Oreilles bouchées

Les oreilles bouchées, parfois très gênantes, peuvent provoquer de graves symptômes.

Si une personne a sans cesse l’impression d’avoir la tête sous l’eau ou a la sensation que de l’eau lui est entrée dans les oreilles, il est très probable que ses oreilles soient bouchées.
Dans ce cas, l
e spécialiste à consulter est l’O.R.L. (oto-rhino-laryngologiste).

 

Les causes des oreilles bouchées

Les causes des oreilles bouchées, légères ou graves, sont nombreuses. Il y a par exemple :

L’accumulation de cérumen : l’une des causes très fréquentes d’oreilles bouchées est simplement un bouchon de cérumen. Si l’on ne se nettoie pas régulièrement les oreilles, on peut parfois entendre des sons étouffés et les voix ne sont pas claires. Une accumulation de cérumen peut également provoquer de légères douleurs aux oreilles.
La sensation d’oreilles bouchées peut durer plusieurs mois ou années. Toutefois, l’ouïe revient à la normale dès que le bouchon est retiré.

Le catarrhe tubaire : il s’agit d’une accumulation de catarrhe dans les trompes d’Eustache. Cette congestion peut provoquer une inflammation et une infection bactérienne.
Parmi les symptômes, il y a également :

Le traitement prévoit la prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et de médicaments à base de cortisone par voie orale, comme le Célestene, ou par aérosol.

L’eau dans les oreilles : ce trouble est également connu sous le nom d’otite externe ou oreille du nageur.
Lorsque l’eau entre dans l’oreille après avoir nagé ou pris une douche, elle risque de provoquer une sensation d’oreilles bouchées.

Le plongeon : l’augmentation de pression qui survient lors d’un plongeon peut boucher les oreilles car cela endommage de façon temporaire ou irréversible la structure de l’oreille interne et le tympan.

L’infection de l’oreille (otite) : l’une des causes peut être une otite, qui survient généralement suite à un rhume ou à une autre infection des voies respiratoires. Dans ce cas, l’oreille moyenne est bouchée à cause d’une accumulation de mucus.
Voici d’autres symptômes possibles :

  • Douleurs aux oreilles,
  • Douleurs à la tempe,
  • Maux de gorge,
  • Toux grasse.

Les bruits forts : un bruit fort et soudain ou une exposition prolongée à de forts bruits peuvent provoquer une oreille bouchée et également une perte d’audition temporaire.
Après une soirée en discothèque, on remarque au coucher une sensation d’oreilles bouchées et l’on ressent des bourdonnements pendant quelques heures. Toutefois, le matin suivant, ce symptôme a disparu.

Les variations de pression et l’altitude : en avion ou en altitude, les oreilles commencent à se boucher.

La croissance des os dans les oreilles : ce trouble, fréquent chez les nageurs, se caractérise par la croissance anormale d’une protubérance osseuse dans l’oreille externe (otosclérose). Il peut provoquer une sensation d’oreilles bouchées suivie d’une perte progressive de l’ouïe. Cette croissance peut également provoquer une hémorragie dans l’oreille, suivie d’une infection.

La maladie de Ménière : la maladie de Ménière est caractérisée par :

  • Une sensation d’oreilles bouchées,
  • Des vertiges,
  • Des nausées,
  • Des sons étouffés,
  • La perte progressive de l’ouïe.

Les boutons : un bouton dans une oreille peut provoquer une sensation d’oreille bouchée.

Le cancer : le cancer du pharynx peut provoquer une sensation d’oreille bouchée.

La grossesse : pendant la grossesse, la sensation d’oreilles bouchées est fréquente le matin. La cause peut être une variation de tension ou des fluctuations hormonales, qui provoquent le gonflement au niveau de la muqueuse nasale ou des cornets nasaux.

