Douleur aux oreilles et à la mâchoire ou à la gorge

Il peut être difficile de diagnostiquer la douleur aux oreilles car parfois cela part d’un autre organe, en particulier :

  • Du pharynx,
  • De l’articulation temporo-mandibulaire.

 

INDEX

  • Dans l’avion
  • Pendant la mastication, la déglutition ou un bâillement
  • Douleur aux oreilles et à la mandibule
  • Douleur aux oreilles et irritation de la gorge
  • Oreille externe
  • Oreille interne
  • Chez les enfants
  • Traitement
  • Corriger les troubles mandibulaires
  • Remèdes maison

 

Douleur aux oreilles pendant la mastication, la déglutition ou un bâillement

 

La douleur aux oreilles pendant la déglutition est souvent provoquée par les maux de gorge.
Les trompes d’Eustache de l’oreille moyen sont liées à la gorge ou au rhinopharynx : lorsqu’une inflammation ou une infection de la gorge se produit :

 

  • Le mucus peut s’accumuler dans la trompe d’Eustache,
  • Les muqueuses du conduit enflent.

 

La conséquence est un mauvais fonctionnement qui provoque une augmentation de la pression dans l’oreille moyenne.
Dans ce cas lorsque le patient avale il ressent la douleur à l’oreille.

La douleur des oreilles pendant la mastication est l’un des symptômes les plus fréquents de dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire (entre l’os temporal et la mandibule).
Cette articulation lie la mandibule et l’os temporal du crâne et est responsable du mouvement de :

 

  • Ouverture,
  • Fermeture,
  • Latéralisation de la mandibule.

 

Les symptômes de dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire inclurent :

 

  • Un bruit semblable à un claquement lorsqu’on ouvre ou ferme la bouche,
  • Des acouphènes (bourdonnement) et une douleur de l’oreille surtout lorsqu’on avale, on mâche ou on bâille,
  • Une céphalée légère ou des maux de tête modérés.

 

mandibule,douleur,de,oreilleDouleur aux oreilles et mal à la mandibule

Il y a deux causes possibles de maux d’oreilles :

 

  1. Une otalgie primaire – l’oreille est la cause de la douleur, l’examen de l’oreille montre donc généralement des lésions ou des anomalies,
  2. Une otalgie secondaire – l’oreille n’est pas la cause de la douleur, en effet l’examen de l’oreille est généralement normal. L’oreille a des terminaisons nerveuses qui viennent des nerfs crâniens (V, VII, IX, X) et des nerfs cervicaux (C2 et C3). Cette douleur est donc un défi de diagnostic chez les otorhinolaryngologistes.

 

La cause de l’otalgie primaire se manifeste pendant l’examen objectif à l’aide de l’un otoscope.
Les causes les plus fréquentes sont :

 

  • L’otite moyenne,
  • L’otite externe.

 

Dans l’image on peut observer une scanographie de l’oreille à gauche et une résonnance magnétique à droite.

 

Dans la scannographie on voit bien les structures osseuses. Cet instrument de diagnostic montre les images en trois couleurs :

 

  • Les os sont blancs,
  • L’air est noir,
  • Les autres tissus sont gris.

 

La résonnance magnétique crée des images en niveau de gris, en montrant les caractéristiques anatomiques de beaucoup de structures du corps.

 

Il est souvent difficile de déterminer la cause de l’otalgie secondaire car l’innervation de l’oreille (les nerfs qui lient l’oreille au cerveau) est compliquée et il y a plusieurs origines possibles de la douleur associée.

 

Les causes les plus fréquentes sont :

 

  • Le dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire,
  • La pharyngite,
  • Les troubles dentaires (un abcès, des caries, la dent de sagesse incluse),
  • L’arthrite de la colonne vertébrale cervicale.

 

Parmi les causes de la douleur d’oreilles ou de douleur mandibulaire il y a :

 

Un traumatisme

Un traumatisme physique comme un coup sur les joues peut provoquer des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire, en provoquant la douleur aux oreilles lorsque le patient avale ou mâche.

 

Bruxisme

Le bruxisme (ou grincement des dents) est un mouvement de la mndibule sans but fonctionnel où le patient grince les dents le jour ou la nuit sans raison.

