Mal de gorge

Le mal de gorge est l’un des troubles les plus fréquents partout dans le monde.

Il peut être un symptôme d’autres maladies telles que le rhume et la grippe.
Le mal de gorge est une inflammation du larynx, du pharynx et des tonsilles, il est d’habitude bilatéral mais il peut également être unilatéral (soit à droit soit à gauche).

 

Quelles sont les causes ?

L’angine ou la pharyngiteAntomie des poumons,bronches,gorge

L’inflammation des tonsilles provoque l’angine, tandis que le pharynx enflammé provoque la pharyngite.
Ces maladies sont parmi les causes les plus fréquentes de mal de gorge pendant la déglutition.
La cause peut être une infection bactérienne ou virale.
Le contagium est direct, le virus dans l’air est transmis parmi les petites gouttes d’une personne infectée.

La mononucléose
La mononucléose est provoquée par le virus d’Epstein-Barr.
En plus du mal de gorge, la personne a également la fièvre.
Environ 95% de la population mondiale ont été infectés par le virus EBV.
La façon de transmettre ce virus est la salive, surtout lors des baisers.

Le cancer et les tumeurs
La tumeur de la cavité buccale ou le cancer du larynx peut entraîner le mal de gorge persistant. Toutefois, la tumeur n’est pas toujours magline.
Le cancer a principalement ses origines dans la glotte du larynx, toutefois des métastases peuvent enfin survenir (par exemple dans les ganglions lymphatiques) et il se répand à d’autres organes.

Les maladies sexuellement transmissibles
Les maladies sexuellement transmissibles telles la chlamydia et la gonohrrée peuvent être rensponsables du mal de gorge.
Dans ce cas, la durée peut être d’un mois ou même plus.

 

Les signes et les symptômes qui peuvent se produire en plus du mal de gorge

La gorge gonflée de couleur rouge brillante
– Des taches rouges foncées à l’arrière de la gorge
– Les ganglions lymphatiques du cou gonflés et douloureux au toucher
– Les tonsilles enflammées avec du pus
– Les plaques blanches ou grisâtres sur les tonsilles
– Le mal de tête
– Les douleurs articulaires
– La nausée
– La douleur lorsqu’on avale, l’on bâille et l’on tousse
– La perte d’appétit
– Les éruptions cutanées (la scarlatine)
– Le nez qui coule
– La douleur du cou
– Les douleurs musculaires
– La rigidité des articulations
– La douleur dans les oreilles
– Les oreilles bouchées

 

Les tonsilles gonflées sans le mal de gorge

Une personne pourrait avoir les tonsilles gonflées en raison du mal de gorge, d’une allergie, de la sinusite, etc. .
Il y a également d’autres facteurs qui peuvent entraîner l’angine.

Une infection virale ou bactérienne provoquée par le contact avec une personne infectée peut provoquer les tonsilles gonflées.
Les petits enfants ont plusieures fois l’angine chronique à cause du rhume ou de la grippe.
Les adults et les adolescents ont souvent les tonsilles gonflées à cause d’infections bactériennes.
Dans des rares cas, les bactéries qui provoquent certaines maladies telles que la scarlatine ou la diphtérie pourraient entraîner des tonsilles gonflées.
Les allergies alimentaires peuvent provoquer les tonsilles gonflées.

 

La luette gonflée et le mal de gorge

Le mal de gorge est souvent accompagné de la luette gonflée.
Les symptômes du mal de gorge et de la luette enflammée

1. On n’arrive pas à déglutir à cause de la douleur
2. La présence de plaques blanches et de pus dans la gorge
3. La nausée
4. Le mal de tête
5. Les tonsilles gonflées et enflammées
6. La fièvre haute
7. La raucité ou l’abaissement de la voie
8. L’envie fréquente de tousser.

 

Quelles sont les causes du mal d’oreil et de la gorge irritée ?

Le mal de gorge est l’inflammation des tonsilles, du larynx et du pharynx.
La plupart des fois le mal de gorge est provoqué par des infections microbiennes qui peuvent être traitées à l’aide de différents médicaments sans ordonnance.
Le mal d’oreilles est le résultat d’une infection de l’oreil éxterieur, moyen ou intérieur (otite).
Les oreilles et la gorge sont liés entre eux,un trouble à n’importe quel de ces organes peut donc influencer l’autre.
Le mal de gorge est le la cause principale du mal d’oreilles.

La cause de la douleur dans les oreilles et de la gorge dans un seul côté peut être une infection d’une seule partie de la gorge.
Les ennuis ne sont ressentis que dans ce côté, même si l’autre est complètement normal.
Certaines causes du mal de gorge qui provoquent également la douleur aux oreilles sont indiquées ci-dessus.