 

Les symptômes des oreilles bouchées

Entendre des sons feutrés est le symptôme le plus évident.
Certaines personnes ont la sensation d’avoir du liquide dans les oreilles.
Parmi les symptômes des oreilles bouchées, il y a aussi des douleurs légères ou graves.
Plus de 85 % des enfants souffrent de douleurs aux oreilles à cause d’oreilles bouchées.
Certaines personnes affirment entendre les battements du cœur dans l’oreille ou des voix qui résonnent.
En cas d’infection, le patient peut également présenter un gonflement des ganglions lymphatiques au niveau du cou.

 

Que faut-il faire ? Le traitement et les remèdes contre les oreilles bouchées

Le retrait du cérumen
Le cérumen agit comme une barrière contre l’eau et la poussière, ainsi que contre des agents infectieux tels que les bactéries et les champignons.
Une suraccumulation de cérumen provoque toutefois :

  • Des occlusions,
  • Des douleurs,
  • Une gêne dans l’oreille,
  • Une légère surdité.

Certaines solutions possibles pour éliminer le cérumen chez soi sont exposées ci-dessous.

L’utilisation de fluidifiants du cérumen

  • L’huile d’olive, l’huile spéciale pour enfants, l’huile minérale et la glycérine permettent d’éliminer le cérumen en le fluidifiant.
  • Des agents chimiques tels que l’eau oxygénée et le peroxyde de carbamide provoquent la fluidification du cérumen et sont efficaces pour éliminer le cérumen.

Il est possible de trouver en pharmacie les gouttes auriculaires qui contiennent ces substances.
Audispray est un fluidifiant du cérumen très connu.
Il suffit de s’allonger sur un côté et de mettre 3 à 4 gouttes d’huile dans l’oreille bouchée à l’aide de l’applicateur approprié.
Après quelques minutes, il faut rincer l’oreille afin d’éliminer le cérumen dissout et la saleté accumulée.

Oreilles,bouchées

Le lavage de l’oreille
Ce procédé est utilisé en cas d’accumulation continue de cérumen ou lorsque la simple technique de fluidification et de rinçage est inefficace.
On injecte de l’eau stérile, chaude ou salée, dans l’oreille à l’aide d’une poire pour lavement auriculaire.
En ce qui concerne le rinçage de l’oreille chez soi, on peut utiliser un kit spécifique pour le retrait du cérumen, qui contient des agents fluidifiants ainsi qu’une poire pour lavement auriculaire.
Les poires sont disponibles dans le commerce.
Il faut suivre le procédé, simple, décrit dans le kit.
La première étape consiste à fluidifier le cérumen à l’aide de la solution fournie dans le kit et en respectant la durée indiquée.
Il faut ensuite utiliser la poire pour rincer l’oreille.
On peut également opter pour un procédé d’irrigation professionnelle de l’oreille.
Dans ce procédé, l’eau chaude est libérée sous pression contrôlée à l’aide d’un équipement spécifique.
La force appliquée progressivement provoque la fluidification du cérumen qui est ainsi évacué avec l’eau.

On peut verser quelques gouttes d’eau oxygénée et concentrée à 4 % dans l’oreille afin de fluidifier le cérumen.
On essuie le cérumen et le liquide évacués à l’aide d’une boule de coton placée à l’extérieur de l’oreille.

Libérer l’occlusion
Le rhume, la sinusite et l’allergie provoquent une occlusion de la trompe d’Eustache et peuvent entraîner une accumulation de liquides dans l’oreille moyenne.
Cette accumulation de liquides peut provoquer d’autres infections suivies d’une inflammation et d’une aggravation de l’occlusion. Certains traitements et remèdes efficaces dans ce cas sont décrits ci-dessous.

L’inhalation de vapeur contre le catarrhe
L’inhalation de vapeur est le moyen le plus ancien utilisé pour éliminer la congestion nasale et auriculaire.
Il faut remplir un bol d’eau chaude.
Recouvrir ensuite la tête à l’aide d’une serviette de toilette et inhaler la vapeur. Cela permet de fluidifier le catarrhe qui bloque les sinus et de soulager la congestion.
En cas d’otite moyenne et d’accumulation de pus, la vapeur accélère le drainage du pus et de la saleté.otites,infection,mal,d,oreille

Les décongestionnants
Pour éliminer la congestion des sinus nasaux, on peut utiliser des décongestionnants par voie orale et/ou des sprays décongestionnants nasaux. Ceux-ci permettent de réduire la production de catarrhe et de soulager la congestion et la gêne dans le nez et les oreilles.
Le médecin peut recommander d’utiliser un mucolytique tel que l’acétylcystéine (Fluimucil).

