Perte de la vision

 

La perte de la vision peut survenir soudainement ou se développer progressivement au fil du temps.
La perte de la vision peut être bilatérale (elle touche les deux yeux) ou unilatérale (elle affecte seulement un œil) ou même seulement une partie du champ visuel.
Cela peut également se référer à une perte de vision qui ne peut être corrigée par des lunettes ou des lentilles de contact.

 

perte de la vision,chute,lunettes
La cécité partielle signifie que la vue est très limitée.
La cécité complète signifie qu’on ne voit rien, pas même la lumière.
(La plupart des gens utilisent le terme «cécité» pour indiquer la cécité complète).

 

Causes indolores de la perte de vision

Cataracte – Le patient dit d’avoir des éblouissements en condition d’obscurité (et donc des difficultés à la conduite de nuit) et les couleurs semblent plus ternes et éteintes par rapport au passé.
Il peut y avoir un reflet anormal rouge et dans les cas avancés de cataracte, il peut être vu à l’œil nu (ceci est de plus en plus rare de nos jours parce qu’on intervient tôt).
D’autres paramètres lors de l’examen des yeux sont normaux s’il n’y a pas une autre pathologie en même temps.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) – il faur suspecter la dégénérescence maculaire si le patient a plus de 50 ans et s’il se présente avec l’un des symptômes suivants qui affecte habituellement un œil à la fois:
Distorsion de la vision dans laquelle les lignes droites apparaissent déformées ou ondulées.

  • Perte de la vision ou une vision trouble dans la zone centrale ou autour du centre.
  • La personne peut décrire une marque  noire ou grise qui affecte le champ visuel central (scotome).
  • Il peut y avoir d’autres symptômes visuels ou la DMLA peut être identifiée par un ophtalmologiste de manière fortuite.
  • L’acuité visuelle dans le tableau de Snellen peut être normale ou réduite.

Pendant la visualisation d’une grille de Amsler (ou papier millimétré), les patients peuvent voir les lignes interrompues, ondulées ou certaines parties de l’image ne sont pas visibles.

Glaucome à angle ouvert (primaire) chronique – il se découvre habituellement lors d’un contrôle.
S’il est si avancée que le patient est le premier à remarquer la perte de la vue, on ne peut pas faire grand chose. Le glaucome est caractérisé par une perte progressive de la vision périphérique (ou sur le côté) et de l’altération des disques optiques: la zone centrale du disque optique devient plus grande et le bord périphérique se rétrécit.
Le degré d’urgence dépend de l’avancement des dommages.

La rétinopathie diabétique – Le problème peut être dû à des problèmes microvasculaires diabétiques (c’est-à-dire des exsudats et des hémorragies), les maladies associées (par exemple, la cataracte diabétique) ou les maladies indépendantes (par exemple le glaucome).
Consulter un ophtalmologiste immédiatement (dans la semaine) car un traitement précoce pour la rétinopathie diabétique  peut prévenir une ultérieure perte de vision.

Compression du nerf optique – rare, mais elle devrait être envisagée que s’il y a des antécédents de mal de tête et s’il y a des anomalies neurologiques ou endocriniennes (par exemple, l’acromégalie) au cours de l’examen de la vue.
Chercher un défaut pupillaire afférent relatif (généralement il n’est pas présent dans les conditions ci-dessus), un disque optique pâle ou gonflé (les bords ne sont pas bien définis), et des anomalies du champ visuel.

Médicaments, toxines ou carences nutritionnelles – Par exemple:

  • Amiodarone – provoque différents effets sur les yeux
  • Médicaments contre la tuberculose – l’isoniazide et l’éthambutol (pour la névrite optique).
  • Hydroxychloroquine (pour la maculopathie).
  • Cortisone par voie systémique (contre la cataracte et le glaucome)
  • Les inhibiteurs de phosphodiestérase (par exemple sildénafil ou Viagra).
  • D’autres médicaments – les tétracyclines (hypertension intracrânienne bénigne), l’isotrétinoïne, le tamoxifène (différents effets possibles sur la vue).
  • Alcool, tabagisme et carences nutritionnelles (par exemple amblyopie toxique à cause du tabac et de alcool), empoisonnement au méthanol, carence en vitamine A (le plus souvent, elle provoque une cécité nocturne).

