Gonflement des ganglions lymphatiques

Le gonflement des ganglions lymphatiques se produit quand un ganglion lymphatique devient enflé et enflammé.

Les ganglions lymphatiques sont de petites masses en forme de haricot constituées de tissu lymphatique et recouvertes par du tissu conjonctif.

Le système lymphatique se diffuse dans tout le corps, les ganglions lymphatiques sont donc situés n’importe où dans le corps : cou, région abdominale, aisselles, poitrine, l’aine, genou, etc.

Ils sont plus abondants derrière la clavicule, sous les aisselles et dans la zone de l’aine.
Parfois, le gonflement des ganglions lymphatiques ne dure que quelques jours, mais cela peut durer des mois ou des années en fonction de la pathologie de laquelle on souffre.
Le médecin spécialiste qui s’en occupe est l’endocrinologue, mais après avoir identifié une cause, il faut se référer au médecin qui s’occupe de cette maladie.

Les causes du gonflement des ganglions lymphatiques

Les ganglions lymphatiques normaux ont la taille d’un petit pois et ils se sentent sous la peau surtout quand ils deviennent grands comme des billes ou plus.

Habituellement, une simple infection (généralement virale) comme le rhume peut causer des ganglions lymphatiques enflés.
Cependant, les infections bactériennes et les maladies parasitaires peuvent également provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques.

Les infections qui se produisent fréquemment sont :

  1. Infection streptococcique de la gorge
  2. Infection de l’oreille
  3. Abcès dentaire
  4. Lésions cutanées infectées
  5. Rougeole
  6. Oreillons
  7. Fièvre glandulaire

D’autres types d’ infection :

  • Fièvre causée par une morsure ou par une griffure de chat
  • Toxoplasmose : c’est une infection causée par des parasites transmise à l’homme par les chats infectés ou en raison de la consommation de viande crue
  • Maladies sexuellement transmissibles (MST) comme la syphilis
  • Tuberculose et infections causées par l’ingestion ou l’inhalation du bacille tuberculeux

Maladies du système immunitaire :

  • Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) qui provoque le SIDA
  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique qui affecte les tissus synoviaux des articulations
  • Le lupus est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les poumons, le cœur, les cellules de sang, les reins, la peau et les articulations

 

Plusieurs types de cancer:

  • La leucémie est tumeur maligne des tissus du sang, comme le système lymphatique et la moelle osseuse
  • Le lymphome est une tumeur du tissu lymphatique

Causes rares

  • L’utilisation de médicaments tels que la phénytoïne prescrit pour certains types de convulsions (épilepsie),
  • Le vaccin contre certaines maladies telles que le paludisme
  • La sarcoïdose est une maladie chronique qui provoque la formation de nodules dans les ganglions lymphatiques, salivaires, les poumons et le foie
  • La maladie de Kawasaki
  • Les maladies de stockage de glycogène

En général, les glandes lymphatiques enflées provoquées par des infections se développent plus rapidement que celles causées par des tumeurs telles que la leucémie et le lymphome.
Le stress et l’anxiété ne causent pas des ganglions lymphatiques gonflées et enflammées.

Les symptômes et le traitement pour le gonflement des ganglions lymphatiques

Habituellement, lorsque l’on palpe les ganglions lymphatiques, on peut ressentir de la douleur et des engourdissements.

D’autres symptômes qui peuvent survenir sont :

  • Signes d’infection des voies respiratoires supérieures telles que maux de gorge, le nez bouché et la fièvre.
  • Gonflement des ganglions lymphatiques dans tout le corps qui indique une infection telle que la mononucléose ou le VIH, des troubles du système immunitaire tels que la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus.
  • Peau rouge au-dessus des ganglions lymphatiques.
  • Gonflement des membres (par exemple, les jambes) qui indique un blocage du système lymphatique en raison d’un gonflement d’un ganglion lymphatique. Cela se produit trop profondément sous la peau pour être ressenti.
  • Croissance rapide des ganglions lymphatiques qui se fixent et durcissent, cela peut être un signe de cancer.

Causes du gonflement des ganglions lymphatiques inguinaux

Les ganglions lymphatiques pelviens peuvent gonfler ou grossir principalement en raison de blessures et d’infections. Les différents facteurs qui peuvent provoquer le gonflement des ganglions lymphatiques sont énumérés ci-dessous.