Les antibiotiques
En cas d’infection des oreilles, on peut prendre des gouttes d’antibiotique pour l’oreille ainsi que des médicaments par voie orale. Ces derniers aident à contrôler l’infection et à drainer le pus.

Soulager le barotraumatisme de l’oreilletympans,marteau,enclume,étrier,oreille,moyenne
Au cours d’un séjour en altitude, de plongée et d’autres activités similaires, les variations de la pression atmosphérique provoquent une différence de pression entre la partie interne et externe du tympan.
Cet état, appelé barotraumatisme, provoque une sensation d’oreilles bouchées, ainsi que des douleurs aux oreilles et des vertiges. Afin de soulager cette sensation d’oreilles bouchées, on peut :

  • Bâiller fréquemment et déglutir en faisant du bruit car ces actions permettent d’ouvrir la trompe d’Eustache et, par conséquent, de laisser passer le flux d’air dans et hors de l’oreille moyenne. Cela permet d’équilibrer la pression de l’oreille interne et externe.
  • Mâcher un chewing-gum ou sucer un bonbon afin d’augmenter les mouvements musculaires qui aident à équilibrer la pression.
  • Se déboucher tout simplement les oreilles. Fermer la bouche et se boucher le nez et chercher à expirer fort. Cela force l’ouverture de la partie bouchée qui peut être remarquée par un claquement. Il ne faut pas expirer trop fort.

La micro-aspiration
Lorsque l’on souffre de manière chronique d’oreilles bouchées et si les précédents remèdes n’apportent aucun soulagement, on peut suivre le procédé de micro-aspiration.
Comme son nom l’indique, il prévoit le retrait de cérumen, de liquides ou de corps étrangers présents dans l’oreille à l’aide d’une légère aspiration.
Un kit disponible dans le commerce permet de faire le traitement chez soi, tandis qu’en clinique, un spécialiste effectue la procédure à l’aide d’un microscope et d’outils spécifiques pour l’aspiration.

 

Les remèdes maison pour éliminer un bouchon de cérumen

Certains remèdes maison permettent de traiter la sensation d’oreilles bouchées en fonction de son intensité.
Il faut savoir que l’effet de chaque remède peut être différent et qu’aucun de ces remèdes maison ne peut remplacer le traitement effectif qui peut être nécessaire dans ce cas.
De plus, il ne faut pas tenter de traiter cet état à l’aide de ces remèdes dans les cas suivants :

  • Si l’état est très grave,
  • Si l’on souffre de douleurs insupportables aux oreilles,
  • Si l’on remarque que du pus ou du sang coulent de l’oreille.

Dans de tels cas, il faut immédiatement consulter un spécialiste.


En cas d’oreille légèrement bouchée, l’utilisation de certains des remèdes suivants peut soulager.

  • Mettre quelques gouttes d’huile d’olive chaude dans l’oreille, en trempant une boule de coton dans de l’huile d’olive et en l’introduisant dans l’oreille pendant environ dix à quinze minutes. Si l’accumulation de cérumen est la cause de la congestion de l’oreille, l’huile d’olive fluidifie le cérumen et facilite le drainage.
  • Si les oreilles bouchées sont provoquées par un rhume dû à un coup de froid, le remède consiste à bien nettoyer les sinus nasaux.
    Un simple bâillement est parfois le meilleur remède.
    Provoquer un bâillement et continuer à bâiller jusqu’à ce que la situation s’améliore.
  • Une autre solution consiste à placer une serviette de toilette chaude et humide sur l’oreille affectée, ou une pierre chaude si l’on est à la mer.
    La chaleur générée par la serviette de toilette fluidifie le cérumen et facilite son élimination.
    Il faut retirer doucement le cérumen à l’aide d’une serviette chaude et propre. Éviter les cotons-tiges car ils pourraient pousser davantage le cérumen vers l’intérieur de l’oreille.
  • Déglutir est une autre solution très simple pour traiter l’irritation provoquée par une oreille bouchée.
  • En cas de bouchon de cérumen et d’oreille du nageur (dans lequel l’eau provoque une sensation d’oreilles bouchées), on peut utiliser un mélange comprenant une goutte d’isopropanol et une goutte de vinaigre blanc. Verser ensuite ce mélange dans l’oreille.
    Ce remède permet d’assécher l’oreille et d’empêcher la croissance de bactéries qui peuvent provoquer une otite.