Dystrophies rétiniennes héréditaires – Elles sont rares et en fonction du problème peuvent être présentes de la petite enfance à l’âge mûr.
Certaines progressent rapidement, d’autres sont très lentes. Parmi les caractéristiques, il y a une mauvaise vision de nuit et de l’intolérance à la lumière. Il est possible de ne pas bien voir le mouvement dans le champ visuel périphérique. Il faut se renseigner sur des problèmes similaires parmi les membres de la famille (qui pourraient ne pas être diagnostiqués).
Les enfants devraient aller plus souvent que les adultes faire les contrôles chez l’ophtalmologiste.
Ces patients doivent subir un contrôle génétique et doivent bénéficier d’un soutien si le pronostic est mauvais.

Les maladies vasculaires cérébrales (AVC et AIT- accident ischémique transitoire) – bien que celles-ci se produisent généralement de manière aiguë.
Les AIT, provoquent une perte de vision appelée amaurose fugace.

Basse pression : Il s’agit d’un trouble caractérisé par une pression réduite du sang contre les parois des artères.
Parmi les symptômes de la basse pression, il existe une perte de la vision qui devient floue.

Œdème papillaire – Par exemple par une hypertension intracrânienne.

 

Causes de la perte soudaine de la vision sans douleur:

1. Décollement de la rétine
2. Hémorragie du corps vitré
3. Occlusion veineuse rétinienne
4. Occlusion de l’artère rétinienne
5. Dégénérescence maculaire humide
6. Neuropathie optique ischémique antérieure
7. Névrite optique
8. Accident vasculaire cérébral

 

Perte de la vision accompagnée de douleurs

Ce trouble est beaucoup plus rare et il faut penser à une maladie plus grave comme:

  • Sclérose en plaques – la perte de vision est l’un des premiers symptômes et le plus fréquent et la sclérose en plaques.
    Cette maladie provoque des lésions du nerf optique qui sert à transporter des signaux visuels de la rétine au cerveau.
    La sclérose en plaques provoque une perte de myéline (couche isolante qui entoure le nerf), le résultat est la névrite optique rétrobulbaire (Norb).
  • En général, la perte de la vue est temporaire et peut entraîner une perte transitoire de la vision avec l’apparition de taches aveugles (scotome) et des douleurs rétro-orbitaires.
  • Un néoplasie progressif (mélanome de la choroïde) ou un processus inflammatoire (par exemple la choriorétinite).
  • Un problème systémique (par exemple la sarcoïdose ou une maladie vasculaire du collagène).
  • Lésions du nerf optique (névrite optique par exemple, granulome ou névrome).
  • Maladie intracrânienne ou masses (elles peuvent se présenter avec des maux de tête, une tumeur pituitaire peut provoquer des symptômes endocriniens).
  • Hypertension intracrânienne (elle peut causer des maux de tête).
  • Commotion cérébrale. Un traumatisme crânien peut entraîner une perte de la vision ou une vision trouble temporaire. Sur base des antécédents du patient, ce on effectue  un examen neurologique et des tests sanguins de base (ceux-ci peuvent être réalisés simultanément). Tous les patients doivent être adressés à un spécialiste dans les quelques jours.

 

Perte de la vision,examen,ophtalmologiste,évaluationPerte temporaire de la vision (amaurose fugace)

Qu’est-ce que l’amaurose fugace?
Le fugace de l’amaurose est une perte temporaire de la vue causée par le manque de flux sanguin à l’œil. La perte de vision se produit habituellement dans un seul œil, et dure de quelques secondes à quelques minutes.
Les épisodes de cécité peuvent être très courts, de moins d’une minute à une demi-heure.
Ces troubles peuvent survenir rarement.
Si la cause est résolue, la perte temporaire de la vision peut s’arrêter.

