Pieds froids – causes et remèdes chez les enfants et pendant la grossesse

Avoir toujours des pieds froids est un symptôme provoqué par des troubles vasculaires, des troubles nerveux ou un métabolisme réduit.

Les pieds froides sont une réaction normal du corps aux températures basses.
Lorsque le corps entre dans un miliau chaud, les vaisseaux sanguins de mains et pieds retrécissent et le débit sanguin diminue.
Les extrémités sont les régions du corps les plus loines des organes vitaux, la diminution du flux de sang aux extrémité permet donc de maintenir la chaleur et le flux sanguin au cerveau et aux organes :

  • Du thorax,
  • Du ventre.

Une exposition temporaire au froid ne provoque pas de conséquences et le corps tourne normal dès qu’il se réchauffe.

En général, les personnes qui souffrent de pieds froids ont également froid aux mains, mais ce n’est pas toujours le cas.
L’origine des nerfs qui régulent la circulation sanguine des bras est différente de celle des nerfs qui régulent la circulation sanguine des jambes.


Par conséquent, une personne peut avoir froid aux pieds et chaud aux mains ou vice-versa.
Les femmes souffrent plus souvent de ce trouble que les hommes, notamment la nuit après quelques heures d’inactivité.

Dans la médecine chinoise, les mains et les pieds froids sont associés au « yin ».
Une personne déséquilibrée vers le yin (l’opposé du yang) présente les symptômes suivants :

  1. Affaiblissement ;
  2. Pâleur ;
  3. Langue blanche ;
  4. Recherche de chaleur ;
  5. Urine claire ;
  6. Digestion lente ;
  7. Perte d’appétit ;
  8. Ventre gonflé.

 

Les causes des pieds froids

L’hypothyroïdie
L’hypothyroïdie est un trouble plutôt fréquent chez les femmes. Dans cette maladie, la thyroïde produit moins d’hormones.

La conséquence est une métabolisme réduit.
Le métabolisme du corps influe sur :

Les personnes souffrant d’hypothyroïdie peuvent être le plus sensibles au froid et peuvent manifestent d’autres symptômes, par exemple :

Les cryoglobulinémie
Les cryoglobulines sont des complexes anormaux de protéines du sang qui deviennent insolubles lorsque la température commence à baisser.

Les cryoglobulines se produisent lorsque le patient souffre de certaines maladies, par exemple :

La circulation sanguine devient plus difficile et cela peut provoquer une sensation de froid aux extrémités du corps.

L’hypothermie
Ce trouble survient lorsque la surface de la peau commence à geler à cause d’une température extrêmement basse, provoquant ainsi un problème de circulation sanguine. Cela survient généralement dans les régions les plus éloignées du cœur telles que les doigts des mains et des pieds. 

Le syndrome de Raynaud
Le syndrome de Raynaud se manifeste lorsque les petits vaisseaux sanguins des doigts se rétrécissent à cause d’une basse température ou du stress.
Cela provoque :

  • Le changement de couleur des doigts des mains et des pieds,
  • La fragilité des ongles.

Étant donné que le sang ne circule pas librement, les mains et les pieds deviennent froids.

La maladie vasculaire périphérique (MVP)
Il s’agit d’un trouble médical dans lequel la circulation sanguine n’atteint pas les mains et les pieds, provoquant ainsi :

  • Des douleurs aux jambes,
  • Une sensation persistante de froid dans les pieds et dans les mains.

Cette maladie affecte généralement les personnes qui souffrent de diabète. Toutefois, les personnes non diabétiques peuvent également en être affectées.
Les symptômes ne s’améliorent pas en portant des chaussettes chaudes car la cause se trouve à l’intérieur du corps.

Une infection
Certaines infections telles que la grippe peuvent provoquer :

Il s’agit de la cause de pieds froids la plus fréquente chez les enfants.

L’anxiété et le stress
L’anxiété et le stress  peuvent provoquer :

D’autres causes de pieds froids
Nous pouvons également citer d’autres causes de pieds froids :

Le tabagisme endommage les vaisseaux sanguins et provoque un obstacle à la bonne circulation du sang.
La carence en fer dans le sang (notamment chez les femmes) affecte souvent la production de chaleur dans le corps et provoque les mains et les pieds froids.
La grossesse peut provoquer le phénomène de vasoconstriction : le flux de sang aux membres se réduit donc au profit des organes vitaux.
L’hypotension artérielle peut provoquer plusieurs symptômes, parmi lesquels les mains et les pieds froids.

 

Les symptômes des pieds froids

Lorsque le corps est exposé à une basse température, les artères se rétrécissent et le flux de sang se réduit donc dans les régions éloignées du cœur (telles que les pieds).
Ces troubles vasculaires provoquent les pieds froids.
Parmi les symptômes, nous pouvons citer :

  • Une sensation de brûlure, en cas de diminution de la circulation ou de neuropathie,
  • L’endolorissement,
  • L’engourdissement des pieds en cas de neuropathie.