 

Comportements à éviter en cas d’oreilles bouchées

Il faut éviter tout retrait de cérumen non nécessaire.Oreilles bouchées


Les cotons-tiges ne doivent être utilisés que pour nettoyer l’oreille externe. Ne pas tenter d’introduire le coton-tige en profondeur ou par la force dans l’oreille. Ce geste repousse le cérumen contre le tympan, au lieu de favoriser son retrait.
Éviter l’utilisation de bougies d’oreilles. Aucune preuve ne permet de démontrer leur efficacité. De plus, on risque de brûler et d’endommager l’oreille, le visage, voire les cheveux.
En cas de tympan endommagé ou perforé et de lésion à l’oreille, ne pas utiliser de procédés d’irrigation et de micro-aspiration.
Il est préférable de consulter un médecin avant de recourir à ces remèdes.
En cas d’introduction accidentelle de corps étrangers dans l’oreille, ne pas tenter de les retirer chez soi.
Ces tentatives risqueraient de repousser l’objet plus en profondeur dans l’oreille.
Bien que le retrait de ces objets soit possible, le risque d’accident demeure.
En cas d’intervention chirurgicale à l’oreille, ne pas ignorer les signes mineurs tels que des douleurs aux oreilles et une sensation d’oreilles bouchées. N’utiliser que les remèdes recommandés par le médecin.

 

Les remèdes de grand-mère pour éliminer l’eau dans les oreilles

Agiter l’oreille
Pencher la tête d’un côté, mettre son index dans l’oreille et le faire bouger. Cela permet d’évacuer l’eau en excès. Répéter ce même geste pour l’autre oreille.

Pencher la tête et sauter
C’est l’un des remèdes les plus efficaces en cas d’eau dans les oreilles, notamment si cette eau vient tout juste de rentrer dans les oreilles. De nombreuses personnes utilisent ces gestes suite à une plongée en piscine ou à la mer.
Se tenir sur la jambe droite et pencher la tête du côté droit. Sauter ensuite 8 fois. La gravité et le fait de sauter permettent de libérer l’eau de l’oreille. Répéter ces mêmes gestes du côté gauche.

La poire d’aspiration
Les poires d’aspiration se trouvent dans les magasins d’articles médicaux. Elles sont généralement utilisées pour les nouveau-nés ou les enfants. Elles permettent d’éliminer l’eau des oreilles. Pencher la tête d’un côté, y introduire la poire et aspirer l’eau. Ne pas introduire la pointe de la poire trop en profondeur.

Le sèche-cheveux
Prendre un sèche-cheveux et régler la température au minimum. Contrôler la chaleur de l’air sur le poignet. Maintenir ensuite le sèche-cheveux à une distance égale à un bras et orienter le flux sur l’oreille touchée pendant 30 secondes.

Frotter de l’alcool
Frotter un mouchoir imbibé d’alcool à l’intérieur de l’oreille touchée peut être efficace. L’alcool provoque l’évaporation de l’eau inutile dans l’oreille et tue les germes qui provoquent l’infection.

Le vinaigre
Mettre deux gouttes de vinaigre dans l’oreille touchée. Répéter ce geste toutes les deux heures, jusqu’à ce que l’état de l’oreille s’améliore.