Quelle est la cause?
Parmi les causes les plus fréquentes de perte de vision  temporaire, il y a:

  • Rétrécissement de l’artère carotide (appelé sténose) peut réduire le flux sanguin de l’œil.
  • Ceci est la cause la plus fréquente de cécité épisodique.
  • Il existe deux artères carotides, une de chaque côté du cou.
  • Ces transportent le sang du cœur vers les yeux et le cerveau.
  • Certaines artères plus petites qui se ramifient des artères carotides transportent le sang vers les yeux.
  • Les plaques peuvent se former le long des parois internes des artères et ralentir l’écoulement du sang.
  • Ces plaques peuvent se briser et bloquer la circulation du sang vers les yeux.
  • Diabète, Tabagisme, hypertension artérielle et le cholestérol élevé peuvent causer des problèmes dans les artères carotides et conduire à la cécité temporaire.
  • La migraine peut provoquer des spasmes et le rétrécissement des artères qui aboutissent à l’œil.

 

Perte de la vision de près et de loin

Perturbations dans la mise au point

Hypermétropie. La vision floue à cause de l’hypermétropie permet de bien voir des objets éloignés, mais les yeux ne peuvent pas accommoder correctement les objets au premier plan ou on peut remarquer une fatigue inhabituelle dans les yeux.
Dans les cas de l’hypermétropie grave, même les objets distants peuvent apparaître flous.

Astigmatisme. La perte de la vision de près et de loin est souvent un symptôme d’astigmatisme. En particulier, la vue est floue ou brumeuse. Cette erreur de réfraction est généralement causée par une forme irrégulière de la cornée.
Avec l’astigmatisme, les rayons lumineux ne parviennent pas à certains points de la rétine pour produire une vision claire, indépendamment de la distance entre l’objet et les yeux.

Presbytie. Si on a plus de 40 ans et on commence à avoir une vision floue de près, par exemple, lorsqu’on lit un journal, il est probable que l’on souffre d’un trouble appelé presbytie.
Il s’agit d’une maladie liée à l’âge.
Les symptômes de la presbytie sont identiques à ceux causés par les l’hypermétropie (vision floue de près et fatigue oculaire lors de la lecture).
La différence est que la presbytie est une diminution de la capacité de voir les objets proches en raison du durcissement du cristallin à l’intérieur de l’œil, tandis que l’hypermétropie est un défaut de vision causée par la forme de l’œil.

 

Remèdes maison

Une personne qui a perdu de la vision peut avoir de la difficulté à conduire, lire ou effectuer des tâches simples telles que la couture ou d’autres métiers.
Il est possible d’apporter des modifications à la maison et à la routine, modifications  qui aident à rester autonome et en sécurité.
Il existe des services de santé qui donnent la formation et le soutien nécessaire pour vivre de façon autonome.

Ordinateurs pour les personnes ayant une déficience visuelle
Les ordinateurs ont des systèmes (logiciels comme Windows, Mac, etc.) avec des fonctionnalités d’accessibilité qui facilitent l’utilisation de l’ordinateur à ceux qui ont des problèmes de vision ou de daltonisme.
Pour les aveugles, Windows permet de recevoir les informations par le son ou par la technologie « écran tactile » plutôt que sur l’écran.

Entendre le texte lu à haute voix par un narrateur
Un narrateur est un lecteur qui lit à haute voix le texte qui apparaît sur l’écran et décrit les événements tels que les messages d’erreur.
Une personne aveugle, qui a perdu la vue partiellement ou avec des problèmes de vision, peut être en mesure d’utiliser Windows 8 dès la première fois où il démarre l’ordinateur.

Utiliser la reconnaissance vocale pour faire fonctionner des programmes
Le logiciel de reconnaissance vocale « Reconnaissance vocale pour Windows 8 » est une technologie qui permet de contrôler le PC et dicter dans presque toutes les applications.
On peut dicter des documents, des e-mails et surfer sur le web.
Un processus d’installation facile et un tutoriel interactif sont disponibles pour se familiariser avec les commandes vocales et former l’ordinateur afin qu’il comprenne mieux la personne qui a perdu la vue.