Les personnes de tous âges peuvent souffrir de ces symptômes. Toutefois, les personnes âgées ou les fumeurs en sont plus souvent affectés.

Les pieds froids pendant la grossesse

Il n’est pas rare d’avoir les pieds froids pendant la grossesse, notamment pendant les premières phases.

L’une des causes est l’anémie.
Selon le National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI), parmi les symptômes les plus fréquents de l’anémie par carence en fer pendant la grossesse il y a :

Les nausées matinales et le vomissement peuvent provoquer :

  • Une légère déshydratation,
  • Des déséquililbres électrolytiques dans le sang.

La conséquence peut être la sensation de froid dans les pieds.
Le changement de taux d’hormones pendant la grossesse, surtout des hormones thyroïdiennes, peuvent provoquer l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie.
Cela peut provoquer une sensation de froid.

Les pieds moites et froids

De nombreuses personnes souffrent de pieds moites et froids.
Porter des chaussures fermées afin d’éviter que l’odeur n’atteigne les autres personnes peut être très gênant.
Les personnes qui transpirent beaucoup souffrent souvent de pieds malodorants.
De plus, en cas de mauvaise hygiène du corps, on risque de développer des infections :

  • Du pied,
  • De l’ongle.

Les causes des pieds moites et froids
En termes médicaux, la transpiration excessive des pieds prend le nom d’ « hyperhidrose plantaire ».
Elle peut être provoquée par plusieurs facteurs, maladies et troubles.
Voici la liste des éléments déclencheurs les plus fréquents :

  • Le facteur génétique – les recherches montrent que si un membre proche de la famille souffre de transpiration excessive, les probabilités de développer ce trouble se multiplient.
  • L’hiver si l’on porte toujours des chaussures fermées et que l’on travaille toute la journée au bureau.
    Dans ce cas, l’eau et les liquides en excès ne peuvent pas être évacués des pores de la peau et des glandes sudoripares.
  • Les déséquilibres hormonaux du corps peuvent stimuler les glandes sudoripares et provoquer ainsi l’hypothermie (basse température corporelle).
    La ménopause chez les femmes peut également provoquer les pieds froids car la réduction des œstrogènes a un effet négatif sur la circulation sanguine.
  • La prise de médicaments non appropriés : certains effets secondaires peuvent se produire comme les pieds moites et froids.
  • Le stress et l’anxiété peuvent favoriser la transpiration excessive sur l’ensemble du corps, y compris au niveau des pieds et des mains.
  • Il existe de nombreux jeunes garçons qui transpirent beaucoup lorsqu’ils s’entraînent à la gym et qui doivent retirer leurs chaussettes, y compris chez le médecin ou le kinésithérapeute.
  • Fumer et boire beaucoup.
  • Certaines maladies comme une crise cardiaque, des troubles cardiaques, la leucémie et le lymphome.

 

Les mains et les pieds toujours froids

Les maladies cardiovasculaires
Les maladies cardiovasculaires peuvent favoriser les mains et les pieds froids.
Lorsque la circulation sanguine dans les extrémités du corps diminue, une personne peut souffrir de manière chronique de mains et de pieds froids.
Le rétrécissement des petits vaisseaux sanguins situés dans les extrémités du corps peut provoquer une pathologie qui se caractérise par des mains toujours froides et violettes.

Les mains froides et violettes peuvent parfois être le signe des troubles suivants :

  1. Manque d’oxygène dans le sang ;
  2. Intoxication sanguine ;
  3. Troubles cardiaques ;
  4. Troubles pulmonaires ;
  5. Maladie de Raynaud.

La cyanose
La cyanose est une cause des mains et des pieds toujours froids et violets.
Dans cette maladie, la peau devient bleue à cause du manque d’oxygène dans le sang. La cyanose est provoquée par des troubles respiratoires qui s’ajoutent à des problèmes cardiovasculaires.

Chez les nouveau-nés, elle peut être le signe de maladies congénitales du cœur (par exemple une manque d’ouverture de la valve tricuspide) et l’apparition soudaine de la couleur bleue nécessite des soins immédiats.

Lésions aux nerfs et neuropathie
Une neuropathie peut provoquer les pieds froids. Dans ce cas on a une sensation de froid car les nerfs qui rélèvent la température ne marchent pas bien.
pieds,froids

Le syndrome du canal carpien et le syndrome du canal tarsien
Le syndrome du canal carpien est un trouble dans lequel le nerf médian des doigts est compressé dans les poignets.
Cela provoque :

Au niveau du pied, le canal tarsien peut provoquer des douleurs et, en plus des pieds froids, le fourmillement de la plante du pied jusqu’aux orteils.

tunnel,tarsien,nerf,tibial

La thromboangéite oblitérante
Ce trouble vasculaire périphérique est également appelé maladie de Buerger. Il affecte les artères et les veines des mains et des pieds de petites et moyennes tailles.
Une réaction inflammatoire provoque une obstruction de la circulation sanguine normale.
Les mains et les pieds deviennent froids et violets ou bleus.