 

Il s’agit d’une des causes principales de :

 

  • Usure de l’email des dents,
  • Parodontite.

 

Ce trouble peut également provoquer :

 

  1. Des maux de tête,
  2. Des problèmes de l’articulation temporo-mandibulaire,
  3. Des douleurs des muscles de la mastication.

 

L’oreille et l’articulation temporo-mandibulaire sont très proches et pour en comprendre la distance on conseille de :

 

  • Mettre le doigt index dans l’oreille au niveau du conduit auditif,
  • Ouvrir et fermer la bouche,
  • Répéter dans l’autre oreille.

 

On peut entendre le mouvement de l’articulation temporo-mandibulaire et cela permet de comparer le côté droit avec le côté gauche.

Il ne faut pas se préoccuper lorsque le mouvement d’une des deux articulations n’est pas synchronisé car il est normal qu’une bouge avant que l’autre.

 

Les maux d’oreille provoqués par le dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire peuvent s’expliquer grâce à l’innervation sensitive.

Les nerfs portent les signaux de la douleur de la périphérie à la moelle épinière ou au cerveau.

Le cerveau peut interpréter de manière mauvaise un signal qui provient des nerfs, d’une manière identique au patient qui :

 

  • Ressent la douleur le long du bras gauche en cas de crise cardiaque,
  • Ressent la douleur du membre fantôme après l’amputation.

 

Il y a un lien important entre l’innervation des oreilles et les nerfs de :

 

  • La cavité orale,
  • L’oropharynx.

 

Ces structures ont la même origine embryologique, c’est-à-dire elles se développent dans les mêmes tissus q l’embryon.

 

L’oreille est innervée par beaucoup de nerfs crâniens, y compris :

 

  • Le cinquième,
  • Le septième,
  • Le neuvième.

 

Elle reçoit des rameaux nerveux sensoriels du plexus cervical, c’est-à-dire les nerfs spinaux cervicaux C2 et C3.

 

Cependant l’articulation temporo-mandibulaire est également innervé par le nerf auriculo-temporal du cinquième et du septième nerf crânien.

Les symptômes dans l’oreille qui sont provoqués par le dysfonctionnement temporo-mandibulaire sont également les effets les plus fréquents du bruxisme :

  • Les acouphènes,
  • La douleur de l’oreille,
  • Les vertiges.

 

Ces symptômes améliorent après le traitement du dentiste.

Dans les cas graves de bruxisme aux patients servent :

 

  • Des protections pour les dents, des interventions d’orthodontie,
  • Un traitement comportemental contre l’anxiété et le stress qui peuvent provoquer le trouble.

 

C’est une cause fréquente de douleur aux oreilles et à la mâchoire chez les enfants, surtout le matin au réveil.

 

Alvéolite après extraction dentaire

L’alvéolite est l’inflammation ou l’infection de l’alvéole, c’est-à-dire la cavité qui contient la dent dans les os de la mandibule et de la mâchoire.

L’alvéolite est une complication qui peut se passer après l’extraction d’une dent.

Lorsque le dentiste extrait la dent, un caillot de sang se produit dans l’espace vide où se trouvait la dent. De cette manière la gencive et l’os peuvent guérir.

Lorsque le caillot ne se produit pas, l’os et les nerfs sous-jacents restent « sans protection » et cela provoque la douleur :

  • De la mandibule,
  • De l’oreille.

 

La douleur peut se répandre aux autres régions de la tête, par exemple :

 

  • Les mâchoires,
  • Les yeux.

 

Sinusite et rhume

Les sinus paranasaux sont des cavités qui se trouvent entre le nez et les os au centre du crâne.

