d’effectuer des examens de la vue plus fréquents de la mesure de la pression oculaire.
Chez environ 10% des personnes, l’hypertension est causée par une autre maladie (elle est alors appelée hypertension secondaire).
Dans ces cas-là, si on résout la cause, la pression artérielle redevient normale.

 

Les facteurs de risque de pression élevée dans les yeux:

Certaines causes possibles d’hypertension oculaire sont:

  • Hypertension artérielle,
  • Stress et anxiété,
  • Certains médicaments,
  • Une alimentation contenant trop de sel, d’huiles hydrogénées, d’acide gras trans, de viande rouge, d’alcool et de sucre,
  • Traumatisme aux yeux,
  • Fumée de tabac,
  • Diabète,
  • Autres maladies oculaires,
  • Grossesse,
  • Maladies cardiaques.

Comment sait-on que l’on a de l’hypertension oculaire?

On ne peut dire d’avoir de l’hypertension oculaire, car il n’y a pas de signes extérieurs tels que, les yeux rouges ou les yeux gonflés ou des symptômes comme des douleurs oculaires. Lors d’un examen complet de la vue, l’ophtalmologiste mesure la PIO (pression intraoculaire) et la compare aux niveaux normaux.

Variation de pression au cours de la journée,
La pression oculaire dépend du moment de la journée (généralement, elle est plus élevée le matin) et de la position de la tête par rapport au corps (elle est plus élevée dans la position couchée sur le dos que lorsque l’on est debout ou assis).

La variation diurne de la pression intraoculaire est une donnée personnelle, mais un œil sain peut avoir une variation entre 2 et 6 mm Hg.
Les différences sont importantes dans le cas d’hypertension oculaire ou de glaucome.
Les valeurs de la pression oculaire sont plus élevées le matin, en particulier immédiatement après avoir marcher et pendant la journée, elles ont tendance à diminuer.
Toutefois, cela ne s’applique qu’à 80% des personnes, les autres peuvent avoir des valeurs plus élevées le soir ou obtenir deux pics par jour.
Après avoir vérifié si les valeurs sont inférieures le soir, il est suffisant de mesurer les valeurs le matin.

 

Diagnostic et examens de la pression dans les yeux

Un ophtalmologiste effectue des tests pour mesurer la pression intraoculaire de manière à exclure un glaucome primitif à angle ouvert ou un glaucome secondaire à angle ouvert.

L’ophtalmologiste doit examiner la partie avant de l’œil, y compris la cornée, la chambre antérieure de l’œil, l’iris et la le cristallin sont examinés en utilisant un microscope spécial appelé une lampe à fente.

Pression élevée dans les yeux,glaucome,douleurLa tonométrie est une méthode utilisée pour mesurer la pression à l’intérieur de l’œil.

Il faut mesurer les deux yeux au moins 2-3 fois.
Puisque la pression intraoculaire varie d’heure en heure pour toute personne, les mesures peuvent être prises à différents moments de la journée (p. ex, matin et soir).
Une différence de pression entre les deux yeux de 2 à 3 mm Hg ou plus peut suggérer un glaucome.
Le glaucome primitif à angle ouvert est très probable si la pression intraoculaire est en constante augmentation.

Chaque nerf optique est contrôlé pour voir s’il y a des dommages ou des anomalies.
L’examen est effectué avec les pupilles dilatées afin de mieux analyser les nerfs optiques. Les images du fond de l’œil et du disque optique (la face avant du nerf optique) sont conservées pour avoir une référence dans le futur.

La pachymétrie est un examen qui mesure l’épaisseur de la cornée avec une sonde échographique pour déterminer l’exactitude des données sur la pression intraoculaire.
Un patient avec une cornée mince peut avoir une fausse basse pression, tandis qu’avec une cornée épaisse, les données de haute pression peuvent être fausses.

 

Traitement pour la pression élevée dans les yeux

Le but du traitement est de réduire la pression avant qu’elle ne provoque une perte de vision.
Le traitement commence lorsque l’on pense que le patient présente un risque accru de développer un glaucome et pour ceux qui ont des signes de dommages au nerf optique.
Le moment où l’ophtalmologiste choisit de commencer le traitement dépend de la situation personnelle.
On peut traiter avec des médicaments ou bien on peut garde le patient en observation.

Certains ophtalmologues traitent toujours la pression oculaire élevée supérieure à 21 mmHg avec des médicaments topiques.
Certains ne soignent pas s’il n’y a pas de dommages apparents au nerf optique.
La plupart des spécialistes de la vue recommandent un traitement si la pression est constamment supérieure à 28-30 mmHg à cause du risque élevé de lésions du nerf optique.
« The National Institute for Health and Clinical Excellence » (NICE) a élaboré des lignes directrices pour aider les ophtalmologistes à évaluer les bénéfices potentiels du traitement de l’hypertension oculaire.
Si on ressent des symptômes tels que des halos, une vision floue, des douleurs, ou si la pression intraoculaire a augmenté récemment, et continue d’augmenter lors des visites ultérieures, l’ophtalmologiste commencera très probablement immédiatement le traitement.

 

Remèdes naturels et nutrition

Les antioxydants
Les cellules produisent des radicaux libres comme sous-produits au cours des activités cellulaires normales.
Le stress et les toxines environnementales telles que la fumée de tabac et le rayonnement sont d’autres facteurs qui causent la production de radicaux libres.

Structurellement, les radicaux libres sont des molécules instables auxquelles il manque un électron (c’est un élément qui compose la molécule).
Pour revenir à l’équilibre, il cherche à prendre des électrons d’autres molécules.
Le problème est que les autres molécules pour fonctionner correctement ne peuvent pas céder des électrons, donc les radicaux libres peuvent endommager les cellules dans lesquelles ils se trouvent.
La conséquence est le possible développement de diverses maladies, dont le cancer, les signes prématurés de vieillissement, la formation de cataracte, l’obésité, des troubles de l’humeur, des troubles de la mémoire, et bien d’autres.
Les radicaux libres peuvent causer des dommages aux axones des cellules nerveuses de la rétine.

Les antioxydants stabilisent les radicaux libres ce qui les rend moins réactifs et ils ne devraient donc pas être en mesure de provoquer des maladies.

Les aliments antioxydants qui devraient être mis dans l’alimentation sont la vitamine A, C et E, le sélénium, les polyphénols (qui se trouvent dans le vin rouge, la grenade, les baies d’açai, les mirtilles, le chocolat noir, le thé noir et le thé vert), les anthocyanes (qui se trouve dans les myrtilles), le lycopène (produit par la tomate), la lutéine (légumes foncés à feuilles vertes comme les épinards et le chou) et les lignanes (graines de lin, huile de lin et d’autres céréales).

La capsaïcine, le principe actif des piments, a montré de dilater efficacement les vaisseaux sanguins et de réduire l’hypertension artérielle. La consommation de piments a démontré d’améliorer la circulation dans le cœur des hommes.

Si les valeurs d’insuline dans le sang augmentent, la pression à l’intérieur de l’œil augmente également.
Pour contrôler l’insuline, il faut manger moins de sucre et de glucides, il faudrait suivre le régime pour diabétique.

L’exercice physique régulier favorise la circulation et diminue le niveau d’insuline dans le sang.