Photophobie

INDEX

Photophobie signifie sensibilité excessive à la lumière ou intolérance à la lumière.


Certains ressentent seulement une gêne avec les lumières brillantes, tandis qu’en cas de photophobie sévère le sujet ne peut supporter aucun type de lumière.
Les sources peuvent être :

  • La lumière du soleil, l
  • La lumière fluorescente,
  • La lumière à incandescente,
  • Les flammes de bougies ,
  • Les feux.

La sensibilité à la lumière affecte généralement les personnes aux yeux clairs parce qu’elles ont moins de pigmentation dans les couches multiples de l’œil par rapport aux personnes avec des yeux sombres.
Pour cette raison, elles ne sont pas capables de bloquer les effets de la lumière forte, comme le soleil et des lumières fluorescentes.

Causes de la photophobie

Les deux causes les plus communes de la photophobie sont les migraines et le blépharospasme (un trouble du mouvement qui provoque de fréquents éclairs de lumière).

La sécheresse oculaire peut également provoquer chez certains individus de la photophobie, par exemple chez les patients souffrant de :

  • Le syndrome de l’œil sec,
  • Le syndrome de Sjögren.

Une cause très fréquente de la photophobie est l’inflammation de la région antérieure de l’œil qui comprend l’iris.
L’iris contrôle la taille de la pupille et régule la quantité de lumière entrant dans l’œil.
Dans le cas d’une inflammation de l’iris (iritis). il se contracte douloureusement chaque fois que la lumière atteint l’œil.

Les personnes aux yeux de couleur claire ont une plus grande sensibilité à la lumière et l’éblouissement, par exemple les personnes atteintes d’albinisme qui ont une absence totale de pigmentation,

Les abrasions de la cornée peuvent entraîner une intolérance à la lumière persistante, tels que l’uvéite qui est une inflammation de l’uvée (formée par l’iris, le corps ciliaire et la choroïde).

Maladie du système nerveux
Parmi les causes de photophobie il existe certaines maladies neurologiques, telles que :

  • Le décollement de la rétine provoquée par l’apparition d’éclairs ou d’ombres dans le champ visuel. Ce trouble est généralement unilatéral (il n’affecte qu’un œil).
  • La névrite optique est une inflammation du nerf optique. Elle est généralement provoquée par la sclérose en plaques ou des troubles vasculaires.
    .

Une autre cause fréquente est la cataracte, un trouble qui survient lorsque le cristallin de l’œil devient opaque.
La photophobie dans cette situation est facilement éliminable en utilisant la chirurgie de la cataracte.

L’intolérance à la lumière se produit aussi durant les jours suivant une intervention chirurgicale, comme le LASIK et le PKR qui sont effectués avec un laser sur l’œil pour corriger les défauts de réfraction (myopie, astigmatisme, etc.). Il s’agit d’un trouble temporaire qui passe généralement en quelques jours.

Certains médicaments et drogues peuvent provoquer une photophobie en causant une dilatation de la pupille pour une période de temps prolongée, par exemple, la cocaïne et les amphétamines.

Parmi les médicaments qui peuvent provoquer une photophobie, il y a :

  • Certains antibiotiques tels que la tétracycline et la doxycycline,
  • L’atropine pour la dilatation de la pupille,
  • La scopolamine
  • La suspension de la prise de benzodiazépine, dans ce cas, la photophobie est un symptôme de sevrage.

 

Les autres causes de photophobie

  • Conjonctivite allergique, virales et bactériennes ;
  • Herpès zoster ophtalmique ;
  • Brûlures à l’œil ;
  • Ulcère de la cornée ;
  • La carence en vitamine B2 ou riboflavine provoque une dilatation de la pupille et donc la photophobie.
  • Usure excessive des lentilles de contact, ou porter des lentilles de contact qui ne sont pas adaptées;
  • Maladies de l’œil, blessure ou une infection (par exemple orgelet, Épisclérite, glaucome, kératocône) ;
  • Botulisme;
  • Examen de la vue à la pupille dilatée.

 

Causes psychologiques

Les chercheurs universitaires et ceux des centres médicaux travaillent à mieux comprendre la photophobie, vu qu’elle est parfois considérée plus comme un trouble psychologique que physique.
Certains médecins affirment que c’est un problème neurologique et non psychologique, donc elle doit être traitée différemment.
Il a été observé, toutefois, que les gens qui souffrent de :

  • Dépression,
  • Crises d’angoisse et de panique. En général, les attaques de panique se produisent pendant la journée en été et au printemps, quand il y a plus de lumière.
  • Troubles bipolaires,
  • Agoraphobie .

 

Les causes de la photophobie et des maux de tête

Migraine – c’est une maladie caractérisée par :

  • Des maux de tête sur un seul côté,
  • Des nausées, •
  • Des vomissements,
  • Une photophobie.

Le patient qui souffre de migraines s’enferme dans une pièce sombre en silence. Généralement, l’origine du trouble est la nourriture. En éliminant tous les aliments qui peuvent causer des symptômes (fromages et produits laitiers, charcuterie, chocolat, céréales contenant du gluten, etc.), le patient se porte donc bien.
Parmi d’autres maladies nerveuses, il y a :

  • La névralgie du nerf trijumeau provoque une photophobie.
    Les fibres nerveuses du nerf trijumeau partent de la cornée, de l’iris (la partie colorée de l’œil) et également de la partie arrière de l’œil.
  • D’autres maladies neurologiques qui causent les symptômes peuvent être des tumeurs hypophysaires ou la méningite (inflammation de la membrane externe du cerveau).
  • La sinusite ;
  • La méningite, une infection grave accompagnée de fièvre, douleur au cou, maux de tête, vertiges, vomissement etc.