L’insuffisance cardiaque
Il s’agit de l’incapacité du cœur de propulser une quantité suffisante de sang dans l’organisme.
Du liquide s’accumule dans les poumons et dans les pieds.

L’apport insuffisant de sang dans les extrémités provoque une sensation persistante de froid dans les mains et dans les pieds.

Sclérodermie
La sclérodermie (littéralement « peau dure ») est une maladie chronique auto-immune du tissu conjonctif.
Elle est caractérisée par :

  • La peau épaisse,
  • La fibrose,
  • Les altérations des vaisseaux sanguins,
  • L‘inflammation,
  • La douleur.

Le patient souffrant de sclérodermie a une sensation persistante de froid.

Le syndrome de Raynaud
Le syndrome de Raynaud est l’une des maladies les plus fréquentes qui provoquent les mains et les pieds froids. Les petites artères des doigts souffrent de spasmes qui entraînent l’occlusion du flux sanguin. 

Le tabagisme
Lorsqu’une personne fume et souffre constamment de mains et de pieds froids, elle doit arrêter de fumer.
Les cigarettes endommagent les vaisseaux sanguins et provoquent ainsi une occlusion du flux sanguin.
Lorsque le climat est rigoureux, les grands fumeurs souffrent de mains et de pieds extrêmement froids, ainsi que d’athérosclérose et de troubles vasculaires.

Les parasites
Les parasites qui vivent dans l’intestin se nourrissent de tous les nutriments que l’on absorbe.
Ainsi, on perd du poids et on souffre de malnutrition, y compris après avoir bien mangé. Lorsque le corps commence à perdre ces substances nutritives vitales, on se sent affaibli et on a froid. Si une personne souffre de mains et de pieds froids chroniques, elle devrait donc effectuer des examens pour contrôler la présence éventuelle de parasites dans son intestin.

Les engelures
Les engelures sont une forme plus légère de congélation. Elles sont toutefois plutôt désagréables.
Les engelures (également appelées perniose) apparaissent si la température corporelle est devenue très basse. Il s’agit d’ampoules qui se forment sur les doigts et parfois sur les oreilles ou sur la pointe du nez lorsque l’on expose la peau à des températures très froides.
Les mains et les pieds peuvent prendre une couleur rouge ou bleu foncé.

Comment peut-on réchauffer les pieds froids ? Traitement

Il faut garder les pieds propres et secs. N’exercer aucune pression et ne pas frotter pendant le nettoyage.
Il est important de protéger les mains et les pieds de l’exposition au froid.
Dans d’autres cas, le traitement repose sur la guérison de la maladie sous-jacente.

  • Les patients diabétiques doivent contrôler les taux de sucre dans le sang.
  • En cas d’anémie, il faut augmenter la prise de fer et de vitamine C, par exemple, en mangeant des aliments riches en fer et en vitamine C.
  • En cas d’artères bouchées par l’artériosclérose, il faut prendre en considération une éventuelle intervention chirurgicale.

Les remèdes naturels en cas de pieds froids et douloureux

L’hiver, les personnes prédisposées aux engelures doivent se masser les mains et les pieds deux fois par jour à l’aide d’une huile végétale chaude.
Ajouter quelques gouttes de jus de citron à cette huile pour une plus grande efficacité.
Un traitement rapide consiste à frotter la région touchée en utilisant des quartiers de citron.

Les huiles d’eucalyptus, de romarin et de menthe poivrée sont excellentes pour traiter les engelures. Elles peuvent être utilisées pour masser les pieds gonflés. Il faut prendre soin de ne pas appliquer les huiles sur les abrasions.
Les personnes qui souffrent de pieds froids lorsqu’elles font du vélo de course ou du VTT (vélo tout terrain) doivent appliquer cette pommade avant tout entraînement.

Une autre solution est de faire bouillir des fleurs de souci dans de l’eau et d’attendre que ce mélange refroidisse. Ajouter du sel marin et tremper les mains et les pieds dans cette infusion.

Si la pathologie est extrêmement prurigineuse, frotter une tranche d’oignon sur la région touchée. Le jus d’oignon doit recouvrir toute la zone. Ce remède de grand-mère soulage les démangeaisons. Le jus d’ail est également efficace.

Un massage à l’huile de piment de Cayenne ou l’application de poivre de Cayenne sont des remèdes maison efficaces qui améliorent le flux sanguin et soulagent. Il suffit de prendre soin de ne pas appliquer d’huile sur les fissures, même légères, présentes sur la région touchée.