Lorsqu’une infection (sinusite) obstrue les sinus paranasaux, on souffre de :

  • Maux de tête au niveau du nez et du front,
  • Une pression sur l’oreille et sur la mandibule,

 

D’autres causes

  1. Une mauvaise mastication: lorsque l’articulation et les muscles de la mandibule fonctionnent de manière mauvaise, par exemple lorsque le patient mâche seulement d’un côté, on ressent une douleur : cette douleur vient des muscles de la mandibule, mais on le ressent également dans les oreilles.
  2. L’arthrite : un dommage de l’articulation temporo-mandibulaire provoqué par l’arthrite provoque également une douleur de la mandibule et des oreilles.
  3. L’abcès dentaire : il s’agit d’une autre cause fréquente de douleur aux oreilles qui arrive souvent même à la région auriculaire.
  4. La parotidite : la parotidite est une infection virale des glandes salivaires. La maladie est aussi connue sous le nom d’oreillons et elle peut provoquer de la douleur des oreilles pendant la mastication et la déglutition.

 

 

Mal aux oreilles

Causes de douleur aux oreilles et irritation de la gorge

 

Les infections de la gorge et du nez peuvent se répandre jusqu’à l’oreille en provoquant une otite car les oreilles et la gorge sont liés du point de vue anatomique :

 

  • La muqueuse de ces organes est la même,
  • La trompe d’Eustache est un canal virtuel qui lie le rhinopharynx (la région du pharynx derrière le nez) et l’oreille moyenne.

 

Certaines causes de maux de gorge et de douleur aux oreilles sont :

  1. L’angine,
  2. L’otite moyenne,
  3. La rhinite allergique,
  4. La sinusite,
  5. Les infections de la luette,
  6. Le rhume,
  7. La grippe,
  8. Les infections dentaires,
  9. L’allergie,

10.Le tabagisme : cela a un effet direct sur les cellules de l’oreille interne et un effet indirect sur le nez et le pharynx.

 

Névralgie du glossopharyngien

Le nerf glossopharyngien est un nerf crânien, avec une fonction :

 

  • Sensitive,
  • Motrice

 

Les fibres sensitives (qui portent les stimulus de douleur et de sensibilité) partent de :

 

  • L’oropharynx,
  • La langue,
  • Le trompe d’Eustache,
  • L’oreille moyenne,
  • Le mastoïde.

 

Symptômes

Les symptômes de ces troubles sont identiques à ceux de la névralgie du trijumeau, mais avec des différences.

La névralgie du nerf glossopharyngien provoque des pincements de douleur d’un coté qui sont semblables à un coup de couteau qui part de la gorge et arrive :

 

  • Au pharynx,
  • Aux amygdales,
  • À la région postérieure de la langue,
  • Aux trompes d’Eustache,
  • À l’oreille interne.

 

La douleur commence soudainement et dure environ 30 secondes.

Le pincement se manifeste généralement pendant la journée.

Des facteurs ou des actions peuvent provoquer l’apparition de la douleur, par exemple :

  • Avaler,
  • Boire des liquides froids,
  • Mâcher,
  • Parler,
  • Éternuer,
  • Toucher les joues ou l’oreille.

 

En général il n’existe pas de cause certaine de la névralgie du glossopharyngien mais ce trouble peut être provoqué par :

 

  • Un cancer de l’oropharynx,
  • L’arachnoïdite (l’arachnoïde est une membrane du cerveau et de la moelle épinière),
  • La sclérose en plaques,
  • Une malformation des vaisseaux sanguins.

 

Cela peut être associé à la névralgie du trijumeau.

 

Traitement des troubles de la mandibule

 

Lorsque les maux d’oreille sont liés aux problèmes de la mandibule ou de l’articulation temporo-mandibulaire, il y a différents traitements y compris :

  • La gouttière occlusale en cas de bruxisme– la gouttière occlusale est un appareil qu’on porte sur les dents, semblable à un protège-dents, qui évite que les dents se touchent pendant la nuit. De cette manière on évite le grincement.
  • L’intervention chirurgicale – dans des rares cas on effectue une intervention chirurgicale pour corriger l’anomalie de l’articulation.

 

Alimentation

Il faut éviter certains aliments car on a besoin d’une forte mastication prolongée qui aggrave la douleur du patient.

Il faut préférer des aliments moelleux pour empêcher l’aggravation des maux d’oreilles :

 

  • Certains légumes crus ou cuits,
  • Les fruits comme les bananes mû

 

Il faut éviter les aliments à mâcher comme :

  • La viande,
  • La pizza.