Symptômes de la photophobie

Il y a peu de symptômes évidents pour reconnaître l’augmentation de la sensibilité à la lumière, par exemple:

  1. Gêne quand il y a beaucoup de lumière ou si on reste  trop longtemps devant le PC (ordinateur);
  2. Sentir le besoin de fermer les yeux;
  3. Besoin de plisser les yeux;
  4. Brûlure aux yeux;
  5. Larmoiement excessif,
  6. Maux de tête,
  7. Douleur oculaire,
  8. Les yeux rouges,
  9. Vue brouillée.

L’intensité de la maladie varie entre les personnes et aussi en fonction de la saison. De toute évidence, le problème est moins prononcé pendant les mois d’hiver.

photophobie, gêne, lumière, intolérance

Le traitement pour la photophobie

Dans un premier temps, la chose la plus importante que doit faire l’ophtalmologiste est de diagnostiquer et de traiter les maladies associées et expliquer aux patients ce qu’ils peuvent faire, comme par exemple ne pas porter de lunettes de soleil à la maison.
Les gens qui portent des lunettes noires peuvent effectivement s’adapter à l’obscurité de l’environnement et augmenter la photosensibilité.

Lunettes teintées de rose FL-41
Des recherches préliminaires à l’Université de l’Utah montrent que les lentilles de couleur spéciale peuvent aider certaines personnes souffrant de  photophobie. De nombreux patients photophobes préfèrent une teinte FL-41 sur les lunettes de soleil à la place de vert ou de jaune.
La teinte FL-41 est un filtre de couleur rose qui s’est avéré utile chez les patients souffrant de migraine et bloque les longueurs d’onde du bleu-vert.

lunettes roses, FL-41

Dans une recherche ont été pris des patients atteints de blépharospasme, sans autres exigences que de porter :

  • Des lunettes de soleil FL-41 pendant deux semaines,
  • Puis remettre des lunettes de soleil normales pendant deux semaines.

Les patients ont rempli des questionnaires à la fin de chaque période.
La conclusion est que les patients atteints de blépharospasme ont préféré porter les verres teintés avec le FL-41 par rapport à des lunettes de soleil classiques.

Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé l’électromyographie pour mesurer la fréquence battement de cil, la durée et l’amplitude chez les patients atteints de blépharospasme.
Le test a été effectué alors que les patients lisaient pendant cinq minutes à la fois avec :

  • Des lunettes ordinaires de vue,
  • Des lunettes avec une légère teinte grise,
  • Des lunettes avec une teinte FL-41.

Les résultats prouvent objectivement que FL-41 réduit le blépharospasme.

Les verres FL-41 :

  • Ne sont invasifs,
  • N’ont pas d’effets secondaires,
  • Ne sont pas chers.

S’assurez que les lunettes bloquent le bleu et le vert.
Les verres FL-41 sont disponibles dans les magasins d’optique, mais certains verres soi-disant FL-41 ne sont pas vraiment ainsi.
Il faut savoir si l’opticien connait les verres et s’ils sont réellement FL-41.
On peut effectuer des analyses spectrales des verres pour s’assurer qu’ils bloquent la lumière correctement.

Remèdes naturels

Le médecin conseille généralement avec environ 100 mg de riboflavine B2 et d’autres vitamines du complexe B
Elles es prennent 4 jours par semaine pendant quelques mois.
Certains aliments qui ont une teneur élevée de zéaxanthine sont utiles dans le cas de photophobie, tels que :

  • Le paprika,
  • Les épinards,
  • Le navet,
  • La chicorée.

L’autre substance recommandée est le carotène de la carotte et la vitamine A.

Qui travaille à l’ordinateur peut résoudre temporairement le problème en utilisant un fond plus sombre et avec moins de contraste.

 

Selon la médecine naturelle, un mode de vie sain et une bonne alimentation peuvent :

  • Réduire l’irritation et l’inflammation de l’œil,
  • Traiter la maladie qui provoque une photophobie.

Pour les personnes végétaliennes ou véganes, les hygiénistes recommandent une alimentation à base de :

  • Aliments crus, en particulier les fruits et légumes.
  • Fruits à coque et graines,
  • Pommes de terre,
  • Légumineuses, de préférence fraîches.

Selon l’hygiène naturelle, il faut  éviter :

  • Tous les aliments contenant des protéines animales (viande, poisson, produits laitiers et œufs)
  • Les aliments cuits, en particulier à des températures élevées (y compris les biscuits salés et cuits ont été gressins qui sont cuits à des températures très élevées),
  • Les produits élaborés et transformés.

Il est également possible de soigner des maladies telles que la photophobie avec le régime du groupe sanguin qui a permis à de nombreuses personnes de guérir.
Selon ce type d’alimentation, les protéines sont la partie la plus importante de l’alimentation, en particulier :

  • La viande (mais il faut éviter la charcuterie et la viande de porc),
  • Les poissons (surtout les poissons gras),
  • Les œufs,
  • Les légumineuses,
  • Les pseudocéréales comme le Quinoa et l’Amarante.

Les aliments à toujours éviter sont :

  • Les produits laitiers,
  • Les céréales contenant du gluten,
  • Les chewing-gums,
  • Les aliments frits ou fumés.

En fonction de son groupe sanguin, il y a certains aliments qui peuvent aggraver la maladie, par exemple :

  • Les personnes du groupe O peuvent avoir des symptômes après avoir mangé des fruits, des lentilles, etc.
  • Les personnes du groupe A ont du mal à digérer la viande rouge.
  • Une personne du groupe B peut se sentir mal à cause de la tomate, de l’huile de tournesol, des arachides, etc.
  • Les personnes du groupe AB ne doivent pas manger de haricots blancs, de graines de citrouille, de piment, d’oranges, etc.
    A lire aussi