Infections. Les infections bactériennes, virales, fongiques et parasitaires à l’aine, aux organes génitaux, aux pieds ou aux jambes sont les causes les plus fréquentes de gonflement des ganglions lymphatiques inguinaux.

Les infections sexuellement transmissibles. Les maladies sexuellement transmissibles (MST) comme l’herpès génital, la syphilis, la chlamydia, la blennorragie et la verrue peuvent provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques, et font mal.

Blessures. Les blessures et les traumatismes aux jambes, dans la région de l’aine ou au pied peuvent affecter les ganglions lymphatiques.

Tumeur. Une tumeur au système lymphatique est appelée lymphome et peut affecter les ganglions lymphatiques de l’aine.
Si les lymphocytes subissent des altérations malignes et commencent à se multiplier rapidement, cela peut provoquer des tumeurs malignes qui font grossir les ganglions lymphatiques.
Tous les types de tumeurs malignes peuvent métastaser vers les ganglions lymphatiques, les plus fréquents sont le cancer du côlon, à l ‘utérus et le cancer du sein.

Hydrocèle. Les hydrocèles sont des sacs remplis de liquide présents dans le scrotum. Ils se développent fréquemment chez les nourrissons, lorsque le tube duquel les testicules descendent dans le scrotum ne se ferme pas. Cela conduit au drainage du fluide de l’abdomen au scrotum qui provoque également un gonflement des ganglions lymphatiques.

Hernie inguinale. L ‘hernie inguinale est une protubérance des tissus mous de l’intestin à travers une partie faible de la paroi abdominale. En plus du gonflement des ganglions lymphatiques, les symptômes fréquents peuvent être le gonflement de l’aine, une sensation de brûlure, des douleurs au bas ventre, une faiblesse et de la pression dans la partie affectée.

Les causes du gonflement des ganglions lymphatiques des oreilles

Le gonflement des ganglions lymphatiques derrière l’oreille peut être associé à une infection oculaire, une infection des voies respiratoires supérieures ou du cuir chevelu.
Les infections de l’oreille peuvent être une autre cause de gonflement des ganglions lymphatiques dans la région autour des oreilles et du cou. Parfois, une blessure aux ganglions lymphatiques peut également provoquer un gonflement.

Les ganglions lymphatiques peuvent gonfler en raison de maladies comme le rhume et la grippe. Ces troubles peuvent provoquer de nombreux ganglions lymphatiques gonflés, le plus souvent ceux latérocervical (sur les deux côtés du cou), sous la mâchoire et derrière les oreilles.

La rubéole est provoquée par le ribovirus et est caractérisée par la production d’un érythème cutané rouge ou rose qui apparaît sur le visage et se propage ensuite à la poitrine, aux bras et aux jambes. En plus des taches sur la peau, cette infection virale peut provoquer le développement des ganglions lymphatiques gonflés et douloureux derrière les oreilles, sur l’arrière du cou et à la base du crâne.

Les causes du gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux

Les glandes lymphatiques occipitaux appelés également nœuds lymphatiques occipitaux ou encore ganglions lymphatiques occipitaux (nombre de 1 à 3) font partie du système lymphatique. Ce système fonctionne comme une unité de soutien du système immunitaire.

Le gonflement se produit rarement à cause du cancer.
La morsure d’un insecte, une coupure infectée, la teigne, les poux, les pellicules, une infection d’origine bactérienne, fongique ou virale peut être responsable du gonflement.
Dans ces cas, il faudrait vérifier la taille du ganglion lymphatique.
Il est très important de déterminer s’il est plus grand qu’un pouce et s’il est encore en cours de croissance. Il faut en parler à un médecin si le gonflement dure plus d’un mois et est accompagné de fièvre et sueurs nocturnes.