⇒ L’angine
⇒ Les infections des oreilles
⇒ La rhinite allergique
⇒ La sinusite
⇒ L’infection de la luette
⇒ La toux
⇒ Le rhume et la grippe
⇒ L’allergie
⇒ L’emploi excessif des cordes vocales (par exemple en criant)
⇒ Le tabagisme
⇒ Boire trop d’alcol
⇒ Manger de la nourriture très chaude ou très froide

 

Le mal de gorge au matin

Le mal de gorge au matin est un problème assez fréquent, dans la plupart des cas il n’est pas provoqué par une véritable maladie telle que le rhume ou la grippe.
Il est souvent provoqué par l’environnement, par l’air trop sec à la maison ou au travail, ou par la fumée de la cigarette (même électronique).
Certaines maladies telles que l’aphnée nocturne ou le reflux gastrique peuvent en outre provoquer le mal de gorge lors du reveil au matin.

 

Le mal de gorge dans le soir et la nuit

Le mal de gorge qui ne se vérifie que le soir ou la nuit peut être un problème provoqué par l’environnement, on peut être allergiques aux pollens, aux poils des animaux ou à la moisissure présente dans l’air.
L’air qu’on réspire peut en outre être trop sec, surtout dans une maison chauffée.
Les irritants extérieurs peuvent être dangereux, y compris la fumée de cigarette.
Le mal de gorge peut être provoqué par le reflux gastro-œsophagien qui entraîne la remontée des acides présents dans l’estomac le long de l’œsopage.
Ce phénomène peut être plus fort après les repas, par exemple lors du dîner.
Si le mal de gorge se produit le soir après avoir crié, la cause est peut-être l’effort musculaire.

 

Mal de gorgeQuoi faut-il faire ? Le traitement et les médicaments

Les antibiotiques
Le médecin prescrit d’habitude un antibiotique par voie orale, par exemple :

La pénicilline. On peut effectuer une injection de ce médicament, par exemple si le mal de gorge est fort et l’enfant a du mal à déglutir ou en cas de vomissement.

L’amoxicilline (par exemple Augmentin®). Ce médicament se trouve dans la même catégorie que la pénicilline, mais c’est l’option préferée par les enfants car il a un bon goût et il est disponible en forme de comprimé à mâcher.
En cas d’allergie à la pénicilline, le médecin peut peut-être prescrire :

  • La céphalosporine,
  • La clarithromycine (par exemple Biaxin),
  • L’azithromycine (par exemple Zithromax),
  • La clindamycine.

Ces antibiotiques réduisent la durée et l’intensité des symptômes en plus que le risque de complications et les probabilités de transmission de la maladie.

Les médicaments anti-inflammatoires et analgésiques
Le médecin peut recommander des médicaments sans ordonnance afin de soulager le mal de gorge et de réduire la fièvre, par exemple :

  1. L’ibuprofène (Brufen, Nurofen),
  2. Le kétoprofène (Oki),
  3. L’acétaminophène (Efferalgan, Humexlib, etc. ).

Il ne peut pas prescrire l’aspirine aux enfants car cela peut provoquer le syndrome de Reye qui est très dangereux.
Si le mal de gorge ne s’en va tout seul on peut prendre des produits à base de cortine (par exemple le Bentelan) ceux qui sont des très forts anti-inflammatoires.

Le spray et le collutoire
On peut employer des sprays et des collutoires qui donnent un soulagement rapide, mais qui ne sont indiqués que pour les adultes.
Parmi les sprays et les collutoires pour réduire l’inflammation de la gorge il y a:

1. Le flurbiprofène (Froben),
2. La benzydamine (Bucco-Tantum).

 

Les remèdes naturels pour le mal de gorge

Il existe plusieurs remèdes naturels afin de réduire les symptômes du mal de gorge sans prendre aucun médicament.
Parmi les remèdes maison, il y a :

Les boissons chaudes
Boire des boissons chaudes est l’un des meilleurs remèdes pour soulager la douleur et l’inflammation de la gorge.
On peut par exemple boire du thé au gingembre, du thé aux herbes, du bouillon de poulet, etc. .
En été on peut boire un granité, manger une glace ou garder dans la bouche un glaçon afin d’obtenir un soulagement temporaire, mais cela n’aide pas à réduire l’inflammation.

Le citron et le miel
Le citron a des propriétés antibactériennes naturelles et le miel est un excellent remède contre la congestion.
On peut mélanger 2 petites cuillères de miel dans l’eau tiède et d’1 à 2 gouttes de jus de citron. Il faut boire le mélange 1 – 2 fois par jour.