ganglions lymphatiques,gonflement,gonflés,carte,lymphomeLymphome
Les cellules B et les cellules T sont les deux types de cellules lymphatiques.
Ces cellules jouent un rôle dans la protection du corps contre les agents pathogènes.
Les cellules B produisent les anticorps qui se fixent aux micro-organismes et aux cellules anormales.
Cette union conduit à l’exposition en surface des antigènes qui permettent la reconnaissance par les cellules T, lesquels éliminent le complexe anticorps + micro-organisme.
Le lymphome est un cancer des cellules lymphatiques. Il se produit lorsque les cellules B et T commencent à se diviser de manière incontrôlée. Ces cellules envahissent les ganglions lymphatiques occipitaux et/ou d’autres organes du corps, qui forment le système lymphatique, s’accumulent et produisent une masse tumorale.
Les cellules cancéreuses se métastasent rarement de ces ganglions lymphatiques à d’autres organes du corps. Cependant, ils peuvent facilement s’exporter du ganglion lymphatique occipital anormal à l’un des deux ganglions lymphatiques restants.

Les causes de gonflement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires

Infections les plus fréquentes: le rhume, la mal de gorge ou une infection streptococcique de la gorge peuvent provoquer un gonflement dans les glandes près de la mâchoire.
Autres infections fréquentes: l’abcès dentaire, les aphtes dans la bouche, une dent en rétention, les oreillons, les infections de l’oreille, la rougeole, la rubéole, les infections de la peau, la varicelle, la fièvre glandulaire, une blessure infectée de la mâchoire, l’amygdalite, la laryngite, la gingivite (maladie parodontale) et la pharyngite, etc.
Affections du système immunitaire: La polyarthrite rhumatoïde, le VIH, le SIDA, le lupus qui affecte les poumons, le cœur, les reins, la peau, les articulations, etc., la leucémie, le lymphome ou d’autres types de cancers peuvent provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou.
Effets secondaires: Le mal de gorge et le gonflement des ganglions lymphatiques sous la mâchoire peuvent être la conséquence des effets secondaires de certains médicaments tels que la phénytoïne (prescrite pour les crises épileptiques) ou les médicaments pour le vaccin contre le paludisme et le typhus.
Goitre: le goitre thyroïdien est causé par la carence en iode et peut causer le gonflement de la thyroïde dans la gorge.
Le gonflement est évident et la maladie peut être diagnostiquée facilement.
D’autres maladies : les causes de gonflement des ganglions lymphatiques peuvent être l’hyperthyroïdie, les maladies métaboliques, l’allergie, une tumeur, une infection de la bouche, de la tête ou du cou.
D’autres causes: problèmes aux glandes salivaires, un kyste ou des lésions kystiques (grandes pustules) qui se produisent en profondeur sous la peau, un kyste sébacé, un lipome (capsule lisse, caoutchouteuse, fibreuse composée de cellules graisseuses ou d’un nodule mobile sous la peau).

Gonflement des ganglions lymphatiques chez l’enfant

Les causes les plus fréquentes de ganglions lymphatiques chez les enfants sont :

  • Maladies virales comme la varicelle, les oreillons et la rougeole
  • Mal de gorge causée par une infection bactérienne
  • Réaction allergique
  • Infections à l’intérieur de l’oreille
  • Infection dentaire
  • Mononucléose
  • Effets secondaires de certains médicaments et de vaccins
  • Le gonflement des ganglions lymphatiques peuvent se produire sous l’aisselle en raison de lésions ou de blessures infectées du le bras ou la main
  • Les ganglions inguinaux peuvent être enflammées raison d’une lésion ou d’une infection de la peau du pied, de la jambe, de l’aine ou des organes génitaux
  • Certaines causes graves de ganglions lymphatiques enflés peuvent être des maladies du système immunitaire tels que l’arthrite, les tumeurs bénignes et malignes, etc

 

Examens pour les ganglions lymphatiques

Le gonflement des ganglions lymphatiques est visible comme une masse dans la région concernée.
Les ganglions lymphatiques sont douloureux au toucher. Habituellement, ils sont mous et se déplacent facilement.
La peau dans la région des ganglions lymphatiques enflés peut être gonflée, rougie et être chaude au toucher.
Les analyses de sang avec l’examen hématologique complet servent à exclure de nombreuses maladies.

Quand s’inquiéter?
Dans certains cas, un ganglion lymphatique peut être gonflé, dur au toucher et non douloureux. Dans ces cas-ci, une évaluation médicale plus poussée est nécessaire car cela peut être provoqué par un cancer.