Le vinaigre de cidre
Le vinaigre de cidre aide dans le traitement des infections.
Un mélange de citron, de miel, de vinaigre de cidre et de poivre de cayenne est l’un des remèdes les plus efficaces pour le mal de gorge.

L’ail
L’ail est un antibiotique et un antiseptique naturel qui aide dans le traitement des infections.
On peut l’ajouter à la nourriture pendant les repas ou on peut tremper de 2 à 3 gousses d’ail dans dans le miel et les manger après une heure.

Le thé de gingembre
Lors de la préparation du thé, il faut ajouter de 2 à 3 tranches de gingembre et les faire bouillir.
Il faut le boire une ou deux fois par jour.

La réglisse
La réglisse est un autre remède de grand-mère pour le mal de gorge qui donne un soulagement rapide.
C’est un ingrédient que l’on emploie dans beaucoup de tisanes.

Le basilic
Le basilic sacré (Ocimum tenuiflorum) est une plante herbacée avec des propriétés de guérison naturelles.
On peut bouillir quelques feuilles de basilic et faire des gargarismes avec l’eau.

Les tisanes
Les tisanes sont très efficaces pour le mal de gorge.
On peut les préparer avec les ingrédients suivants :

1. Le trèfle rouge,
2. Le vinettier,
3. La camomille,
4. Le chèvrefeuille,
5. Ulmus rubra,
6. L’eucalyptus,
7. La réglisse,
8. Le poivre de cayenne,
9. La sauge.

Mal de gorge,enfantsLes gargarismes avec l’eau salée

La solution d’eau et de sel soulage le mal de gorge et libère également le nez.
La préparation

☞ Il faut prendre un bol avec 1 litre d’eau tiède.
☞ Il faut ajouter 3 cuillères de bicarbonate de soude.
☞ Il faut agiter le contenu jusqu’à ce que le mélange soit complètement fondu et faire ensuite des gargarismes plusieures fois par jour.
☞ On peut conserver le bol dans le réfrigérateur et le sceller avec un couvercle. Il faut chauffer et mélanger le contenu avant de l’employer.

Est-il mieux le chaud ou le froid ?

Il s’agit d’une question que les patients font souvent parce qu’ils ne savent pas comment se comporter.
Le froid devrait agir comme un anti-inflammatoire dans la phase aiguë, toutefois il ne guérit pas, il ne permet que de réduire la douleur de façon temporaire.
La chaleur augmente le métabolisme cellulaire et favorise donc la guérison, la fièvre (l’augmentation de la température) est en effet un mécanisme du corps qui lutte contre de nombreuses maladies.

Les remèdes pour le mal de gorge chez les femmes enceintes et allaitantes

Le mal de gorge pendant la grossesse est généralement le symptôme d’une infection virale ou d’une irritation du pharynx.
Le seul médicament qu’on peut prendre est le paracétamol (Efferalgan), il est donc préférable de prendre des remèdes naturels.
Le thé de gingembre est un remède efficace.
On peut mélanger le miel et un demi-citron dans une tasse de thé chaud et le boire.
Pendant la préparation du thé, on peut ajouter un morceau de gingembre à faire bouillir.
Il faut ensuite ajouter le demi-citron et une cuillère de miel.
En cas de mal de gorge qui ne s’en va pas, un excellent remède naturel est de faire des gargarismes avec la propolis car elle a une action anti-bactérienne et renforce le système immunitaire.
Elle ne devrait être employée qu’au niveau de prévention, surtout si le patient a des maux de gorge récurrents.

Les remèdes homéopathiques

L’homéopathie est une thérapie qui peut être effectuée seule ou en combinaison avec d’autres médicaments.

La belladonne : c’est le médicament homéopathique le plus employé pour le mal de gorge, la bouche sèche, la sensation de brûlure et les tonsilles rouges.

Le mercurius solubilis : il est indiqué lorsque la gorge ou le nez sont enflammés et lors du rhume.

Le phytolacca : Grâce à ce remède homéopathique on peut traiter les tonsilles enflammées, la laryngite, le croup, les ganglions lymphatiques gonflés et d’autres troubles

Combien de temps cela prend-il ? Le pronostic

Le traitement à travers les médicaments ou les remèdes naturels devrait réduire les symptômes dans de 2 à 3 jours.
Il faut consulter le pédiatre si l’enfant ou le nouveau-né ne se sent pas mieux après avoir pris des antibiotiques pendant 48 heures.
En cas de prise d’antibiotiques, si les enfants se sentent bien et n’ont aucune fièvre ils peuvent retourner à l’école.
L’enfant n’est plus contagieux environ 24 heures après le début du traitement.
Les temps de guérison du mal de gorge sont environ de 5 à 6 jours, moins d’une semaine.